Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Harmony...? [PV : Raisa Reznikov]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liese Rosarys
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 36

Identité
Age: 21 ans
Origine: Allemagne
Métier: ~ Médiatrice ~

MessageSujet: Harmony...? [PV : Raisa Reznikov]   Mer 17 Aoû 2016 - 18:51

Une nouvelle vie mh ? Comme si l'univers entier lui avait dit recommence à t'éreinter pour avoir la vie dont tu rêves. Comme si on venait de lui faire une énorme blague. La seule chose que Liese trouvait positive là-dedans c'était d'être entourée uniquement de femmes. Il fallait avouer que même pour elle, c'était plutôt plaisant. Bien qu'elle ne soit pas une perverse au point de draguer tous les quatre matins. La jeune femme aux cheveux pastels aurait aimé avoir une chambre calme, vivre de nouveau en solitaire mais elle se retrouvait forcée de cohabiter avec quelques collègues. L'une d'entre elles n'était jamais présente, elle avait vu la rousse quelques fois mais elles n'étaient pas encore entrées en contact et elle avait pu croiser Raisa. Elle ne savait pas trop pourquoi elle avait retenu son prénom en particulier. Sans doute y avait-il un début d'amitié possible entre elles. Peu importait. Liese n'avait pas la tête au social, il fallait qu'elle parte se doucher et qu'elle organise ses affaires qu'on avait récemment transférées pour elle.
Sous la douche, elle repensait à sa vie d'autrefois, quand elle pouvait se balader nue sans risquer de tomber sur une collègue, quand elle pouvait jurer et danser dans sa chambre. Les murs étaient fins, on l'entendrait sûrement à présent. Ces petits plaisirs allaient lui manquer. L'enquêtrice devait s'adapter. Retenir les visages et les noms des personnes qui l'entourait, établir des profils pour s'entraîner. Il lui manquait une part humaine, un véritable contact, un lien social. Une partie d'elle reniait ce qu'elle considérait comme une perte de temps à présent.
Elle s'était quelque peu renfermée suite à son arrivée, malgré le fait qu'elle ait toujours été sociable. Ah...Liese.

*Cesse de faire l'enfant ma grande.*

Elle soupira, essorant finalement ses cheveux avant de sortir en serviette de la salle de bain. S'aurait pu être pire. Elles auraient pu avoir quatre lits entassés dans 32 mètres carrés. Comme un vieil internat. Non, tout n'était pas noir, elles profitaient d'un loft assez charmant et cosy. Un sourire naquit sur son visage. Tout n'était pas noir. Elle se le répétait, comme pour se rassurer et cela fonctionnait plutôt bien. Elle enfila finalement un shorty en dentelle et un jean taille basse noir moulant, ses rangers favorites aux pieds. Mais il faisait chaud et elle n'était pas encore habituée à la vie en communauté, si bien qu'elle sortit de sa chambre torse nu, sa serviette autour du cou, les deux extrémités cachant ses seins.

Ses mains se perdirent dans les placards, elle cherchait de quoi cuisiner. Finalement, elle ferait des crêpes. En peu de temps une pile se forma dans le plat sur le comptoir et l'odeur de la fleur d'oranger envahit le loft. Elle prit soin de faire la vaisselle et de ranger son bazar afin de ne pas déranger.

Liese n'en avait pas l'air ces derniers jours, mais elle voulait faire quelque chose pour ses camarades. Un geste, pour créer une occasion de se connaître. Distraite, elle avait oublié qu'elle se trouvait toujours torse nu. Elle attendait simplement la venue de ses "colocataires", dans l'espoir de tisser des liens. Au fond, elle espérait que la première à faire son entrée soit Raisa. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle vit cette dernière passer la porte du loft. En y réfléchissant, elle revenait sans doute de son entraînement matinal quotidien. Elle esquissa un sourire chaleureux, les cheveux encore humides silencieuse derrière le comptoir.
Elle ne savait pas trop comment commencer la conversation mais s'efforça de le faire, un peu maladroitement.

"Salut, Raisa. Je..J'ai fais des crêpes pour tout le monde, si ça te dit !"


Ce n'est qu'en sortant la pâte à tartiner et le sucre qu'elle se rendit compte qu'elle ne portait rien en haut. Rien d'autre que sa serviette. Elle rougit un peu embarrassée de se montrer de la sorte puis ne sachant pas s'il était poli de s'esquiver...Liese décida simplement de rester plantée là, attendant une réponse de la belle femme blonde. Ses tatouages étaient alors tous visibles et en disaient long sur son profil. Pour une fois qu'on pouvait apercevoir ses lycoris radiata dans le dos. Elle baissa les yeux sur les plaques de Raisa comme pour fuir son regard.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Raisa Reznikov
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 27

Identité
Age: 20 Ans
Origine: Russe
Métier: Eclaireuse du ZEPHIRE

MessageSujet: Re: Harmony...? [PV : Raisa Reznikov]   Sam 20 Aoû 2016 - 0:00

Je m'étais levée tôt pour mon entraînement habituel. Je m'étais lavée, brossée et attaché les cheveux et avais enfilé un short de sport mauve,  assez moulant et j'en brassière et sport de la même couleur. J'avais également mis des baskets noires. Après être sortie de ma chambre, j'attrapais ma veste et je me dirigeais vers la porte de sortie. Aucun signe de mes colocataires, Peut-être étaient-elles en train de dormir. Je ne m'attardais pas sur la question jugeant cela inutile.

Je me saisis de la poignée, deverouillant ainsi la porte donnant accès à l'extérieur. Une fois dehors je me dirigeais vers un parc à proximité. Je démarrais donc mon entraînement par un petit footing puis j'enchainais sur des pompes, des abdos et des tractions. Il fallait que je me dégotte une partenaire d'entraînement car je ne pouvais pas vraiment m'entraîner au combat seule, enfin bien sûr que c'était possible mais beaucoup moins efficace. Après près de trois heures d'exercices divers je me décidais à prendre le chemin du retour. Après à peine dix minutes, je me retrouvais face à la porte d'entrée. Je glissais alors la clé dans la serrure déverrouillant la porte jusque là fermée.

À peine avais-je franchi le pas de la porte qu'une odeur très agréable remplit mes narines. Mon estomac en profita pour se réveiller et grondait de mécontentement me rappelant que je ne l'avais pas encore nourri. Je m'avançais donc vers l'endroit d'où provenait les effluves plus qu'agréables. Après quelques mètres je me retrouvais face à une de mes colocataires que je savais être Liese. Il ne m'était pas difficile de me souvenir d'elle, en effet ses cheveux d'une couleur bien unique la rendaient pratiquement impossible à oublier. J'avais aussi une très bonne mémoire. Je l'avais croisée plusieurs fois sans pour autant engager la conversation, non pas parce que je ne l'appréciais pas mais juste parce sue je n'étais pas là personne la plus bavarde et je n'aurais pas vraiment su de quoi discuter. Visiblement c'était de sa préparation que s'émanait l'odeur,  je ne savais d'ailleurs pas quel plat elle préparait. Deux choses m'avaient sauté aux yeux, la première, elle était torse nu,  une serviette autour du cou. Elle devait venir de sortir de la douche.

La deuxième chose était les tatouages qui parsemaient sa peau. Le plus impressionnant et de mon point de vue le plus joli était celui de trouvant dans son dos. Il était en effet sublime et mettait en valeur sa peau. C'était des lycoris, une fleur qui avait une signification assez spéciale. En effet elle symboliserait entre autre la mort. Une histoire raconte la légende de deux elfes du nom de manjû et Saka. L'un devait veiller sur la fleur et l'autre sur les feuilles et bien qu'ils n'avaient en aucun cas le droit de se rencontrer ils bercèrent l'interdit et se rencontrèrent.  Ils tombèrent par la suite amoureux ce qui eut pour effet de provoquer la colère de la déesse Amaterasu qui sans pitié leur jeta une malédiction et les sépara. Son intervention fut un succès car les deux elfes ne se revirent plus jamais. On raconte d'après cette légende que les fleurs se fânent lorsque les feuilles poussent et inversement les feuilles tombent au sol lorsque la fleur fleurit.

Elle venait de me demander gentiment si je voulais des crêpes, je suppose que c'était le nom du plat. Je n'en avais jamais mangé mais l'odeur me mettait l'eau à la bouche. Je m'approchais d'elle,  lui tendant ma veste.

- Merci,  je n'ai jamais eu l'occasion d'en manger.  Prends ma veste, pas que la vue me dérange mais je pense que tu te sentiras moins embarassée. Si ça ne te dérange pas je vais d'abord prendre un douche. Oh et tes lycoris sont sublimes.


Je  me dirigeais donc vers la salle de bain. J'entrais dans la douche après m'être déshabillée. Le jet d'eau me fit le plus grand bien,  soulageant mes muscles. Je me lavais les cheveux puis le corps de façon à retirer toute trace de transpiration. Je sortis enduite de la douche, séchant mon corps et mes cheveux.  Je décidais de les laisser détachés. Je m'habillais donc cette fois d'une chemise à manches longues que j'avais retroussées  et d'un jean slip noir. Je sortis de la salle de bain,  me dirigeant de nouveau vers Liese et pris place sur une chaise.
Revenir en haut Aller en bas
Liese Rosarys
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 36

Identité
Age: 21 ans
Origine: Allemagne
Métier: ~ Médiatrice ~

MessageSujet: Re: Harmony...? [PV : Raisa Reznikov]   Lun 22 Aoû 2016 - 14:55

Finalement, Raisa semblait être attirée par les crêpes, ce qui rassura quelque peu l'allemande. Très bien. Au moins elle n'en avait pas fait autant pour rien. Il en resterait bien assez pour les autres colocataires, c'était parfait. Néanmoins, Liese se retrouva touchée du geste de sa coéquipière. Celle-ci lui avait tendue sa veste afin de se couvrir. Mais un détail fit rougir la valkyrie. "pas que la vue me dérange" ? La médiatrice ne savait pas trop ce qu'elle devait penser. Et "oh et tes lycoris sont sublimes" finit de la déstabiliser. Reprenant ses esprits, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas retenu le plus important. Raisa n'avait jamais mangé de crêpes. Bon sang. Comment pouvait-elle connaître les fleurs dans le dos de Liese et n'avoir jamais goûté aux crêpes ?

"De rien !! Et merci pour la veste. Mieux vaut tard que jamais, j'espère que tu aimeras ! Oh et bien sûr, vas-y, je t'attends pour manger. Et...Raisa ? Merci pour les lycoris." dit-elle un peu rougissante.

Sur ces mots, la sportive partit à la douche, tandis que Liese enfilait la veste de celle-ci. Quelque part, cela lui apportait un peu de réconfort, avoir l'odeur d'une autre femme qui l'entourait. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas ressenti cela. Au fond, elle était heureuse de faire découvrir quelque chose de nouveau  à la grande blonde. C'était un peu comme un échange de bon procédé.

D'ailleurs, Raisa sortit de la douche en peu de temps, les cheveux humides et lâchés. C'était la première fois que Liese la voyait sans chignon et selon elle, cela lui allait à ravir. Son visage s'en retrouvait adouci. L'enquêtrice l'admira silencieusement. Puis elle brisa le silence, avançant deux assiettes et des couverts sur le comptoir.

"Tiens, sers-toi, tu peux garnir la crêpe avec tout ce que tu veux ! Ah et si tu es aussi gourmande que moi, il y a de la chantilly dans le frigo !" dit-elle en riant.

La femme aux cheveux roses se détendait un peu. Profiter d'un moment léger avec quelqu'un qui vivrait un moment au même endroit qu'elle était important. Elle souhaitait connaître plus la jolie russe. Alors elle prit place à côté d'elle, servant une crêpe dans chaque assiette avant de tenter une approche.

"C'est rare, les gens qui connaissent les lycoris. Et qui n'ont jamais mangé de crêpes. J'imagine que tu as un sacré passé, comme la plupart des femmes ici. Mais je devais te le dire ; je t'admire beaucoup."

C'était une petite confidence et c'était la première qu'elle faisait depuis son arrivée à Eden. Peut-être que cela embêterait la blonde plutôt que de la faire sourire. Peu importait, elle s'était jetée à l'eau. Il fallait qu'elle tisse des liens et elle avait vraiment envie d'être proche de Raisa. Elle lui adressa un sourire un peu timide. Sa chevelure avait séché, reflétant légèrement la lumière qui filtrait à travers la baie vitrée. Sa main tenait sa fourchette, le regard plongé dans celui de sa coéquipière.
Liese priait pour que les autres ne rentrent pas tout de suite. Il lui fallait un moment seul à seul. Rien de tel pour se rapprocher. Puis en groupe, elle aurait été trop effacée, trop timide. D'ailleurs elle se le reprochait souvent.
Ses yeux s'égarèrent un moment sur la silhouette de la russe, détaillant au fur et à mesure ce qui faisait d'elle la personne forte qu'elle était. Si seulement la même force d'esprit, la même volonté l'habitait, peut-être aurait-elle aussi le courage de se lever si tôt chaque matin pour s'entraîner pensait-elle. Mais non. Elle était forte aussi, à sa manière. Pas autant qu'elle l'aurait souhaité.
La solitude la rongeait quelque peu depuis son intégration trop rapide dans les services du ZEPHIRE. Cela l'avait rendue plus fragile. Et personne ne l'aiderait. Personne ne la protégerait, elle s'était faite à cette idée. Cependant, elle ne perdait rien à aspirer à de la compagnie. Son assurance naturelle devait revenir. Pourvu que Raisa ne la déteste pas.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harmony...? [PV : Raisa Reznikov]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harmony...? [PV : Raisa Reznikov]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La musique reflète nos sentiments • Harmony
» Présentation de Harmony Lin [Validée]
» PV Série Pégasiens 3/4
» Harmony ♀ Louveteau
» 02. You can leave your hat on

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: La Place du Portail :: Quartier Général Du Z.E.P.H.I.R.E :: Les Quartiers des Agents :: Quartier Delta : Cassandre, Liese, Raisa, Reiya-
Sauter vers: