Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soirée pyjama ! [PV Sarah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Dim 18 Sep 2016 - 17:59

Après quelques phrases romantiques mais sincères échangées en rentrant, soulagées d'avoir pu trouver une issue au dédale infernal, elles purent rentrer, main dans la main. Il semblerait que cette agréable journée pouvait se prolonger. Elyôn s'inquiétait un peu que sa présence gêne vu les soucis qu'elle attirait et son manque d'attention flagrante qui lui avait valu de manquer la sortie, pourtant très proche, mais il n'y avait rien de ça dans l'atmosphère. Elle pensait au début que c'était peut-être par simple politesse qu'elle l'invitait, mais en y repensant à deux fois, Sarah n'avait pas l'obligation de le faire, ça semblait être une invitation spontanée. Invitation à laquelle Elyôn ne pouvait pas refuser, malgré sa culpabilité, elle se prêterait volontiers à quelques instants de plus en la compagnie et si possible dans les bras de Sarah. Elle regarda sa main serrée dans celle de son amoureuse. Celle ci était chaude et douce, l'entraînant derrière elle à un rythme endiablé. Elle était sans doute pressée. Mais pourquoi ?

Elyôn sentit au bout d'une dizaine de minute que la violoniste ralentissait l'allure et bientôt se dessinèrent la ville et ses bâtiments, ses lueurs du soir. Enfin elles y voyaient mieux. Cinq minutes plus tard, elles arrivaient devant la résidence. Heureusement que Sarah habitait en rez de chaussée parce que malgré tout, Elyôn haletait un peu.

- T'es une sportive dis donc ! Tu fais un marathon comme ça tous les matins pour aller travailler ? Haha ! J'aimerais beaucoup voir ça.

Elle l'imagina ébouriffée sortant courir en pantalon chemise, faisant des échauffements. Elle rigolait mais il lui semblait bel et bien qu'il y avait une salle de sport à Etiopia. Sarah semblait un peu athlétique. Enfin donc, leur course effrénée s'arrêta et Sarah sortit ses clés pour lui ouvrir pendant qu'elle sautillait de joie, ou de froid, on ne sait pas trop, se réchauffant en se frottant les épaules. La chaleur du foyer devait certainement aussi réconforter Sarah car en lui ouvrant elle lui fit la référence. Elyôn sourit, essayant de ne pas se moquer du bas un peu verdi de Sarah qui rendait son inclinaison un peu comique. Elyôn se serait cependant cru rendant dans un taxi avec un valet pour la servir, mais Sarah n'était point son valet. Elle lui sourit et piqua un sprint jusqu'au canapé du salon dans lequel elle plongea.

- Hooome, sweet hoooooome !

Ce n'était pas son appartement mais malgré tout avec la présence de Sarah, elle se sentait chez soi. La tête en bas, cheveux pendants, le corps maladroitement jeté dans le mauvais sens sur ce pauvre sofa, elle regarda Sarah, à l'envers, inspectant chaque mouvement avec ç malice. Elle s'étira, poussa un long bâillement étirant son visage tout à la verticale un instant, avant de tomber sur le sol, heureusement protégé ici par un tapis. Elle n'avait rien. Elle se releva momentanément, ce n'était pas l'heure de jouer le clown, la pendule affichait 21h passées et il leur fallait toujours manger. complètement excitée, traversant l'appartement de long en large, elle alla ouvrir les tiroirs pour savoir ce qu'il y avait à disposition d'utilisable. Pas grand chose et il lui faudrait aussi faire gaffe que certains produits appartenaient à ses colocataires et que par conséquent mieux vaudrait lui éviter d'y toucher. Sarah lui serait une bonne informatrice. Elle lui laissa le temps de s'installer, la regardant espièglement, avant de se rendre compte qu'elle n'avait pas ôté ses chaussures et que sa tenue à elle était encore assez déplorable.

- Est-ce que tu as des livres de cuisine quelque part ?

Elle se mit à tourner en rond et enleva ses gaudasses avant de salir le sol. Heureusement peu de terre s'était accroché à ses semelles plates et inadaptées à la marche. Passant devant la salle de bain, ne tenant par sur place, elle vit le miroir et se regarda. Comment allait-elle faire, dans cet état elle ruinerait complètement le romantisme du dîner. Comment faire... ?!



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Dim 18 Sep 2016 - 21:09

Sarah marchait toujours vite. Se balader ou trainer n'était pas dans ses habitudes. Pour elle s'était une perte de temps. Elle eut du mal à prendre conscience qu'Elyôn ne marchait pas aussi vite qu'elle et qu'il fallait qu'elle ralentisse si elle ne voulait pas la fatiguer. C'est en la regardant avant de rentrer dans sa chambre qu'elle vu une Elyôn un peu essoufflée. Elle lui fit d'ailleurs la remarque ce qui culpabilisa Sarah un peu plus.

"Oh pardon, je marche toujours vite c'est une sale habitude. Tu aurais dû me le dire. Je n'aurai surement pas du te tenir la main enfaite, je t'ai fait mal au bras ?"


Sarah réalisa qu'elle lui avait surement tiré sur le bras durant tout le trajet pour qu'elle avance vite sans même en avoir conscience. Elle avait envie de se mettre des baffes. Elle lâcha la main d'Elyôn assez mal à l'aise. Est-ce qu'elle lui en voulait ?
Elle en déduit que non quand elle vu Elyôn entrer chez elle et se jeter sur son canapé sans la moindre retenue. Elle était devenue très confiante chez Sarah non? La blonde trouva ça un peu bizarre, mais ça ne la dérangeait pas tellement. Voir ses magnifiques cheveux bleus tomber le long de son visage était un spectacle qui valait bien que son canapé soit rempli de terre. Elle ne lui montra pas qu'elle la trouvait trop mignonne et qu'elle avait envie de se pencher sur elle pour l'embrasser. Elle prit plutôt un air faussement énervée. Si elle la laissait faire ce qu'elle voulait elle allait s'y habituer non? Elle s'approcha d'elle en se convaincant que ça l’énervait alors que pas du tout.

"Dis-moi, qu'est-ce que tu fais ?"

Elle retira tout de suite l'air agacé de son visage en la voyant tomber. Elle n'était vraiment pas douée quand elle le voulait! Et puis Sarah n'arrivait pas à s’énerver contre elle, même si elle le voulait. Elle s’accroupit par terre côté d'elle en vérifiant qu'elle ne s'était pas fait mal. Elle lui lança un regard tendre qui trahissait le fait qu'elle n'était pas énervée en réalité. Elle ne put s’empêcher de sourire. Même son côté maladroite elle trouvait ça adorable.

"Ça va ? Si tu ne faisais pas d'acrobaties ça n'arriverais pas tu sais...En plus tu vas mettre de la terre sur le canapé."

Elyôn se relevait, courrait partout, fouillant dans les tiroirs. Sarah la regarda un peu étonnée. Mais qu'est-ce qu'elle faisait ou cherchait ? Ça se faisait de fourrer son nez dans le moindre recoin de l'appartement de quelqu'un d'autre ? Mais qu'est-ce qu'elle avait aujourd'hui ? Elle n'était pas fatiguée d'avoir marché tout la journée ? Et puis tout le reste, fin pourquoi était-elle en pleine forme comme ça ? Sarah ne cacha pas son incompréhension. Et cet air arrogant qu'Elyôn prenait pour la provoquer. Elle ne sut pas trop comment elle devait réagir.
Sa question la surprit encore plus.

"Tu demandes à une bibliothécaire si elle a des livres ?"


Pourquoi voulait-elle un livre de cuisine ? C'est ça qu'elle cherchait partout ? Elle n'aurait pas pu demander avant ? Elyôn continuait de se balader dans l'appartement sans savoir quoi faire visiblement. Sarah se contentait de suivre ses aller-retour du regard toujours aussi confuse. Elle remarqua qu'elle s’arrêtait enfin. Dans la salle de bain, devant un miroir. Sarah se dirigea vers elle pour regarder la glace qu'elle observait fixement. Elle tourna sa tête vers Elyôn.

"Qu'est-ce qu'il y a ?"

Elle passa sa main dans les cheveux d'Elyôn. Elle se demandait bien ce qui lui arrivait. Elle mit son bras autour de son cou et lui fit un bisou sur la joue puisque qu'Elyôn ne la regardait pas. Trop occupée à regarder ce miroir.

"Comment fais-tu pour avoir autant d’énergie après cette journée ? ... Pourquoi est-ce que tu te regardes comme ça ? Tu es très belle tu sais... Si c'est tes vêtements déchirés qui te dérangent, tu peux prendre une douche et je t'en prêterai d'autres. De toute façon il faut que je fasse à manger, alors tu as le temps."

La blonde espérait bien qu'elle allait finir par se calmer. Elle était fatiguée et si elle voulait l'achever, elle était bien partie. Peut-être que prendre une douche la calmerait ?



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Dim 18 Sep 2016 - 23:07

Elyôn reçut bien l'excuse de Sarah, qui ne répondait pas à son interrogation, et de toute façon Ely avait l'habitude de randonner et de marcher vite alors ça ne la dérangeait vraiment pas. Ce qui la dérangeait c'était plutôt que Sarah ait retiré sa main. Frustration, frustration... Elle avait conscience que reprendre sa main serait certes rassurant mais aussi un caprice, elle ne fit donc rien, affichant une moue boudeuse. Sarah n'avait pas répondu non plus à sa question. Même si elle plaisantait, il y avait une grosse part de curiosité ? Rien ne lui coûtait de laisser cette part d'elle l'emporter.

- Tu ne m'as pas fait mal, abrutie ! C'était agréable... Mais tu ne m'as pas répondu ! Tu fais du sport ? Si tu n'en fais pas, tu devrais y songer.. tu ferais une bonne athlète !

Elle pencha la tête avec un sourire radieux puis elles arrivèrent et Elyôn se souciait plutôt de sa gourde concernant la sortie et voir que Sarah n'avait pas trop l'air de lui en vouloir suffisait pour la revigorer ! Voir un appartement lumineux et chaleureux au lieux d'un long chemin sombre et vert et sans fin lui redonnait encore plus d'énergie ! Elle se mit d'ailleurs un peu trop à son aise, trop contente de rentrer en lieu sûr, que ce soit chez elle ou ici. Elle en oubliait presque qu'elle n'habitait pas ici. Elle tomba et reprit un peu ses esprits, pas assez pour s'exciter. Marcher l'avait certes dépensé mais seulement psychologiquement. Le stress jouait une grande partie au fait que nerveusement elle ne tenait pas en place. À peine Sarah lui demanda-t-elle dans quel but elle sautillait comme ça qu'elle retomba lourdement sur la tête, alertant faussement Sarah, qui se mit à sa hauteur pour vérifier son état. La tête un peu à l envers Ely ne sut pas trop si le visage qu'elle voyait était énervé ou attendri ? Les deux ? Elle paniqua.

- Oui, oui ça va ! Je... je vais nettoyer ça, je...... Ouaaargh !

Elle se releva pour aller fouiner, pensant à comment nettoyer mais ne pensant pas à enlever ses chaussures. Elyôn avait perdu tout son calme, elle avait besoin de vider la pression qu'elle avait accumulée telle une cocotte sifflante et sortant plein de vapeur bouillante. Ely se mit donc à farfouiller devant l'air hébété et risible de Sarah qui, fatiguée, n'y comprenait rien. Qu'y avait-il à comprendre en même temps ? Le comportement bizarre d'Elyôn. Il fallait dire que même quelqu'un connaissant déjà Elyôn aurait été surpris. Ely, peu habituée à l'emplacement des objets dans cet appartement, se tourna en ridicule en demandant un livre à Sarah. Enfin pas plutôt tel ou tel ou tel livre mais est-ce qu'elle en avait... Quelle question con ! Devant la réponse et l'évidence de la bêtise de sa question, elle se sentit vraiment bête.

- Euuuhhh... Hahaha haha... Je... Ce n'était pas ce que je... Je voulais t'aider à préparer à manger ! Désolée je suis tellement fatiguée et rassurée en même temps d'être ici que je fais n'importe quoi !

Elyôn commença enfin à prendre conscience de son état de pikachu et commença à se calmer, retrouvant les idées claires, bien qu'elle n'ait toujours pas trouvé la balayette qu'elle cherchait, elle enleva enfin ses chaussures. Cherchant du regard la présence d'un meuble à chaussures, son regard vint plutôt se poser sur un miroir lui signalant son apparence de cendrillon bleue en haillons. Elle dévisagea son double dans le miroir, s'inquiétant du côté non appropriée de sa tenue. Si une habitante se devait de prendre bien soin de son hôte, il en allait de même pour l'invité de ne pas déshonorer par sa présence et d'avoir une tenue, une attitude, des mots convenables.. C'était du moins ce qu'elle pensait ! Son esprit bugua devant cette image d'elle. Le doux contact de la peau de Sarah la rappela à la réalité. Quelle sensation agréable que d'avoir une main caressant notre tête, d'avoirun câlin et un petit bisou, et ça l'est mille fois plus quand c'est la personne qu'on aime qui faut tout ça. Elle se retourna pour la regarder.

- Je te l'ai dit, je suis fatiguée et contente aussi... C'est tout mon stress qui sort d'un coup. Mais je suis calmée. Mais... Tu as vu ma tenue ?! Je ne suis pas présentable pour un dîner ! Et puis, t'es vêtements seront trop grands pour moi... Et... Euuuh... Je me sentirais trop gênée d'emprunter ta salle de bain ? Et toi ? Tu n'as pas besoin d'une douche ? Et je t'ai dit que je t'aiderais à cuisiner, tu tiens tant à le faire sans moi...?

S'imaginer prenant une douche là où Sarah en prenait une nue d'habitude est une image gênant un peu Ely. Elle rougit et l'embrassa tendrement.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Lun 19 Sep 2016 - 0:47

Ça rassura Sarah d'entendre qu'elle ne lui avait pas fait mal. Est-ce qu'elle se culpabilisait pour rien ? Ça la fit rire qu'Elyôn pense que juste parce qu'elle marchait vite, elle faisait une bonne athlète. Elle la jugeait un peu vite. Elle aimait le sport et en avait toujours fait depuis l'enfance. Elle était plutôt forte en sport de combat, l'orphelinat oblige! Mais ça elle n'allait pas le lui dire. Du moins pas encore. Elle ne voulait pas pourrir l'ambiance de cette soirée. Et puis elle n'était pas prête a en parler. Elle resta donc vague comme a son habitude. Elle espérait bien qu'Elyôn ne lui demande pas le pourquoi du comment! Elle était très curieuse ce soir.

"Oui je fais du sport. De la course et des arts martiaux surtout. Et un peu d'escalade mais ça fait longtemps. J'ai toujours aimé ça. Et toi ?"


Elle nota le joli sourire d'Elyôn qui la confortait encore plus dans l'idée qu'elle avait bien fait de l'inviter à diner. De toute façon elle savait que c'était le bon choix non ? Malgré les singeries qu'elle faisait sur son canapé. L'air affolé d'Elyôn lui donna envie de sourire. Elle ne réalisait que maintenant qu'elle était un peu trop à l’aise chez Sarah ?

"Haha, c'est bon calme toi. Ce n'est rien de toute façon je m'en fiche un peu de ce canapé! Je ne suis pas très douée pour faire semblent d’être énervée contre toi hein ?"


Elle n'avait aucun contrôle sur les bêtises d'Elyôn et à quoi bon essayer ? Elle fouillait partout et même si c'était bizarre, ça n'énervait pas Sarah. De toute façon elle n'avait pas de vilain secret caché dans un des placards! La remarque de Sarah sur l'évidence de la présence de livres chez une bibliothécaire fit passer Elyôn pour une idiote. La blonde ne s'en rendit compte qu'après.

"Excuse moi, tu avais peut être oublié. Oui j'ai plein de livres de cuisine, mais il est trop tard pour faire quelque chose de travaillé."


Après qu'Elyôn se soit arrêtée devant ce miroir et que la Sarah ai essayé d'attirer son attention en l'enlaçant. Elle la regardait enfin. Sa tenue avait l'air de vraiment la déranger. Elle ne devrait pas se mettre autant la pression pour un simple repas de dernière minute. Elle avait l'air motivée pour cuisiner. Sarah ne le laisserait pas faire si facilement. En plus de ça, elle avait très envie de l’embêter un peu.

"Tu ne devrais pas te préoccuper autant de ta tenue. Vas y prend une douche, je vois bien que tu en as besoin et si tu tiens tant a ce que je le fasse aussi on se douchera ensemble comme ça on va gagner du temps...Sinon pour le repas, je vais m'en occuper t’inquiète pas!"


Évidement que Sarah rigolait. Si Elyôn acceptait sa proposition elle essayerait surement d'esquiver. L'idée lui paraissait beaucoup trop gênante, mais elle essaya de s’empêcher de rougir comme une idiote en imaginant Elyon nue dans la douche avec elle. Elle resserra son étreinte avec un regard provoquant. Elle avait envie de la mettre mal a l'aise mais elle réalisa que son propre jeu la rendait horriblement nerveuse. Elle espérait bien que ce ne soit pas Elyôn qui se mettrait à jouer avec elle. Les joues rosies de sa bien aimée et le baiser qu'elle déposa sur ses lèvre n'était pas effronté comme Sarah aurait crut, mais tendre. L'heure tardive faisait que tout était très calme. Ce retrouver juste toutes les deux à cet endroit en cet instant lui faisait prendre conscience de tout ce qui s'était passé aujourd’hui. Avoir le droit de la prendre dans ses bras et sentir ses lèvres tellement douce sur les siennes lui faisait réaliser l'évidence. Elles étaient ensemble maintenant. Il n'y avait qu'a présent qu'elle s'en rendait vraiment compte. Elle avait envie d'être capricieuse elle aussi. Juste parce qu'elle avait le droit de l’être avec elle non ? Elle approcha sa bouche de son oreille et lui chuchota.

"Tu m'avais promis des bisous si je nous rapprochait de la lisière du labyrinthe et je l'ai fait. Tu te souviens ?"

Sarah réalisa un peu après que le temps passait et qu'elles n'avaient toujours pas mangé. Elle poussa doucement Elyôn. Elle n'avait pas envie d’arrêter de la câliner et de l'embrasser, mais si elle ne voulait pas passer la nuit dans la salle de bain, il fallait bien qu'elle se décide à bouger. Elle se rappela qu'elle avait eu exactement le même résonnement dans le labyrinthe. Est-ce qu'elle trouverait un moment ou elle pourrait ne pas réfléchir à combien de temps elle passait dans ses bras ? Est ce qu'elle se stressait pour rien ? Elle l'embrassa une dernière fois et s'éloigna légèrement. Elle détourna le regard et continuait de rougir sans raison. Elle ouvra un placard et en sortit une serviette et un gant. Elle les tendit à Elyôn.

"Essaye pas de m'avoir en comme ça! Vas te doucher. Je vais préparer le repas en attendant."

Sarah se retourna et s'enfuit, fermant la porte de la salle de bain derrière elle. Elle espérait bien qu'Elyôn l'écouterait docilement même si elle n'y croyait pas trop.




● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Lun 19 Sep 2016 - 2:18

[HRP : Trop d'inspiration xD ]

Insister porta ses fruits et elle put se renseigner un peu plus, et à l'évidence, comme elle le pensait Sarah faisait un peu de sport. Dont de la course. Était-ce que Sarah avait un corps fait pour la course ou était-ce le fait de s'exercer qui lui rendait facile de faire ses trajets en marchant hyper vite ?

- De la course ? Je le savais ! En tout cas tu n'es pas très forte au saut d'obstacles, tu te souviens ? Mais hmmm... Je grimpais dans les arbres quand j'étais petite pour échapper à la surveillance des gens. En Asie les sports de combat sont assez populaires mais mes gens préféraient que je devienne une petite intello qui reprenne les rennes de la famille alors... Je n'en ai jamais fait alors que j'ai toujours rêvé d'en faire ! C'est classe les arts martiaux !

Elyôn faisait référence à la fois où Sarah avait traversé le cadre de la fenêtre pour lui sauter dessus et la retenir. Une autre journée remplie de souvenirs même si Elyôn ne savait pas que Sarah l'avait entendu parler dans son rêve et appeler Serah. Pour les arts martiaux, c'était un rêve de gosse,  un rêve qui était toujours resté inaccessible, hors de portée. Elle ne savait pas s'il y avait la possibilité d'en pratiquer à Etiopia. Elle n'avait pas encore songé à faire de sport autre que les randonnées et la découverte de paysage en solo, ou les promenades dans un parc mystérieux au mille haies et milles virages... Quel sport, ça aussi !

- Ça fait longtemps...? Tu as arrêté de faire ces sports ou tu les pratiques toujours ?

Arrivées dans l'appartement et après avoir fait une belle roulade arrière avec option prise de hauteur et plongeon sur la tête. D'après les dires de la blonde, elle n'était pas énervée, mais elle avait voulu faire semblant de le paraître. Voilà qui expliquait pourquoi Elyôn n'était pas sûre de l'expression qu'elle avait vue ! Malgré tout elle avait hésité et avait failli y croire. Heureusement que la blague n'avait pas trop duré. Elle se releva et haussa un sourcil.

- Quoi, tu faisais semblant ?! Traitre ! J'y ai presque cru ! Enfin presque, hein.. Pas entièrement. J'avais un doute. Haha ! Ce n'est pas du cuir au moins ? Hein ?

Elle essaya de ne pas perdre trop la face et de ne pas avoir l'air trop manipulable et repartit faire sa curieuse. Elle ouvrait placards et tiroirs et cherchait mais sans trop savoir quoi chercher et où regarder. Sans but. C'était sa nervosité qui parlait à travers ses mouvements. Mais avec sa phrase idiote sur les livres,  Sarah croyait à présent qu'elle avait oublié son métier. Elle n'avait juste pas trop fait gaffe à l éventuelle présence d'une bibliothèque, c'était le genre de détail qui s'imposait naturellement au vu du contexte sans pour autant qu'on y fasse attention tellement c'était naturel. Et pourtant elle osait poser cette question.

- T'es bête, comment j'aurais pu oublier ! Mais je ne savais pas si tu aimais la cuisine. On peut aimer lire et ne pas aimer certains types de lecture !

Arrêtée devant le miroir, Elyôn finit dans les bras de Sarah qui souhaitait de l'attention, ce que Elyôn interprétait plus comme un besoin d'exprimer son affection, un élan de tactilité. Ça ne l'empêchait certainement pas d'apprécier et de vouloir lui rendre cette douceur comme elle pouvait, oubliant ses barrières. En cette heure tardive elle n'avait pas envie de précipitation, plutôt de s'attarder à l'embrasser et contempler son visage de près. Seulement l'urgence de faire un repas et se remplir enfin la panse hâtait les choses, Sarah ne manquait pas de le lui rappeler, rendant toutefois les choses un peu gênantes et imagées, attisant l'imagination d'Elyôn, ce qui avait son petit effet. Se doucher ensemble ?!

- Ah euuuuhhh.... Quoi ?! Je... Tu... Nous... Nous deux dans la douche ?! Ouaaaaahhh ! N... Non c'est trop tôt ça va aller ! Une autre fois ! Je vais me doucher sagement, tu peux faire à manger ! Tu sais quoi préparer au moins ? Avec mon régime.

Ely regarda vers le sol, rouge tomate, s'imaginant leurs deux corps nus. Elle n'était certainement pas préparée à ça. Surtout voir le corps de Sarah. La simple idée des courbes de la blonde lui faisait tourner la tête. Sarah lui précisait bien qu'elle comptait faire à manger pendant qu'elle se douchait. Elle soupira. En plus celle ci réclamait ses bisous, chose légitime. Elle ne pouvait refuser, surtout quand Sarah lui soufflait sur l'oreille, impossible de dire non. Elle s'approcha nonchalamment de son cou pour y déposer quelque petits bisous non sans bruit, dispersés mais dans une même zone mais en ne manquant pas l'oreille, pour se venger d'avoir voulu la tenter comme ça et de lui avoir donné de telles images. Sarah se détourna d'elle pour lui passer de quoi se laver et se sécher.

- Ça t'apprendra à vouloir jouer le jeu de la tentation, espèce de diablesse, lui souffla-t-elle juste avant.

Juste après, elle eut droit à un dernier baiser sucré, juste avant de lui passer serviette et gant et de s'en aller à la sauvette. Elle regarda la porte, ayant un peu envie de rendre la pareille à Sarah.  Il fallait juste qu'elle sache où arrêter son jeu avant de prendre le risque de déraper et de précipiter les événements alors qu'elle n'était même pas prête à imaginer un corps nu. Elle sortit de la pièce après Sarah laquelle lui tournait le dos et marchait vers les placards. Elle se glissa silencieusement derrière elle pour glisser ses mains sur ses hanches et attaquer sa nuque.

- C'est toi qui me propose et me fait imaginer de pareilles choses et après tu te sauves comme ça comme si de rien n'était en me disant que c'est moi qui te cherche ? Tu joues avec le feu toi, ça ne va pas se passer comme ça !

Elle lui embrassa la nuque et le haut de la clavicule, tenant un peu plus sa promesse avant de l'obliger à se tourner et à se soucier un peu de sa bouche, beaucoup moins calme que quelques minutes plus tôt. Elle continua son petit jeu avant de laisser Sarah sur place comme ça et de revenir dans la douche se débarasser de la sueur de la journée. Si elle pouvait la faire partir de sa peau, les vêtements eux par contre resteraient imprégnés de l'odeur de transpiration jusqu'au prochain lavage et Elyôn n'avait pas vraiment le temps de les laver. Comme elle tenait à sa robe, elle l'emmènerait chez une couturière pour réparer les dommages et rendre invisibles les trous. Elle se shampooina et se couvrit de mousse du gel douche trouvé sur le rebord et respira l'odeur de la fraise avant de sortir, enroulant la serviette sur elle de manière un peu instable et une autre dans ses cheveux, en petit fakir et elle sortit voir si Sarah s'était remis de sa vengeance personnelle et avait préparé quelque chose de bon.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Lun 19 Sep 2016 - 9:37

[HRP : Ce n'est pas moi qui vais me plaindre! ]

Sarah se demandait bien pourquoi le fait qu'elle fasse du sport attisait autant la curiosité d'Elyôn. Après tout si ça lui faisait plaisir, il n'y avait aucune raison pour que Sarah ne lui réponde pas. Elle demandait plus de détails et parlait d'escalade un peu improvisée sur des arbres. La blonde essayait de ne pas l'imaginer grimper en prenant des risques, mais elle était sure que ce n'était pas loin de la vérité.

"Oui je fais de la course depuis que je suis petite avec mon père. Je n'ai donc pas vraiment souvenir de si j'étais déjà forte à la base ou si c'est en m'entrainant que j'ai gagné en endurance. Je ne pense pas que ça ait beaucoup d'importance de toute façon. Et tu grimpais dans les arbres ? J'ai bien entendu ? Sans connaitre les règles de base de l'escalade ? Tu ne t'es pas cassé quelque chose au moins ?!"


Sarah ne pouvait pas s’empêcher d’être un peu inquiète de son comportement insouciant. Même dans le labyrinthe, elle était montée sans réfléchir à comment elle ferait si elle perdait l'équilibre. Il fallait toujours penser à une issue, à quelque chose pour se rattraper et à un appui auquel se fier. Elle parlait maintenant des arts martiaux. Sarah n'avait pas vraiment envie de s'étendre là dessus, mais si elle avait simplement ignoré sa remarque ça aurait été un peu étrange et elle aurait pu le prendre mal. Ce n'était pas ce qu'elle voulait.

"Pour les sports de combats, je faisais du karaté quand j'étais encore chez mes parents. J'étais plutôt douée. C'est après que j'ai commencé à apprendre les mouvements des autres sports. J'ai même essayé la boxe mais ça ne m'a pas très bien réussi haha. Fallait bien que je trouve quelque chose pour ne pas paraitre faible à l'époque. Je pense que tu aurais du mal à comprendre, mais pour moi c'était plus par obligation quand je les ai appris. C'est dommage parce qu'à la base j'aimais bien le coté travaille sur l’esprit et le mental. Après j'ai compris que ce n’était pas le plus important mais bon, j'ai été un peu déçue. Quoi que le contrôle du mental m'a permis de savoir cacher ce que je pense, alors ça n'a pas été complètement inutile haha! Ce serait une histoire un peu trop longue pour une petite soirée."


Elle ne lui menti pas, mais elle n'avait pas très envie de lui donner des détails. Elle lui avait résumé. Elle ne précisa pas non plus que pour la boxe si elle avait arrêté, c'était seulement parce que c'était une mauvaise stratégie de défense et pas parce qu'elle n'aimait pas ça. Le principal n'était pas ce qu'elle voulait, mais ce qu'elle devait faire pour ne pas devenir le bouc-émissaire de cette bande d'idiots qui lui servaient de camarade à l'orphelinat. Elle n'allait pas non plus se plaindre puisque sa stratégie de ne pas montrer ses émotions et de faire peur avait plutôt bien fonctionné. Ce n'était pas à elle qu'on s'en prenait. Mais elle ne devait jamais relâcher sa vigilance. Elle en avait tellement l'habitude qu'à force, c'est montrer ce qu'elle pensait qui lui demandait des efforts. La confiance qu'elle avait en Elyôn lui permettait de moins se renfermer et dissimuler des choses quand elle était avec elle. Elle avait conscience qu'il fallait qu'elle se reouvre aux autres, mais ça restait compliqué.
Sarah se recentra sur le sujet.

"Et je n'ai pas arrêté de faire du sport, mais je ne pouvais plus faire d'escalade à cause diverses raisons. Pour ce qui est de la course, j'ai continué, tout comme les arts martiaux. Avec tout ce que je mange, il faut bien m'entretenir un peu!"

Après qu'Elyôn se soit jetée sur le canapé, Sarah avait pris un air faussement énervé qu'elle n’avait pas su garder. Elle lui avoua qu'elle ne lui en voulait pas d'être une sale gosse. Elle la trouvait plus mignonne qu'autre chose. Elle ne sut pas si Elyôn avait mal pris son petit mensonge ou non.

"Roh excuse-moi, je voulais juste que tu arrêtes de faire des bêtises..."


Visiblement elle s'en fichait puisqu'elle courrait à présent dans la pièce à la recherche d'une autre victime après le canapé. Elle répondait au fait qu'une bibliothécaire avait toujours des les livres par le fait qu'elle n'avait pas forcément tous les genres. Et bien si, elle se devait de s'instruire dans tous les domaines pour conseiller au mieux ses clients. Ça faisait parti de son travail. Elle avait une grande bibliothèque dans sa chambre. Elle n'avait pas très envie qu'Elyôn vienne farfouiller dans ses livres alors qu'elle était surexcitée.

"Ce n'est pas la peine de toute façon nous n'en avons pas besoin."


Après avoir prise Elyôn dans ses bras devant ce miroir. Sarah l’embêta un petit peu en lui parlant de prendre une douche ensemble. Elle ne pensait pas vraiment le faire mais la réaction d'Elyôn la fit bien rire. Ça lui donna envie de continuer de l’embêter un peu plus.

"Une autre fois ? Ça signifie que tu n'es pas complètement contre petite perverse!"


La voir toute rouge était juste adorable et Sarah aimait bien la titiller comme ça. Elle l'embrassa encore une fois parce qu'elle était beaucoup trop mignonne. Quand Elyôn lui rappela qu'elle avait un régime particulier, Sarah réfléchit un peu à ce qu'elle allait lui faire. De toute façon ce serait quelque chose de simple! Elle n'était pas vraiment douée en cuisine.

"Oui, tant que je ne mets rien de provenance animale dedans..."


Après sa remarque, elle eut droit à ses bisous dans le cou. C'était tellement plaisant. Elle allait vraiment finir par réussir à la rendre folle. Elle essaya de ne pas montrer à Elyôn à quel point elle était à sa merci quand elle faisait des choses comme ça. Elle ne pu s’empêcher d'en vouloir encore plus et c’était l'une des raisons pour laquelle elle s’était écartée. Elle allait finir par sauter sur Elyôn pour la déshabiller si elle continuait. C'est vrai que c'était un peu de sa faute. C'était elle qui avait commencé à provoquer Elyôn. Elle n'aurait peut-être pas du.
En sortant de la salle de bain, elle ne vit pas qu'Elyôn la suivait. La façon dont elle l'attrapa par les hanches et ses baisers la firent sursauter. Elle ne s'y attendait pas et essayait désespérément de se contrôler. Comment voulait elle qu'elle y arrive si elle la prenait au dépourvu comme ça ?

"Elyôn..."

Elle l'embrassa, de toute façon Elyôn ne lui avait pas vraiment laissé le choix. Et au moment où elle allait l’attraper pour l’empêcher de s'en aller, sa bien-aimée s’éloigna et la laissa en plan au milieu du salon. Sarah écarquilla les yeux en la voyant rentrer dans la salle de bain. C'était elle la diablesse ? Elle était frustrée, mais c'était mieux comme ça non ? Elle resta comme une idiote quelques secondes à regarder la porte. Qu'est-ce qu’elle aurait fait si Elyôn ne s'était pas arrêtée ? Elle essaya de retrouver ses esprits. Elle partit cuisiner des pattes avec une sauce napolitaine. Tout le monde aimait ça non ? Elle prépara quand même de la salade au cas où et s'assit à table. Elle mit sa tête dans ses bras et ferma les yeux pour se reposer un peu. Elle repensa a la journée qu'elle venait de passer. Elle regrettait un peu qu'elle soit terminée. Elle souffla enfin et laissa retomber son stress. Elle ne prit pas conscience qu'elle s'endormait. De toute façon ça devenait une habitude depuis qu'elle était à Etiopia! Elle s'endormait tellement vite.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Lun 19 Sep 2016 - 22:23

Sarah ne répondait toujours pas à sa question, elle ne semblait pas en connaître la réponse elle même ni s'en préoccuper plus que ça. Malgré tout elle apprenait quelques détails sur Sarah. Le sport lui avait été transmise comme valeur par ses parents et Ely ne savait pas à quel point. Mais pour une fois elle entendait un peu parler de ses parents. Ça lui faisait plaisir. Ce qui l'intéressait le plus étant de parler sport, elle ne se chercha pas à creuser le sujet de la famille. Sarah parlait de bases d'escalade, mais lesquelles ? Elle n'en connaissait aucune et ne savait pas qu'il y avait des murs dédiés à ce sport.

- Des bases ? Ouais t'as bien entendu. Aux arbres. Tout ce que je sais en grimpage c'est que ce qu'il faut faire c'est tendre ses bras vers le haut, attraper une branche, monter à l'aide du tronc et si la branche casse t'es bonne à te taper un mal de Lune pas possible... Bonjour la chute ! J'en ai fait les frais ! Rien de cassé mais bon c'est en endurant la souffrance qu'on devient plus fort.

Elyôn s'en était tapée des échecs cuisants, fesses à terre. Cependant pour elle ce n'était rien de grave. S'il était vrai que, expressive comme elle était, elle pleurait souvent quand elle se faisait une petite égratignure, elle aimait la prise de risques, ce n'était pas non plus la même douleur qu'un chagrin d'amour. Elle s'était endurcie.

- Et toi, ça t'est déjà arrivée de casser la gueule ? Mais pourquoi tu me parles de dissimuler ce que tu penses ? Ça te servirait à quoi ? T'inquiète je te demandrai les détails une autre fois, je ne veux pas bâcler notre relation à peine commencée en te connaissant trop vite. Mais alors c'est comme ça que tu réussis à ne prendre aucun kilo ? Je trouvais ça bizarre !

De quoi bien rassurer. Mais Elyôn avait quelques craintes. Si elle imaginait Sarah comme une bibliothécaire calme quoi qu'un peu détraquée quand elle s'énervait, elle ne la pensait pas faire du karaté. Certains sports de défense étaient plus soft que d'autres.. Celui là, pas trop. Elle imaginait déjà Sarah lui faisant une prise à la moindre connerie, sans prendre en compte qu'en toute logique elle aurait déjà du s'en prendre une depuis bien longtemps. Elle songea plutôt au fait que Sarah, d'après le discours tenu, ne semblait pas être une débutante. Cela créa un mélange de méfiance et d'admiration au fond d'elle. De la méfiance quand au fait de se calmer. Méfiance qui disparut quelques minutes plus tard pour faire la folle dans l'appartement de Sarah. Ely n'écoutais pas la remarque de Sarah sur le fait d'arrêter ses bêtises, son cerveau déchargeait ce qu'il lui restait d'énergie à revendre, zappant quelques détails, en attrapant d'autres au passage. Visiblement, Sarah voulait cuisiner en se passant de manuel de cuisine. Ely n'arrivait pas à penser simple, elle avait pensé qu'il fallait se dépêcher de faire le repas mais pas qu'il était préférable de faire quelque chose qui ne prenne pas dix heures à préparer. Elle voulut se justifier mais se faire passer pour une accro aux livres alors qu'elle avait toujours su faire sans avant, c'était de la mauvaise foi.

- Tssss... siffla-t-elle

Plus tard lorsque Sarah la taquina alors qu'elle contemplait con ego, elle vira au rouge, Sarah visait juste, l'image qui avait traversé son esprit n'était pas pure. Elle refusa tout de même de se faire appeler une perverse et de passer pour une sainte, ce qu'elle faisait très mal.

- Mais... Mais non ! ce n'est pas ce que tu crois ! Je ne nous ai pas imaginées nues dans cette douche, je le jure ! Et puis c'est toi là à me proposer ça... Idiote ! Je... Zut !

Elle secoua la tête dans tous les sens pour bannir ces mauvaises pensees de son esprit. Elle prit sa revanche en couvrant Sarah de bisous dans le cou, sentant que c'était le moment ou jamais. Mais sa proie ne tarda pas s'échapper. Elle ne pouvait rester là sans riposter, elle reprit donc son attaque en la surprenant, s'accaparant ses lèvres avec un peu de fougue avant de lui laisser à son tour son lot de frustration et de partir sous l'eau bouillante pour sentir meilleur. Avec toute la mousse qu'elle avait faite, elle ne pouvait sentir que la rose ! Enfin... la fraise ! Elle ressortit avec sa serviette et allait crier le nom. de Sarah quand elle la vit endormie. Elle s'attendrit. Elle ne voyait pas son visage, elle n'osa pas la réveiller et, voyant que le couvert n'était pas encore mis, elle sortit deux assiettes qu'elle avait vue. Devait-elle la réveiller ou la laisser dormir ? Se vexerait-elle si elle se réveillé en apprenant qu'elle avait mangé sans l'apprendre alors que c'était sensé être un dîner à deux ? Ça sentait bon la sauce tomate ! Elle se servit dans son assiette et vérifia si Sarah était profondément endormie avant de voir si elle devait la servir elle aussi ? Si c'était un sommeil léger alors la réveiller ne serait pas très grave.

- À table petite marmotte.

Ne sachant pas que caresser la tête de Sarah avait réveillé un de ses mauvais souvenirs, elle recommença, lui caressant les cheveux du sommet vers l'arrière. Elle verrait bien si cela la réveillerait. Sinon, elle la laisserait récupérer, mais elle ne pouvait pas la laisser dormir sur une chaise inconfortable, craignant qu'elle ne chope un mal de dos à son réveil et elle se savait trop petite et pas assez musclée pour pouvoir la porter jusqu'au lit. Elle se promit de faire du sport elle aussi pour rattraper ça et alla voir dans la chambre et ramena une couverture qu'elle trouva et l'en couvrit.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Mar 20 Sep 2016 - 9:40

Sarah ne put s’empêcher d’imaginer Elyôn ratant les branches d'un arbre pour se retrouver au sol. Elle ne voulait surtout pas avoir de détail, ça l'aurait énervée. Comment pouvait on être aussi imprudente ? Avait elle conscience que si elle était mal retombée, il y aurait eu des conséquences bien pires ? Elle ne connaissait apparemment pas les bases de ce sport.

"Oui il y a des règles de sécurité, des techniques pour monter rapidement, savoir comment tomber sans se faire mal. Enfin pas mal de choses. Si il y a un mur d'escalade à Etiopia, je te montrerai."


Elyôn demandait à Sarah si elle était déjà tombée. Évidement, mais c’était quand elle n'écoutait pas les règles justement. Ce serait un mauvais exemple de le lui préciser. En parlant de pour quelle raison elle avait besoin de dissimuler ce qu'elle pensait, elle ne su pas trop quoi lui répondre. C'était difficile à expliquer sans parler de l'orphelinat et de tout ce qui s'en suivait. Même si elle disait ne pas vouloir de détails, elle était persuadée que si elle en parlait, Elyôn voudrait en savoir plus. Et c'était normal non ? Sarah aussi avait envie de l’inonder de questions sur son passé et son présent, mais elle s'en passait pour ne pas partir dans des discutions délicates alors qu'elles venaient à peine de se mettre ensemble.

"Oui je suis déjà tombée. Je dissimulais ce que je pensais pour ne pas paraitre faible. Oui je sais ça peut paraitre stupide comme ça mais là où j'ai vécu, ça ne l'était pas. Je n'ai pas vraiment eu le choix. Quand mentalement on te croit intouchable et bien personne ne vient te causer de problèmes. Un jour je t'expliquerai en détail pourquoi. Et oui c'est ma méthode secrète pour ne pas prendre de poids haha!"

Si Elyôn continuait de vouloir connaitre autant de choses, Sarah serait bien obligée de finir par expliquer où elle avait vécu après la mort de ses parents. Ce n'était pas un sujet dont elle refusait catégoriquement de parler, mais comment Elyôn aurait elle réagi en apprenant que Sarah avait été bien différente ? Elle n'avait pas très envie de lui montrer ce côté sombre de sa personnalité.
Quand Sarah dit à Elyôn qu'elles n'avaient pas besoin de livre, elle eu une réaction qui l'étonna un peu. Malgré tout le bazar qu'elle causait, elle faisait sa capricieuse. La blonde préféra ignorer cette preuve de mécontentement.
Sarah ne put s’empêcher de rire en entendant Elyôn justifier ses pensées impure. Tout le monde aurait imaginé son amoureuse nue dans cette situation non ? Ça ne la rendait pas perverse pour autant, elle se moquait d'elle et arrivait à l'avoir a chaque fois.

"Je rigolais, je sais très bien que tu es pure encore haha. je n'y peux rien quand tu rougis, tu es trop mignonne."


Elyôn se vengea bien avec son attaque surprise. Elle ne voulait visiblement pas laisser Sarah gagner à ce petit jeu.
Une fois le repas près, la blonde s'était assoupie. Elle n'entendit pas Elyôn sortir de la douche et ne se rendait même pas compte de sa présence. Ça ne l’empêchait pas de penser à elle dans son sommeil. Bizarrement elle se mit à voir des images de son passé. Non pas des souvenirs heureux, ni des malheureux d'ailleurs, juste des choses quelconques. Des journées classiques de son ancienne vie normale. Elle se mit à avoir l'impression de manquer d'air et se réveilla en quelques secondes. Elle releva la tête et prit une grande inspiration, mais elle respirait parfaitement bien. Ce n'était que psychologique. Elle regarda Elyôn qui s'était assise en face d'elle.

"Oh, je me suis endormie, pardon. Tu m'as attendue pour manger ? Tu n'aurais pas du, ça va être froid."


Elle remarqua la couverture sur ses épaules. Au lieu de la réveiller pour manger, elle l'avait laissée dormir et l'avait couverte pour ne pas qu'elle ait froid ? Elle était décidément trop mignonne avec elle. Ça lui donnait encore envie de la câliner.

"Merci."

Elle ne voyait pas très bien, même un peu flou. Elle ne comprenait pas trop pourquoi. Était elle encore un peu en endormie ? C'était vraiment bizarre en tout cas. Elle passa sa main juste au dessus de sa joue et se rendit compte que c'était mouillé. Elle ne cacha pas son étonnement.

"Je pleure ? Mais pourquoi ? Je deviens vraiment bizarre ces derniers temps..."


Elle se parlait à elle même à voix haute sans penser à Elyôn qui était en face et qui devait être tout aussi étonnée qu'elle.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Mar 20 Sep 2016 - 21:40

Ce que lui disait Sarah était un peu contradictoire, elle avait du arrêter l'escalade mais était prête à reprendre cette activité juste pour lui montrer ? Elyôn avait autant d'importance que ça pour elle ? Ça l'intriguait aussi Elyôn cette histoire de mur à escalader, elle s'imaginait un mur tout lisse dans lequel on aurait planté des branches... Idée bien loin du concept réel. Elle ne savait pas non plus que c'était des murs en intérieur et l'image qu'elle avait était un mur extérieur de maison. Monter sur le toit d'une maison, voilà une idée qui lui plaisait bien, risquée à souhait, tout le contraire de ce que Sarah souhaitait lui montrer.

- Mais, hmmm... Si t'as arrêté l'escalade pour raison technique... Ça ne va pas te gêner de reprendre ? 'Fin je sais même pas pourquoi t'as arrêté, moi...

Sarah lui expliquait que là où elle avait grandi, la force était nécessaire et la faiblesse était en quelque sorte un handicap. Elyôn ne voyait pas trop en quoi, elle se demandait à quoi ça servait d'être fort. Bien qu'elle ait constaté que chez les riches malgré le luxe il fallait une force psychologique face aux remarques et aux préjugés, avoir la force de ne pas être influençable et de surmonter le jugement des autres, elle le savait bien et l'homophobie qu'elle avait eu à cause de son père ne se fiant qu'à la réputation était un excellent exemple pour illustrer la chose.

- Je comprends.. Je te l'ai dit, on a le temps ! Ça a pas l'air commode comme milieu... Enfin je peux parler, le mien n'était pas mieux. Les riches sont tous des pourris, qui préfèrent sacrifier leurs valeurs et leur morale au profit de l'argent. Si tu montres une once de faiblesse, on te ratatine ! C'est là le côté triste... Tous ces gens sont corrompus mais sombrent tous dans un profond malheur ! C'est courant qu'ils finissent dans l'alcool ou la drogue.

Elyôn avait elle même hérité de certains points dans ce qu'elle disait.. Son égoïste et son égocentrisme, sa demie mesure à se soucier de son image une fois sur deux et l'ombre qui planait sur elle quand elle pensait à ce passé sanglant. Elles stoppèrent la discussion pour rentrer chez Sarah. Plus tard Sarah la taquinait, et elle bêtement elle l'a prenait au mot, ce qui la déstabilisait encore plus. Bien sûr qu'elle était pure ! Mais elle n'avait pas trop idée de ce que c'était qu'être impure.

- Tsss ! Mais hmm... Du coup quand tu vois ou imagine une personne nue tu perds ta pureté ? ...Honte à moi, me voilà souillée...

Elyôn connaissait le principe de relation sexuelle mais ne savait pas trop comment se représenter ça, elle n'y songeait même pas. Le pire c'est qu'elle croyait vraiment aux conneries qu'elle déballait. Elle ne se rendait pas compte d'à quel point elle était à côté de la plaque et disait ça extrêmement sérieusement. Son visage prit une allure un peu paniquée, dans sa tête elle se voyait déjà devoir acceptée cette nouvelle idée comme s'il s'agissait de la fin du monde. Mais les bisous pour elle c'était accepté ! Pur ou pas pur, elle avait désormais du mal à dire non et ce n'était pas l'idée la plus innocente que de se venger en l'embrassant dans le cou. L'image qu'elle avait la hanta sous la douche même si c'était une image floue. L'odeur du gel douche l'aida à oublier. Sarah aimait-elle la fraise ? Comme celle ci pionçait à son retour dans le salon, elle ne put lui demander et prépara la table en l'attendant, en la couvrant et en la contemplant, avachie sur ses coudes sur la table, un sourire niais sur son visage. La remarque douce qu'elle chuchota à Sarah ne sembla pas la réveiller, pourtant elle reprit ses esprits peu après, remerciant Ely.

- Mais non regarde j'ai mis le couvercle sur ta part du festin, ça n'a pas refroidi !

Puis chose bizarre, elle vit Sarah se mettre à pleurer ? Instinctivement, elle se demanda si elle avait mal fait, si elle aurait du la réveiller plus tôt. Elle se releva précipitamment tandis que Sarah s'étonnait de ses pleurs et de son attitude étrange et semblait se parler à elle même plutôt qu'à Ely. Qu'importe, Elyôn ne pouvait rester sans faire aussi elle alla la prendre dans ses bras, lui caressant la nuque pour la calmer.

- Shhhh, tout va bien, ne t'inquiète pas. Tu n'es pas étrange, tu es la Sarah que j'aime et tu n'as pas besoin de dissimuler quand tu ne vas pas bien. Tu n'es pas dans l'endroit où tu as grandi, tu es à Etiopia et je suis là.

Comme elle était debout et Sarah assise celle ci pouvait se réfugier dans sa petite poitrine pour y trouver le réconfort qu'elle souhaitait. En espérant qu'elle ne la rejetterait pas.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Mer 21 Sep 2016 - 16:54

Sarah n'avait pas expliqué pourquoi elle avait arrêté l'escalade et ça n'était pas logique avec sa proposition de lui montrer ce qu'elle avait appris. Elle ne lui avait pas dis, alors Elyôn ne pouvait pas savoir. Elle ne pouvait pas deviner que c'était juste parce qu'elle n'avait pas le matériel adapté à l'orphelinat. Elle n'allait pas s’amuser à grimper n'importe où sans protection.

"Il y a un quiproquo, je peux très bien faire de l'escalade. Et c'est pour ça que je te l'ai proposé."

Elle regarda Elyôn pour discerner si ça lui suffisait comme réponse où si il allait falloir qu'elle s'explique mieux que ça. Elle se doutait bien qu'elle n'allait pas réussir à esquiver sa question alors elle essaya de lui répondre sans lui donner envie de poser une nouvelle question. Ce n'était pas si facile que ça.

"Quand je vivais chez mes parents, il y avait un centre sportif avec tout le matériel nécessaire pour faire de l'escalade. C'est quand j'ai déménagé que j'ai arrêté. C'était parce qu'il n'y avait pas de mur d'escalade à ma disposition. Et puis ce n’était plus ma priorité."


Elyôn lui parlait de d'argent et de corruption. Ce n'était pas de ce genre de faiblesse dont elle lui parlait, mais ça importait peu. Après tout c'était l'argent et la crainte qui dominaient le monde. Ça avait toujours été comme ça, même avant l'orphelinat. Si elle avait eu une bonne enfance c'est parce que ses parents faisaient partie de l'aristocratie anglaise. La réputation et les valeurs elle connaissait bien. Pourquoi l'avait on poussée à faire de la musique classique à votre avis ? Une "Gray" au conservatoire c'était la tradition.

"Les riches ne sont pas tous des pourris, sinon ça ferait aussi de nous des ordures. Et je ne crois pas que tu en sois une."

Sarah qui rigolait bien en taquinant Elyôn ne s'attendait pas à ce qu'elle soit aussi naïve que ça. Pour elle imaginer quelqu'un nue la rendait impure ? Son visage un peu paniqué montrait bien qu'elle était sérieuse. Que ça la fasse rougir, Sarah le comprenait et c'était son but mais que devait elle lui dire ? Devait elle vraiment lui définir ce qu'était être impure ? C'était compliqué. Et lui expliquer qu'elle savait ce que c'était revenait à dire qu'elle n'était elle même plus pure ? Elle ne se risquerait pas à une dispute sans intérêt.

"Mais non puisque je te dis que tu es pure. Et ne t'inquiète pas, le jour où tu ne le seras plus, tu le sauras. Mais tu sais, ce n'est pas si grave que ça de ne plus l'être."


Sarah se réveillait et voyait Elyôn la fixer posée sur ses coudes. La première chose qu'elle trouva à faire c'est s’inquiéter pour son repas. Ce n'était pas la première fois qu'elle s'endormait et laissait son plat refroidir. Elle regardait son repas qu'Elyôn avait soigneusement gardé au chaud. Cette idiote n'avait pensé qu'a Sarah et pas a elle. La blonde lui souri quand même, ça la touchait, mais c'était un peu bête...

"Le tiens à refroidi non ? Prends celui là, je vais faire réchauffer l'autre."

Sarah remarqua alors que des larmes coulait sur ses joues. Elle ne savait pas pourquoi. Elle n’eut pas le temps de réagir qu'Elyôn se levait pour venir la prendre dans ses bras. Elle adorait lui faire des câlins, mais si Elyôn la prenait dans ses bras c'était pour la réconforter ? Elle n'était même pas triste. Elyôn lui disait des choses tellement mignonnes. Elle ne savait pas si elle devait lui avouer qu'elle allait bien. Elle ne savait pas elle même si elle se sentait bien ou non. Elle passa ses bras autour d'Elyôn pour la serrer contre elle.

"Moi aussi je t'aime, mais je vais bien..."

En y réfléchissant, elle ne trouvait pas comment elle avait pu pleurer. Elle ne le faisait pas quand elle était triste alors pourquoi le ferait elle quand elle n'avait rien ? Elle n'avait pas pleuré depuis très longtemps. Quoi que, non, elle avait aussi pleuré une fois à la bibliothèque, et Elyôn était là. Cette fois ci elle avait dormi sur ses genoux. Et si il y avait un lien ? Et si quelque chose s'était produit à ce moment là. Elle avait repensé à l'accident et à sa mère ce jour là. Elle s’interrompit dans ses pensées en sentant l'odeur de la fraise mélangée à celle d'Elyôn.

"Tu sens bon. Ça me donne envie de te manger."


Cette question sur ses larmes l'obsédait. Elle voulait savoir si il y avait un lien. Elle lâcha Elyôn quand elle se rendit compte qu'elle était en serviette. Elle ne voulait pas prendre le risque qu'elle tombe en tirant dessus. C'est elle qui se mettrait à avoir des pensées perverses. Elle se leva, posa un baiser sur ses lèvres et s'en alla dans la chambre. Elle chercha un vêtement qui irai à Elyôn. Elle fini par prendre une chemise de nuit qui ressemblait plus à une robe qu'a un vêtement pour dormir mais bon elle n'avait pas l'intention de dormir ici non ? C'était une jolie chemise de nuit bleu ciel avec de la dentelle sur le col et le bas. Elle imaginait très bien Elyôn avec. Ça s'accorderait très bien avec ses yeux. Et la taille devrait aller. Sarah la lui donna.

"Tiens, elle est trop petite pour moi alors elle ne devrait pas être trop grande. C'est une chemise de nuit, mais je n'ai rien d'autre à ta taille. J’espère que ça te va."


Elle attendit quelques secondes son approbation. Si elle décidait de rester en serviette, elle n'aurait plus de câlins pour le moment. Elle ne voulait oas se retrouver dans une situation gênante.
Sarah osa poser la question qui la perturbait.

"Tu as fais quelque chose pendant que je dormais ? Quelque chose que tu aurais aussi fait à la bibliothèque quand j'ai dormi sur tes genoux ?"




● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Jeu 22 Sep 2016 - 1:06

Encore un malentendu, une petite incompréhension. Elyôn n'y pouvait rien, sans avoir tous les éléments pour arriver à la bonne déduction, elle ne pouvait que préjuger. Restait que Sarah lui disait qu'elle pouvait encore faire de l'escalade. Elle allait lui demander « Mais dans ce cas pourquoi tu as arrêté ?! ». Elle eut sa réponse sans même à avoir à prononcer un seul mot. Alors finalement ce qu'elle s'imaginait être un truc grave du genre une maladie ou une quelconque fragilité quelque part dans le corps de Sarah n'était qu'un futile détail technique ? C'était vraiment bête de s'être dit ça. Quel malade arrête l'escalade mais continue la course ? Elle arrêta ses questions sur le sport, ça faisait faire du sur place à ses neurones. Ses idéaux sur les riches ne semblaient pas partager. Elle la dévisagea.

- « Nous » ? Alors toi aussi ?!?!

Sarah n'avait pourtant pas l'apparence d'une fille ayant grandi dans un milieu aisé. Ni l'attitude, d'ailleurs m.  C'était une fille normale, de son âge. Elle aurait bien aimé riposter mais si elle faisait ça alors elle insinuerait que Sarah était une pourrie elle aussi. Autant lui donner raison et se taire. Mais elle ne considérait pas Sarah comme une riche... Elle avait du mal à se faire à l'idée. Elle ne la connaissait pas assez pour la voir comme telle. Cela ne l'empêcha pas de la fixer en l'imaginant dans un manoir, entourée de personnel. Elle reproduisait sur Sarah le propre scénario qu'elle avait vécu, tel un cliché.

« Puis de toute façon, se disait-elle, c'est du passé. Ici nous sommes des citoyennes ordinaires »

Si Elyôn n'était pas une souillée de la richesse, ce que semblait aussi penser Sarah, sa pureté elle était vraiment bizarre. Timide au point de penser que voir une parcelle de peau interdite était un crime passionnel qui l'enverrait droit en enfer. Un enfer avec une Sarah en sous vêtements et des cornes de diable rouge sang luisantes sur la tête, une queue postiche de diablesse sur l'arrière train. Voilà une vision très pur. Non c'était toujours le même scénario, elle prenait ses nouvelles pensées pour des pulsions qu'elle essayait de réfréner, ne sachant encore comment les accepter. Pourtant ce ne sont que des visions en sous vêtements. Alors au final... pure ou pas pure ? That is the question. Pourtant en c  moment même Sarah lui affirmait que ce n'était pas un mal, qu'elle était encore pure.

- Mais...  Mais... Mais si c'est grave !!! Enfin... Je verrai le moment venu, comme tu dis !

Ça la rassurait un tout petit peu. Tout comme que Sarah ne s'énerve pas après elle finalement, en se réveillant à table. Pourtant le petit cercle vicieux de leur protectivité était marrant, l'une gardait au chaud le repas de l'autre, celle ci se réveillait et le deuxième repas,  déjà servi était froid, alors Baka numéro deux voulait changer d'assiette pour que la première ait le repas chaud qu'elle lui avait gardé exprès. Sans queue ni tête. Tant pis, Sarah avait cessé de pleurer. Elle ne savait pas trop si ses phrases avaient touché Sarah, celle ci l'étreignait, lui rendait ses sentiments, elle était heureuse mais il y avait ce « mais » en plein milieu de la phrase qui l'envoyait balader. Un petit footing u de colère s'alluma en elle, pas parce que Sarah ne semblait pas si reconnaissante, non,  mais parce que Sarah refoulai son aide et le fait qu'elle vienne de pleurer. Son amertume ne dura que quelques instants, vite rattrapée par de petits mots doux de Sarah qui la sniffait. La manger ?!

- Hein, euuhh.... Quoi ?! Ah non ça me fait plaisir mais je ne suis pas comestible ! Tu veux finir avec de la mousse dans la mouche ?! Remarque, ce serait drôle !

Ou comment tourner en dérision une nouvelle idée malsaine. Elyôn avait du mal, sa peau étant plus à nu lors de ce câlin là que les autres fois. Heureusement, rien d'autre ne se produisit qu'une petite embrassade mignonne. Sarah disparut et revint avec un vêtement bleu. Une robe, de ce qu'elle pensait. Comme si elle l'avait entendue penser, Sarah la corrigea. Elle s'arrêta plus sûr le fait que Sarah avait mis ce vêtement en d'anciens temps. Mais qu'est-ce qu'elle imaginait enfin ?! Qu'elle allait voler les vêtements de ses petites camarades ?! Bien sûr...

- Hmm... Très joli vêtement ! Merci bien ! Et hmm... Ce que j'ai fait ? Je me suis douchée, j'ai mis la table, j'ai attendu... Mmhh... Mais je n'ai rien fait de tout ça à la bibliothèque. Voyons...

Elle entra dans une profonde réflexion, son geste étant tellement naturel qu'elle ne se souvenait plus l'avoir fait. Elle ne voyait rien à part l'avoir regardée dormir.Elle checka son souvenir d'elle à la bibliothèque et Sarah s'étant assoupie sur ses genoux, elle se laissant aller à glisser ses doigts agiles dans ses cheveux...

- Ah voilà ! Je t'ai caressé les cheveux cette fois là aussi ! Mais c'est un petit détail,  pourquoi tu veux savoir ?

Elle ne fit pas la corrélation entre les pleurs de Sarah, son acte et sa question et, prenant le vêtement des mains de Sarah, repartit dans la salle de bain se glisser dans la chemise - robe de nuit et regarder dans le miroir. Ça lui allait parfaitement bien ! À l'exception d'un détail... C'était un peu court. Elle allait devoir remettre son short troué par dessous.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Dim 25 Sep 2016 - 23:23

Sarah ne pouvait pas passer à côté des grands yeux surpris d'Elyôn. C'était si étonnant que ça qu'elle puisse être riche ? Elle ne le comprenait pas. Elyôn insinuait elle que Sarah avait l'air si différente d'elle ? Qu'elle ne connaissait pas les manières de la haute société ? La voir jouer du violon, qui plus est de la musique classique ne lui avait pas mis la puce à l'oreille ? Elle essaya de ne pas se vexer. Ce n'était pas parce qu'elle avait vécu trois longues années dans un orphelinat qu'elle n'avait pas hérité de la richesse et du statut de ses parents. Si tous les gens aisés étaient des pourris pour Elyon, alors ça remettait en cause ce qu'elle pensait d'elle ? Elle croyait surement que maintenant qu'elle était à Etiopia, elle était une toute autre personne, hors c'était faux. La plupart de ses gouts et de ses convictions lui venaient de ses parents. Et même si elle n'était pas d'une aussi haute caste qu'Elyon, elle était d'une  famille réputée. Elle ne pensait pas que tous les riches puissent être mauvais, parce qu'elle en avait connu de bons. Elyôn n'insista pas, mais son regard en disait long. Elle détestait visiblement les bourgeois. Cela voulait dire qu'elle n'aimait pas la Sarah fortunée ? Elle ne pouvait pas changer qui elle était juste pour lui faire plaisir. Sarah ne cacha pas que ses pensées lui ne lui faisaient pas plaisir, mais ne lui dis pas.

"Peu importe."


Évidement que ça avait de l’importance pour elle! Elle aimait ses parents et n'allait pas cracher sur leur tombe. Mais elle ne voulait pas rentrer dans un débat sur les riches avec Elyôn, ça lui aurait fait plus de mal qu'autre chose d'en savoir plus sur son opinion anti-nobles. Après tout, elle n'allait pas s'amuser à influencer son avis. Elyôn ne l'aurait pas écoutée de toute façon. Du moins c'est ce qu'elle en avait déduis de son sale caractère.
A la question sur la pureté, Elyôn n'avait pas l'air d'y comprendre grand chose. Elle insistait sur la gravité apparemment. Sarah pensait oui que c'était important mais pas grave. De toute façon on ne pouvait pas rester pure toute sa vie si ? Elle ne croyait pas en la virginité éternelle de certains religieux, après tout on avait aucune preuve. Et puis si Elyôn ne voulait pas devenir "impure" pourquoi passait elle son temps à provoquer Sarah ainsi ? Elle n'avait même pas conscience de ce qu'elle faisait.

"Non ce n'est pas grave, ce n'est pas anodin, mais ce n'est pas quelque chose de mal."

L'odeur de fraise d'Elyôn avait encore plus donné envie à Sarah de la câliner. Elle n'aimait pas spécialement la fraise, mais sur elle, c'était irrésistible. A partir de maintenant elle se mettait à adorer ça. Elle lui dit vouloir la manger pour rire , mais la réaction d'Elyôn la fit bien croire qu'elle l'avait prise au mot. Et puis si elle la mangeait a qui ferait elle des câlins et des bisous ? Elle n'avait pas envie que ce soit a quelqu'un d'autre qu'à elle.

"Je n'allais pas vraiment te manger hein."

Après avoir donné de quoi se changer à Elyôn, Sarah retourna dans le salon le temps qu'elle se change. Elle réfléchit longuement à la réponse d'Elyôn. Alors elle lui avait caressé les cheveux ? Elle savait bien que c'était l'activité favorite de sa mère quand elle était petite, mais est-ce que ça pouvait vraiment avoir un rapport. Quelque chose de si anodin l'aurait faite pleurer ? Elle n'y croyait pas trop mais ne voyait que ça comme possibilité. Cela voulait il dire qu'elle allait pleurer à chaque fois qu'Elyôn lui caresserait les cheveux ? Si c'était le cas, elle devrait bien finir par le lui avouer.
Sarah attrapa l'assiette qui avait refroidi et alla la réchauffer. Elle reposa l'assiette chaude sur la table et attendit qu'Elyon se soit changée. Comme elle prenait visiblement beaucoup de temps, la blonde se releva et alla ouvrir la porte de la salle de bain en toquant rapidement avant tout de même. Elyôn était encore une fois devant son miroir. Elle devait bien l'aimer. Ou alors elle avait un problème avec sa tenue ?

"Qu'est ce qu'il y a ? Tu en prends du temps. Tu es très jolie comme ça, je ne vois pas quel est le problème."


Elle attrapa Elyôn par la main pour la tirer dans le salon. Si elles attendaient trop longtemps, ça allait finir par ne plus être bon. Sarah savait bien qu'elle n'était pas très forte en cuisine, mais elle ne risquait pas grand chose avec des pâtes sauce napolitaine si ?

"Bon si on ne mange pas maintenant, ça va vraiment finir par ne plus être mangeable haha."



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●



Dernière édition par Sarah Gray le Mer 28 Sep 2016 - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Mer 28 Sep 2016 - 16:01

Elyôn était vraiment surprise d'entendre que Sarah venait du même milieu qu'elle, la richesse. Aucun indice ne l'avait mise sur cette route, même pas la musique, persuadée que avec la danse, ce loisir se trouvait dans tous les milieux. Bien inculte la petite. Sarah ne répondait pas vraiment à sa question mais l'insinuation était évidente. Aussi quand elle évita de répondre clairement, préférant fuir la réponse pour on ne sait quelle raison alors qu'elle venait de lui indiquer implicitement. Mystère... Ce n'était décidément pas chose facile de lui soutirer des information. Et plus Elyôn en apprenait, moins elle avait l'impression d'en savoir. La discussion fut interrompue volontairement. Peu importe, comme disait Sarah. Les questions restèrent dans sa tête mais le silence ambiant, lui, s'installa jusque leur arrivée. Cela la titillait de savoir. Un peu comme une piqure d'insecte vous démange, celui ci ayant laissé un grande enflure pour un passage silencieux et fantomatique. Parfois, telles étaient les informations que daignait bien fournir sa belle.

Elles s'installèrent, l'une en folie, l'autre en silence. La discussion s'engageant sur la pureté, cette notion que la demie prude d'Elyôn ne saisissait pas. Jamais elle n'avait eu de cours de sexualité, de toute façon destinée de base à un mariage forcé avec relation non consentante, oui, viol à l'horizon. Quel soulagement donc au final d'être plutôt entre les mains de Sarah. Si Ely s'inquiétait de tout ça, embrasser quelqu'un échappait, dans sa tête le temps d'une journée, au concept d'action impure. Quand elle voyait Sarah, elle en était tellement gênée qu'elle oubliait tout, tous ses principes, etc.

-Tu me dis que ce que je pense est faux ? Enfin au final je n'en sais rien, si la pureté c'est une colombe blanche ou autre...

Elle se perdit au loin dans son las questionnement. Quand allait-elle arrêter d'être intriguée, de vouloir toujours en savoir plus ou d'avoir l'impression de ne rien savoir?! Enfin bon. Bruit de reniflement, Elyôn revient à elle. Visiblement, l'odeur qui s'émane de sa peau fraîchement lavée sans réveiller l'appétit de Sarah. La cerise sur la charlotte aux fraises. Elyôn avait un sens de l'humour comme sa maitresse auteure qui passait par le fait de prendre tout au mot et de jouer sur ses mots ci.

- Ah bon ? J'ai bien cru que tu allais me mordre ! Haha, si on m'avait dit que l'amour rendait cannibale... !

Elyôn alla mettre la robe de rechange que lui prêtait Sarah. De nouveau fermée toute seule, elle batailla, c'était un de ses habits aux bretelles qui s'emmêlent en moins de deux, tel des câbles d’écouteurs copulant dans une poche et devenant indémêlables. Elle retourna l'habit sens dessus dessous, délicatement, ne voulant pas l’abîmer, grinçant des dents devant le casse tête et perdant patience. Finalement elle y arriva, enfila enfin ce maudit bout de tissu pourtant si joli sur elle et se regarda sous tous les angles dans le miroir, haïssant à moitié l'inventeur de cet habit. Au moins, le débardeur de dessous rendait opaque le tissu. Elle mit son short en dessous et laissa tomber ses bras le long de ses hanches quand tout d'un coup Sarah déboula et la ramena. Ce n'était pas sa faute quand même ! Elle se contenta de jurer dans sa barbe d'une voix presque inaudible. Un léger coup d’œil lui indiqua que Sarah était préoccupée par quelque chose. Cet histoire futile de gestes pendant son sommeil? C'était si important que ça? Mais pourquoi? Mais ce dont Sarah lui parlait, c'était le repas, comme s'il allait disparaître ou pourrir. C'était exagéré.

- Arrête de stresser, nos assiettes ne vont pas partir en courant ! Quoi, tu as peur que ça refroidisse?

Elle dégagea délicatement la main de Sarah pour sauter sur une chaise et se lécher les babines. Après tout, l'odeur de la sauce tomate lui faisait elle aussi oublier tout souci. Elle regarda Sarah, rieuse, la comparant intérieurement à un sauce tomate. Mais ce n'était pas réaliste... Du tout ! Elle se moqua tout de même entièrement d'elle. Parfois cette sensation d'espièglerie lui revenait et lui faisait imaginer n'importe quoi, son esprit passant du coq à l'âne en deux secondes. Sarah riait mais elle était sûre que si elle remarquait l'air qu'affichait son visage, enfantin. Elle s'arma d'une fourchette et attendit Sarah avant de lui souhaiter en s'inclinant de quinze degrés comme le voulait la politesse au Japon avant un repas, perdant soudainement son air puéril, devenant sérieuse, les mains jointes, yeux fermés.

- Itadakimasu ! Dieu bénisse ce repas !

Et comme le dit la chanson, ça s'en va et ça revient, elle reprit ses expressions de gamine, excitée comme une petite puce et voyant Sarah commencer, la suit, enfourchant ses spaghettis. En parlant de pâtes, elle affichait aussi un air très étonné, n'ayant jamais goûté à des pâtes occidentales, plus habituée à des ramen ou des soba, souvent à base de farine de riz ou de sarrasin, selon sa préférence. Celles de blé étaient moins goûteuses, pensait-elle. Elle n'avait jamais vu d'association pâtes - sauce tomate. Dans son pays, la sauce soja accompagnait souvent, avec un bouillon à base de dashi et d'un cube de tofu de soie. Le délice ! Mais ça aussi, c'était très goûteux ! Elle eut juste un peu de mal à attraper les pâtes dans sa fourchette, en faisant retomber les trois quart dans l'assiette. Curieuse idée que de manger des pâtes dans une assiette et non un bol avec des baguettes. Et comme le voulait la coutume, pour montrer qu'elle appréciait le repas, elle mangeait bruyamment, ne savant pas qu'en Occident la tendance était à l'inverse et au silence. Elle la regarda, avec des bajoues, telle un hamster et lui fit un grand sourire destiné lui aussi à lui montrer qu'elle dégustait et passait un bon moment, même si la tache était dure et les pâtes lui glissaient entre les pics.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Jeu 6 Oct 2016 - 22:53

Le regard un peu exaspéré de Sarah dû aux réflexions d'Elyôn sur les riches, se changea en un sourire moqueur. Elle ne croyait pas qu'Elyôn était aussi "formatée" aux clichés sur la pureté et de "ce qui était mal" par ses parents. Elle se rendait compte qu'elle n'y connaissait rien et qu'elle devrait être très patiente avec elle. Sarah était quelqu'un de plutôt douce et compréhensive alors elle n'allait pas la forcer à ouvrir les yeux. Après tout, elle était persuadée que ce qu'elle disait était vrai. Elle finirait bien par s'en rendre compte non ? Mais quand même, le coup de la colombe blanche! Si tout pouvait se résumer en un oiseau, ce serait beaucoup trop simple non ? De toute façon nous ne ressemblons pas tellement à des colombes.

"Haha oui la colombe est symbole de paix et de pureté c'est vrai, mais bon ce n'est qu'une image ! Arrête de te poser autant de questions, ou d'assimiler la pureté à quelque chose selon les dires. Tu ne peux pas tout comprendre tout de suite. Et puis si on savait tout de la vie à l'avance ce ne serait pas drôle si ?"

Apparemment Elyôn avait vraiment cru que Sarah avait l'intention de la manger. Alors non, elle n'était pas cannibale, du moins aux dernières nouvelles. C'était vrai qu'elle trouvait son odeur particulièrement appétissante, mais ce n'était pas une raison. Elle préférait de loin la garder dans ses bras pour en profiter. Sarah savait bien qu'elle rigolait et elle rigolait elle aussi, bien évidement. Elle n'avait jamais pensé à la manger. Entre deux questions gênantes ou deux engueulades elles arrivaient quand même à rire parfois. Et oui c'était possible! Sarah avait finalement bien fait de l'inviter à manger. Elle était devenue addict à sa présence, c'était sur. Elle lui manquerait à la seconde où elle sortirait de chez elle.

"Je ne savais pas non plus que l'amour rendait cannibale! Mais bon on devient un peu hors de contrôle quand on aime de toute façon. Alors pourquoi pas haha!"

Ce n'était pas de la mauvaise fois, Sarah était vraiment inquiète pour son plat. C'était pour ça qu'elle avait débarqué dans la salle de bain pour venir en extirper Elyôn. Ça faisait super longtemps qu'elle était là dedans alors si Sarah n'était pas venue, est ce qu'elle en serait sortie un jour ? Évidement que oui, mais la blonde ne pouvait s’empêcher d'agir bizarrement quand elle était avec elle. C'est vrai que des pâtes qui refroidissent est une terrible catastrophe n’est ce pas ? En regardant Elyôn, elle remarqua que ça l'étonnait. Elle ne voyait pas ce qu'il y avait de si surprenant. Est-ce qu'elle se comportait encore plus bizarrement qu'avant ? La réflexion d'Elyôn la fit un peu rire.

"On ne sait jamais! Et si elles s'enfuyaient, tu dirais quoi ?"

Elle se mettait à dire des trucs stupides aussi. Elle imaginait les assiettes avec des petites pattes courir partout dans sa chambre exactement comme l'avait fait Elyôn. C'est voir sa chérie s'assoir et la fixer, prête a se jeter sur le repas qui la fit se rappeler qu'elle avait faim. Sarah fit donc la même chose. Elle s'étonna de voir Elyôn faire une espèce de prière avant de manger. Elle n'avait jamais été très religieuse et ne connaissait pas les coutumes au Japon, alors elle la regarda faire un peu interrogative. Elle ne savait pas trop si elle aurait du le faire elle aussi pour lui faire plaisir. Elle ne le fit pas parce qu'elle n'en connaissait même pas la raison. Elle sourit à Elyôn légèrement gênée. Elle prit ses couvert et lui sourit.

"Bon appétit."

Sarah ne pu s’empêcher de rire en voyant Elyôn se débattre avec les pâtes et ses couverts. Elle arrivait à peine à attirer quelques pâtes jusqu’à sa bouche et s'en mettait partout. Elle n'avait visiblement pas l'habitude de manger ainsi. Sarah la regarda galérer pendant un petit moment. Quant à elle, elle maitrisait le mouvement d'enroulage de spaghettis sur la fourchette à la perfection. Le fruit d'années de pratiques ! Elle faisait ça gracieusement et sans le moindre bruit. Ce n'était pas le cas d'Elyôn, elle ne mangeait pas en toute discrétion et le faisait exprès. Ça surprit un peu Sarah, mais encore quelque chose de culturellement différent. Elle ne pouvait pas le comprendre sans qu'on le lui dise. Elle ne releva pas trop parce qu'elle ne connaissait pas les traditions d'Elyôn. Elle ne voulait pas que si elle faisait un commentaire ce soit pris comme un reproche. Elle se contenta de lui proposer une alternative pour lui simplifier la vie.

"J'ai des baguettes si tu veux..."

Une fois son repas fini, Sarah se leva et s'approcha d'Elyôn. Elle pencha sa tête au dessus d'elle et la regarda. Elle avait de la sauce tomate autour de la bouche. Surement à cause de la fourchette et des pâtes. Un duo incontrôlable! Elle l'essuya rapidement comme si elle n'était pas assez grande pour le faire toute seule. C'était juste parce qu'elle avait envie de l’embêter et non pas parce qu'elle avait besoin de son aide, mais bon. Elle ne lui demanda pas vraiment son avis. Elle lui fit un bisou sur la joue et se retourna. Elle attrapa les assiettes et les mit dans l'évier.

"Et c'est moi qui ne me comporte pas comme une riche hein ? haha. Je vais me doucher, je me dépêche."



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Dim 16 Oct 2016 - 21:06

Dans ses cours, Elyôn avait eu de l'histoire française, ce pays était reconnu comme un pays chic, celui de la haute gastronomie, de la classe ultime pour les japonais. De là venait sa référence sur la colombe. Pure et blanche, certes, même si Elyôn n'avait pas compris le concept, se disant que c'était pureté, chose vraie mais pas complètement. L'autre moitié de la vérité était que c'était un symbole de paix. Elle regarda Sarah deux petites secondes, prenant en note sa réflexion. Après tout c'était vrai. Elle n'aimait pas du tout se prendre la tête ainsi, ni penser. Mais vivre les choses sans les voir arriver m', ça avait un côté effrayant aussi. Deux facettes d'une même réalité qui résumaient à elle seules ses difficultés dans la situation actuelle. Comment allait-elle gérer ça ?

- Je n'en sais rien, y ai jamais pensé... Mais bon puisqu'il faut apprendre avec insouciance, tu seras mon professeur, hein.

Elle l'a regarda de sa petite taille, un sourire plus qu'inquiétant aux lèvres. Ses yeux parlaient pour elle, mêlant provocation et confiance. C'était là une bonne solution, aussi de quoi rejeter une responsabilité au fond, car elle même, avec son peu d'expérience, ne saurait rien apprendre de bon à Sarah. Une manière de détourner le sujet et de tester ouvertement Sarah. Celle ci n'aurait aucune raison de fuir ou de refuser. Peut-être pouvait elle tourner la situation à son avantage, en, sous prétexte de donner les rennes à Sarah, prenant le dessus en instaurant des attentes ? C'était bien gentil tout ça mais dans le fond qu'attendait d'elle exactement ?

- Je compte sur toi pour me surprendre ! Si tu y arrives, je te promets de ne plus me poser de question.

Un enjeu qui s'avèrerait sans doute intéressant. Pour l'instant, dans ses bras, toute fraîche, c'était le cas. Sarah la sentait telle une pâtisserie prête à être croquée. Cependant si Elyôn lui répondait par un jeu de mot sur un air qui pouvait paraître sérieux, elle était toujours dans la taquinerie. Sarah lui suggérait le laisser aller.. Et elle s'y serait bien laissée tenter, mais dès qu'elle y pensait, l'idée de ne plus rien pouvoir contrôler lui donnait un vertige impressionnant. Elle s'écarta, laissant à peine un centimètre entre leur nez, puis dans les yeux, écarta la possibilité qui s'était imposée à elle quelques se condés avant.

- Pas maintenant... Plus tard !

Sans doute voulait-elle la frustrer un peu. Fuis moi je te suis. Suis moi je te fuis. Aussitôt cela dit, elle alla s'occuper de se changer. Un doux moment infernal. Elyôn n'était toujours pas habituée à s'habiller toute seule, surtout un vêtement d'une telle complexité. Elle aurait bien voulu que Sarah l'aide mais par fierté ne l'aurait pas laissé paraître. Elle en vint à bout et contempla le chef d'oeuvre dans le miroir, se félicitant autant qu'elle maudissait l'inventeur de la mode, même si dans le fond elle aimait bien le style du vêtement et était une accro des fringues. Elle oublierait sans doute sa galère aussitôt après. Thèse aussitôt vérifiée tout de suite après, se prenant au jeu avec Sarah d'imaginer son plat prenant vie et s'enfuyant. Un petit rire lui échappa.

- Je pense que je les suivrais en douce pour dénicher leur repère, les attaquer et me goinfrer !

Si les assiettes étaient toujours là, les pâtes elles, semblaient bel et bien vouloir la fuir. Elle regarda son assiette en s'énervant en silence et quand elle parvenait enfin à en monter jusqu'à sa bouche, elle les aspirait bruyamment. La vraie raison de cette marque de politesse orientale était que si on n'aspire pas ses nouilles, cela prend trop de temps. Ainsi quelqu'un qui aspire est vu comme quelqu'un prenant du bon temps en mangeant, car s'evitant une perte de temps inutile. Enfin.. là avec ces nouilles là, ça semblait un peu différent. Et elle n'avait point de baguettes.

- Mais non, professeure, tu ne veux pas plutôt me montrer comment tu fais ? Hein ! Et euuuh.. Je ne vois pas du tout de quoi tu parles ! Haha...

Sarah semblait vouloir renverser l'accusation, en plaisantant qu'Elyôn ne savait pas s'y prendre avec un tel classique. Elle ne trouva rien à redire. Elle reçut à sa grande joie un petit bisou, mais ce moment lui échappait déjà, sa jolie voulant s'échapper pour prendre une douche. Alors qu'elle s'écartait, elle la retint par le bras.

- Pourquoi tu ne l'as pas dit plus tôt ?! Je serais venue sous l'eau avec toi !

Malheureusement, même si elle la provoquait seulement, elle avait déjà laissé passer l'occasion en prenant sa douche seule. L'image si embarrassante des deux corps nus mouillés sous le jet d'eau et couverts de mousse lui revint. Elle laissa quelques instants paraître qu'elle était sérieuse, puis se laissa rougir. Sarah lui montrerait-elle l'effet escompté ? Elle relâcha son bras.

- Je plaisante ! Vas y et prends du bon temps, haha !



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Dim 16 Oct 2016 - 23:31

Sarah ne savait pas comment réagir aux provocations d'Elyon. Elle ne savait pas non plus ce que cette dernière cherchait a obtenir d'elle ou a quoi elle jouait exactement. Elle se contenta d'essayer de regarder tout au fond de ses yeux pour savoir ce qu'elle pensait. Tout ce qu'elle y vit c'était qu'elle n'était pas si sure d'elle que ça. Pourquoi provoquait elle autant Sarah alors ? Elle était assez confuse comme ça pour qu'elle en rajoute! La blonde se questionnait beaucoup trop ces derniers temps. Elyôn avait l'air de ne jamais savoir ce qu'elle voulait. Un coup elle voulait attendre, un coup elle l'embrassait mais finalement trouvait que ce n'était pas "pure", un autre elle rougissait comme une tomate juste avec une taquinerie, ou encore elle la repoussait pour une raison indéterminée... Analyser tous ces comportements était trop demander a Sarah. Elle était patiente, mais elle ne pouvait pas deviner toutes ses intentions et comment devait elle réagir.

Ce qui la surpris c'était qu'Elyon la considère comme une professeure. Elle avait peut être eu des expériences, mais quand on aimait ce n'était pas pareil. Avec elle, elle remettait en question tout ce qu'elle savait. C'était vrai qu'Elyôn était complètement inexpérimentée dans le domaine et Sarah en savait plus qu'elle, mais ça ne changeait pas grand chose. Elyôn n'en avait surement pas conscience. La simple idée de d’être sa première expérience la stressait beaucoup plus qu'on ne pourrait le croire. Elle n'était pas sure de savoir laquelle d'elle deux l'était le plus. La blonde ne répondit pas sur le moment en prenant un air faussement ravie par la situation qui lui servait de réponse.

Quand elle insista en lui demandant de la surprendre, elle ne se rendit pas compte de la pression qu'elle lui mettait. Ou alors elle le savait parfaitement et faisait exprès. Sarah avait bien l'intention de répondre a ses provocations. C'était elle qui avait commencé ce petit jeu, elle devait bien l'admettre, mais c'était Elyon qui était en serviette et la plus vulnérable. Était elle en train de l'oublier ? Sarah releva la tête et la fixa quelques seconde avant de la saisir par la nuque pour l'embrasser. Elle n'avait pas spécialement tenté de la surprendre, mais voulait qu'elle arrête de jouer parce que sinon elle aussi allait s'y mettre. Elle passa son bras dans son dos pour l’empêcher de se reculer et de s'enfuir et se mit a l'embrasser dans le haut du coup puis un peu plus bas. Elle l'embrassa de nouveau sur le bouche mais un peu plus brevement que la première fois et s'arreta avant de ne plus avoir envie de la lacher. Elle éloigna un peu sa tête de celle d'Elyon. Elle espérait bien l'avoir calmée.

"Tu devrais te dépêcher d'aller te changer, ça va refroidir."


Sarah fit comme si de rien n'était et attendit qu'elle soit prête avant de commencer manger. Voir Elyôn galérer était assez drôle et l'idée de lui apprendre a manger lui plaisait beaucoup. Alors quand Elyon lui proposa, elle ne refusa pas et fit comme si elle n'y avait même pas pensé. Elle s'approcha de celle qui était a présent sa petite amie, pour lui apprendre a manger des pâtes. Ça devait être une scène assez drôle a voir. La blonde lui pris délicatement les mains et lui montra le mouvement de comment tourner la fourchette pour y enrouler les pâtes. Ce n'était pas compliqué, il suffisait de connaitre la technique. Elle lui montra deux trois fois et la laissa finir toute seule.

"Arrête de m’appeler professeur, j'ai l'impression d’être a l'école et de coucher avec mes étudiantes à peine majeures. Ça ne fait pas de moi quelqu'un de très recommandable si ?"


Évidement que Sarah rigolait, mais elle n'aimait pas beaucoup ce titre. Elle finit vite de manger pour aller prendre un douche. Après toutes les activités d'aujourd'hui, ça ne lui ferait pas de mal. Elle ne s'attendait pas se faire retenir et encore moins a entendre une nouvelle provocation. Sarah faillit la prendre au mot avant de la voir rougir. Ce qui signifiait que l'idée la gênait beaucoup plus qu'elle ne voulait l'admettre. La blonde eu vraiment envie de l’embêter un peu plus, de lui proposer de venir avec elle ou de la faire encore imaginer des choses, mais bon elle l'avait assez embêtée pour la soirée. Elle décida de lui faire un autre bisou sur la joue et d'attendre qu'elle lui lâche le bras.

"Un autre jour si tu veux, pas aujourd'hui."



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Lun 17 Oct 2016 - 2:15

Ely faisait exprès bien sûr avec toutes ces phrases, ces réactions, ces gestes. Après tout, c'était Sarah qui lui avait dit de pas trop se prendre la tête avec toute cette histoire de pureté. Eh bien,  Carpe Diem ! Elle irait cueillir la rose et se blesser les mains à coups d'épines. Elle voulait voir Sarah frustrée, elle voulait la voir rougir,  la voir embarassée, voir où cela la mènerait. Mais elle ne s'attendait pas à ce que Sarah lui réponde sans aucune gêne, la piégeant à son propre jeu. Impossible de faire demi tour. Elyôn essaya de ne pas relâcher sa serviette quand Sarah l'attrapa et la colla contre elle,  sans aucune possibilité de fuir. De toute façon, c'était inenvisageable, sinon Elyôn perdrait toute sa crédibilité. Elle devait faire de son mieux pour rester fixe dans l'image qu'elle donnait, seulement elle était très lunatique et ses humeurs ne pouvaient être tout le temps. linéaires. Elle dissimula donc que derrière cette fausse assurance se cachait, comme le cachait déjà Sarah, une fragilité qui la rendait telle un yoyo.

Elyôn laissa donc son assaillante faire, se surprenant une énième fois à se dire que ce n'était pas désagréable, bien au contraire. Elle se délecta de l'instant, et paralysée par on ne sait quoi, n'osa pas encore riposter. Et voilà que Sarah s'en prenait à son cou ! Ça lui faisait des petits frissons partout. Leurs bouches se rejoignirent à nouveau, et Ely dans un petit sursaut décida de lui montrer que ça lui plaisait pour une fois, glissant à son tour une main dans son dos pour la presser un peu plus contre elle et y mettre toute son émotion dans un court instant. Au lieu de se calmer, Elyôn en redemandait. Heureusement sa serviette n'etait pas descendue plus bas que sa clavicule, ne laissant apparaître que la naissance des ses seins. Elle se dépêcha de la remonter et de s'en aller s'habiller !

[...]

Devant son assiette, Elyôn trépignait, se disant que ce soir décidément, tout le monde se retournait contre elle... Le labyrinthe, sa relation nouvelle avec Sarah, la robe pyjama, et maintenant les nouilles ! À bien y réfléchir, c'était elle la nouille. Demandant de l'aide à Sarah, elle l'a regarda saisir sa main et la faire tourner comme un manège, faisant s'enrouler les spaghettis autour de sa fourchette. Ely la regarda, la bouche en coin. Pour elle qui ne connaissait pas grand chose à l'Occident, c'était nouveau et magique ! Elle continua toute seule le mouvement,  avant de joindre une grosse plâtrée de spaghettis à sa bouche, tandis qu'elle recommençait à provoquer Sarah allègrement. Elle finit sa phrase, prenant le temps de bien finir sa bouchée avant pour ne pas parler la bouche pleine.

- Mais non, baka... Quand tu es en colère, ça ne donne pas envie cette de rester à côté de toi, mais tu ne donnes pas cette image, rassure toi ! La Sarah que je connais est une fille adorable et très recommandable !  Puis on a un an de différence tout juste et on est majeures !

Sarah la regardait avec considération, mais elle ne reçut pour seule réponse à sa nouvelle provoc' qu'un bisou sur la joue et un refus. Nouvelle frustration, tout à fait infondée puisque dans le fond elle savait pertinemment que c'était trop tôt pour exécuter ses propos taquins, mais elle ne savait pas exactement pourquoi. Elle la laissa aller à la salle de bain et, avalant le reste de son assiette d'un coup, sous l'impulsion. La salle de bain était très prisée ce soir. Devait-elle attendre son retour dans la pièce ou la laisser jusqu'à ce qu'elles se revoie ? Pour commencer, elle débarasserait la table. Elle mit les assiettes dans l'évier et se força à effectuer la corvée de la vaisselle. Comme elle n'était pas habituée, elle confondit le savon avec le liquide vaisselle et les assiettes en fin de compte restèrent un peu sales. Elle les mit dans l'égouttoir, n'arrivant pas à faire mieux et se posa. Elle regarda son vêtement. Devait-elle le lui rendre avant de repartir ? Puis son regard se tourna vers l'horloge. Il était tard et elle l'a dérangerait sans doute en restant. C'est ce qu'elle se disait. Elle trouva un bloc de post it sur une table et un stylo et écrit dessus " J'ai passé une agréable journée ! Merci. À bientôt ! ". Elle ne mit pas de petit mot roux mais juste un petit coeur colorié à côté, posa le papier bien en évidence sur la table, prit ses affaires et prit la première porte qu'elle vit, oubliant la robe qu'elle avait portée aujourd'hui, restée dans la salle de bain.

Arrivée dans une chambre, celle de Sarah, elle s'affala dans son lit, fixant le plafond longuement et listant la liste des événements qui venaient de lui tomber dessus. Elle avait l'impression que tout lui échappait, toutes ces choses qu'elles avaient voulu réprimer et contrôler étaient ressorties et tout allait si vite... Malgré tout ce n'était pas déplaisant de ne plus avoir à se questionner. Elle repensa à Serah, se demandant si, si un jour elle la revoyait, approuverait cette relation. De toute façon elle n'aurait pas bien le choix. Elyôn serra les dents, laissant ressortir toute son angoisse. Le fait qu'elle ait du exprimer ses sentiments un tel jour là mettait dans un sacré pétrin. Elle avait commencé la journée résignée, essayant juste d'accepter la chose. Et elle avait maintenant une longue liste de choses en plus à accepter. C'était cela qui la rendait aussi lunatique. Elle sourit malgré tout, partagée entre l'idée que la situation était géniale et le fait qu'elle ne savait que faire de toutes ces nouvelles choses. Elle savait juste qu'elle pourrait revoir Sarah plus souvent mais elle se voyait mal aller la voir de son plein gré sans quelque chose à faire et une bonne excuse. Elle finit par s'endormir, ne se rendant pas compte qu'elle portait encore le pyjama prêté par Sarah, ni que son ancien vêtement était resté dans la salle d'eau. Peu importe, il y avait une odeur lointaine dessus et en s'endormant le paysage qu'elle s'imagina était qu'elle était dans les bras de Sarah, rien que dans son imagination et sombra dans un sommeil profond et cotonneux. Elle pensait être dans sa chambre, elle ne s'était juste pas rendue compte qu'elle squattait le lit de Sarah, bavant dans son sommeil.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Lun 17 Oct 2016 - 17:33

En arrivant dans la salle de bain, Sarah commença à se déshabiller puis s’attacha les cheveux pour ne pas les mouiller en se douchant. Elle essaya de ne pas trainer pour ne pas faire attendre Elyôn. Si elle était partie sans continuer à la provoquer c’était parce qu’elle savait bien que si elle lui avait dit oui, Elyôn aurait essayé de trouver une excuse pour retirer ce qu’elle venait de dire. De toute façon elle avait décidé d’être patiente alors elle attendrait qu’Elyôn soit complètement sure d’elle et qu’elle ne dise pas ça juste pour la provoquer. Elle se doucha assez rapidement et se rendit compte qu’elle avait oublié de prendre son pyjama. Elle le mettait toujours dans sa chambre d’habitude. Elle se mit dans une serviette et sorti. Elle regarda dans le salon et ne vit personne. Elle se demanda où elle avait bien pu passer.

« Ely ? »

Elle aperçut un mot sur la table alors elle le prit et lut ce qu’il y avait marqué dessus. Apparemment Elyôn s’était éclipsée. Sarah soupira. Elle était partie sans lui dire au revoir ? Elle aurait pu attendre cinq minutes, elle n’avait vraiment pas mis beaucoup de temps dans la douche. Elle ne lui avait même pas fait de bisou…
Elle mit la robe d’Elyon à laver dans la cuisine (la machine y était parce que la salle de bain était relativement petite) et se rendit compte que ça sentait la lavande. Et ce, de façon excessive, alors elle regarda et vu qu’Elyôn avait fait la vaisselle avec son savon pour les mains. C’était gentil de sa part, mais elle avait un lave-vaisselle juste en dessous… Elle se mit à rire en l’imaginant laver ses assiettes avec un savon gras à la lavande. Elle aurait bien voulu voir ça ! Elle n’était pas très adroite pour les tâches ménagères visiblement. À part la cuisine, pour ça, Sarah voulait bien reconnaitre qu’elle était douée. La blonde elle, était vraiment nulle en cuisine. Elles ne se complétaient pas si mal finalement.

Sarah décida d’aller se changer. Elle n’aimait pas trop se balader en serviette chez elle. Elle se dirigea vers sa chambre et ouvrit la porte sans remarquer le fait qu’Elyôn soit là. Elle avança au fond de sa chambre jusqu’au meuble où elle rangeait ses vêtements. Elle l’ouvrit et en sorti un pyjama qui était en deux pièces c’était un haut tout simple avec un mini short, rien de très extravagant. Et non il n’était pas clair, il était rouge. Et oui, elle avait aussi des vêtements colorés dans ses placards, mais ça personne ne le savait puisqu’elle n’en portait jamais en publique. Elle retira la serviette qu’elle avait calée sous ses épaules et enfila son pyjama. Elle se retourna et s’avança vers la sortie de la chambre quand elle aperçut quelqu’un sur son lit alors elle sursauta et se recula en marmonnant des trucs comme quoi quelqu’un avait pénétré chez elle pendant qu’elle se douchait. Elle se rendit vite compte que c’était Elyôn alors elle se calma et se prit la tête dans les mains. Si elle avait voulu la surprendre, ce qui n’était visiblement pas le cas, elle avait réussi.

« Il ne faut pas me faire des trucs comme ça le soir quand je pense être seule. Mon dieu, cette fille va vraiment réussir à me faire faire un arrêt. »

Elle parlait plus pour elle-même que pour quelqu’un d’autre, de toute façon il n’y avait personne à part Elyôn. Sarah regarda autour d’elle furtivement et souffla. Évidement qu’il n’y avait pas quelqu’un qui se cachait chez elle, mais avouez que vous auriez eu peur vous aussi ! Elle prit un air exaspérée et s’approcha d’elle. Qu’elle idée elle avait eu de lui dire qu’elle partait et de finalement décider de dormir dans son lit ? Sarah lui caressa la joue et la regarda un moment dormir. Il fallait avouer qu’elle était vraiment craquante quand elle était calme comme ça. Mais bon ce n’était pas raison pour jouer avec le petit cœur de Sarah ! Elle le sentait encore battre rapidement à cause de la peur qu’elle lui avait faite. Elle mit Elyôn sous la couverture. Cette idiote s'était endormie dessus et il faisait bien trop froid pour ça! Sarah n’arriverait de toute évidence pas à dormir. Elle attrapa un livre qui était posé sur son bureau et retourna dans le salon. Elle se serait bien couchée avec elle, mais avait un doute sur le fait qu’Elyon l’accepte. Elle n’avait pas envie qu’elle le lui reproche le lendemain. Elle ne voulait pas sa fâcher avec elle bêtement. De toute façon elle n’avait aucune envie de dormir.

Elle se fit un thé. Oui au milieu de la nuit, mais ce n’était pas si bizarre que ça pour elle. C’était ce qu’elle faisait quand elle voulait réfléchir. Quoi que se torturer l’esprit ne l’aurait pas aidée. Elle se mit a lire en sirotant son thé durant un long moment. Elle n’avait plus la notion du temps, cette journée avait été tellement chargée et courte à la fois. C’était assez étrange comme sensation. Elle n’avait aucune envie qu’elle se termine. C’est après avoir lu une bonne partie du livre qu’elle se rendit compte qu’elle l’avait déjà lu. Cela ne l’importait pas beaucoup vu qu’elle lisait en diagonale comprenant à moitié ce qu’elle voyait. Elle posa son livre, lassée par son manque d’intérêt. Elle finit son thé et remmena la tasse dans la cuisine. Elle changea finalement d’avis et alla se coucher à côté d’Elyon. Elle n’hésita pas plus d’une seconde avant de la prendre dans ses bras pour la serrer contre elle. Elle n’entendit pas Elyon emmètre de protestations, de toute façon elle dormait. Elle calât sa tête dans le creux de son cou et ferma les yeux. Elle sentait toujours la fraise et cette odeur lui allait tellement bien. Avec le silence qui régnait dans la pièce, Sarah pouvait entendre les battements réguliers du cœur d’Elyôn. Ça la berça et elle s’endormit beaucoup plus vite qu’elle ne l’avait imaginé.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Lun 17 Oct 2016 - 23:28

Elyôn pensait être allée dans son appartement et s'être réfugiée dans son lit. Fatiguée, elle ne fit pas attention au fait de l'environnement autour d'elle n'était pas sa chambre. L'odeur familière et rassurante de Sarah sur son drap la fit se sentir bien. Elle se roula en boule au milieu de la couette, sans s'en recouvrir. Son petit corps ne tarda pas à réchauffer le tissu, d'ailleurs ses pieds la gelaient. Elle allait attraper froid, ainsi légèrement couverte ! Mais elle ne s'en rendait pas compte, s'imaginant dans les bras de sa douce. Un joli rêve pour se réconforter de ne plus être à côté de Sarah après une journée aussi remplie. Enfin plus vraiment, car elle n'était pas allée bien loin. Elle ne vit d'ailleurs pas Sarah qui se déshabillait innocemment derrière elle pour enfiler un pyjama. Heureusement donc, car sinon elle aurait fait une crise cardiaque rien que de voir sa peau nue pour de vrai. Elle crut rêver que Sarah lui parlait et lui disait je ne sais quoi, mais c'était inaudible. Elle avait beau tendre l'oreille, c'était du chinois. La seule chose qu'elle sentit ensuite, c'est la sensation d'être transportée et d'être tout d'un coup enveloppée de chaleur.

Une heure ou deux plus tard, alors qu'Elyôn était rentrée dans une phase de sommeil encore plus profond où tout était noir et vide intersidéral dans son esprit et son imagination, elle sentit pourtant légèrement une douce sensation de peau tiède collée contre la sienne et la prenant dans ses bras. Appréciant énormément sans se douter de ce qui se passait réellement, elle se mit à sourire bêtement. Elles passèrent donc la nuit ensemble, l'une contre l'autre. Au réveil, quelques rayons de soleil filtrant à travers les volets réveillèrent Ely, qui regarda droit devant elle en se disant que quelque chose clochait. Elle eut un peu du mal à ouvrir ses paupières correctement et reconnaître les contours de ce qui n'était pas sa chambre. Elle finit par cligner des yeux, se croyant halluciner ou encore rêver. Elle se dit sue ce matin, sa couette lui paraissait bien douce et essaya de la resserrer contre elle. Pas qu'elle avait froid, non, mais en tâtant, sa main tomba sur le bras de Sarah refermé sur elle. Ses doigts s'affolèrent sur la peau de Sarah avant de comprendre qu'elle était bel et bien éveillée. Elle se tourna dans ses bras, se retrouvant nez à nez avec elle, mais Sarah dormait d'une expression des plus paisibles qui soient. Elle se laissa attendrir quelques secondes par son visage, se laissant même aller à l'embrasser, avant de la regarder dormir sans la réveiller et de se demander quand même comment elle avait fini par dormir dans ses bras alors qu'elle croyait être sortie de chez elle pour aller dormir. La simple idée qu'elle se fut trompée de porte ou de pièce ne lui traversa pas l'esprit. Elle se dégagea doucement les bras pour les croiser, un air sévère et concentré. Elle se mit à se demander si pendant leur repas elle n'aurait pas bu quelque substance illicite et fait quelque chose après dans ce lit. Les images fleurirent dans son esprit, déformant son air sérieux, lui faisant presque fermer les yeux d'embarras. Elle se racla la gorge, ne pouvant s'empêcher d'effleurer sa peau du bout des doigts. Beaucoup de scénarios se bouleversèrent dans sa tête. Pour sûr, elle en toucherait deux mots à Sarah dès qu'elle se réveillerait. En attendant elle était bien, elle voulait profiter avant la tempête, elle resta là immobile à se délecter. Pour une fois qu'un de ces fameux câlins pouvait durer, elle n'allait pas se tirer.


*Raaaah, non de Zeus, qu'est-ce qu'on a fait hier soir...? Je ne souviens vraiment de rien...*

- Espèce d'idiote, j'sais pas ce qu'on a fait mais t'as intérêt d'avoir une bonne raison et de pas avoir profité de moi quand j'étais inconsciente... marmonna-t-elle avec un arrière fond de compassion dans sa voix grommeleuse.

Elle lui mit une légère pichenette sur le nez en se disant qu'elle allait bien l'entendre au réveil, lui caressa aussitôt la joue de peur de lui avoir fait mal, referma les yeux, sourcils froncés et posa sa tête sur ses seins avant de se rendormir en songeant que c'était moelleux et doux et même plus confortable que n'importe quel oreiller. Elle avait beau râler et se démener intérieurement, inéluctablement elle finissait par vouloir oublier et apprécier.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Mar 18 Oct 2016 - 19:21

Sarah avait le sommeil assez léger. Encore une chose pour lequel l'orphelinat avait influencé sa façon d’être. Et oui, quand vous êtes dans un univers hostile il faut bien faire attention. Elle n'allait pas dormir paisiblement alors que c'était la guerre autour d'elle! Il aurait fallu qu'elle soit folle ou alors que personne n'ose venir l'importuner. Ce n'était pas vraiment son cas, même si on ne l’embêtait pas trop, elle devait faire attention à ce qu'il se passait autour. Elle dormait plus profondément depuis qu'elle était à Etiopia, mais il est difficile de perdre ses mauvaises habitudes, tout le monde la sait.

Quand Elyôn se retourna et bougea, elle le senti immédiatement et commença doucement à reprendre conscience. Elle savait que c'était Elyôn et de ce fait, ça ne la troubla pas. Elle ne fit pas attention à ce qu'elle faisait. Ce qui la réveilla c'était de l'entendre lui parler. Elle était encore ensommeillée alors elle eut du mal à comprendre. Surtout qu'elle parlait tellement bas que si elle n'était pas à deux centimètre d'elle, elle n'aurait pas entendu. Tout ce qu'elle en retenu c'était qu'Elyôn la traitait d'idiote et lui râlait dessus pour une raison qu'elle ne saisit pas. Elle était à moitié endormie et n'y réfléchit pas vraiment sur le moment. Elle sentit quelques secondes plus tard Elyôn venir un peu plus dans ses bras. C'était contradictoire avec le fait qu'elle venait de reprocher quelque chose à Sarah. En y réfléchissant, elle prit conscience petit à petit de pourquoi. Elle ouvrit les yeux et vit qu'il faisait étonnement clair dans sa chambre. Sarah se demanda quelle heure il était. Ce dont elle était certaine c'était qu'il était bien plus tard que l'heure matinale à laquelle elle avait l'habitude de se réveiller depuis quelques temps. Enfaite, elle n'arrivait pas à se lever tard. Sauf aujourd'hui évidement. Peut-être qu'elle avait mieux dormis parce qu'Elyôn était avec elle. La blonde se rappela de ses chuchotements et réalisa ce qu'Elyôn s'était imaginée. Sarah essaya de ne pas prendre mal le fait qu'elle croit qu'elle ait pu vouloir abuser d'elle lorsqu’elle dormait. C'était un peu insultant, en plus c'était elle qui était venu dormir dans son lit. Ce n'était pas de sa faute si ?
Elle passa sa main dans les cheveux d'Elyôn pour soulever les mèches qui lui cachaient le visage.

"Ely ne fais pas semblent de dormir..."

Elle se souvint ensuite qu'il valait mieux qu'elle se taise parce qu'elle sentait qu'elle allait se faire engueuler. Elle se serait bien enfuie discrètement mais ne voulait pas la pousser alors qu'elle avait l'air d’être si bien installée contre elle. Et puis faire comme si elle dormait était une bonne façon de continuer de la câliner sans avoir à s'expliquer. La blonde décida de l'imiter en refermant les yeux. Elle la resserra dans ses bras. Elle n'avait aucune envie de la lâcher mais savait très bien qu'Elyôn finirait par dire quelque chose.

Sarah ne pouvait s’empêcher de chercher à trouver quelle excuse elle allait lui donner pour se justifier. Oui pour se justifier d'être allée dormir dans son lit avec Elyôn. Mais devait-elle vraiment dire quelque chose ? Elles sortaient ensemble maintenant. Et elle n'avait rien fait de mal, alors que lui reprochait-elle vraiment ? Malgré le fait qu'elle adorait l'avoir dans ses bras, cette question l’agaçait. Elle aurait bien voulu en avoir la réponse. Mais si elle lui posait sa question, est ce que ça allait gâcher ce moment ? Elle s'y risqua même si elle devait le regretter.

"Dis-moi, tu m'en veux ?"


Elle ne fit pas attention au fait qu'Elyôn aurait pu interpréter sa question différemment. Elle était bien trop perdue dans ses propres pensées pour ça.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Mer 19 Oct 2016 - 0:57

Elyôn n'avait pas le sommeil stable en ce moment. Surtout depuis une semaine. Elle qui était d'habitude accrochée dur comme fer à ses bons vieux horaires de fille de riche pas sage lève tôt, et dont l'ancienne famille, si on pouvait appeler ça une famille était que le monde appartient à ceux que se lèvent tôt, avait le rythme bien perturbé ? A qui la faute ? Pas elle bien sûr. Non, quand le monde se met à tourner en orbite d'une seule et même personne, le responsable est toujours l'aimant, jouant sur la gravité et toutes autres choses. C'est peut-être ainsi qu'Ely avait fini par dormir tout près de Sarah alors que son but était de s'isoler un peu jus qu'un jour prochain et empli de romance, afin de faire le tri dans ses idées, dans tout ce qu'il se passait. Dans le fond, la situation était bien claire. Elle s'était déclarée, la réciproque était vraie, et maintenant elle était en couple avec la fille qu'elle aimait, après avoir oublié une autre fille qui pourtant jusqu'à ce qu'elle croise Sarah était, sans qu'elle veuille se l'admettre, la numéro une de son coeur. Mais plus maintenant. Et là, quand elle ouvrait les yeux, la seule chose qu'elle se disait c'est qu'elle ne savait pas si, vu l'état de sa mémoire et le fait qu'elle soit dans son lit, n'ait pas brûlé les étapes et fait quelque chose d'indécent. Chose à clarifier... Et après elle osait parler de pureté.

Bref, elle était là et elle n'avait nulle envie de sortir de ce lit, elle voulait juste savoir si elle avait fait une connerie, du genre avoir une relation en état d'ivresse. Elle aurait été dans de beaux draps... Qui sait, peut-être que de gros cumulus noirs seraient sortis de son cerveau et qu'elle se serait évanouie sous le choc, s'imaginant l'attitude qu'elle aurait pu avoir après avoir bu deux verres de sake et les images classées interdit au moins de 18 ans qui auraient suivi.Les japonais tiennent très mal l'alcool, bien que ce soit profondément ancré dans leur culture.

Après s'être cassé la tête avec tous les scénarios possibles et images, en passant par les plus farfelus qui soient, elle relâcha enfin la pression et retomba dans les bras de Morphée. C'était sans doute la nuit la plus confortable qu'elle ait plus passer depuis des lustres. Meilleure que le meilleur des matelas et le plus luxueux des oreillers de qualité. Pourtant une petite voix vint la déranger dans ce confort. Celle de Sarah, qui apparemment lui demander d'arrêter de faire semblant. Niaiseries... Elle était trop bien pour faire semblant. Mais encore un peu réveillée, juste assez pour comprendre. Elle sentit une caresse dans sa chevelure en bataille, dégageant un peu son champ de vision. Elle sortit ses bras et s'étira, avant de reposer sa tête avec flemme et imiter un ronronnement de chaton. Oui, Elyôn avait oublié toute ses questions et sa susceptibilité. Elle se re cala bien au chaud, pas décidée à sortir de son emprise. Elle sentait à présent qu'elle avait moins d'espace pour bouger à part pour ses bras. Sarah avait du amplifier de câlin. Ça ne lui déplaisait pas. Elle utilisa donc ses seuls membres de libres pour se pendre au cou de Sarah en baillant.

- Ouuuaaaaaaahhhh, j'ai trop bien dormi ! Mais c'est quoi cette histoire de t'en vouloir...? J'sais même pas ce que je fais là moi... J'suis pas dans mon lit ? On est chez toi ? Dafuck...

Elyôn se rappela vaguement ce qu'elle avait dit entre deux phases de sommeil, plus tôt. Ça avait pu sonner comme une accusation ou une menace.

- Ah, ça... Non loin de là... Avais juste envie de râler ! Mais pourquoi je me souviens de rien... On a fait quelque chose hier après le repas...? On a bu...? Est-ce que j'ai fait quelque chose de bizarre ?!

Ayant besoin de s'agiter elle l'embrassa dans le cou et se tourna encore en faisant des petites roulades de droite à gauche, puis finit par se trouver dos à elle, regardant les rideaux. Pour l'instant, Sarah avait l'air calme alors elle osait espérer qu'elle se faisait juste des films, ce qui n'expliquait toujours pas la situation. Elle inspira et expira longuement, comme en méditation, s'imaginant son paysage favori, lequel était une image du mont Fuji, puis, revenant à Sarah la regarda longuement, souriant devant sa tête du matin, décoiffée mais pas éméchée, et déclara :

- N'empêche, t'es vachement mignonne quand tu dors, tu sais ça ? avant de venir elle aussi jouer avec sa frange. Ça donnerait presque envie de te violer, faut montrer ça a personne d'autre hein, c'est une arme trop dangereuse ! Aaaahhh je t'aime...

Elle avait pincé sa bouche, prenant des airs théâtraux de prof un peu sévère, mais plus caricatural mais en s'entendant elle mit une main devant sa bouche. C'était sorti tout naturellement, comme ça...

- Ne relève pas ce que je viens de dire !

Elle était rouge.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Jeu 20 Oct 2016 - 0:35

Sarah croyait vraiment qu'Elyôn faisait semblant de dormir, hors ce n'était pas le cas. Elle rouvrit les yeux pour la voir s’étirer comme si elle venait de la réveiller en lui parlant. Elle culpabilisa un peu, mais l'avait entendue parler quelques secondes plus tôt. Elle s'endormait vraiment vite! Comment aurait-elle pu le deviner ? Elle n'était pas devin. Après quelques secondes à se réveiller à s’étirer comme un petit chat, ce qui était d'ailleurs hyper craquant, Elyôn répondit à la question de Sarah. Ou plutôt lui en posa une tonne d'autres. La blonde ne cacha pas sa surprise en apprenant qu'elle ne savait même pas ce qu'elle faisait chez elle. Elle avait oublié qu'elle était venue après leur périple dans le labyrinthe ? Ou elle était persuadée d’être partie ? Sarah ne pouvait pas le savoir à sa place! Elle ne croyait tout de même pas qu'elle s'était introduite chez elle discrètement au milieu de la nuit ?

"Heu eh bien oui on est chez moi donc tu es dans mon lit... Et je n'en sais rien. Je suis partie me doucher et quand je suis revenue tu m'avais laissé un mot comme quoi tu partais, alors quand j'ai vu quelqu'un dans mon lit j'ai failli faire un arrêt! Il ne faut pas faire des choses comme ça... Et comment as-tu fini par t'endormir dans ma chambre enfaite ?"


Sarah n'était pas au bout de ses surprises. Elyôn croyait maintenant qu'elle l'avait fait boire ? Mince mais qu'est-ce qui lui passait par la tête ? Elle n'aurait jamais fait ça. Elle n'aurait pas non plus couché avec elle alors qu'elle était ivre morte voyons! Soit elle prenait Sarah pour une psychopathe manipulatrice, soit elle était complètement ignorante. Elle préférait croire que c'était de la naïveté ou de la méfiance mal placée. En même temps, si elle n'avait pas un minimum confiance en elle, comment pouvait elle prétendre l'aimer ? Eh mouche, si elle pouvait arrêter de réfléchir pour rien. Ça se trouve elle s'était juste imaginée des choses sans savoir.

"Oh alors tu aimes râler juste pour le plaisir n’est-ce pas ?
Comment ça tu ne te souviens de rien ? Quand tu es arrivée chez moi, tu t'es douchée tu as mangé et après je suis partie me doucher et je t'ai retrouvée endormie... Non on n'a pas bu! De toute façon si on l'avait fait, je n'avais que de la bière, ce n'est pas avec ça qu'on allait être ivre! Et non tu n'as rien fait à ce que je sache, on a rien fait non plus. Arrête de croire que je t'ai attaquée durant ton sommeil..."


Sarah voulut lui faire un air vexé, mais Elyôn ne lui laissa pas le temps en l'embrassant dans le cou et en se retournant. Si elle ne la voyait pas, ça ne servait à rien qu’elle face semblant de lui reprocher ces pensées. Quand Elyôn se retourna enfin dans la direction de Sarah, cette dernière abandonna l'idée de la faire culpabiliser en voyant son joli sourire. Elle n'en comprit pas la raison et ne la chercha pas non plus. Elle lui sourit donc en retour sans raison particulière. Pourquoi aurait il fallut qu'elle se justifie ? Quand Elyôn ouvrit la bouche pour continuer de parler, Sarah ne s'attendait pas à ça. Décidément elle s'amusait à la surprendre ? Elle préféra le prendre comme une provocation. Mais elle comprit vite que c'était ses pensées en la voyant déglutir et se mettre à rougir. Elle avait la tête de quelqu'un qui venait de faire une gaffe. Sarah ne chercha pas à la provoquer en retour voyant bien qu'elle était déjà assez gênée! Elle lui lança un regard plein de tendresse et l'embrassa avant de lui répondre.

"Tu es bien plus mignonne que moi... Mais si ça te fais plaisir j'essayerais de ne pas m'endormir devant quelqu'un d'autre que toi. Moi aussi je t'aime."


L'air choqué qu'elle avait pris après avoir sorti sa "gaffe" était tellement mignon que Sarah l'écouta et ne releva pas tous les sous-entendus qu'elle y avait mis. Pourtant elle ne l'oublierait pas. Elle ferait en sorte de ne pas le ressortir a l'occasion pour l’embêter. Qu'est-ce qu'on ne ferait pas quand on aime quelqu'un hein ?

"Non, non je n'ai pas fait de commentaire tu as remarqué ?"

Sarah regarda l'heure sur son téléphone pour ne plus avoir à regarder droit dans les yeux Elyôn. Même si elle adorait les observer, là, dans cette situation, elle trouvait ça beaucoup trop embarrassant. Et puis elle avait réussi à la faire rougir elle aussi avec ses bêtises! C'est vrai, elle ne pouvait pas cacher qu'elle n'y était pas insensible. Elle n'avait pas fait de commentaire, mais s'était bien demandée si Elyôn avait des pensées aussi pures qu'elle le pensait. Et rien que l'idée qu'elle ait cette idée la perturbait. Elle essaya de ne pas lui montrer. Ce n'était pas si facile, et elle s'en était surement rendue compte à cause de son regard fuyant.

"Il est 11h déjà... Tu manges quoi le matin ?"


Sarah était anglaise, et chez elle le matin, on mangeait salé et souvent des choses riches de base animale. Comme par exemple des œufs ou du bacon avec du lait et du thé. Rien de très vegan... Elle n'avait aucune idée de ce qu'elle pouvait proposer à Elyôn et y réfléchir l'aidait à penser à autre chose qu'à la discussion gênante qu'elles venaient d'avoir. Peut-être que ce n'était pas une bonne idée qu'elle se fasse une omelette ce matin... Elle n'avait jamais réfléchis auparavant à ce que représentait pour elle le fait qu'elle ne mange pas de chose à base animale. Est-ce que ça voulait dire qu'elle devait faire attention à ce qu'elle consommait devant elle ? Ce serait un sujet qu'il faudrait bien qu'elle aborde un jour ou l'autre.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Jeu 20 Oct 2016 - 14:00

Visiblement, Sarah n'en savait pas plus qu'elle sinon qu'elle l'avait trouvée dormant comme un loir dans son lit et que ça lui avait fait peur. Comment ça peur...? Alors donc elle ne savait pas qu'Ely était restée  ? Il ne s'était vraiment rien passé entre temps. C'est ce que le ton de Sarah, affirmant sa surprise, semblait suggérer. Il ne semblait pas non plus y avoir eu beaucoup de temps entre la douche de Sarah et sa peur en la voyant dans son lit, pas plus qu'Elyôn ne se souvenait avoir fait beaucoup de choses entre sortir de son salon et se réveiller là. C'était à n'y rien comprendre. Elle n'arrivait pas à se dire que la vraie version des événements était tout simplement que puisqu'elle ne s'en souvenait pas, elle n'avait tout simplement pas remonté les marches de l'immeuble et n'était pas retournée chez elle, elle s'était juste trompée.

- Comment j'ai fait ? Raaah j'en sais quoi, moi... La dernière chose dont je me souviens, c'est d'être partie de chez toi. Après, bah... Paf ! Me voilà. Comment ? Me demande pas,  je sais pas pourquoi... Mais promis je ne recommencerai plus. Si j'arrive d'abord à comprendre comment c'est arrivé..

Elle ne vit pas la tête de Sarah, encore contrariée alors qu'Elyôn ne pouvait pas savoir, elle ne l'a connaissait pas suffisamment pour savoir comment elle agirait dans ce genre de situation. Elle ne préférait pas se l'imaginer. Sa mémoire lui faisait défaut, elle s'était juste tournée vers la thèse la plus plausible, ou pas,  qui lui soit venu à l'esprit en se réveillant. Mais là, cette hypothèse tombait à l'eau. Mystère et boule de gomme...

- Oohhh oui que j'aime ça, renchérit-elle. Juste pour voir tes réactions ! Mais je ne plaisante pas hein ! Les japonais tiennent très mal l'alcool, contrairement à vous autres occidentaux ! Un verre et c'en serait fini de moi ! Mieux ne vaut pas savoir comment je suis quand je suis bourrée, a mon avis. Ça m'est arrivée une fois, je ne me souviens de rien ensuite... On m'a seulement suppliée de ne plus jamais boire d'alcool,  va savoir pourquoi... Et je ne t'accuse pas de m'avoir attaquée hein ! Je me demandais si... si... si on avait fait quelque chose... enfin tu vois quoi... et que je ne m'en souviendrais pas à cause de la gueule de bois... Je préférerais m'en souvenir tu vois... Ou ne pas faire tout ça n'importe comment et trop tôt... On est ensemble que depuis une journée...

Elle tourna la tête à quatre-vingts dix degrés, complètement embarassée... De toute façon, Sarah tournait elle aussi la tête pour relever l'heure sur son smartphone. Un regard en coin lui apprit qu'elle n'était pas la seule à être déboussolée ici. Après avoir réfléchi, elle comprit l'insinuation qu'elle venait de faire. Sarah se ventait de n'avoir rien dit... ou pas, puisqu'elle lui en faisait la remarque. Elyôn acquiesça mais son côté tsundere reprit le dessus quelques secondes.

- Chut, tu n'as rien entendu !

Ses yeux jetèrent des lasers imaginaires, découpant Sarah du regard. Celle-ci lui proposait un déjeuner.

- Hmmm. Des tsukemonos, du riz et du thé ? C'est des légumes marinés, mais laisse, tu n'auras rien de tel ici, a part peut être du thé... il faut des aliments très spécifiques et je doute que tu dévalises les épiceries asiatiques. Et toi ? Tu déjeunes quoi le matin ?

Le petit déjeuner, contrairement à ceux occidentaux, n'était pas beaucoup constitué de pâtisseries ou de charcuteries. Elle savait d'avance qu'elle ne parlerait pas des nattos, fèves de soja fermentées, a Sarah. L'odeur la répulserait, pour sûr ! De ce qu'elle savait,  les anglais aimaient bien les petits déjeuners chargés, la charcuterie et le thé. Elle ne s'y connaissait pas trop là dedans.

- Tu aimerais peut-être les tamagoyaki, je pense... Ça se rapproche beaucoup d'une omelette mais c'est roulé et sucré comme une pâtisserie. Je ne peux pas t'en cuisiner, tu t'imagines bien ! Mais il y a des restos japonais dehors, a ce qu'on a pu voir hier et ils doivent en faire !

Elle soupira. Raaah les oeufs et la viande. Voir Sarah en manger ne la dérangerait pas mais jamais au grand jamais elle n'en préparerait. Cuisson trop difficile, odeurs trop répugnantes. Pour le fromage jamais. Elle ne souhaitait pas imposer sa manière de vivre à Sarah, ça lui paraissait être du bon sens, mais elle ne pourrait pas s'obliger à manipuler des aliments. Elle préférait les regarder de loin, et bien que ce ne soit pas si simple à comprendre, ça lui apparaissait comme une évidence !



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Lun 24 Oct 2016 - 0:59

Visiblement Elyôn ne savait pas ce qu'elle faisait dans le lit de Sarah. Si elle perdait la mémoire quand elle était sobre, qu'est ce que ça serait si elle avait bu! La blonde ne préférait pas y penser. Si c'était comme ça à chaque fois ce serait étrange non ? Ou alors peut être que c’était juste le fatigue qui lui faisait perdre la mémoire et dans ce cas là c'était un peu moins effrayant. Sarah s'imaginait tous les scenarios possibles, comme par exemple qu'elle soit sortie, mais ait fait demis-tour pour une raison quelconque. Rien à faire, ça ne lui paraissait pas plausible. En y réfléchissant un peu mieux, elle se souvint qu'elle n'avait pas entendue la porte d'entrée. C'était étrange parce que quand ses colocs rentraient alors qu'elle était endormie, elle entendait le bruit de la porte qui se refermait. Elle y aurait fait attention si elle était sortie. Hors il n'y eu aucun bruit. La chose la plus rationnelle possible était qu'Elyôn ne soit tout simplement pas sortie de l'appartement. C'est étrange qu'elle n'y ait pas pensé plus tôt. Pourquoi chercher compliqué alors que c'était surement simple. Elyôn avait écrit le mot puis etait allée dans la chambre de Sarah. Après comment elle avait fini dans le lit ? Elle a du s'assoir, regarder un truc ou tout simplement trébucher! Et puis là, pas le courage de se relever. Mais elle s'en serait souvenue non ? A moins qu'elle ait été persuadée d'entrer dans sa propre chambre en allant chez Sarah. C'était possible aussi après tout non ? La blonde sortait de sa torpeur pour regarder Elyôn.

"Je crois que tu n'es pas sortie de chez moi. Tu devais être fatiguée alors tu n'as pas fait attention. Ça ne me dérange pas que tu dormes ici, mais préviens moi la prochaine fois pour m'éviter la crise cardiaque. Et ne promets pas que tu ne recommenceras plus si tu n'es pas sure de pouvoir t'y tenir."


Sarah évita de prendre un air exaspérée à cause de ses diverses accusations. Elle laissa aussi passer le fait qu'Elyôn insinue que Sarah ait pu la faire boire pour ensuite abuser d'elle. Chose qui ne lui serait même pas venue a l'esprit parce qu'elle respectait Elyôn et qu'elle se respectait elle même aussi. Elle n'était pas désespérée à ce point là. Elle préféra ne pas trop y penser pour ne pas se vexer.
Ça fit sourire Sarah d'apprendre qu'Elyon tenait mal l’alcool.

"Pour voir mes réactions ? Si tu veux savoir demande moi et je te dirai ce que j'en pense plutôt que de t'amuser à me tester ! Et peut être que tu as raison, les occidentaux tiennent un peu mieux l'alcool que les japonnais. Enfin moi ça va. Je ne bois jamais beaucoup de toute manière. Mais un verre quand même... Tu te moque de moi ? Non je te le répète, nous n'avons rien fait. Le jour où ça arrivera c'est quand tu en auras envie alors arrêtes de douter de ce que je te dis."

Sarah ne comprit pas le regard assassin qu'elle reçut. Elle n'avait pourtant rien dis alors que dans le cas inverse, Elyôn aurait surement bien provoqué la blonde en retour. Il valait surement mieux qu'elle n'essaye pas. Sa proposition de manger quelque chose fut acceptée par Elyôn. Ça facilita sa tentative de changer de sujet afin que ce soit moins gênant. Elles n'allaient pas non plus passer la journée à se regarder dans un lit. Il fallait bien qu'elles finissent par bouger.

Sarah essayait d'imaginer Elyôn manger des légumes le matin et ça lui parut assez étrange. Tout comme elle, mangeait des œufs au plat et du bacon. Cela aurait pu paraitre étrange pour une asiatique. Le choc des cultures sur Etiopia rendait les choses et les rapports entre les gens très compliqués. Comment deux personnes avec des habitudes opposées pouvaient réussir à ne pas gaffer ? Impossible. Il faudrait qu'elles arrivent à trouver un équilibre et ce ne serait pas forcément simple. Elyôn lui proposait un truc japonais qu'elle ne connaissait pas. Apparemment ça ressemblait à une omelette, mais sucré. Et en végan ? Pourquoi pas essayer, mais elle ne s'attendait pas trop a ce que ça ressemble vraiment à une omelette.

"Des légumes le matin ? Et nous les anglais nous mangeons en général des tartines avec un œuf au plat, du bacon et un thé vert. Je sais c'est très riche, mais la majorité mange plus léger le reste de la journée!"


Sarah se leva pour s'extirper du lit. Elle se coiffa rapidement avec les mains avant d'enfiler des chaussons. Elle n'avait pas spécialement froid, mais aimait bien ce sentiment de confort lorsque l'on en portait. Elle tendit la main à Elyôn pour lui proposer de l’aider à se lever. Elle lui fit un sourire tendre.

"Allons goûter tes tama...yo, tamaa..go, tamagoki!"





● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Soirée pyjama ! [PV Sarah]   Dim 6 Nov 2016 - 1:55

L'explication que fournissait Sarah avait du sens. Bien plus que le scénario qu'elle s'était imaginé. Elle ne serait donc pas retournée chez elle et n'aurait pas bu non plus.  Quant à la possibilité qu'elles aient fait quelque acte non catholique, Sarah semblait le nier et elle ne la croyait pas capable de mentir. Un semblant d'absurdité ressentie sonnait dans sa voix et celle ci lui affirmait même qu'elle ne profiterait certainement pas d'elle, surtout inconsciente et indécise. Elyôn en fut beaucoup rassurée. Déjà qu'en elle se mêlaient de façon chaotique peur et envie de découvrir, envie de se laisser aller, si les événements s'étaient encore une fois déroulés à son insu, elle aurait pété un plomb. Elle tenait à contrôler la situation mais essayait déjà de se contrôler elle-même. Où était le juste milieu ? Y en avait-il seulement un ? Et si elle ne prenait pas les choses en main, il y avait un risque qu'un des deux extrêmes l'emporte sur l'autre, efface l'autre possibilité, ne donnant donc plus de retour possible. Tout ça, Elyôn ne le savait pas.

-C'est bizarre que je n'aie pas reconnu le décor, je devais être extrêmement fatiguée alors. Ou est-ce que c'est que je me sens tellement à l'aise ici que je ne fais pas la différence ? Est-ce que inconsciemment je n'avais pas envie de partir et que tu me manques ? Mon cerveau m'étonnera toujours.

Et puis Sarah lui demandait de ne promettre quelque chose que si elle était sûre d'elle,  ce qui relevait du bon sens. Elle se mordit la lèvre sur le côté droit. Elle voulait rassurer Sarah seulement quelques secondes plus tôt, ça lui échappait.

- Ce n'est pas ça. Je pouvais au moins te promettre de ne pas te faire de frayeur. Mais il y a des choses, comme je le constate maintenant, qui se passent à mon insu et que je ne peux empêcher. Tout ce que je peux faire pour ça c'est avoir le plus de vigilance possible. Bien qu'avec toi je ne peux m'empêcher de baisser ma garde. Et je ne t'accuse de rien ! Si on avait toutes les deux été saoules et qu'on aurait fait.... ça... Enfin bref, tu vois, rougit-elle ! Je ne dis pas que c'est de ta faute ! J'ai juste un peu peur d'être totalement impuissante par rapport à ça... Si ça c'était vraiment passé, j'aurais préféré jouer mon rôle plutôt que de le subir ou ne même pas m'en rappeler ! Raaaahhh c'est un peu dur de parler de ça alors que je ne sais même pas exactement de quoi je parle en détail !

Sarah insinuait aussi qu'elle exagérait complètement cette histoire d'alcool. Pourtant c'était la stricte vérité !

- J'ai l'air de me moquer de toi ? C'est peut-être au bout de deux ou trois verres pour certains, mais en ce qui me concerne, je ne tiens vraiment pas l'alcool. Pourtant au Japon, c'est une tradition ! Les patrons et employés passent toute la soirée dans des bars pour se détendre, au point d'en oublier leur femme ou de ne presque pas avoir de vie privée avec... Les pauvres ! Plus de la moitié des pubs sont pour de l'alcool et il y a même des distributeurs de bières dans la rue !

Mais voilà que Sarah était prise d'appétit et lui tendait une main prometteuse, voulant visiblement tester les tamagoyakis. Elyôn avait donc visé juste en parlant d'omelette. C'était tellement cliché et pourtant si vrai pour les anglais. Il manquait juste la mention des scones avec le thé. Un peu comme le carré de chocolat ou le carré de sucre en canard chaud (rectifiez moi si je me trompe) avec le café ou le chocolat chaud, et un peu comme un biscuit qu'on pourrait tremper. Malgré tout, Elyôn avait déjà pu quelquefois goûter des plats étrangers, les cuisiniers engagés par la famille étant très réputés. Et sur le thème de la cuisine, Sarah semblait surprise concernant les légumes.

- Oui, des légumes. Tu as bien entendu. Il y a d'autres choses comme du poisson, des tamagoyaki, de la viande, mais je n'en mange plus ! Et si je ne dévore pas quelque chose le matin, mon estomac me fait ch.ier toute la journée en émettant des bruits chelou et en me faisant mal. Si on travaille, on apporte ça dans un bento, ou une lunch box si tu préfères. C'est une boite en bois, en plastique ou en métal, a étages amovibles et avec des petits compartiments. On enrobe tout ça dans un furoshiki, des foulards à motifs japonais. C'est tout un art tout ça ! Les repas sont souvent vraiment très jolis car les gens aiment faire un thème et rendre les choses " kawaii"... mignon quoi ! Je t'en ferai une !

Elle fixait la main de Sarah, elle sortit de son discours et, emporté par un vif élan de tendresse, déposa un baiser en son creux avant de s'y accrocher et se relever. Elle épousseta sa robe, qu'elle jugea encore assez propre. Elle se jura de la laver et de lui rendre bien propre. Elle se détacha pour aller directement mettre chaussettes, lesquelles avaient des motifs de neko, et des chaussures un tantinet féminines.

- Tamagoyaki, pas tamagoki, espèce de baka ! Enfin allons y, mais tu comptes y aller en chaussons ? Ce serait marrant ! Moi je suis prête, je t'attends ! Ce coup ci on ne va juste pas se balader trop loin jusqu'à la nuit tombée dans un endroit farfelu avec une sortie introuvables qui fait se transformer les plus beaux vêtements en haillons !

Elle entrouvrit la porte et tapota du pied tout en regardant sa robe.  Elle aimait beaucoup cet habit, il était joli, il lui allait bien, et surtout il venait de la garde-robe de Sarah. L'attendant, elle songea quelques secondes à en faire un doudou contre lequel elle  se peloterait la nuit lorsqu'elle lui manquait ou allait mal, et dont elle mordillerait un bout dans son sommeil.

[PS : À rectifier > Elyôn parle de tamagoyakis non vegans à Sarah]



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée pyjama ! [PV Sarah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une soirée pyjama, en pyjama. [PV : Ukraine]
» Event soirée pyjama /!\ no boys
» Soirée Pyjama [Venez nombreux]
» Soirée entre filles, soirée pyjama quoi ! ►DYLAN RHODES&LILY-ROSE MEADS◄
» 01.02/06.LT. Soirée Pyjama. No Man's Allowed.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: La Place du Portail :: La Résidence Temporaire :: Les Appartements De La Résidence :: Chambre 2: Sarah, Romy-
Sauter vers: