Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Peut-on prédire la chance ? [Pv: Elyôn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Peut-on prédire la chance ? [Pv: Elyôn]   Sam 10 Déc 2016 - 12:31

~
Ce rp est la suite de Celui-ci
~

Après cette longue discussion un peu trop sérieuse et triste au gout de la blonde. Elle préférait de loin regarder Elyôn sourire plutôt qu'être mal. Sarah essayait de ne pas faire un tête trop déprimée, mais ce n'était pas gagné d'avance ! Il y avait des peurs qu'elle était encore loin de réussir à surmonter. Et aussi, beaucoup de choses qu'elle n'arrivait pas à accepter. Quand elles passèrent enfin  à autre chose ça la soulagea. Le point positif est qu'elles avaient tout de même pu en apprendre plus l'une sur l'autre. Il y avait surement des choses qu'il valait mieux ne pas lui dire pour le moment. Et inversement. Mais ça faisait toujours du bien d'en savoir plus que le peu qu'elle connaissait à l'origine non ? Les secrets ce n'était pas toujours quelque chose de bien dans un couple. Et ce même si ça n'avait rien à voir avec leur relation.

Sarah se faisait entrainer à l'extérieur par Elyôn une fois le repas fini. Celle-ci lui offrait un petit paquet. Le fameux truc mystérieux qu'elle était allée acheter dans cette boutique sur le chemin du restaurant japonais. Le fameux truc qu'elle n'avait pas voulu lui montrer. La blonde ne put s’empêcher de faire un petit sourire. Elle prit le paquet que lui tendait sa chérie et l'embrassa.

"Merci, tu es trop mignonne."

Sarah s’apprêta à l'ouvrir et s’arrêta dans son mouvement. Devait-on attendre avant d'ouvrir un cadeau au japon ? Chez elle, en Angleterre ça dépendait de la situation. C'était vrai qu'au niveau de la politesse, qu'est-ce qu'ils étaient compliqués ces british ! Tout en nuance. Sarah avait la chance d'avoir vécu dans une famille plutôt réputée, alors on ne critiquait pas ses écarts de politesse. Heureusement d'ailleurs, sinon son père l'aurait obligée à suivre ces cours ridicules qu'adoraient la plupart de jeunes filles de son rang. Alors pour ce qui était du Japon, elle préférait vérifier.

"J'ai le droit de l'ouvrir maintenant ?"

La neige tombait légèrement autour d'elles. Elle était d'un blanc éclatant et impeccable. On n'aurait pas cru être au milieu d'une ville. Sarah prit la main d'Elyon et elles commencèrent à se diriger vers des endroits plus reculés. Le temple n'était pas proche d'Etiopia. Quoi que l'ile ne fût pas très grande alors tout était plus ou moins proche. Ça facilitait bien les choses. Tout était concentré dans un surement petit mais majestueux espace. Enfin, exigu comparé à la terre qu'elles avaient connu avant Eden. Mais bien assez grand pour contenir tout ce don avait besoin des jeunes filles en exil.

"Il faut vraiment qu'on fasse un bonhomme de neige..."

Une fois à l’écart de la ville la blonde profita que la neige y soit encore plus immaculée pour en prendre dans ses mains. C'était froid. Elle n'avait pas de gants elle, mais ça l'importait peu. Ça lui rappelait tellement de bons souvenirs. Elle s'amusait à faire tout plein d'objets avec de la neige. Si on la compressait bien, elle devenait solide et ça tenait quelques jours facilement à température ambiante.
Elle fit une petite boule de neige et la sculpta de façon à ce que ça ressemble à un cœur. Elle la mit dans les mains d'Elyon.

"Tiens, j’espère qu'il ne fondra pas aussi vite que le mien l'a fait pour toi..."



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Peut-on prédire la chance ? [Pv: Elyôn]   Dim 11 Déc 2016 - 0:07

Enfin Ely avait trouvé son bon moment à elle pour lui offrir son cadeau. Ça aurait pu Noël, mais non, après tout, Noël serait fait de plus gros cadeaux,  ou de plus grandes démonstrations d'affection, ou de son côté du moins. Elle n'avait aucune idée de si Sarah était une personne aimant offrir ou non. Ni même si elle aimait Noël, ou si cette fête avait une connotation péjorative. Vu la quantité de personnes ayant un mauvais passé dur l'île, et de fait, la plus grande probabilité que Sarah fasse partie de la masse de gens n'aimant pas Noël. Il faudrait qu'elle vérifie. Histoire de voir si elle pourrait contempler le spectacle d'un sapin de Noël illuminé, s'enguirlander en se marrant, ouvrir des cadeaux, se déguiser en père Noël, sexy ou mignon... " À quoi je pense..." se dit elle en revenant à elle. Sarah lui demandait si elle pouvait bien ouvrir son paquet. Elle pencha la tête, à la manière d'un petit neko interrogatif.

- Bien sûr que tu peux !

Elle avait sorti l'autre porte-clé aussi en cachette et verrait bien si elles garderaient chacune le porte-clé leur correspondant ou choisiraient d'échanger, ce qui ferait qu'elles posséderaient un objet les liant l'une à l'autre. À voir. Elle n'en partagez mot, pour voir pour quelle option opterait le plus naturellement Sarah. Elle lui rendit son bisou.

- Qu'attends-tu ? Ouvre ?

Comme dehors il faisait la même météo enneigée, Sarah ne tarda pas à revenir à son idée de bonhomme de neige. En y repensant, Elyôn en avait déjà vu parfois mais ne savait pas en faire un. Ses parents lui interdisaient encore plus de sortir quand il y avait de la neige. Non, non, il ne fallait surtout pas que l'héritière prenne froid. Ces parents, décidément, il avaient du rester à l'époque moyen-âgeuse, dans leurs têtes, voir même celle de cromagnon, pour accepter une telle violence. Ses ancêtres fumaient-ils ? Se bourraient-ils la gueule en rentrant de chasse ?

Enfin bon, elles s'éloignaient à nouveau du centre-ville et pas de chasseur mais toujours plus de neige. Et comme celle-ci était non piétinée Sarah en profita pour s'en emparer et lui faire une boule, à mains nues. Elyôn la contempla rouler de ses petites mains nues dans cette étendue blanche.

- Fais attention à ne pas attraper froid ! Je sais bien que tu me dirais pas non pour que je sois aux petits soins pour toi, mais quand même... !

Elyôn se voyait déjà l'alliter et la border, lui ramener une bonne tisane ou une bouillie de riz, veiller toute la nuit jusqu'à endormissement juste pour lui passer un linge humide et chaud sur le front et le changer régulièrement pour que la fièvre parte, ou encore carrément l'embrasser et en avoir rien à fourré de récupérer le virus. Être malade ensemble. Après tout c'était agréable dans le lit toutes les deux ! Elyôn regarda Sarah poser dans sa main la boule de neige accompagnée d'une chaude déclaration à faire fondre tous les coeurs. Le sourire lui vint tout seul, mais accompagné par l'impulsion de vouloir lui répondre par quelque chose d' encore plus grand.

- Ooooooohhh ! Attends, deux secondes.

Elle posa la petite boule sur le sol et se dépêcha de se geler elle aussi à en faire une encore plus grande. Elle la tassa bien fermement, la compressa aussi j'en que pour un fichier zip, voire mieux. Elle ne mit pas longtemps à en faire une plus grosse. Deux fois plus grosse, et c'était tant mieux.

- Tiens, mon coeur est gros comme ça pour toi !

Elle lui fit les yeux doux, elle avait envie de bisous, elle la poussa en essayant de ne pas la heurter, pour finir au dessus d'elle au sol, à côté de leur deux boules et de l'embrasser. Elle regarda le bleu de ses yeux avec plein d'étoiles.

- Et moi je n'ai pas fini de me fondre dans tes yeux. Mon coeur y coule, tel le titanic.

Tellement de déclarations, digne d'une scène de théâtre, mais avec toute la sincérité et la vérité qui accompagnait ces mots. Il faisait froid, certes, mais Elyôn se sentait baignée de chaleur et de douceur. Sans Sarah elle serait encore insolente, figée dans le passé et beaucoup plus froide. Dans ces yeux là elle y voyait tout son avenir, elle avait chaud au coeur, elle savait que le lendemain serait un autre jour d'amour et de joie,  de surprises, peut-être fait de disputes parfois et de lunatisme, mais il restait clair que ce que Elyôn montrait à Sarah était une partie cachée de l'iceberg.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●



Dernière édition par Elyôn Kaora le Mer 14 Déc 2016 - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Peut-on prédire la chance ? [Pv: Elyôn]   Mar 13 Déc 2016 - 23:44

Sarah attendit d'être sure d'en avoir l'autorisation pour déballer le petit paquet que lui avait offert Elyôn. C'était un porte clef avec un petit violon très mignon. Elle avait bien compris que jouer de cet instrument était quelque chose d'important pour Sarah. Ou alors juste qu’elle aimait ça ? Enfin, ça la touchait beaucoup. De toute façon peu importe ce qu'elle lui aurait offert, elle serait contente. Oui juste parce que ça venait d'elle. La blonde ne savant pas trop quoi faire pour la remercier répéta une nouvelle fois qu'elle l'aimait.

"Il est très joli merci, ça me fait vraiment plaisir. Je ne sais pas encore où je vais le mettre j'ai peur de l'abimer si je le mets avec mes clefs."

Sarah qui avait été occupée à essayer de faire un cœur avec de la neige, tourna la tête vers Elyôn en entendant que celle-ci s'occuperait d'elle si elle tombait malade. Avait elle bien entendu ? En tout cas il ne serait pas nécessaire de lui dire deux fois. Il fallait absolument qu'elle attrape quelque chose ! L'occasion était trop belle. N'importe quoi. Enfin non, juste quelque chose qui l'obligerait à rester au lit pour un temps. Mais quand même assez embêtant pour qu'Elyôn accepte de venir. Elle l'imaginait déjà s'occuper d'elle toute une journée et ne l'avoir rien que pour elle.

"J’espère que je vais attraper froid !"


*Oups j'ai dis ça à voix haute ?*
En réponse à sa boule de neige, Sarah eu droit à une encore plus grande et à un joli sourire. Ça avait valu la peine de faire l'idiote amoureuse. Elle fut un peu surprise de se faire pousser par terre. Même si la neige tait froide ça ne la dérangeait pas. Et ce parce qu'elle avait plus de chance de tomber malade si elle était à même la neige. En plus elle n'était pas très couverte, alors si elle n'attrapait pas froid c'était qu'elle n'avait vraiment pas de chance ! Ou alors une résistance hors norme au froid ce qui n'était pas son cas. Elle était peut-être pas frileuse mais ne pouvait pas être surhumaine. Tant mieux d'ailleurs ! Comme ça elle finirait bien par tomber malade. En plus Elyôn l'avait apparemment poussée pour l'embrasser, alors c'était parfaitement à son avantage de rester allongée dans la neige.

"Tu n'étais pas obligée de me pousser par terre pour m'embrasser tu sais..."

Évidement Sarah ne pouvait pas s’empêcher de l’embêter même dans un moment mignon. Elle avait envie de l'attraper pour ne pas qu'elle puisse se relever. Pourquoi elle ne le faisait pas ? Bonne question ! Quoi qu'elle oublia vite pourquoi elle ne voulait pas l’empêcher de se relever. Surement une raison sans importance.
Ce qui la convainc c'était la phrase juste tellement chou qu'elle venait de lui sortir. Si ce qu'elle voulait était la faire rougir elle avait réussi son coup. Elle évita de trop lui montrer non plus parce Elyôn était beaucoup moins hésitante qu'avant et s'en était presque effrayant.
Elle passa son bras autour du coup d'Elyôn pour pas qu'elle ait l'idée de bouger. Mais surtout pour pouvoir l'embrasser de nombreuses fois. Après tout c'était de ça faute, c'était elle qui l'avait poussée...

"Les tiens sont bien plus beaux."

Maintenant qu'elle avait passé un long moment à profiter des lèvres d'Elyôn malgré elle, ou pas d'ailleurs, elle avait vraiment froid. Et oui elle allait finir congelée à ce rythme. La blonde poussa légèrement Elyôn pour s'assoir. Elle avait le dos trempé. Et oui la neige, c'était de l'eau ! Sans blague ? Non je veux dire par là que c'était assez inévitable et que ces idiotes n'y avaient pas pensé.

"Haha si avec ça je ne suis pas malade, tu viendras quand même t'occuper de moi ?"


Sarah comptait bien là-dessus pour l'obliger à revenir la voir vite. Et ce même si elles partaient tout juste au temple. Le temple ? Oui c'était un peu le but premier de leur expédition et elle ne l'avait pas encore vu.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Peut-on prédire la chance ? [Pv: Elyôn]   Mer 14 Déc 2016 - 15:20

Ely regarda agréablement Sarah esquisser un sourire ému tandis qu'elle découvrait le petit violon doré et échapper un " Je t'aime ", un de ceux qu'on dit sur le bout des lèvres et qui déborde d'émotions et de vérité. Ainsi elle pouvait s'estimer contente. Mission accomplie. Enfin, il restait encore à déballer le sien, pas vraiment une surprise. Le vrai cadeau était à ses yeux le sourire sur le visage de Sarah.

- Pas la peine de me remercier, ça me fait plaisir ! Fais comme tu veux, mais ne le laisse pas dans un placard d'accord ? Sinon je ne porterai pas celui-là

Elle lui montra le sien. Un peu comme un engagement. Si l'une ne s'occupait pas de l'objet, alors l'autre renoncerait aussi. Elle lui tendit l'auriculaire.

- C'est une promesse ?

Et puis elle aurait bien aimé que Sarah porte des gants aussi. Voilà un truc à noter à emmener partout avec elle dans son sac en hiver désormais. Ou un cadeau ? Ainsi Sarah serait obligée de les porter et elle aurait moins de soucis à se faire. Mieux vaut prévenir que guérir ? Sarah n'en faisait qu'à sa tête et quand Ely lui demanda de redoubler de prudence, l'inverse se produisit. Et la concernée tripotait la neige de plus belle, faisant prendre une belle forme moins ronde à sa boule. Elle regarda avec un peu d'agacement sa peau se teinter de rose. Décidément ces anglais, qu'ils soient au soleil ou dans le froid, valaient bien leur réputation d'avoir la peau qui rougit extrêmement vite au lieu de bronzer ou quoi. Mais comme elle l'a poussait dans la neige, elle ne pouvait pas se plaindre ! Sarah la taquina sur ce romantisme soudain. Action incomprise ? Elle s'empressa de se justifier.

- Je voulais être un peu romantique, comme dans les films à l'eau de rose... Je sais que c'est cliché et que c'est comme embrasser sous la pluie, pas très glamour pour les éternuements après... Mais bon...

Heureusement qu'Ely avait choisi le bon angle et le bon endroit pour chuter car un mètre plus loin, il y avait un peu de terre boueuse qui aurait parfaitement souligné son exemple de moment romantique raté. Alors ces bisous tombaient bien, car Sarah fermait les yeux. Elle ferma les yeux elle aussi, les rouvrant à quelques instants pour vérifier qu'il n'y avait pas de la terre dans les cheveux de sa chérie. Sarah poussa Elyôn de façon à l'asseoir. Elyôn se releva en constatant qu'en s'appuyant sur elle, son corps était gelé. Et malgré que Sarah lui renvoyait son romantisme comme une petite balle de ping-pong, elle s'emporta, inquiète.

- Menteuse... Tu vois juste les tiens dans un miroir ! Bien sûr que je viendrai ! Je suis pas assez idiote pour te laisser tomber. Mais je te préviens, si tu attrapes froid tu n'échapperas pas non plus à la bouillie de riz !  Ce truc a un goût infâme mais il n'y a pas mieux pour se remettre d'un rhume ou d'une grippe ! Tu as intérêt à avoir plein de bonne volonté pour guérir !

Elle se releva d'un coup et fit de même pour Sarah et lui enlever toute la neige collée à ses vêtements. Pour sa santé et son bien, elle voulait bien se salir les mains. Sarah essaya un peu de l'en empêcher mais chaque fois elle repoussait ses bras et continuait sa tâche jusqu'à ce qu'il ne reste plus que des tâches d'eau.

- Ça promet une lessive tout ça ! En plus de me lessiver le cerveau ! ... Tu en profiteras pour laver mes habits avec les tiens ? Comme ça j'aurai l'odeur de ta lessive et de tes vêtements mêlée aux miens.

Sourire de retour, malgré le stress, elle échangea avec elle un sourire malin et regarda autour d'elle. Le brouillard tombait un peu et au bout de la route elle distingua l'arche de bois qui servait d'entrée à tout temple digne de ce nom !

- Bon,  on y est presque, on y va ?

Elle laissa Sarah emporter sa boule et prit la sienne en se demandant si les dieux acceptaient les bonhommes de neige à l'entrée de leurs temples. Elle lui tire juste la manche quand elles furent tout près pour qu'elles marchent sur le côté.

- Le milieu est le chemin de Dieu, on doit rester sur le côté.

Elles arrivèrent à hauteur de l'arsenal servant à se nettoyer et se purifier avant de rentrer. Elyôn s'empara de la petite louche et procéda assez vite, laissant Sarah quelques mètres derrière elle pour aller râler à la demoiselle tirant la chance aux gens :

- Deux prédictions s'il vous plaît. Une pour moi et une pour la demoiselle là bas.

Et elle ce payer et demander deux plaques de voeux aussi, tout en marmonnant sue la chance avait intérêt à être un faveur d'un bon rétablissement car elle entendait déjà Sarah renifler du nez. Elle sortit un paquet de mouchoirs et l'attendit. Au Japon ça ne se faisait pas trop de se moucher en public mais tant pis.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Peut-on prédire la chance ? [Pv: Elyôn]   Mer 21 Déc 2016 - 16:18

Hors Rp  > Home, sweet home :3
Tiens ça me donne envie d'écouter ça :



À peine Sarah avait pensé à la possibilité de le garder précieusement à un endroit où il ne s'abimerait pas, Elyôn lui reprochai déjà de ne pas l'avoir assez sur elle. Elle chercha alors où est ce qu'elle pourrait le mettre avec elle sans risquer de l'abimer. Bonne question. Elle fit une inspection de toutes ses affaires pour trouver une idée. Pas si facile que ça. En plus Ely voulait que ce soit comme un symbole. Il fallait avouer que c'était très mignon comme idée, et c'était pour cela que Sarah avait essayé de trouver rapidement où le mettre. Elle espérait bien ne pas le perdre, douée comme elle était...

"Non je vais le porter ! Si je l'accroche à mon sac ça te va ? Et tu as intérêt à porter le tiens aussi."


Sa schtroumpfette voulait signer une espèce de pacte afin qu'elle lui promette de toujours porter le cadeau qu'elle venait de lui offrir. On aurait dit une petit fille, elle avait le don de réussir à faire craquer Sarah au moindre de ses mouvements. Alors elle lui tendit sa main elle aussi comme approbation.

"D’accord, c'est promis. Je le garderai toujours avec moi."


En signe de persuasion, la blonde attacha devant elle, le porte clef à son sac, en le mettant de façon à ce qu'il ne puisse pas tomber. S'il elle arrivait à le perdre ou à le casser, qu'elle idiote elle ferait ! Elle ne se ferait jamais pardonner. Elle devrait faire bien attention. Comme par exemple quand elle s'amusait avec la neige aussi peu couverte, elle prenait bien soin de mettre le porte clef à l'intérieur de son sac pour ne surtout pas le mouiller avec la neige. Il ne fallait pas prendre le moindre risque !
Après s’être faite poussée dans la neige fraiche, Sarah avait voulu taquiner Elyôn. Elle avait très bien compris ses intentions, mais avait juste eu l'envie de l’embêter un peu. Cette dernière avait réagi exactement comme la blonde l'avait prédit, en se justifiant un peu mal à l'aise. Et ses explications à inspiration films américains la firent bien rigoler.

"Haha je vois, tu aimes tant que ça les clichés ? On pourra s'amuser à en repproduire si tu veux."


La blonde s'imaginait déjà tout un tas de clichés qu'elle pourrait imiter juste pour lui faire plaisir. Elle se voyait rejouer une comédie américaine avec par exemple une course au ralentie et désespérée de très très très loin pour la retrouver. Sous la pluie de préférence parce qu'il faisait toujours un temps pourri dans les comédies me demandez pas pourquoi. Et surtout, tout cela dans une ambiance des plus dramatiques avec une musique déprimante. Ça aussi on ne sait pas pourquoi, mais il ne faut pas chercher, c'est essentiel apparemment. Et puis, pour finalement l’embrasser sous un soleil rayonnant. Oui, oui le soleil apparait par magie, mais après la pluie le beau temps comme on dit ! Même si cette phrase n'est valable que dans les films.
Mais à quoi elle pensait ? À se demander laquelle des deux en avait le plus envie.

Elle revint à la réalité et observa Elyôn se relever en la traitant de menteuse pour une raison qui lui était inconnue. Oui elle en avait oublié leur bataille de celle qui ferait le plus de compliments à l'autre. Heureusement parce que sinon elles auraient pu y passer la journée et une sortie au temple les attendait. Il était peut-être temps de penser à y aller.

"Je ne sais pas si je dois avoir hâte ou non ! Hâte que tu prennes soin de moi ou peur de la bouillie de riz haha."

Après s'être relevée à son tour, Sarah ouvrit grand les yeux. Comment ça elle voulait qu'elle lave ses vêtements avec les siens ? Juste pour l'odeur de la lessive ? C'était très mignon mais c'était aussi un peu bizarre. Elle ne voulait pas que la blonde porte ses affaires aussi ? Comme ça elle aurait son odeur. Sarah la regarda interrogative. C'était si important que ça qu'elle ait l'odeur de sa lessive ?

"Heu vraiment ? Ce ne serait pas un peu étrange ?"

Elyôn proposait maintenant à Sarah de repartir. La blonde accepta d'un signe de tête avec un petit sourire, attrapa la boule de neige et avança entre les flocons.
Elles devaient rester sur le côté et n'avaient pas le droit de marcher au centre. Voilà une autre coutume japonaise inexplicable. Du moins du point de vue de Sarah. Ce n'est pas comme si les dieux s'ils existaient allaient s'amuser à venir à ce temple juste pour vérifier qu'il n'y ait pas un petit malin pour marcher au centre ! Ça la démangeait de se mettre en plein milieu par provocation, mais elle n'en fit rien. Elle n'allait pas risquer de vexer Elyôn. Pour elle c'était bien plus grave que de provoquer une divinité japonaise.
Le temple ne ressemblait en rien à ce qu’elle avait pu voir en Angleterre. Il était plus petit, plus ancien, plus fleuri ? En tout cas c’était totalement différent.
La blonde la suivit à l'intérieur du temple, imitant ses gestes soit disant purificateurs. Elle n'allait pas commencer à faire sa mécréante ici. Elle la regarda revenir avec ce qui ressemblait à des plaques ? Pour faire on ne sait trop quoi et ses fameuses prédictions.

"Qu'est-ce qu'on est sensées faire alors ?"

Elle lui fit un nouveau sourire pour lui montrer qu’elle avait hâte d’essayer ses prédictions. Espérons que ce ne soit pas que des malheurs !



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Peut-on prédire la chance ? [Pv: Elyôn]   Mer 21 Déc 2016 - 22:12

Accrocher un porte-clés, cela allait de soi pour Elyôn. Du moins, en faisant ce caprice, elle pouvait être sûre que, de cette manière, Sarah verrait son porte-clés souvent et penserait à elle, à leur relation. Qu'elle ne l'oublierait pas. Non.  Au diable les idées reçues consistant à contempler un objet au lieu de l'user, juste pour le conserver. Quelle utilité ? Ça lui rappelait sa mère qui mettait des serviettes à table, mais la règle était de la salir le moins possible. À quoi bon ?! Sarah ne saisissait pas ce petit côté liant l'utile à l'agréable. Et Elyôn elle aussi tenait à avoir le plus de raisons possibles lui faisant penser à Sarah quand elle ne serait pas là. Un petit bout de présence invisible pour combler le manque. Loin des yeux, près du coeur.

- Bien évidemment, quelle idée !

Et à peine avaient-elles scellé leur promesse que ses petites mains étaient déjà affairées à accrocher le précieux cadeau à ses clés avec fierté. La phrase que venait de formuler Sarah lui donna un grand sourire et une sensation de chaleur se répandit dans sa poitrine. C'était tellement romantique ce "je le garderai toujours avec moi". Comme un rêve. L'entendre renifler après s'être couvertes de neige l'était par contre beaucoup moins et Sarah en avait rajouté une couche, telle une enfant enthousiaste à l'idée de tomber malade et sauter l'école. Sarah s'étonnait de l'esprit cliché dont faisait preuve Elyôn, mais pour preuve, ce n'était que le reflet de son manque d'expérience en amour, qui faisait qu'elle idéalisait la réalité avec une pure sincérité.

- Je n'en connais pas beaucoup, mais on peut voir pas mal de bandes annonces de films sur les écrans géants sur les buildings dans les quartier de Tokyo. On peut essayer, mais je suis sûre que je n'ai pas les mêmes références que toi ! Ça va être marrant, tiens !

Sa famille avait déjà été invitée aux avant premières de nombreux films, aussi elle avait beaucoup de références, mais surtout asiatiques.

- Est-ce que les anglais ont la même réputation de romantiques que les français ? Pour l'instant j'ai l'impression que oui, rigola-t-elle. Quoique, pas toujours commodes, ces anglais, taquina-t-elle avec un clin d'oeil. C'est quoi pour vous être romantiques ? Enfin non, la vraie question c'est : C'est quoi pour toi une situation romantique cliché ?

Sarah lui arracha un sourire en se mettant à craindre ce changement de tournure. Son visage était celui d'un petit diable, actuellement ! Elle songeait déjà à toutes les herbes dégueulasses mais médecinales qu'elle mettrait dedans. Même si elle avait beau râler et parler sérieusement, elle lui concocterait sûrement un bon petit plat aussi. Parce qu'il faut bien aussi guérir le moral !

- Moins le remède est bon, plus il est bon pour la guérison, ne t'inquiète pas !

Elle lui fit un sourire, trouvant finalement son compte à localiser Sarah en rigolant, et à voir à quel point celle ci pouvait maintenant trépigner. Et Sarah sur sa lancée semblait s'étonner de cette histoire d'odeur et de lessive et même trouver ça étrange.

- Ah bon ? Je ne trouve pas ça plus bizarre que de se demander quel shampoing utilise la personne qu'on aime en sentant ses cheveux et en se disant qu'elle sent bon, ou vouloir utiliser le même parfum.

Encore une idée cliché. Mais Elyôn avait un odorat fort, qui l'aidait pas mal pour la cuisine d'ailleurs et fort heureusement ! Elle trouvait réconfortante l'idée d'avoir quelque chose avec une odeur liée à Sarah, qu'elle pourrait sentir avant d'aller se coucher ou serrer contre elle dans ses moments de faiblesse.

Revenant à sa légère humeur de petite diablesse, elle rigola dans sa barbe à l'idée de tirer l'omikuji et que celui-ci lui prédise une mauvaise chance. Laissant Sarah quelques mètres derrière, elle rigola encore plus en voyant le message sur celui destiné à Sarah.

" Chance moyenne. Faites gaffe à garder votre sang froid en cette journée et essayez plutôt de briser la glace pour renforcer vos liens en amour"

Elle retourna la voir, riant de plus belle et lui tendit le papier, lequel avait le message ci dessus, assez simple, et un dessin très oriental, avec un dessin de dragon à côté d'une belle asiatique coiffée d'un chignon et de longs cheveux noirs, un visage lisse et un rouge à lèvres rose vif contrastant bien avec sa peau plus pâle que le papier et des couleurs rougeoyantes pour colorer le reste. Elle lui tendit une plaque en bois et un feutre noir fin avant de lui expliquer le principe. Sarah semblait plus que perdue ici.

- Tiens ! Tu écris quelque chose que tu voudrais voir se réaliser dessus, tu signes, puis tu l'accroches à la pancarte là. Plus tu l'accroches haut et plus ton souhait aura de chances de se réaliser.

Elle désigna du menton un endroit comparable au pont aux cadenas, mais version plaquettes de voeux. Dans sa main droite elle tenait l'autre omikuji, tirage de sa chance à elle, qu'elle n'avait toujours pas regardé tellement elle était occupée à présent à embêter sa chère



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Peut-on prédire la chance ? [Pv: Elyôn]   Ven 23 Déc 2016 - 12:43

Hors Rp > Une autre musique pour toi.


Alors Elyôn avait si peu expérience que ça ? Elle pensait que les clichés reflétaient la réalité ? Et bien ce n'était pas vraiment le cas. Du moins du peu qu'elle en savait. D'un côté, sa pureté était très mignonne, d'un autre presque excessivement naïve. Mais cela participait clairement à son charme. Si elle idéalisait autant l'amour, Sarah n'avait pas intérêt à la décevoir. Elle voulait la voir rester naïve encore un peu, ça lui allait tellement bien.

Ce qui l'étonna tout de même c'est ce Tokyo avec ses grands écrans partout. Elle avait du mal à l'imaginer. Chez elle les bâtiments étaient anciens et distingués. Il n'y avait pas de publicités et d'écrans dans les rues, ou alors très peu. Les immeubles n'étaient pas spécialement hauts et tous étaient de vrais œuvres architecturales. Peut-être parce qu'elle vivait dans un quartier chic ? Mais en tout cas il n'y avait pas d'immenses buildings, de bruit, de foules, de lumières inutiles dans les villes anglaises. Ou alors elle n'en connaissait aucune de ce type. Décidément, Tokyo devait être plein de surprises. Ne pas pouvoir y aller était l'un de ses seuls regrets à être enfermée ici.

"C'est ça qui est le plus drôle justement. Fais-moi découvrir tes références et je te montrerai les miennes !"

Une nouvelle promesse qu'elles allaient passer du temps ensembles. Sarah ne pouvait que s'en réjouir. Même si elle ne savait pas grand-chose l'une sur l'autre au final, ça ne les empêchait pas d'aimer être ensemble et de se découvrir petit à petit. La blonde ne regrettait pas ce jour où elle avait rencontré Elyôn dans cette salle de jeux. Il faudrait qu'elles y retournent un jour !  Elle attendait surtout impatiemment d'être malade pour avoir Elyôn à ses petits soins. Une nouvelle chose qui serait marante à faire.

"Je ne pense pas que les anglais soient aussi romantiques que les français haha ! Faut pas trop les chercher non plus hein..."


Elle disait ça sur un ton moqueur de façon visée pour retourner les taquineries d'Elyôn contre elle.

"Je ne te dirai pas ce que c'est pour nous, mais tu le sauras bien assez tôt."

Et oui il fallait bien garder un peu de mystère. Sarah trouverait un moyen de la surprendre en lui montrant le romantisme à l'anglaise à un moment où elle ne s'y attendrait pas.
Et elle savait qu'Elyôn lui préparerait un TERRIBLE remède quand elle serait malade. A son sourire diabolique qui éveillait à la fois, la curiosité et la crainte de la blonde. Mais honnêtement, elle n'attendait que ça.

"Il faut quand même que j'arrive à l'avaler hein. Et si je guéri trop vite tu ne t'occuperas pas de moi longtemps..."

En repartant sur la question de l'odeur et de la lessive commune, Elyôn comparait la situation à une autre situation du même genre. Sarah trouvait aussi cela un peu étrange et elle ne comprenait pas spécialement la comparaison.

"Non, je ne sais pas lequel est le plus étrange, mais si tu veux que je lave aussi tes vêtements avec ma lessive ça ne me dérange pas. Tu n'as pas besoin de te justifier."

Elyôn avait à présent un air moqueur et rigolait toute seule. Ça inquiétait plus qu'autre chose Sarah. Elle avait un mauvais pressentiment, comme si cette dernière allait venir l’embêter, ou comme si elle allait lui prédire de fuir les filles aux cheveux bleus ! Mince, elle aurait dû le savoir avant non ? Elle espérait bien que ce n'était pas ça. Et elle comprit un peu plus tard en voyant la prédiction. Elle se mit à rire elle aussi.

"J'attends de savoir ce que tu as eu avant de te moquer de moi !"

Sarah prit le papier que la plaque que lui tendait Elyôn, écouta attentivement les instructions de sa chérie et se mit à la tâche. Elle écrit "Merci" puis signa. Elle ne montra pas à Elyôn ce qu'elle avait écris. Vous allez me dire, pourquoi merci ? Et bien parce qu'elle avait déjà eu tout ce qu'elle souhaitait en passant le portail d'Etiopia. Parce qu'elle avait sa nouvelle vie, son travail de bibliothécaire, sa liberté, son violon et même Elyôn. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien vouloir de plus ? Elle attacha le plus haut possible son petit mot et s'assit à côté pour regarder les autres. Les gens espéraient beaucoup sur de simples plaques. Pensaient-ils vraiment que cela se réaliserait ? Elle fit un signe avec sa main à Ely et lui fit un grand sourire impatient.

"Et toi alors ? C'est quoi ta prédiction que je me moque un peu de toi aussi ! Et qu'est ce que tu attends pour accrocher ton vœu ?"




● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Peut-on prédire la chance ? [Pv: Elyôn]   Ven 23 Déc 2016 - 17:04

Hors Rp : J'aime bien sa voix mais je préfère la musique d'avant ! Que j'ai été ré écouter d'ailleurs ! ;)

Des clichés, il y en avait plein, mais un gros problème s'imposait... Non seulement ces situations ne concernaient que des couples hétéro mais en plus c'était plutôt des genres de situations compliquées plus que des gestes... Comme emménager chez quelqu'un, retrouver un ami d'enfance devenu bien viril. Flasher sur le beau gosse du collège et se désillusionner. Etc...

- Hmm... À la rigueur, il y a le cliché où le gars est super froid, distant et tout, puis tout d'un coup il a un moment de romantisme, une petite attention et là la fille, qui croyait que ses sentiments n'étaient que du vent redevient en mode amoureuse ! Mais j'sais pas si ça me donne envie... J'ai pas envie que tu sois froide. Je vois rien d'autre... Si quelque chose d'autre me vient à l'esprit, je te dirai. Et toi... tu as une idée...?

Dans le fond, Elyôn voulait juste que ça vienne de Sarah. Elle préféra inverser les rôles. Elle était très curieuse aussi de savoir à quel genre de scénario pouvait bien penser Sarah. Elle lui disait d'ailleurs, chose intéressante, que les français étaient largement plus romantiques.

- Tu le penses aussi ? Alors ce n'est pas un stéréotype ? C'est vrai ? Tu y es déjà allée ?

Sarah étant anglaise, elle devait être plus au courant de ce qu'il en était, la France étant un pays voisin de l'Angleterre. Quoique les japonais et coréens étaient voisins aussi, et se haïssaient et se faisaient une mauvaise idée l'un de l'autre peuple. Pareil, les chinois ne s'entendaient pas trop avec les japonais. Soudain, Elyôn eut une grande idée, qui n'avait rien à voir avec tout ça.

- Ah, je sais ce qu'on pourrait faire ! Un Otome Game ! Ou un dating simulator, si tu préfères ! Doit y avoir des jeux yuri comme ça sur une des bornes de la salle d'arcade !

Elyôn se demanda au passage si le yaoi était un contenu autorisé ici. On pouvait très bien et être lesbienne et être une fujoshi (fan de yaoi)... Mais ici seules les femmes étaient autorisées et certaines avaient été traumatisées par certains hommes... Donc la question était légitime. Mais en dehors de ça, ça ne l'intéressait pas trop et elle n'était pas sûre non plus d'avoir envie de tomber sur une de ces scènes sexuellement explicites entre deux hommes. Un risque qui attendrait Elyôn était sûrement que le dating sim la confronte à une ou deux scènes avec des allusions perverses.

- Bon, on verra ça plus tard !

Elyôn s'amusait des réactions de Sarah par rapport à cette fameuse bouillie, pas sûre d'arriver à l'avaler. Elle devait avoir qu'elle n'avait pas envie de se retrouver à la place de Sarah. Mais elle s'imaginait aussi faisant l'avion avec une cuillère en faisant " Fais Aaaaaaahhh", Sarah avec un bavoir ou d'autres petits détails complètement absurdes. Ça pouvait avoir son charme ou son côté romantique, mais ça ressemblait plus à une situation entre une mère et sa fille.

- En y pensant, la fille clouée au lit et le gars qui vient chez elle pour prendre soin d'elle ou l'inverse, c'est un cliché romantique aussi ! Et il y a les scènes ou deux personnes passent la nuit cloîtrées dans un ascenseur ou une grange fermée aussi ! Bizarrement, une des deux personnes a toujours peur du noir ou des endroits étroits !

En plus de ça, Sarah voulait bien laver ses vêtements avec les siens mais ne comprenait toujours pas.

- Et ça aussi, c'est un cliché, tiens ! Youhouuu !!!

Elle sauta de joie, joignant les deux bras en l'air, avant de se rappeler qu'ici il ne fallait pas trop faire de bruit. Un peu comme dans un église mais Elyôn ne savait ce que c'était que au travers de lointaines images dans ses cours et n'était jamais rentrée dans une seule ! Elle se cacha la bouche, comme pour dire "Oups ! "

[...]

Sarah voulait savoir ce qu'Ely avait comme prédiction afin de pouvoir rigoler à son tour. Elyôn regarda sa feuille, haussa un sourcil et montra son papier à Sarah.

- Je ne sais pas comment je dois le prendre.

Son omikuji n'était pas du même genre. Elle en avait pris deux différents sans faire exprès. Plus simple et sans dessin, il affichait " Amour et amitié. Très bon. Des opportunités vous sont offertes, prenez l'initiative."

- Tu crois qu'ils parlent de quoi ?

Sarah la pressait alors elle prit le feutre et hésita, cachant sa plaque, avant d'écrire "Je veux plein de câlins cet après-midi avant de repartir chez moi. ". Elle n'avait pas trop quoi demander. Elle voulut accrocher sa plaque très haut mais était trop petite.

- Tu peux me soulever s'il te plaît ? Et interdiction de regarder ce que j'ai écrit  ! "

Elyôn, un peu superstitieuse, avait peur que son voeu ne soit pas exaucé si Sarah venait à le voir. Pas que Sarah était de ce genre là. Simple question de croyance !



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Peut-on prédire la chance ? [Pv: Elyôn]   Lun 23 Jan 2017 - 17:24

Hors Rp > Une autre petite musique pour ma Elyly  


À l'entente de l'idée de devoir être froide avec Elyôn, Sarah oublia complètement l'idée de reproduire des clichés. Il était hors de question pour elle de devoir être méchante avec elle, elle en était incapable. Alors devoir faire semblant qu'elle n'a aucun intérêt et l'ignorer c'était un peu trop lui demander. Elle se contenta de faire une grimace de désapprobation.
Histoire de changer de sujet, elle répondit à sa question sur les clichés anglais.

"Tu n'as jamais vu de films anglais ? Nos comédies sont souvent tournées autour de l'humour. Par exemple une fille qui est une vraie calamité, va tomber sur un homme un peu banal mais qui a pleins de qualités cachées. Et finalement, elle va le préférer au beau goss qui s'avère être un couninou qui trompe sa femme. Le problème c'est que ça ne fonctionne pas avec toi, tu es bien trop jolie pour faire la fille banale. Tu te verrais faire la calamité ? Haha ça !"


Ne parlons même pas de Bridget Jones ! Là il y avait des cas extrêmes. Tiens dans les films anglais, il y avait souvent une sœur parfaite à coté qui avait tout. Et finalement à la fin c'était l'autre qui était la plus heureuse. Va savoir pourquoi ces anglais aimaient ce genre de comédies. Et la simple possibilité qu'Elyôn joue la calamité la faisait bien rire ! Ce rôle lui allait tellement bien. Difficile de ne pas l'imaginer.
La France avait l'air d'être un pays qui attirait sa chérie. Dommage qu'elles ne puissent plus y aller maintenant qu'elles étaient à Etiopia. Sarah l'y aurait bien emmenée. Maintenant ce n'était plus vraiment possible, le portail ne se réouvrirait pas. En même temps elles ne se seraient pas rencontrées si elles n'étaient pas arrivées à Etiopia alors elle ne pouvait pas vraiment avoir de regrets.

"Oui j'y suis déjà allé quelques fois et non ce n'est pas un stéréotype ça c'est certain !"

En effet les français étaient de grands romantiques et ce n'était pas à prouver. Les français et les anglais n'étaient pas vraiment amis, mais il fallait bien leur reconnaitre cette qualité.
Sa chérie lui proposait un Otome game, Sarah n'avait jamais essayé, mais appréciait les nouvelles expériences. Surtout toutes celles qu'elle pourrait avoir avec sa Elyly. Un simulateur de romance ? Pourquoi pas ! Tant que c'était avec elle, elle aimerait forcément. Chaque seconde qu'elle pourrait passer avec elle serait magique. Et puis, ce jeu avait l'air marrant. Il fallait espérer qu'il n'y avait rien de trop ambigu. L'idée de retourner à la salle d'arcade, l'endroit où elles s'étaient rencontrées ne pouvait que l'enjouer. La blonde se retourna vers elle pour lui prendre le bras dans un geste tendre.

"Oui ! Retournons à la salle d'arcades ensemble. J'ai hâte."

Sarah fit son plus joli sourire à Elyon pour lui montrer sa motivation. Pour continuer sur le thème des clichés et sur cette idée évoquée de venir s'occuper d'elle si elle tombait malade. Ce dont pour ne rien vous cacher, elle imaginait sans mal, laissant son esprit divaguer. En tout cas si elle devait manger une espèce de bouillie à mauvais gout pour avoir sa chérie aux petits soins, elle le ferait sans hésitation !

"C'est vrai ça, quand on y pense on reproduit déjà plein de clichés au quotidien ! Peut-être que ce ne sont pas de simples clichés mais des rituels qu'on les couples ? Peut-être que c'est inévitable ? Haha je n'en sais rien en tout cas j'ai envie de me retrouver dans toutes les situations les plus romantiques avec toi."


En voyant Elyôn faire sa petite fille joyeuse faisant un bruit monstre dans un endroit de culte. Ne parlons même pas de si elle avait osé faire ça dans une bibliothèque, la blonde se mit à rire le plus discrètement possible et la regardant continuer ses bêtises et se cacher la bouche de ses mains. Sarah ôta les mains d'Elyly de devant sa bouche pour l'embrasser rapidement avant de la tirer à l'intérieur du temple. Zut, on est pas censé faire les enfants ici si ? Et bien tant pis !

[...]

Sarah regarda la prédiction de sa chérie en haussant un sourcil. Elle ne savait pas comment le prendre. C'était une menace ? Ou alors elle avait mal lu ? De toute façon qui écoute les prédictions ? hahaha... Elle n'était pas si superstitieuse que cela.
Elle prit un air sérieux en feintant de prendre ça comme si ça concernait leur couple et pas d'éventuelles rencontres.

"Ils disent ça dans le sens que tu dois prendre des initiatives avec moi bien sûr... Du genre, embrasses moi."


Sur la demande de sa chérie, Sarah la souleva pour l'aider à mettre son souhait le plus haut possible. Elle ne le regarda pas pour ne pas énerver Elyly, mais était très curieuse et du se retenir ! Un sacré dilemme. Ensuite, elle ne la déposa pas pour la garder un peu dans ses bras. Pur caprice, mais tant qu'à l'avoir portée, autant la câliner ! Ne cherchez pas la logique. Elle ne la laissa pas toucher le sol, trop peur de la voir s'enfuir.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Peut-on prédire la chance ? [Pv: Elyôn]   Mar 24 Jan 2017 - 17:00

Hrp : Pour toi ma Sarah :3 Un peu de violon ;)


Leurs différents clichés, bien que différents, semblaient s'amasser autour d'un même thème, celui des mauvaises personnes avec des bons côtés. Elyôn n'avait d'ailleurs jamais compris pourquoi les badboys ou les badgirls faisaient tant fantasmer femmes et hommes sur Terre. Et même ici, le cliché devait se perpétuer entre filles. Mais là, ça ne relevait non plus du cliché mais du stéréotype, comme une norme invisible imposée qu'Elyôn ne saisissait pas et dont elle ne voulait absolument pas se mêler. Bref, elle, une calamité ? Pourquoi pas après tout ?

-Avec mon sale caractère et mon petit côté racaille, qui sait ! Ça dépend, tu entends quoi par calamité ? Et hmm oui, je dois connaître quelques films anglais... Mais ça devait être ennuyant à en mourir, je n'en ai que très peu de souvenirs. Il arrive aussi que des oeuvres asiatiques soient doublées en anglais mais souvent c'est la catastrophe. À s'en demander s'ils ont des écoles pour ça.

Elyôn faisait référence aux écoles de seiyuu du Japon, réputées pour sortir des bons doubleurs, parmi lesquels figuraient souvent des chanteurs et chanteuses. Leurs cultures avaient l'air si différentes et chacune était baignée dans la sienne. Une comparaison applicable aussi à elles mêmes. Si différentes, pas grand chose en commun et pourtant beaucoup de projets communs déjà, d'intérêt envers la culture de l'autre et le désir de se connaître un peu mieux à travers ça. N'empêche que Sarah semblait être sortie un peu plus de son pays qu'elle ! Elyôn aurait volontiers souhaité plus de terres à visiter et où voyager que simplement Etiopia, l'emmener découvrir ensemble mille choses. Sa curiosité, elle, partit gambader, errer et trouver une quelconque autre piste pour mieux connaître encore sa douce.

- Ohhh mon dieu la chance que tu as, ça doit être super beau là bas ! Tu as beaucoup voyagé ? Dis, dis, dis ! Il paraît aussi qu'ils sont râleurs, snob, qu'ils se promènent tous avec un béret et une baguette sous le bras, habillés très chics.

Elyôn ne mesurait pas l'ampleur de l'exagération dans ce cliché. Non, n'importe qui au Japon, et pas que, avec un béret ou une baguette, serait systématiquement désigné comme étant français. Pour le côté râleur et snob par contre, c'était une piètre réalité. Les touristes français en tout cas, parlaient très fort en public, sans jamais respecter l'esprit de groupe. Ils râlaient, au grand désespoir des asiatiques, ayant pour état d'esprit de sourire et toujours garder ses soucis pour soi pour ne pas déranger les autres. C'était le bien-être du groupe avant celui de l'individu. Certains immigrés se voyaient parfois engagés comme mannequins alors que selon les normes occidentales ils étaient vraiment banals. Mais les normes asiatiques voyaient cela d'un autre oeil et souvent, ces personnes, à force de côtoyer d'autres belles personnes, perdaient tout sens de la modestie. Etc, etc.

- Mais au fait comment tu sais qu'ils sont romantiques ? Ne me dis pas quand même que certaines de tes "aventures" se sont passées avec des français ?

Voulait-elle juste savoir où juste faire le jeu de la jalouse ? Aucune idée. Enfin bref, l'otome Game semblait être l'option parfaite pour tester le romantisme de sa chérie.

- Super alors ? Quand est ton prochain jour de congé ?

Ses gestes tendres, eux, en tout cas, ne semblaient pas la désigner comme non une femme inattentionnée. Elyôn sourit et passa en deux temps à sa petite joie tout en appréciant l'enthousiasme de sa chérie à vouloir être romantique avec elle, elle ne prédit pas de se faire soudainement embrasser et tirer à l'intérieur, endroit vide de monde. Elle se retrouva plaquée contre un mur sans savoir ce qu'il se passait.

- Sarah, qu'est-ce que tu...?

Elyôn se fit du souci quand à ce qu'il allait se passer. S'embrasser et d'autres choses étaient-elles des interdits en ce lieu de culte ? Elle n'eut en tout cas pas le temps de finir sa phrase. Déroutée, elle essaya en vain de plutôt se calmer en pensant à une crème glacée.

[...]

Elyôn regarda Sarah comme si elle était la voyante et allait lui répondre. Elle se marra de son air perplexe. Elle ne le vit malheureusement que quelques secondes. Cette expression était drôle. Ou pas en fait. Dommage... La réponse que lui sortit Sarah n'était en tout cas pas aussi sérieuse que son visage. Mais c'était mignon et c'était une bonne interprétation. Elle se rapprocha d'elle et lui tira le vêtement pour l'obliger à se baisser à sa hauteur et l'embrasser encore. Sa bouche avait un goût inoubliable qu'Elyôn n'était pas prêt de zapper ni de se lasser et qui la rendait complètement accro et incapable de refuser.

- Il suffisait de demander ! fit-elle en lui lançant un clin d'oeil.

Elle plaça ensuite avec l'aide de Sarah sa plaquette en hauteur avec de la satisfaction mais aussi beaucoup de superstition. Et elle s'attendait à être déposée aussitôt mais malgré qu'elle attendit, elle était toujours pendue dans ses bras. Encore une de ces surprises de Sarah qui arrivait au moment où elle s'y attendait le moins. Elle gigota des pieds, mais rien n'y faisait. Pourtant le son n'était qu'à quelques centimètres. Elle se maudit de ne pas avoir de corps de élastique. C'était bien mais pas très confortable comme ça.

- Sarah, ça va ? Tu n'as rien vu hein ? Elle lui caressa le bras. Repose moi, ça fait mal comme ça ! Je te promets de te faire autant de câlins que tu veux si tu me reposes !



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peut-on prédire la chance ? [Pv: Elyôn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peut-on prédire la chance ? [Pv: Elyôn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Impromptu, si on peut dire. [Dudu/Eva/Ezio]
» Speechless / Ton regard peut dire ce que ta voix ne dit pas.
» Une bonne nouvelle peut en cacher une autre ►Alex & Flo◄
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: La Campagne :: Le Temple-
Sauter vers: