Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gênantes retrouvailles [PV Sarah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Gênantes retrouvailles [PV Sarah]   Jeu 1 Sep 2016 - 23:54

Sarah finissait de jouer son morceau en faisant attention aux détails. Sa mère disait que c'était les détails qui rendait une musique vivante ou non. Sarah ne l'avait pas bien comprit quand elle était plus jeune, mais aujourd'hui, elle faisait attention à tout. Elle était devenue perfectionniste. Elle pensait sincèrement que jouer un morceau et lui donner vie était deux choses différentes. Que c'était la différence entre un musicien et un virtuose. Elle n'avait pas la prétention de dire que ce qu'elle faisait était parfait, loin de la. Mais elle savait ce qu'elle voulait atteindre et ce qu'elle devait faire pour. Elle était persuadée que tous les artistes jouaient différemment une même partition. Elle jouait Vivaldi à sa façon, et certains conservatoires l'auraient prise pour quelqu’un d’irrespectueuse envers ce grand artiste. Sarah pensait elle que la musique était faite pour s'évader et que Vivaldi n'aurait pas aimé entendre toutes ces simples copies sans âmes. A chacun ses valeurs et Sarah tenait beaucoup a celles que sa famille lui avait transmise.

Quand elle eut fini son morceau, elle en aurait bien joué un autre, mais elle aperçut Elyôn lui tendre un produit pour sa robe. Elle se retourna et la regarda. Elle était calmée et le visage d'Elyôn avait arrêté de la mettre mal à l'aise. Elle était redevenue normale, et en était bien contente. Mais qu'est-ce qu'Elyôn faisait ici ? Elle n'était pas partie parce qu'elle était énervée ?

"Tu es revenue..."

Elyôn lui disait maintenant plein de compliments. Sarah ne comprit pas trop pourquoi et surtout elle ne les méritait pas vraiment. Elle venait de s’énerver sur Elyôn et en échange elle était gentille avec elle. Elle avait du mal à la comprendre. Elle préférait ne pas remettre de l'huile sur le feu en lui demandant. C'est Elyôn qui fit allusion à ce qui venait de se passer. Sarah n'allait pas essayer d'esquiver et s'excusa.

"Merci.. Et désolée j’étais injustement jal... heu je veux dire fatiguée. Oui ! Beaucoup trop fatiguée haha."


Sarah du faire un gros effort pour ne pas rougir bêtement. Jouer du violon l'avait détendue, alors elle repris le contrôle d'elle même et fit comme si de rien n'était. Elle espérait bien qu'Elyôn ne s'en rendrait pas compte. Elle évita de la regarder directement.
Elyôn quant à elle croyait qu'elle gênait ? Sarah avait dut le lui dire dans un moment de colère sans le penser. Elle se senti un peu mal. Elle devait arrêter de lui faire croire qu'elle ne voulait pas la voir alors que c'était le contraire. Elle devait lui montrer un peu plus d'attention pour qu'elle le comprenne. Sarah lui répondit par un joli sourire qui se voulait doux et gentils. Un sourire qui voulait lui dire qu'elle serait toujours la bienvenue ici. Elle le pensait sincèrement

"Ce n'est pas ta faute, je me suis énervée pour rien excuse moi."


Elle regarda Elyôn fixement, elle avait un air triste ou plutôt gênée ? Sarah n'aurait pas trop su le décrire. Elle savait au moins qu'elle avait très envie de la réconforter. Elle pris ses mains pour les lui retirer de devant son visage. C'était dommage de le cacher, il était tellement mignon quand elle faisait cette tête là. Sarah se garda bien de lui dire. Elle ne voulait pas qu'elle ne le prenne mal. Elle lui fit un bisou sur la joue avant de la prendre dans ses bras. Elle avait toujours envie de se montrer tactile avec Elyôn. Elle en avait besoin enfaite. Elle ne savait pas pourquoi et ne pouvait pas s'en empêcher. C'est comme si ce n'était plus elle qui décidait. Elyôn avait un pouvoir sur elle qu'elle avait du mal à maitriser.

"Tu sais pour ton amie Serah, elle était jalouse de ton intérêt pour son frère. Elle devait surement t’apprécier beaucoup plus que tu ne le crois."

Sarah répondait à sa question non pas par provocation ou par envie de repartir dans un sujet qui la blessait. Elle l'avait juste fait parce que ça préoccupait Elyôn et qu'elle n'aimait pas la voir comme ça. Par gentillesse ou peut être aussi pour voir la réaction de cette dernière. La seule chose dont elle n'avait pas envie c'était de la lâcher. Elle avait l'impression d'avoir un privilège, d'avoir quelque chose d'elle que personne d'autre n'avait. C'était surement faux et stupide, mais elle voulait le croire. Alors elle serrait Elyôn dans ses bras en espérant ne pas se faire repousser.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●



Dernière édition par Sarah Gray le Ven 2 Sep 2016 - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Gênantes retrouvailles [PV Sarah]   Ven 2 Sep 2016 - 2:00

Il y avait de l'émotion et du talent dans la manière de jouer de Sarah, d'un simple coup d'oeil on pouvait voir que ce n'était pas la première fois qu'elle jouait ce morceau. Il n'y avait aucune faute,  aucune fausse note, le tout relevait de la perfection. Elyôn en fut époustouflée et en resta bouche bée quand elle rentra dans la pièce, pour rien au monde elle ne l'aurait arrêtée au milieu d'une si jolie mélodie. Lorsque ce délicieux moment s'arrêta enfin et que Ely tendit à Sarah ce qu'elle était allée prétendument chercher, Sarah eut d'ailleurs l'air surprise, Elyôn s'étant bien gardée de faire du bruit pour profiter. Était-ce le violon ou son visage hyper concentré et détendu qui l'avait le plus captivée ?

- Bah oui je suis revenue, rétorqua-t-elle, tu croyais que j'étais allée faire quoi ?

Sarah ne l'avait visiblement pas entendue dire qu'elle allait chercher son produit,  mais ce n'était pas si grave et la tête surprise de Sarah en valait le coup, elle décida donc de passer outre ce détail. Les joues de Sarah se poussèrent d'un rose léger, mais Ely ne le remarqua pas, comme Sarah avait pu retenir ses joues de trop se pigmenter, mais Elyôn se dit quand même qu'elle était à croquer, elle le pensa encore plus en voyant le sourire chaleureux et accueillant qui suivit, Elyôn avait presque l'intention d'y lire " Bienvenue ", elle lui adressa en retour un autre sourire attendri et tout devenait flou dans sa petite tête, ce sourire prenait toute la place, mais elle comprit un peu moins quand Sarah s'excusa et se confondit dans ses mots.

- Jal...? Tu voulais dire quel mot ? Je te vois souvent fatiguée en ce moment, franchement, tu devrais prendre un jour de congé pour te reposer.

Elle l'interrogea du regard pour savoir si c'était une coïncidence ou non. Plus tard, quand elle se mit à culpabiliser et cacher son visage, avec grande surprise Sarah s'excusa et elle sentit les bras doux venir l'empêcher de se cacher derrière ses mains. Puis Sarah l'embrassa doucement sur la joue avant de venir l'enlacer,  Elyôn se sentit alors toute chose, enveloppée par la chaleur des bras de Sarah. Une volée de papillons prit son envol dans son estomac, elle posa sa tête sur l'épaule de Sarah.


- Je... S'il te plaît ne fuis pas cette fois ci... Tu deviens de plus en plus importante pour moi et je n'ai jamais l'occasion d'en profiter... S'il te plaît laisse moi rester comme ça un peu de temps...

Elyôn était consciente en disant ça que c'était Sarah qui avait pris l'initiative du câlin, mais une situation similaire s'était déjà produit et la jeune blonde ne lui avait pas laissé beaucoup le temps de savourer l'instant. Elyôn n'avait jamais eu trop de câlins, même avec Serah, qu'elle n'avait d'ailleurs pas du tout à l'esprit en ce moment, mais elle se vit forcée d'y penser un tout petit peu, Sarah voulant soudainement bien lui apporter une explication à sa question. Elyôn comprit sans trop comprendre, elle ne savait pas très bien ce qu'était la jalousie. Elle connaissait la jalousie des enfants les uns envers les autres pour leurs jouets, la jalousie des adultes à toujours considérer que l'herbe était plus verte chez le voisin et à critiquer les autres tout en voulant ce qu'ils possédaient, la définition n'était pas complète dans la tête d'Elyôn et c'était peut être ça qui lui avait barré le chemin à une compréhension complète de la situation. Une nouvelle fois, elle décida de s'en remettre à Sarah.


- Dis moi... C'est quoi être jalouse exactement... ?

Elyôn ne comprit donc pas immédiatement le sentiment de Serah à cette époque, n'ayant pas toutes les clés en main pour comprendre. Elle était bien dans ces bras. Elle poussa un peu plus sa tête vers l'intérieur du cou de Sarah, y fourrant son nez, l'odeur particulière de la peau de Sarah vint titiller ses narines. C'était une odeur agréable, elle aimait bien, ça lui donnait encore plus un sentiment d'aise. Les quelques pensées qui lui restèrent avant de laisser complètement aller son cerveau a ce sentiment de paisibilité fut que ce mot, "jalouse" lui rappelait quelque chose, mettant ses derniers neurones en action, elle fit le rapprochement avec le début de mot qu'avait prononcé Sarah par accident puis remplacé pour prétexter de la fatigue.


- Sarah, est-ce que tu es ce mot.. jalouse...  ? Est-ce que c'est ça que tu as failli me dire tout à l'heure ?


Elle la serra fort dans ses bras et agrippa son vêtement, se sentant emparée d'un sentiment presque inconnu.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●



Dernière édition par Elyôn Kaera le Ven 2 Sep 2016 - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Gênantes retrouvailles [PV Sarah]   Ven 2 Sep 2016 - 11:46

Elyôn avait eut l'intention de revenir dès le début, du moins c'est ce qu'elle en compris. Si elle l'avait su, elle n'aurait pas joué de violon. Ce n'était pas Vivaldi qu'elle avait prévue de lui jouer, c'était quelque chose de plus personnel. A présent c'était trop tard et elle s'en voulut un peu de s'être jetée sur son violon une fois Elyôn partie. Elle aurait dut écouter ce qu'elle lui avait dit quand elle était encore enfermée dans la salle de bain.

"Ah, je croyais que tu étais partie et que tu ne reviendrais pas. Je suis contente de te voir."


Elyôn avait bien compris que Sarah ne s'était pas trompée de mot pour rien. C'était bien trop loin de la phrase initiale. Pourquoi Elyôn arrêtait elle d'être naïve quand ça la concernait ? Son excuse de fatigue ne passa pas non plus. Elle ne l'était pas tant que ça et sa sieste l'avait reposer. Ce n'était pas non plus la fatigue qui provoquait un agacement ci soudain. Sarah essaya de lui mentir, mais elle n'était pas très douée pour ça et elle n'aimait pas du tout le faire. Elle n'allait quand même pas lui dire qu'elle était jalouse de Serah.

"Je suis vraiment fatiguée, c'est tout. Je prendrais un jour de congé si tu veux."

Sarah qui l'avait égoïstement prise dans ses bras fut étonnée d'entendre qu'Elyôn ne voulait pas qu'elle la lâche. Pourquoi l'aurait elle fait ? Elle se souvint qu'elle avait fui une fois ou deux et que leurs étreintes étaient toujours brèves. Sarah n'avait pas non plus l'intention de la laisser partir. Après réflexion elle se rendit compte qu'elles étaient toujours en train de se faire des câlins, même si elles se disputaient, même si elle n'étaient pas d'accord ou même si elles se blessaient. Peut être qu'elles étaient devenues accro aux câlins l'une avec l'autre.

"Je ne bouge pas alors, promis. Tu aime tant que ça les câlins ?"

Sarah regardait en coin la tête d'Elyôn qu'elle avait posé sur son épaule. Elle était très légère, encore plus qu'elle le pensait. Elle passa sa main dans ses cheveux bleus. Ils étaient tellement différents des siens. Ils étaient un peu plus épais, légèrement ondulés et très doux. Elle aimait aussi beaucoup leur couleur malgré que ce soit une couleur vive et que Sarah préfère les couleurs douces. En la regardant de plus près, c'était l'opposé de Sarah. Que ce soit dans ses goûts ou dans son caractère. Pourquoi est-ce que quelqu'un de si différent d'elle pouvait l'attirer autant ? Elle avait du mal à le concevoir.
Elyôn la sortit vite de ses pensés en lui demandant ce que signifiait être jalouse. Sarah ne fit pas attention au fait qu'Elyôn ferait surement le rapprochement avec sa réaction un peu plus tôt.

"La jalousie c'est vouloir que quelqu'un t’appartienne et comprendre que ce n'est pas le cas. Se rendre compte que c'est faux, que tu n'es pas la seule à être proche de cette personne. Quand tu te rend compte que tu ne peux pas l'avoir. En général c'est difficile a vivre alors on fuit plutôt que d'affronter cette personne en face. C'est exactement ce qu'a fait Serah. Je ne sais pas si c'est très clair, mais bon c'est compliqué à expliquer les sentiments. Tout le monde est différent."

Sarah regretta de suite son explication. Elyôn se blottissait un peu plus contre elle et la prenait au dépourvu avec sa question. Elle aurait voulut se sauver, mais Elyôn la serait encore plus fort comme si elle le savait. Comme si elle avait prédit sa réaction. Sarah paniqua. Fallait il vraiment qu'elle l'admette ? Elle aurait été incapable de lui sortir un mensonge potable. C'était irrespectueux de lui mentir et injuste. Maintenant qu'Elyôn savait ce qu'était la jalousie elle allait faire le rapprochement avec Serah. Elle allait se rendre compte que Sarah tenait beaucoup trop à elle. Elle voulut pousser Elyôn, mais elle n'avait plus la moindre force dans ses bras. Pourtant ce n'était pas son poids plume qui aurait pût lui résister. Sarah se remit a rougir alors qu'elle avait réussi à se controler jusque là.

"Oui."

Pourquoi fallait il qu'Elyôn devienne d'un coup perspicace ? Elle avait forcé Sarah à admettre qu'elle était jalouse. Elle se cacha dans les bras d'Elyôn pour ne pas avoir à affronter son regard. Ça ne lui ressemblait pas de jalouser quelqu'un. Ça ne lui ressemblait pas de montrer ce qu'elle ressentait. Est-ce qu'Elyôn s'en rendait compte ? Est-ce qu'elle savait que Sarah était beaucoup plus faible quand elle était avec elle ?

"Ne dis rien, s'il te plait."

Elle ne voulait plus affronter ses questions. La seule chose qu'elle désirait c'était qu'elle la laisse rester dans ses bras. C'était un peu égoïste, mais de toute façon elle n'était pas elle même quand elle était avec Elyôn.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Gênantes retrouvailles [PV Sarah]   Ven 2 Sep 2016 - 15:01

Cette partition ne lui avait donc pas été destinée quand Sarah l'avait joué.Tant pis, Elyôn ne s'attendait pas non plus à ce que ça soit le cas quand elle est rentrée dans la pièce, que son retour soit attendu ou non elle n'aurait pas envisagé que c'était possible. Alors Sarah croyait qu'elle ne reviendrait pas ? Qu'elles allaient encore se disputer à chaque fin de rencontre comme à l'accoutumée ? Non, il fallait qu'elle rectifie le tir, que Sarah comprenne au moins pour cette fois que fuir n'avait jamais été son intention.

- Bien sûr que si abrutie... Tu croyais vraiment que j'allais te laisser tomber comme ça ? Moi aussi je suis contente de te voir, je le suis toujours.


Bizarrement, Sarah admit sa soi-disant fatigue et accepta de prendre un jour de congé, ça soulagea Elyôn autant que ça lui parut louche. La Sarah habituelle ne l'aurait pas admis de sitôt et s'en serait plutôt cachée, elle aurait même refusé de prendre un jour de congé, mais Elyôn était balancée entre lui faire confiance et mettre en doute ses paroles d'après son attitude étrange, elle choisit de s'auto-persuader sur base qu'elle ne connaissait pas encore beaucoup de Sarah, ce qui lui faisait envie les proches de Sarah qui avait pu mieux la connaître qu'elle. Un doute persista, sans qu'elle sache d'où il provienne. Et voilà qu'elle était dans ses bras. Elle s'était tellement attendue à une réaction négative que cette étreinte fut un énorme soulagement pour elle. Mais combien de temps encore allait durer ce moment ? Elle fut rassurée d'obtenir cette précieuse permission.

- Merci... échappa-t-elle dans un souffle. C'est toi qui me demande ça alors que tu me prends aussi souvent dans tes bras ces temps-ci ? Non d'habitude je n'aime pas trop ça...

Involontairement, elle avouait à Sarah qu'elle était spéciale pour qu'avec elle, elle apprécie autant de se faire prendre dans les bras. Une autre vérité voulait qu'Elyôn n'ait jamais eu beaucoup de câlins jusqu'ici et que donc elle profitait de cette preuve d'affection, fait bien concret, mais en la situation actuelle, c'était bien que Sarah avait pour elle quelque chose que les autres filles n'avaient pas et qui lui faisait réellement apprécier quand de telles occasions se présentaient. Alors qu'Ely se sentait ridicule d'avoir posée cette question sur la jalousie et désespérait d'avoir une réponse, Sarah entama une longue explication sur ce que c'était qu'être jalouse, finalement c'était quelque chose de simple et de compliqué à la fois. Ely n'y connaissait presque rien à tous ces sentiments. Il y avait une impression de vécu personnelle dans cette explication et Ely en vint à se demander combien de personnes avaient eu le privilège que Sarah soit jalouse, si on peut appeler ça un privilège. Mais d'un autre côté ça voulait dire en quelque sorte que Serah avait souhaité obtenir Elyôn pour elle toute seule ? Ça faisait extrêmement bizarre dans la tête d'Elyôn... Elle était en train de ne plus rien comprendre à force de tout comprendre d'un seul coup.


Elyôn écarta légèrement son visage pour chercher à planter ses yeux dans ceux de Sarah, comme si elle allait y trouver une réponse à toutes ces questions qui venaient la bouleverser. Puis quand elle demanda à Sarah si elle était jalouse, maintenant qu'elle savait ce que ça voulait dire, et que la réponse fut un oui, Elyôn s'en retrouva sonnée. Elle avait juste cherché à comprendre mais cette réponse là était des plus perturbantes, ça la perturba encore plus que pour Serah.


- Sarah, tu es... ?

Elle perdit ses mots. Tout ça voulait juste dire tellement de choses, il y avait tant d'autres questions qu'elle voulait lui poser, surtout une mais Sarah lui demanda de se taire. Amèrement, elle ravala ses mots... Alors Sarah avait souhaité qu'Elyôn soit à elle ? Son coeur s'était mis à battre tellement fort que Sarah devait l'entendre et elle ne savait pas pourquoi. Tout ça, en ce moment, même si ce n'étaient que des petites choses banales du point de vue de quelqu'un d'autre, représentait plus d'émotions que tout ce qu'elle avait vécu jusqu'ici, elle décida quand même de poser sa question, dans ce genre de moment, ça devenait un besoin vital.


- S... S'il te plaît Sarah... Réponds moi juste à une dernière question, après je me tais promis mais tu... Tu souhaites que je t'appartienne... C... C'est ça ?


Elyôn n'arrivait pas à parler correctement tellement elle était perturbée, de toute évidence la réciproque était vraie mais Ely ne s'en apercevait pas, la seule chose qu'elle pensait c'était que si alors c'était vrai, elle avait envie de se laisser aller à toutes ses émotions. Inconsciemment, elle se mit à fixer sa bouche avec une dangereuse envie de s'en approcher...



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Gênantes retrouvailles [PV Sarah]   Ven 2 Sep 2016 - 18:46

A la question de Sarah sur le goût des câlins d'Elyôn, elle reçut pour réponse une autre question. Mais aussi un autre mystère. Elyôn n'aimait pas ça ? Dans ce cas pourquoi laissait elle Sarah la prendre dans ses bras ? C'était même elle qui lui avait demandé de ne pas arrêter. Ce qu'elle disait n'était pas logique. Elle ne faisait qu’embrouiller un peu plus son esprit. Il l'était déjà bien assez. Sarah n'avait pas besoin de plus de questions sans réponses. La laisser l'enlacer était une faveur qu'elle lui faisait ?

"Pourquoi est-ce que tu me laisse t'en faire alors ?"

Sarah n'attendait pas spécialement  de réponse. A la place d'Elyôn elle l'aurait surement esquivée.
Après avoir avoué à Elyôn qu'elle était jalouse, Sarah essayait de ne pas croiser son regard. Elle était horriblement embarrassée et ne savait pas ce qu'elle devait faire. Elyôn avait l'air surprise par sa déclaration. Elle aurait surement du lui répondre que non. Trouver un autre mot qui commence par "jal". Ça lui aurait fait gagner du temps au moins.

Elyôn lui posait maintenant une question alors que Sarah lui avait demandé de ne pas le faire. En y réfléchissant un peu, c'est vrai que ce qu'elle venait de lui avouer était perturbant et elle comprenait son besoin de réponse. Elyôn elle ne comprenait pas le besoin d'être rassurée qu'avait Sarah. Elle ne pouvait pas le savoir si elle ne lui disait pas.
La blonde avait du mal à y répondre, même pour elle. Qu'est-ce qu'elle attendait d'Elyôn ? Elle ne le savait pas. Elle ne voulait pas y penser, tout était source de confusion. Rien n'était clair, tout était flou et elle n'avait aucun contrôle là dessus. Elle ne savait pas quoi lui répondre parce qu'elle n'avait pas de réponse a lui donner.
Elle sentait le cœur d'Elyôn s'emballer et elle ne savait pas si s'était dû à elle. C'était peut être le stress ou l'instant ? C'était Sarah qui devait répondre et c'était Elyôn qui stressait ? Ce n'était pas logique. Plus rien n'avait de logique quand elle la voyait. Elle poussa doucement Elyôn pour ne pas se mettre à perdre le contrôle elle aussi. Elle la lâcha pour l'observer et se perdit dans ses beaux yeux bleus.

"Non, je sais bien que tu n'appartiens à personne."


Ce n'était peut être pas la réponse qu'elle attendait mais c'était honnête. Sarah était peut être trop immature pour comprendre ce qu'était exactement appartenir à quelqu'un. Elle pensait que ce n'était pas complètement possible. Elle se trompait ? Après tout elle était encore jeune et ne pouvait pas comprendre toutes les subtilités de sentiments. C'était ci compliqué à saisir. Maintenant qu'elle lui avait répondu elle avait bien le droit elle aussi de mettre fin a ses doutes non ? Elle osa lui poser la question qui la préoccupait.

"Et toi ? Qu'est-ce que tu attends de moi ?"


Elle aurait bien voulut reprendre Elyôn dans ses bras, mais ses yeux l'hypnotisaient. Elle n'arrivait pas à regarder ailleurs. Si elle l’enlaçait de nouveau, elle ne pourrait plus les regarder. Depuis quand ses yeux étaient aussi beaux et si profond ? Sarah aurait bien aimé pouvoir y lire ce qu'elle pensait.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●



Dernière édition par Sarah Gray le Ven 2 Sep 2016 - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: Gênantes retrouvailles [PV Sarah]   Ven 2 Sep 2016 - 20:04

Elyôn se retrouva prise au piège à ses propres phrases, la question que lui retournait maintenant Sarah l'y obligeait. Ce n'était pourtant qu'une simple reformulation de la situation, Elyôn était dans les bras de Sarah et se plaquait contre elle comme si elle ne voulait pas que ça s'arrête et c'était après tout ce qu'elle avait demandé, mais le fait est qu'elle n'aimait pas les câlins de plein de gens et que malgré tout elle appréciait ceux là et en redemandait... Pour elle, il s'agissait d'un fait indiscutable, elle aimait se blottir dans les bras de Sarah et puis point barre, mais expliquer pourquoi elle aimait ça, c'était tout autre chose. Ça lui prit vite la tête, aussi décida-t-elle de faire dans le simple et de reporter ce questionnement qui de toute façon serait inévitable. Une fois retournée chez elle elle se serait sans doute écroulée, la tête tournant à plus n'en pouvoir à cause de toutes ces choses farfelues qui se passaient dans sa vie et dont elle devait réfléchir.

- Parce que j'adore ça...?

Sa question sur la jalousie de Sarah ne trouva pas d'autre réponse à part une affirmation, Elyôn n'appartenait à personne. Elyôn savait pertinemment que c'était faux, à une époque sans même appartenu à Sarah, elle savait qu'elle ne laisserait personne d'autre qu'elle la toucher, l'habiller, rire avec elle. Elyôn avait déjà ce genre de notion en tête, simplement pour le reste, elle était très pure par son manque d'expérience. Non, en ce temps là il lui aurait été impensable d'ouvrir un peu son coeur à quelqu'un d'autre. Alors pourquoi, oui encore pourquoi cette question qui revenait, pourquoi est-ce que maintenant ce n'était plus le cas ? Pourquoi se donnait-elle un peu comme ça à Sarah ? Elyôn recommença à se tourmenter avec cette question. À un moment, elle avait eu un câlin de Sarah et à ce moment là elle s'était jurée fidélité à sa servante, alors pourquoi ses barrières étaient-elles tombées si facilement, pourquoi se donnait-elle le privilège d'oublier ? Parce qu'à Etiopia elle ne reverrait jamais son ancien monde et ne pourrait plus rien vivre si elle ne passait pas à quelqu'un d'autre ? C'était d'autant plus difficile qu'elle ne savait pas si Serah était encore en vie ou pas et que ça ne faisait que quelques semaines qu'elle était débarquée. Dure fatalité...

Sarah retourna encore plus la situation quand au lieu de répondre vraiment à sa question, elle la posa à son tour à Elyôn sous une autre forme. À ce moment là Elyôn, dans les bras de son amie en regardant son visage était en train de songer à ce qui se passerait si elle l'embrasserait. À l'embrasser ?! Ce n'était arrivé qu'une seule fois dans sa vie, comment pouvait-elle en être arrivée là quand un peu plus tôt dans ses rêves Serah l'habitait encore ?! Fronçant de plus en plus les sourcils, Ely se mit une violente claque sur sa joue pour essayer d'arrêter ce cercle infernal qui se formait.. Ça aurait pu être un rêve mais pourquoi tout d'un coup aurait-elle cessé de penser à Serah pour que ce soit Sarah à la place ? Était-ce leurs noms similaires qui l'a perturbaient à ce point ? Non... Et puis cette question... qu'attendait-elle d'elle ? La frustration, une colère contre elle même, une grande tristesse montaient dans son esprit, se mélangeant, irrépressibles. Qu'était-elle en train de faire ? Elle n'arrivait pas à se détourner des yeux de Sarah. Celle ci, qui s'était détachée de ses bras, devait sûrement voir la tempête qui se déchaînait dans sa tête et dans son coeur à travers ses yeux.

- Désolée, je... Je ne sais pas ce que je faisais, je...

Elle allait lui dire "j'allais t'embrasser " mais elle se retint et se mordit les lèvres à s'en faire mal, des larmes montèrent au bord de ses yeux, prêtes à tomber mais ne coulèrent pas. L'espace d'un instant son bras frôla Sarah et là elle pensa que si elle restait ici ce soir elle serait définitivement perdue. Il fallait qu'elle aille là où Sarah ne pourrait pas la voir dans cet état et qu'elle se remette de ses émotions. Il fallait qu'elle accepte, si déjà elle était prête à l'accepter, qu'elle n'avait plus qu'une seule personne dans son coeur, que c'était la vie et qu'elle passait à autre chose petit à petit. Elle ressortit un de ses papiers et y griffonna un numéro, le sien.

- J'ai besoin d'être seule ! Je retourne dans ma chambre... Je.. j'.. J'ai besoin de réfléchir, sinon ma tête exploser tu comprends ?!

Ely avait recommencé à crier, elle pouvait difficilement parler moins fort, elle lui jeta un regard implorant qui signifiait qu'elle en avait vraiment besoin, qu'elle ne pourrait pas se retenir plus longtemps, un regard qui disait "je sais que tu peux comprendre ". Il fallait qu'elle aille déverser ses sanglots sur son oreiller et qu'elle tape contre un mur, seulement après ça elle se remettrait et dans ce genre de situation, Sarah étant l'origine du conflit intérieur qui se déroulait dans sa tête, sa présence ne lui serait qu'un handicap et elle ne voulait pas se montrer comme ça à elle. Ely se dirigea vers l'entrée, cette fois ci elle sortirait par la sortie conventionnelle.

- Quand tu voudras me revoir contacte moi avec ce numéro. Quand je me sentirai à nouveau prête je te répondrai.

Elle pria pour que Sarah ne la retienne pas une fois de plus ou ça en serait fini de sa saineté d'esprit ce soir là. Elle n'arriverait plus à résister sinon.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gray
Reine Du Mois ♛
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 19
Messages : 296

Identité
Age: 19 years
Origine: English
Métier: Librarian :3

MessageSujet: Re: Gênantes retrouvailles [PV Sarah]   Ven 2 Sep 2016 - 21:36

Sarah ne sut pas si la réponse d'Elyôn était une affirmation ou une question, mais dire qu'elle adorait faire des câlins à Sarah lui fit plaisir. Elle lui répondit par un petit sourire timide. La blonde était moins sure d'elle qu'elle en avait l'air.

Plus le temps passait, plus Elyôn devenait bizarre et distante. Sarah comprit rapidement qu'elle n'aurait pas réponse aujourd'hui. Si elle avait pu la prendre encore dans ses bras elle l'aurait fait, mais Elyôn n'avait plus l'air d'en avoir envie. Sarah avait l'impression que son amie était perdue dans ses pensées. Elle avait l'air d'être dans une intense réflexion qui lui demandait la paix. Sarah aussi était perturbée et cherchait à savoir ce qu'elle ressentait vraiment, mais c'était beaucoup moins visible que pour Elyôn. C'est tout ce qu'elle réussi à lire en la regardant.
Elyôn voulait maintenant se faire pardonner pour une raison que Sarah ne saisissait pas. Elle n'avait rien fait si ?

"Tu n'as aucune raison de t'excuser."

Sarah regardait Elyôn étonnée. Pourquoi réagissait elle comme ça maintenant ? Son visage lui paraissait plus fatigué. On aurait dit qu'elle ne pouvait plus rien supporter. Sarah ne comprit pas. C'était elle qui l'avait mise dans cet état ? Qu'est-ce qu'elle avait fait ?
Elyôn se mettait maintenant à crier qu'elle voulait être seule. Sarah n'en comprit pas la raison. Elle se contenta d’acquiescer.

"Oui, si tu as envie d'être seule, je ne vais t’empêcher de partir tu sais..."


Sarah prit sa voix la plus douce pour éviter de rendre Elyôn plus distante qu'elle ne l'était déjà. Elle n'avait pas envie de se fâcher une nouvelle fois avec elle. Et si elle voulait partir elle était libre de le faire.
Elyôn lui tendait un morceau de papier avec son numéro, lui disant que c'était pour l'appeler si elle voulait la revoir. Sous condition qu'Elyôn soit prête ? Elle avait bien fait quelque chose de mal alors ? Sarah était assez confuse. Elyôn lui donnait son numéro mais elle ne lui répondrait pas forcement ? Ce n'était pas très gentil. Sarah la regarda longuement avant de se décider à lui ouvrir la porte pour la laisser s'en aller.
Avant qu'elle se retourne, Sarah lui attrapa le bras pour ne pas qu'elle s'enfuit. Elle s'approcha doucement d'elle pour lui faire un bisou sur la joue. Son geste se voulait le plus tendre possible.

"Tu voudras bien m'aider à choisir un kimono la prochaine fois ? Je n'y connais pas grand chose."

Elle lui lâcha le bras pour la laisser partir, tout en lui faisant un sourire.

"Au revoir..."


~Terminé~



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
 
Gênantes retrouvailles [PV Sarah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Elections US: Sarah Palin plus populaire que McCain
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: La Place du Portail :: La Résidence Temporaire :: Les Appartements De La Résidence :: Chambre 2: Sarah, Romy-
Sauter vers: