Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'écriture d'une vie rêvée. [PV Jennifer Roy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellynn Dowdall
Métamorphe ⁂
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 21
Messages : 22

Identité
Age: 21 ans
Origine: Japonaise/Irlandaise
Métier: Ecrivain

MessageSujet: L'écriture d'une vie rêvée. [PV Jennifer Roy]   Jeu 22 Déc 2016 - 16:14

Un bloc-notes et un crayon. Ce n'est pas beaucoup mais c'est déjà tout. Elle tenait sa vie entre ses mains. Cette jeune femme, au passé qui était déjà derrière elle, cette jeune auteure, avec ses gouts, ses dégouts et ses problèmes, cette petite Ellynn, qui a tout de même 21 ans, mais qui reste une enfant, princesse, apeurée, et autiste, a fait le vide dans sa tête.

Bien sur, ce n'était pas une princesse, mais il lui arrivait quelque fois de rêver... D'ailleurs, elle rêvait beaucoup, s'enfermant dans sa bulle que personne ne pourrait percer.

Maintenant je suis arrivée là, cela n'a aucun sens. Cela bouscule mes habitudes. Je n'aime pas. Mais... Je veux recommencer. Me battre. M'aimer, du moins, essayer de le faire... Trouver qui je suis. Trouver une vie... Ma vie de rêve.

C'est stupide mais j'aime écrire des stupidités.

Ellynn ne parle pas, elle ne parle plus. Elle écrit. Elle couche sur le papier ses peurs, ses envies, ses petits moments de bonheur, ses croyances, ses histoires... Au fait, son éditrice, elle ne recevra plus rien d'elle ?

La jeune femme panique. Son travail... Que va-t-elle faire ? L'écriture est sa raison de vivre, son moyen de s'exprimer.
Une phrase qu'elle avait écrite auparavant ne lui plaisait pas, elle le remarquait maintenant, ce lui lui fit passer comme une lettre à la poste sa panique. Ellynn voulut l'effacer... Mais elle n'avait pas de gomme. C'est simple. Elle n'effacerait plus rien. Tout ce qu'elle écrit à partir de maintenant sera gravé.

Elle avance alors, c'est tout ce qu'elle doit faire pour le moment.
Un coup elle panique, un coup elle se rassure. Ellynn panique encore et juste après, pense à autre chose. Ou alors, elle écrit une nouvelle fois... ça l'apaise.

Mais celle-ci n'a pas sa glace à l'eau. Elle n'a pas sa glace à l'eau. Un de ses plus gros manque... en plus de sa mère, évidemment.

Faire passer la glace à l'eau avant sa mère... Voilà pourquoi je suis un monstre de bizarreries. Ainsi parlait Ellynn Dowdall.

Point. A la ligne. Ellynn n'était pas fière d'elle.
Ses grand yeux bleus vides et inexpressifs balayaient les environs. Rien. Il n'y avait rien. Et pourtant, elle avait quand même envie de rire, intérieurement bien sur, jamais à l'extérieur chez elle. Elle avait vraiment envie d'aimer son nouveau monde. Parce qu'au fond de cette rêveuse farfelue aux changements d'humeur, il y avait un ressenti, elle croyait dur comme fer que ce n'était pas un monde réel, le monde de son passé, mais un monde nouveau. Elle a comme l'impression de vivre une nouvelle vie qui ne s'effacera pas.

Alors pour l'instant, même s'il n'y a pas grand chose à écrire, elle écrit. Tout est à  prendre, tout est important. Et c'est maintenant.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Roy
•◦ Fraîchement Arrivée ◦•
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 5

Identité
Age: 22 ans
Origine: Egyptienne ~ Italienne
Métier: Détective privé

MessageSujet: Re: L'écriture d'une vie rêvée. [PV Jennifer Roy]   Ven 23 Déc 2016 - 14:26

Essoufflée par sa course pour échapper à ses poursuivants, Jennifer s’arrêta pour se reposer un peu. Elle remarqua très vite que le portail s'était refermé et qu'elle avait réussi à s'éloigner assez d'eux pour faire une pause. Elle souffla fortement durant de longues minutes. Courir aussi vite lui avait volé toute son énergie. Elle était tellement essoufflée que respirer la faisait souffrir. Si elle avait su où elle était, elle se serait permise de faire une sieste. L'endroit était si beau. Elle ne savait pas qu'il y avait un lieu pareil près de chez elle. Pourtant, elle était déjà venue ici de nombreuse fois, et normalement, il y avait une rue commerçante. Mais qu'est-ce qu'il avait bien pu se passer ? Ou alors elle était allée bien plus loin qu'elle le pensait ? Son esprit scientifique ne cessait de chercher une logique là-dedans. Un portail qui s'ouvre, un endroit aussi pur et verdoyant au milieu d'une ville fortement peuplée et polluée. C'était possible ça ? Il fallait surement qu'elle remette en cause ce qui lui paraissait habituellement "normal".

Elle releva la tête et se remit à avancer doucement. Elle voulait savoir où elle se trouvait. Elle aimait le mystère, mais là c'était trop gros pour passer inaperçu. Elle regarda autour d'elle mais ne vit rien. Juste, de l'herbe, des arbres, et un village au loin. Sans oublier le portail qu'elle venait de passer bien sûr. Elle sentit un air frais et dénué de toute impureté. Ce n'était pas possible. Elle n'était pas dans sa ville. Elle s'était finalement faite avoir par ses poursuivants, était morte et était dans ce qui s'apparentait à l'au-delà ? Mais elle n'y croyait pas avant. Elle n'y croit toujours pas. Mais comment expliquer l'endroit où elle se trouvait ? Il n'y avait rien à faire. Malgré tout ce qu'elle voulait croire, elle était lucide. Dans ce cas précis ça ne lui servait à rien. Peut être quelqu'un pourrait-il l'aider à comprendre ce qu'elle faisait là ? Encore fallait il trouver.

Tout était calme, beaucoup trop calme. En général le silence n'apportait rien de bon. Dans le milieu où elle avait vécu, cela présageait une tempête. Une forte et violente tempête. Elle n'aimait pas ça. Et en ce moment précis, elle n'avait vraiment pas besoin de cela. Elle philosopherait sur le pourquoi du comment elle s'était retrouvée ici dans un futur proche, quand elle aurait du temps. Mais surtout, quand elle se sentirait un peu plus en sécurité. Jennifer se fit la plus discrète possible, l'une de ses spécialités. Elle regarda et analysa méthodiquement tout ce qui se trouvait autour d'elle. Et c'est un bruit qui retint son attention. Celui du papier. Comme si quelqu'un était en train de dessiner. Après tout ce n'était peut-être pas louche. C'était un bel endroit pour venir dessiner le paysage. Elle s'approcha dans la plus grande discrétion possible et remarqua la présence d'une personne en train d'écrire sur un carnet. Elle n'avait pas d’intérêt particulier à rester discrète, alors elle se montra.

"Bonjour, est ce que vous pouvez me dire où nous sommes ?"


Jennifer essaya de ne pas se montrer trop froide ou irrespectueuse comme à son habitude. Ce n'était pas non plus un ton des plus chaleureux, rien n'y faisait elle n'aimait vraiment pas avoir à demander des choses aux autres. Elle préférait de loin se débrouiller seule, mais là elle n'avait pas le choix. Elle ne savait pas où elle était et le principal pour elle était d'avoir une réponse à sa question. Elle remarqua qu'un peu plus tard que ce n'était pas très poli de s'adresser à quelqu'un de cette façon sans se présenter.

"Pardon, je ne me suis pas présentée. Je m'appelle Jennifer Roy. J'ai l'impression que je me suis un peu perdue."




● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Ellynn Dowdall
Métamorphe ⁂
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 21
Messages : 22

Identité
Age: 21 ans
Origine: Japonaise/Irlandaise
Métier: Ecrivain

MessageSujet: Re: L'écriture d'une vie rêvée. [PV Jennifer Roy]   Ven 23 Déc 2016 - 19:15

Elle avait rêver dur comme fer à un monde où elle ne serait pas obligée de changer ce qu'elle est. Ellynn le souhaitait de tout son cœur et, certes, elle savait que ça n'allait pas être comme dans un conte de princesse mais elle désirait ardemment aller dans un autre monde.

D'un calme imperturbable, elle était pourtant comblée de joie. Cela ne se voit pas, cela ne se verra sans doute jamais sur son visage. La jeune femme a peut-être devant elle, enfin, ce qu'elle voulait depuis toute petite.

Elle écrivait donc:

C'est l'histoire d'un portail....

Elle s’arrêta et leva le nez, toujours assez lentement et doucement. Son cœur parlait pour elle, ses yeux parlait pour elle, sa plume parlait pour elle... Mais il fallait que ce soit elle qui décide de ses actes maintenant, et rien d'autre.

Il fallait qu'elle écrive la suite. Elle pensa un moment, regardait les oiseaux, cherchait les nuages, humait le vent frais et écoutait le silence... rompu par un petit bruit, discret, de pas. Ellynn tournait son regard vers le bruit mais ne vit pas très bien. Pendant un cours instant, elle crut voir une silhouette noire et lointaine. Celle-ci se rapprochait et devenait petit-à-petit une femme, physiquement attrayante, aux cheveux mi-longs.

Ellynn ne montra évidemment rien, mais elle commençait à paniquer, cela faisait un moment qu'elle n'avait pas essayer d’interagir avec quelqu'un d'autre que sa mère. Elle essayait de se rassurer, de se dire qu'ici peut-être, ce ne sera pas "anormal" qu'elle parle pas. Ce ne sera pas "bizarre" qu'elle réagisse de manière particulière parfois. Ce ne sera pas "horrible" quand elle agira en ce qu'elle est vraiment. Autiste.

Elle était perdue dans ses pensées et questionnements. Et d'un coup, la jeune femme s'en voulue de faire sa victime, elle n'a pas de mauvaise vie, elle n'en pas eu une si mauvaise non plus.. Ellynn essayait de s'en convaincre... Elle n'est pas à plaindre. Mais c'est les autres qui doivent la supporter. Pour ce qu'elle est.

L'écrivain entendait la question de l'inconnue.
Ellynn ne savait pas. Ellynn n'avait pas la solution. Ellynn ne pouvait pas aider. Ellynn n'aimait pas ça.
C'est un imprévu. Elle a pris conscience qu'elle aussi était perdue.
Elle pressa ses deux mains de chaque côté de sa tête. Il fallait qu'elle réfléchisse, qu'elle réagisse, qu'elle en finisse !

Stupide. Tu es stupide et bizarre. Arrête ça ! L'autiste !


Ellynn serra les poings, toujours de part et d'autre de sa tête. Elle lâcha enfin ses bras et se ressaisi. Prête à répondre, à sa façon, à la deuxième prise de parole de la "perdue".

Les grands yeux bleus d'Ellynn se mirent à scintiller chaque fois qu'ils veulent parler à quelqu'un. Son regard plongea dans celui de l'inconnue et avec un petit sourire navré, fit comprendre qu'elle n'en savait pas plus.
Elle écrit alors son prénom et son nom sur sa feuille, lui montre et ensuite lui tend la main.
Elle est forte, elle apprendra un jour a parfaitement maîtriser les imprévus.

Si seulement son autisme n'apparaissait pas...



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Roy
•◦ Fraîchement Arrivée ◦•
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 5

Identité
Age: 22 ans
Origine: Egyptienne ~ Italienne
Métier: Détective privé

MessageSujet: Re: L'écriture d'une vie rêvée. [PV Jennifer Roy]   Dim 9 Avr 2017 - 22:07

Face au manque de réaction de la personne qui se trouvait en face d'elle Jen garda son calme. Elle la regarda d'un air détaché attendant une réponse claire mais celle-ci ne vint pas. Elle avait l'habitude qu'on ne la considère pas comme il se devrait alors elle ne releva même pas. La détective la regarda prendre sa tête entre ses mains. Cela était probablement douloureux. C'était une réaction excessive... Une réaction que quelqu'un de banal n'aurait pas eue. Jen tacha de se persuader que ce n'était pas important et que c'était peut-être dû au stress. Après tout elle savait bien que peu de gens étaient vraiment intéressants. Ce qui comptait le plus c'était que la personne en face d'elle ne pouvait pas lui venir en aide, elle n'avait donc plus la moindre importance pour elle.

Jen avait tout de même pris le temps de se présenter. Elle avait une notion bien étrange de la politesse. Elle ne reçut pas non plus de réponse de la part de son interlocutrice. Elle s'y attendait. Elle ne chercha pas plus loin. Elle n'aurait pas cherché à comprendre du tout si elle n'avait pas vu dans le regard de la jeune fille en face d'elle un vrai désir de répondre. Pourquoi ne répondait elle pas dans ce cas ? Elle était muette ? Timide ? Jen n'était pas spécialement curieuse d'avoir la réponse à ses questions. Ce n'était pas la seule dans ce cas, ça ne lui donnait pas spécialement d’intérêt.

Impassible, Jen s’apprêtait à reprendre son chemin seule à la recherche d'une destination. A se retourner et à trouver son Eldorado. Après tout elle n'avait rien à perdre. Elle ne voulait pas de son ancienne vie. Peu importe où elle était, tant qu'elle trouvait une situation pas banale à étudier, ça lui allait bien. Mais elle observa la jeune fille écrire  sur un morceau de papier. Elle attendit alors que celle-ci lui montre sans grand intérêt.

« Ellynn ? »

Voilà qui confirmait sa théorie. Elle devait être muette. Une muette qui aimerait bien savoir parler. Jen qui elle pouvait parler, aurait bien aimé ne pas pouvoir le faire. Tout aurait été plus simple. Du moins pour elle.


« Ellynn… Ce n’est pas habituel. Ça a une signification particulière ? »


La détective regarda la main qui lui était tendue. Elle aimait être seule et aurait bien poursuivit son chemin sans se soucier d’elle, mais son instinct lui disait qu’il valait mieux qu’elle accepte de trouver où elles étaient ensemble. Elle lui donna alors sa main avec un air à moitié attentif, à moitié impassible. Elle n’avait rien à perdre à part de son précieux temps. La fuite qu’elle venait de vivre un peu plus tôt avant de se retrouver dans ce monde étrange lui avait volé toute son énergie. Et, mine de rien, elle reconnaissait qu’elles s’en sortiraient mieux à deux que seule.


« Essayons par-là »


Jen proposait au hasard. Elle apercevait une habitation au loin. Nouvelle piste ou impasse ? Il ne fallait en négliger aucune.




● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
 
L'écriture d'une vie rêvée. [PV Jennifer Roy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débat : Votre rythme d'écriture
» En cours d'écriture Boule Scintillante | Chaton => Iris
» Une écriture pour le Rohan
» Qualité d'écriture médiocre
» Nouvelles polices d'écriture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: La Place du Portail :: Le Portail-
Sauter vers: