Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Histoire d'Etiopia

Aller en bas 
AuteurMessage
Misato Okazaki
~ Fondatrice à la Vanille ღ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 30
Messages : 1121

Identité
Age: 20 Années
Origine: Norvégienne
Métier: Démographe

MessageSujet: L'Histoire d'Etiopia   Sam 3 Jan 2009 - 17:45


____________________________________________

Dans un monde cosmopolite lointain, alors que les hommes régnaient en maîtres, les femmes, elles, se démenaient pour avoir ne serait-ce qu’une faible reconnaissance. Ainsi, il ne fut pas surprenant que de bouche à oreille, des rumeurs glorifiant les exploits de femmes unies et révoltées se soient propagées. C’est de là que son nées les légendaires Amazones, ou les Valkyries. Ainsi, les hommes commencèrent à craindre les rebellions et punirent les associations réunissant uniquement les femmes, ce qui engendra encore plus d’injustice.

Q
uelques années plus tard, un nouveau mythe fit son apparition. Les habitants se chuchotaient les histoires qu’ils avaient entendues à propos d’une petite île, Etiopia, qui semblait ne recueillir que des femmes, et ce de la manière la plus discrète possible.

Ses origines aujourd’hui ont été perdues dans les limbes du temps, mais ses traditions ont été préservée. Initialement, la communauté Etiopienne ne comptait que quelques personnes : un groupuscule religieux mené par une Grande Prêtresse. Elles vénéraient la nature et ses richesses, qu’elles considéraient protégées par deux Déesses : Hoali, symbolisant la vie et Ankou, symbolisant la mort.

Au fur et à mesure du temps, le village s’agrandît. Chaque jour, de nouvelles demoiselles accostaient, enrichissant l’île de leurs savoirs et leurs ressources. Géré par la Grande Prêtresse Okazaki, faisant office de maire avant tout, Etiopia prospérait en suivant les préceptes de ses Déesses, respectant la vie et la nature. La technologie continua d’évoluer contribuant au maintient de la paix et de l’harmonie. Unies, les Etiopiennes sauvegardèrent l‘équilibre.

Dans les années 90, la jeune Misato Sigurd fut recueillie à son tour. Pour de nombreuses raisons, la vieille Okazaki s’éprit d'affection pour elle et la prit sous son aile. Sachant qu’un jour proche elle retournerait à la terre, elle forma sa protégée afin de lui succéder.

Etiopia n’était alors encore qu’une légende, mais plus sa technologie faisait des progrès plus le village se découvrait. Tout cela semblait idyllique, un véritable paradis pour les femmes. Mais malheureusement, cela n'avait duré que trop longtemps.... A la fin du XXème siècle, l'île fut officiellement découverte et révélée au reste du monde.

Les avis étaient divergents : Le village d’Etiopia était un délice et devenait donc une source de convoitise pour certains. C’est ainsi que, lors d'une nuit sans lune, l’île fut assiégée. Malgré l’attitude pacifiste des habitantes, les hommes ne voulurent rien entendre. Ce soir-là, il y eut un véritable massacre et la maire adorée perdît la vie. Le peuple était anéanti et la nature pleura sa mort : les rivières montèrent, la terre trembla et les arbres s’agitèrent. [Mot de passe 2 : De voler] Ensemble, ils chassèrent les hommes qui promirent de revenir avec des renforts. La jeune Sigurd se retrouva seule avec un tant soit peu la possibilité de guider les survivantes. Elle reprit alors le nom de l'ancienne maire, cherchant à devenir le nouvel emblème et à continuer l’œuvre de sa maîtresse.

Malgré tout, la tâche était ardue. Misato faisait ce qu'elle pouvait avec ce qui restait. De plus, les habitantes étaient sans cesse sur le qui-vive, angoissées, se sachant incapables d’affronter une nouvelle fois l’armée de combattants.

Le moment fatidique arriva un soir de pleine lune. Grâce à la lueur de l’astre, les navires ennemis furent repérés de loin. Dans un sursaut de désespoir, la maire pria les Déesses de les sauver et de protéger leur précieuse île. Hoali et Ankou lui apparurent alors, prêtes à exaucer son vœu. Elles lui expliquèrent cependant que toute magie a un prix et demandèrent donc un corps pouvant faire office de catalyseur d’énergie. Sans hésiter la jeune norvégienne accepta de sacrifier une partie de sa force vitale.

C’est alors qu’Etiopia fut déplacé, transposé dans univers parallèle complètement différent à l’abri des regards et des vilitudes. Ses habitantes ne risquaient plus rien. Elles nommèrent alors ce nouveau monde Eden. Grâce au pouvoir des Déesses et à l’énergie herculéenne que leur fournissait le corps de la jeune Maire, la ville côtière pût même continuer de recueillir les femmes dans le besoin. La légende dit qu’un portail majestueux apparaît, entouré de brume, devant celles qui n’ont plus d’espoir, qui se sentent seules ou incomprises. Lorsqu’il est franchit, la langue du pays, l’Edenien, est inculquée comme par magie et un retour en arrière est impossible. Mais ce n’est que pour le mieux, puisque ces demoiselles sont accueillies dans le meilleur des mondes, le nouvel Eden.

____________________________________________

Nous sommes au début du XXIème siècle. Etiopia a bien prospéré depuis son arrivée sur Eden. Les alentours de la cité continuent d’être explorés et l’immense étendue d’eau bordant l’île dissimule de nombreuses richesses.


____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://yuri-etiopia.nice-subject.com
 
L'Histoire d'Etiopia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: Histoire et Présentation :: L'Histoire-
Sauter vers: