Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akira Kiryu
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 24
Messages : 73

Identité
Age: 23
Origine: Ecossaise/Japonaise
Métier: Tatoueuse

MessageSujet: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   Jeu 11 Aoû 2016 - 20:10

La nuit était tombée depuis longtemps laissant place à une certaine effervescence. L’effervescence du monde de la nuit. La musique retentissait faisant se mouvoir les corps à son rythme. Les lumières multicolores flashaient, illuminant par moment la foule.

Dans cette ébullition la louve était empreinte d’ennui. Une lassitude extrême constatant les mêmes comportements encore et encore. Que ce soit sur Terre ou ici, les boites de nuits et leur population étaient les mêmes. Akira était assise dans le fumoir buvant sans grand enthousiasme son verre de whisky. Ses collègues l’avaient trainé ici après l’avoir harcelé pendant de longues heures. Elle avait cédé et le regrettait déjà.

Econduisant toutes les femmes l’approchant elle se perdait dans ses pensées. Repensant sans relâche aux derniers évènements. Plusieurs rencontres dont deux plus que marquante. Une c’étant terminée d’une façon détestable, l’autre restant en suspens. Peut-être aurait-elle dû agir d’une manière différente. Mais sa glace avait pris le dessus se faisant armure à la moindre blessure.
Des blessures, elle en avait déjà suffisamment, nul besoin d’en rajouter. Elle se fraya un chemin jusqu’au bar, les femmes se retournant sur son passage. Toutes ces femmes si belles soient-elle ne lui évoquaient que du dédain. Si elle ne s’amusait pas elle en profiterait pour boire. Boire au point d’oublier. Rejoignant ses collègues, celles-ci venaient de recommander une autre tournée.

"Aller Aki, arrête de te prendre la tête et amuse toi un peu"

Les rencontres qu’elle avait pu faire n’étaient pas restées inconnues, notamment la sortie fracassante de la blonde. Forcément ses collègues étaient donc au courant. S’amuser ? Cela faisait bien longtemps qu’elle ne savait plus comment faire. Peut-être l’alcool aiderait-il. Il lui en faudrait beaucoup pour ressentir un quelconque effet, soit, elle ferait tout pour. Il valait mieux faire sortir le lycan afin de ne plus laisser ses pensées la torturer. Lycan, elle ne pensait pas, ne ressentait pas.

Buvant encore et encore elle commença enfin à sentir les effets tant désirés. Riant avec ses collègues avec un humour des plus noirs elle se détendait d’une certaine manière. Son sourire n’était pas véritable mais qui pourrait le remarquer ?



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●



Dernière édition par Akira Kiryu le Ven 19 Aoû 2016 - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mena Holy
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 160

Identité
Age: 20 ans
Origine: Australie
Métier: Professeur d'Art

MessageSujet: Re: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   Ven 12 Aoû 2016 - 0:35



C’était la deuxième fois qu’elles se voyaient. Après avoir bu un café et parler de tout et de rien Mena avait décidé qu’il serait bien qu’elles se revoient. Elle avait donc demandé à Alphard, un second rendez-vous. Enfin.. rendez-vous.. fin, une deuxième rencontre. Elle ne savait pas encore comment les choses allaient évoluer entre elles. Elle l’appréciait c’était indéniable et elle pouvait parler de tout et de rien avec la brune. C’était si simple, il n’y avait pas de prise de tête, pas d’ambiguïté, ou du moins elles savaient se tenir, elles.

Cela faisait plusieurs jours que la blonde n’avait pas eu de nouvelles d’Akira. Enfin, la belle aux yeux vairons n’avait pas cherché à la contacter ou à s’expliquer. Elle avait l’air d’être passé à autre chose et finalement c’était peut-être bien Mena qui fut utilisée cette nuit là. C’était sans doute cela.
Elle se souvenait parfaitement de cette fameuse nuit, de cette matinée qui fut tendre et horrible à la fois, de son départ et de son retour dans sa chambre. Sa chambre qu’elle partageait avec d'autres. Et la nuit même elle s’était retrouvée près de sa porte à écouter une conversation qu’elle n’aurait jamais voulu entendre.
La louve était bien passé à autre chose et de plus, avec sa colocataire. Mena avait eu le coeur lourd cette nuit là, vraiment très lourd.

Elle devait passer à autre chose et Alphard semblait lui faire oublier ses maux. Tout était si calme avec elle, tout était si tendre et si empli de douceur. Et c’est ce dont elle avait besoin ce soir.
Elle était enfin arrivée devant l’entrée de la boite. Elle chercha un instant et tomba sur la brune. Celle-ci était appuyée contre le mur, une de ses jambes posée sur celui-ci.
Mena arriva à toute vitesse, attrapa ses mains et déposa un baiser sur ses joues.

- "Ow, tu es très belle ce soir. "

En effet la médiatrice était tout en noir et une chemise à carreaux rouges venaient surplomber ses épaules. C’était un look qui lui allait à ravir. Elles décidèrent alors de rentrer prendre un verre.

Le lieu était déjà bien bruyant et pourtant il était encore tôt. Mena n’aimait pas tant que ça sortir, surtout en boite mais on lui avait dit que le lieu était sympa et que surtout les cocktails étaient bons. Après tout rien ne les obligeait à rester ici toute la nuit. Elles pouvaient boire un verre et partir.
Pourtant dès qu’elle arriva Mena se sentit bien. La pièce principale était agréable, sombre certes, mais agréable.
La musique battait déjà son plein et elles décidèrent de se poser au bar. Mena avait envie de boire un verre de cidre mais depuis quelques jours, étrangement, le gout lui donnait la nausée. Et après tout elle était venue pour les cocktails.
Elle en commanda un, puis un second et un troisième. Alphard la suivit, buvant à son tour son whisky sans vraiment se restreindre. Mais qu’est ce qu’elles ont toutes avec ce whisky !
Elles discutaient, riaient aux éclats. Mon dieu tout était vraiment si simple. Une heure ou deux avaient déjà du passer et le nombre de verres vides s’accumulaient autour d’elles.
C’était une belle soirée et Mena se sentait à présent joyeuse, euphorique même parfois. Ses joues étaient rouges et elle se sentait devenir de plus en plus tactile envers la brune. Sans s’en rendre compte elle caressait maintenant son bras de ses doigts fins en la fixant de son regard azur. Elle parlèrent encore un moment et Alphard se leva, s’éclipsant quelques minutes aux toilettes.

Mena en profita pour finir son verre et en prendre un énième. Elle se tourna vers la piste de danse. Le style de personne avait changé en quelques heures. Il y avait plus de monde, plus de filles et plus d’alcool.
Elle sirotait son verre, balayant la salle de son regard quand tout à coup celui-ci se figea et Mena avala de travers. Elle était là, elle était clairement là, Akira.
Elle voulu tourner la tête mais son regard était déjà dans le sien. La blonde ne bougeait plus, essayant de comprendre ses plus profondes pensées.

Au même moment Al revient s’asseoir et il fallut quelques secondes à Mena pour oser tourner la tête à nouveau. Akira l'avait ignoré pendant des jours, elle n’allait surement pas lui faire le plaisir de lui prêter de l'attention.
Elle porta son verre à la bouche, attrapant son glaçon avec sa langue.

- "Hmm on en était où déjà ? "

Elle se concentra alors sur les beaux yeux en face d’elle sentant un tout autre regard, à l'autre bout de la salle, la parcourir. Cette soirée allait être intéressante.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"In peace, may you leave this shore.
In love, may you find the next.
Safe passage on your travels, until our final journey to the ground.
May we meet again."
Revenir en haut Aller en bas
http://holymena.tumblr.com
Akira Kiryu
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 24
Messages : 73

Identité
Age: 23
Origine: Ecossaise/Japonaise
Métier: Tatoueuse

MessageSujet: Re: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   Ven 12 Aoû 2016 - 3:59

Les heures passaient, les verres se vidaient. Akira ressentait enfin quelques effets mais si peu. Tellement peu, ses pensées ne se taisaient pas. Absolument pas et elle ne savait pas que ça allait être pire.

Au bout d’un moment, elle sentit une présence qu’elle connaissait bien. Relevant les yeux elle la vit. Elle, celle qui était sorti de manière fracassante de sa vie. Mena était là, riant, souriant, avec une autre. Une fureur sans pareil la prit d’un coup. Pourquoi ? Pourquoi un tel ressentit ? Après tout, la blonde c’était servi d’elle. Alors pourquoi ressentir une telle colère ? La louve la fixait, ses yeux emplis de rage. C’est alors que Mena la remarqua. Celle-ci la regarda dans les yeux et se détourna d’elle aussitôt la brune revenue. Sa rage augmenta.

Les demoiselles à côté d’elle cherchaient son attention mais elle n’arrivait pas à détourner les yeux de celle qui avait été son amante. Elles se collaient à elle, l’une d’elle vint même lui embrasser le cou. Le lycan ne bougeait pas. Ne réagissait pas. Elle s’empara d’une des bouteilles qui était sur la table, vidant son contenu d’une seule traite. La vodka lui brula la trachée mais cela ne suffisait pas. Elle ne se calmait pas.

Akira devenait brasier. Elle tenait toujours la bouteille dans sa main. Elle la serrait de plus en plus fort. Voyant la blonde se rapprocher plus encore de l’autre femme elle serra avec force. La bouteille explosa dans un grand fracas. Toute la table avait sursauté. Le sang coula se mélangeant au reste de vodka. Le verre cassé venait de trancher sa main.

"Wow ! Aki ça va ?"

Elle ne répondait pas, ne bougeait pas. C’est alors que l’une des jeunes femmes se pencha sur elle comme pour essayer de voir sa blessure. Sa fureur explosa. Elle se leva d’un seul coup, envoyant valser la demoiselle. Elle déversa sa rage sur elle.

"Ne me touche pas !"

Elle ne se contrôlait plus et ne comprenait même pas pourquoi. Elle se dirigea vers les toilettes bousculant les personnes se trouvant sur son passage. Une fois arrivée, une femme s’interposa. Ne comprenant pas et ne voulant rien savoir elle la repoussa. Mais celle-ci ne l’entendait pas de cette oreille. Personne ne regardait, personne ne la verrait, personne n’entendrait. Elle lui flanqua un grand coup, son poing s’écrasant avec violence sur son visage. Elle la retint avant qu’elle ne tombe pour mieux l’achever lui assenant un grand coup de tête.

La femme c’était effondrée sur le sol, un craquement c’était fait entendre. Surement lui avait-elle cassé le nez. Elle se fit ramasser très rapidement par deux femmes, surement ses amies. Celles-ci étaient terrifiées et s’excusaient pour le comportement de l’autre. Au moins Akira n’aurait aucune plainte déposée contre elle.

Le lycan était sorti et déversait sa fureur. Elle s’appuya à un évier essayant de retrouver un tant soit peu son calme. Non ça ne marchait pas, elle n’arrivait pas à se défaire de ce ressenti. Pourquoi cette vision avait-elle eu cet effet ?

"P*tain, j’en ai rien à foutre !"

Sur ces mots, son poing s’écrasa de nouveau mais cette fois contre le mur. Elle y avait mis tellement de force que le carreau du mur se fissura. Il fallait qu’elle parte, qu’elle s’en aille très loin ou cette boite deviendrait un somptueux tombeau. Sa folie meurtrière reviendrait à grand pas. Fuir au plus vite.

Une de ses collègues venait de la rejoindre. Elle essaya de lui parler mais encore une fois la yakuza n’était pas d’humeur à écouter quoi que ce soit. Son sang bouillonnait, sa peau devenait brulante, son regard se faisait assassin.

"Laisse-moi !" Cria-t-elle d’un coup.

Sa collègue ne voulant prendre le risque de finir comme la femme précédente s’éloigna tout en lui disant que si elle avait besoin elles étaient là. Sottises. Elle était seule, entièrement seule et personne ne pourrait combler ce vide. Personne ! Personne ! Personne ! Elle se le répétait encore et encore en venant même à le murmurer. Ses muscles étaient tous contractés et on voyait très nettement leurs détails.

Elle regarda son reflet dans la glace qui était accrochée au mur. Et voilà que les pensées qu’elle voulait faire taire l’assaillaient. C’était sa faute. Encore une fois sa faute. Tu détruis tout ce que tu touches ! Ces paroles assassines provenant du passé raisonnaient. Elle avait détruit le lien naissant entre elle et Mena. Elle n’avait rien fait pour empêcher ça.

A présent elle se maudissait tout en se disant qu’elle s’en fichait pas mal. Essayant de se persuader. Toutes les autres, elle n’en avait que faire. Alors pourquoi cette foutue réaction ?



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Mena Holy
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 160

Identité
Age: 20 ans
Origine: Australie
Métier: Professeur d'Art

MessageSujet: Re: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   Ven 12 Aoû 2016 - 15:53


Mena sentait toujours ce regard posé sur elle. Elle aurait tout donné à cet instant pour se retrouver ailleurs. Son verre était toujours vide, elle avait beau se resservir celui-ci se vidait de plus en plus rapidement. Il fallait qu’elle se calme, se souler n’était pas le but de la soirée et elle ne voulait pas infliger ça à Al.
Elle ne voulait pas la regarder, elle avait décidé de l’ignorer de toutes ses forces, mais plus les minutes passaient plus ça devenait difficile. Elle ne put s’empêcher de jeter un coup d’oeil, un rapide coup d’oeil.

Akira semblait bien entourée, se faisant embrasser et coller par plusieurs filles. Mena sentit la colère lui monter, la jalousie. Oh très bien si c’est ce qu’elle veut.
Instinctivement elle se rapprocha d’Alphard, changeant de position, de comportement. Elle se voulait plus sexy à présent, plus sulfureuse. Elle n’eut le temps de parler qu’elle attendit de l’agitation au fond de la salle. Elles se tourna et Al suivit son regard.  

Il y avait du verre partout et Akira saignait, elle saignait beaucoup. Mais qu’avait-elle donc fait. Elle la savait impulsive, elle l’avait vu plusieurs fois user de sa force, et connaissait sa passion à serrer les choses jusqu’à ce qu’elle se brise.
Mena voulu bouger, elle était prête à se lever, prête à partir la rejoindre. Il fallait qu’elle se calme et la blonde devait intervenir. Mais son regard se posa sur la brune devant elle. Elle ne pouvait pas, elle ne pouvait pas la laisser là, après tout c’était elle son rendez-vous, c’était elle qui avait accepté de l’accompagner et qui lui avait parlé pendant des heures. Pas Akira.

Elle l’aperçut alors du coin de l’oeil. En vérité son regard était toujours posé sur la belle aux yeux vairons. Celle-ci était en colère, tout son corps respirait la haine. Elle s’était levée, envoyant valser les gens autour d’elle et s’était dirigée vers les toilettes.
Mena se mordit les lèvres, la tentation était trop grande. Il fallait qu’elle y aille, il fallait qu’elle voit son état, qu’elle l’aide.
Elle regarda alors Al. Celle-ci comprenait la situation ce qui était encore pire pour la blonde. Elle ne voulait pas la blesser mais elle était réellement inquiète pour Akira.

- "Je.. Je dois.."


Elle hésita, le regard d’Alphard posé sur elle. Elle était tellement belle, tellement compréhensive. Mena ne savait quoi faire.
Elle aperçut alors trois filles sortir du couloir menant aux toilettes, celle du centre se faisait porter par ses amies. Son visage était en sang et son nez semblait plus que cassé. Mon dieu.. Akira..
Elle posa alors sa main sur l’épaule d’Al et se leva. Elle lui déposa un doux baiser sur la joue et lui chuchota quelques mots.

- "Je dois y aller, je reviens dans quelques minutes. Ne pars pas s’il te plait.. "

Elle se précipita alors vers cette allée sombre menant tout droit sur la yankee. Elle croisa alors une quatrième femme. Celle-ci semblait à la fois apeurée et triste. Encore une victime ? Peut importe, si il fallait que Mena soit la suivante, elle le serait mais elle ne la laisserait surement pas se vider de son sang.
Elle était maintenant près de la porte. Une jeune femme s’approcha désirant surement aller aux toilettes à son tour. Mena la stoppa.

- "Je ne vous conseille pas d’entrer si vous tenez un minimum à votre beau visage."

Son air était sérieux et pour la première fois Mena était intimidante, réellement intimidante. Elle s’inquiétait tellement pour Akira qu’elle aurait tout fait pour la protéger à ce moment même.

Elle plaça sa main sur la porte et la poussa légèrement. Elle ne voulait pas la brusquer, elle ne voulait pas non plus finir la tête en sang à son tour. Elle entra alors dans la pièce.
Akira était là, elle se tenait face au miroir, face à ce mur, à ce carreau brisé dont s’écoulait quelques goutes de sang. Akira..

Le visage de Mena était empli d’inquiétude. À cet instant là elle avait oublié leur dispute quelques jours plus tôt. C’était une nouvelle fois Akira et elle et personne d’autre.
La yankee était tendue, extrêmement tendue. Ses poings étaient serrés et on pouvait voir du sang couler de sa main et de ses phalanges. La blonde n’hésita pas une seule seconde.

Elle attrapa une serviette qui était pendue près du lavabo et s’approcha d’Akira. Elle ne lui laissa pas le temps de se retourner et de comprendre la situation qu’elle avait déjà saisi son bras.
Elle la fixa dans les yeux une seconde. Peut importe si elle voulait elle aussi la blesser, peut importe, peut importe, peut importe..
Elle tourna le regard se concentrant à présent sur sa main si fermée. D’une de ses mains elle tenait son poing tendis que l’autre essayait tant bien que mal de desserrer ses doigts pour lui permettre d’accéder à la plaie.
Mena força un peu et finit par entrevoir la blessure. C’était profond et Akira devait souffrir le martyr. Du verre était encore présent dans la plaie.

- "Ne bouge pas. Ça va faire un peu mal. "

Son ton était autoritaire, autoritaire mais doux. Elle saisit alors le bout de verre encore présent dans sa peau et le retira délicatement. Akira ne broncha pas.
Elle épancha alors sa plaie avec la serviette faisant pression pour que le sang arrête de couler.

- "Tu auras besoin de quelques points."

Elle ne la regardait pas, ses yeux étaient toujours fixés sur la main de la louve qu’elle tenait dans les siennes. Son ton était aussi neutre que possible car malgré toutes les inquiétudes qu’elle avait pu éprouver en quelques secondes ce soir, son corps lui, son inconscient et son coeur n’avaient oublié au fond, le désintéressement totale de la louve à son encontre. Elle soupira légèrement.

- "Tu dois te calmer Akira.."

Le nom de la yankee raisonna sur ses lèvres. Cela faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas prononcé à voix haute, trop longtemps.





● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"In peace, may you leave this shore.
In love, may you find the next.
Safe passage on your travels, until our final journey to the ground.
May we meet again."
Revenir en haut Aller en bas
http://holymena.tumblr.com
Akira Kiryu
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 24
Messages : 73

Identité
Age: 23
Origine: Ecossaise/Japonaise
Métier: Tatoueuse

MessageSujet: Re: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   Ven 12 Aoû 2016 - 17:36

Akira était en train de sombrer dans les méandres de son inconscient. La haine s’emparait d’elle. Elle sentit soudain un contact, elle s’apprêta à rugir de nouveau et se figea net. C’était elle, elle était là, Mena. Elle ne bougeait plus, ne parlait plus. Pourquoi ? Pourquoi faisait-elle cela ? Et pourquoi la louve n’arrivait pas à la rejeter ?

Elle se laissait faire fixant la jeune femme. Quand celle-ci lui intima de se calmer elle baissa la tête. Se sentant coupable. Elle ne voulait pas qu’elle la voit comme ça. Elle ne voulait pas qu’elle se soucis d’elle et d’un autre côté elle le désirait ardemment.

"Qu’est-ce que ça peut te faire ? Ne me regarde pas… Retourne avec ta gonzesse. Je n’ai plus rien à faire ici."

Ses mots étaient durs et en même temps emplis d’une tout autre chose. Jalousie. Elle se refusait à l’admettre mais elle l’était. Elle n’avait pas supporté cette vision. Elle reprit son bras et s’apprêta à fuir. Fuir, loin, très loin. Elle ne voulait pas ressentir quoi que ce soit, retourner dans la glace retourner, dans le néant. C’est alors qu’une femme fit irruption.

"Hey, c’est toi qui a cassé le nez de ma pote ?"

Elle s’approcha très vite des deux femmes. Elle fit alors ce qu’il ne fallait pas. Elle empoigna le bras de Mena avec force pour la dégager. Grosse erreur. Akira réagit aussitôt laissant sa fureur reprendre le dessus. En une fraction de secondes elle avait saisi à la gorge l’intruse et l’encastra dans le mur. Ses pieds ne touchaient plus le sol et son visage se teinta de rouge. Les yeux de la louve devinrent noir, noir de haine, assassin. Elle était prête à la tuer.

"Je t’interdis de la toucher !"

Ses paroles étaient plus que menaçantes. L’intruse était en train de suffoquer la prise de la yakuza se refermant de plus en plus. Des cris retentir. Mais Akira était déjà bien trop enfoncée dans sa folie meurtrière. Elle n’entendait que des échos. Une de ses collèges arriva en trombe. Lui hurlant de la lâcher. Elle entendit alors la voix de Mena et relâcha d’un coup sa victime. Celle-ci s’écrasa au sol. La collègue d’Akira lui tenait les épaules. Celle-ci se tourna alors vers Mena.

"Ah ok, je comprends mieux, c’est elle ? C’est à cause de toi qu’elle est comme ça en ce moment ? Eh ba Aki tu te fais pas paître. Si seulement t’arrêtais deux minutes de fuir les gens qui t’approche…"

La louve l’arrêta d’un coup, il fallait qu’elle se taise. Qu’elle n’en dise pas plus. Mena n’avait pas besoin de savoir tout ça. Et puis qu’est-ce que ça pourrait lui faire après tout ? Elle l’avait très vite oublié. Elle était avec la brune. Akira n’était qu’un objet comme d’habitude. Ne représentait rien pour personne. Elle ne voulait pas souffrir et se refusait donc à toute possibilité.

"Tais-toi. Elle est avec quelqu’un. Me faut un verre… ou une bouteille…"

Elle n’osait pas regarder Mena dans les yeux. Elle ne fit que tourner la tête légèrement pour l’apercevoir une dernière fois. Colère, jalousie, tristesse, solitude, culpabilité. Toutes ces émotions se bousculaient en elle et ses yeux la trahissaient. Avec autant d’alcool dans les veines elle n’arrivait plus à rester de glace. Il fallait qu’elle oublie. Elle se dirigea de nouveau au bar commandant une bouteille de vodka avant d’aller se réfugier dans le fumoir.

Elle l’avait vu, Mena avait tout vu. Elle avait vu ce côté de la yakuza. Elle avait vu sa nature assassine. Elle allait surement en être dégoûtée. De toute façon elle était déjà dégoutée de la louve. Akira but encore et encore. Sa bouteille était déjà vidée de moitié. De plus elle enchainait les cigarettes. Elle ne supportait plus de rester là. Elle finit alors la vodka Lune sec.

Elle tanguait légèrement, elle se trouvait pitoyable. Arrivant à la table de ses collègues elle leur annonça qu’elle partait. Elles essayèrent de la retenir, lui interdisant de prendre sa moto. Akira n’en avait que faire. Abandonnant ce débat elle laissa ses clés à l’une d’elle. Elle se dirigea vers la sortie. Elle n’avait pas remarqué qu’elle était suivit.

Les femmes qu’elle avait précédemment agressées n’étaient plus seules. Elles étaient en bande. Le lycan sortit et s’appuya contre le mur dans la ruelle à côté de la sortie de la boite. C’est alors que ses poursuivantes lui sautèrent dessus. Deux lui tenant les bras pendant qu’une autre la frappait. Elle encaissait mais sa lèvre elle n’encaissait plus s’ouvrant et déversant ce liquide vital. Elle était prête à abandonner, à se laisser faire.

Mais quoi de mieux pour se défouler ? Elle flanqua alors un grand coup de genou dans le ventre de celle qui la frappait. Se débarrassant par la suite des deux autres. Qu’il était bon de se déchainer. Déversant sa rage sur ces inconnues. Il fallut un moment mais elle réussit à les mettre complétement hors d’état.

Se saisissant de l’une de leur bouteille elle se laissa glisser le long du mur. Elle saignait de la lèvre ainsi que de la main et de l’arcade. Ce n’était que des égratignures face à ce qu’elle avait vécu dans son ancienne vie. Aussi paradoxal que cela puisse paraître elle se sentait mieux. Fumant tranquillement une cigarette et buvant. Qu’elle soirée mouvementé. Mais était-elle vraiment finie ?



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Mena Holy
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 160

Identité
Age: 20 ans
Origine: Australie
Métier: Professeur d'Art

MessageSujet: Re: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   Ven 12 Aoû 2016 - 19:28

Les mots d’Akira raisonnèrent dans sa tête. Ils étaient durs et totalement injustes. Comment pouvait-elle lui dire ça alors qu’il ne s’était rien passé entre elle et Al. Ce n’était pas le cas de la Yankee qui n’avait pas hésité une seule seconde à aller voir ailleurs. Mena était en colère, oh oui elle l’était vraiment. L’espace d’un instant elle voulu oublier sa blessure, elle voulu oublier ses sentiments pour lui envoyer toute sa haine au visage. Mais elle ne le put. Elle était déjà bien trop affectée pour oser lui faire du mal. La blonde souffla un bon coup essayant de se calmer à son tour, essayant de ne pas lui hurler dessus.

- "Ce n’est pas ma gonz.. "

Elle n’eut le temps de finir sa phrase qu’une femme fit irruption. Elle semblait aussi déchainée qu’Akira dans ses mauvais jour. Mena regretta alors sa position. La confrontation allait être violente et elle était au milieux. Tant pis..
Elle ne bougea pas, il était hors de question qu’on touche à elle, hors de question qu’on s'en prenne une nouvelle fois à son corps déjà bien meurtri.
Mais Mena ne faisait pas le poids et elle sentit son bras être saisi violemment et son corps être jeté contre un des lavabos. Son dos l’heurta légèrement et une grimace vient orner son visage.
Elle voulu se relever, se défendre mais elle n’en eut besoin. Akira s’était précipitée sur l’inconnue, l’empoignant par le cou. Elle venait de défendre la blonde, elle venait clairement d’interdire qu’on la touche.

Malgré la dureté de la scène elle ne put s’empêcher une fraction de seconde d’apprécier les quelques mots de la louve. Son coeur se réchauffa avant de se glacer quelques minutes plus tard.
Mena ne la reconnaissait pas. Akira avait changé, elle avait changé et une aura meurtrière était à présent autour d’elle. Oui elle était prête à tuer et le sang de la blonde se figea dans ses veines.  La fille plaquée contre le mur commençait à tourner de l’oeil et elle pouvait voir les mains de la yakuza se resserrer de plus en plus sur sa gorge. Mon dieu mais elle va la tuer..
Mena voulu bouger mais elle était pétrifié de peur. Elle n’avait pas peur d’Akira, loin de là, mais elle avait peur de son regard, elle avait peur de ne plus la retrouver dans ses yeux, qu’elle se soit perdue bien trop longtemps.

Une seconde personne entra dans la pièce et s’approcha de Mena, celle-ci eut d’abord peur de se faire à nouveau violenter mais elle remarqua très vite qu’il s’agissait d’une amie de la Yankee. Elle hurla sur elle à la vu de la scène mais rien ne changea, Akira ne la lâchait pas, ne flanchait pas. Mena sortit alors de sa panique, il fallait qu’elle intervienne, tant pis si elle la détestait par la suite. Elle ne voulait pas qu’elle finisse en prison, surtout en ayant elle même ramenée un membre du Z.E.P.H.I.R.E. avec elle.

- "AKIRA !" hurla t-elle.

Sa voix était tremblante mais forte et la louve relâcha prise. Sa proie tomba sur le sol et la blonde entendit alors quelques mots qui la surprirent légèrement.
Elle était encore un peu dans les vapes mais cela ne l’empêcha pas de murmurer quelques mots sans que personne ne la comprenne.

- "Ce n’est pas moi.. tu te trompes de personne."

Se trompait-elle vraiment ? Mena n’en était plus certaine à présent. Pourquoi l’avait-elle ignoré tant de jours pour pratiquement tuer quelqu’un en son nom aujourd’hui ? Elle ne la comprenait plus, c’était une nouvelle Akira qu’elle avait en face des yeux, c’était un nouveau défi à relever.
La yankee se trompait tellement sur tout. Mena n’avait personne, Mena n’était pas allée voir ailleurs après leur nuit passée ensemble, Mena n’avait fait qu’attendre qu’elle revienne. Chose qu’elle n’avait pas fait.

- "Je ne .. je ne suis pas.." déclara t-elle doucement.

Mais encore une fois personne n’avait du l’entendre et Akira était déjà en train de fuir. La belle aux yeux bleus n’osait bouger et ne savait quoi faire. Elle n'osait pas la regarder dans les yeux, elle ne voulait pas voir ce côté la de son ancienne amante, elle ne voulait pas faire face à toutes ces horreurs qu’elle avait du connaitre.
Mais elle se retourna un instant et des ses beaux yeux vairons, elle fixa Mena. Celle-ci eut mal au coeur, vraiment mal au coeur. Le regard de la louve était désespéré, douloureux même. Elle ne l’avait jamais vu ainsi. Une multitude d’émotions ornait son visage et la blonde sentit les larmes lui monter aux yeux. Mon dieu il fallait qu’elle la prenne dans ses bras, il fallait qu’elle soit là. Mais celle-ci partit.

Mena se releva alors péniblement, son dos lui faisant toujours mal et se précipita vers la porte. Elle l’ouvrit et sortit en trombe. Elle n’eut le temps de faire qu’un pas qu’elle se cogna directement à une grande brune, qui elle, ne bougea pas d’un centimètre.

- "Pardon !" S’exclama t-elle avant de se retourner vers cette inconnue. Elle s’arrêta net.

- "A.. Alphard ?!"

Alphard. Avec toute cette histoire Mena en avait presque oublié son amie et elle s’en voulait terriblement.
Celle-ci la regardait avec une certaine curiosité.

- "J’étais simplement venue te dire que je devais partir. On m’a appelé pour une réunion d’urgence et je n’ai vraiment pas le choix. Je dois y aller, je suis désolée Mena. "

Celle-ci allait lui répondre quand la brune la poussa légèrement du bras pour entrer dans la pièce juste derrière elle. Du sang était encore présent un peu partout dans les toilettes. La victime d’Akira était encore sur le sol aidée par une de ses collègues. Celles-ci se levèrent et partirent aussi vite que possible voulant éviter toute altercation avec Alphard.

Son amie l’observa alors d’un regard inquiet.

- "Qu’est ce qu’il s’est passé ici ?! Tu vas bien ?"

Mena acquiesça de la tête. Elle n’allait pas bien, pas bien du tout mais Alphard n’avait pas à le savoir, elle devait rester forte devant elle, elle avait besoin de rester forte devant quelqu’un.

- "Ça va.. Ne t’en fais pas, je vais gérer la situation."

La blonde sentait qu’Al bouillonnait en elle. Elle la connaissait et elle savait que celle-ci était prête à arrêter Akira, prête à prendre soin de Mena et prête à se mettre en danger pour que justice soit faite.
Elle la regarda plus intensément et caressa son bras.

- "Vraiment Al, ça va aller. Tu peux partir tranquille, rien d’autre n’arrivera ce soir. "

Elle essaya alors de lui sourire tant bien que mal et la prit dans ses bras. Elle se sentit alors doucement apaisée par cette étreinte.
Elle était bien mais Mena devait y aller, elle devait aller chercher Akira, elle devait la remercier pour son geste et l’engueler par la même occasion. Puis elle devait encore s’expliquer.
Elle desserra ses bras du corps d’Alphard et déposa un énième baiser sur sa joue.

- "Je dois y aller.. Je t’appelle demain, promis. "


Elle la lâcha et se dirigea alors vers la salle principale de la boite. Elle la chercha du regard mais ne la trouva pas. Elle n’était ni au bar, ni en train de fumer un énième clope. Mena commença à paniquer légèrement.
Elle savait à quel point elle pouvait être intrépide. Et l’état dans lequel s’était enfuie la louve n’envisageait rien de bon.
Elle sortit alors dans la rue et regarda sur le petit parking devant elle. Sa moto était encore là. Elle n’avait donc pas bougé. Elle retourna dans la salle et aperçut alors les amies d’Akira assisent à une table.
Elle s’en approcha espérant qu’elles ne la tiennent pas pour responsable du comportement de la Yankee. Elle était à bout de souffle, cela faisait maintenant près d’une heure qu’elle la cherchait mais elle voulait des réponses.

- "Où est-elle ?"

Elle cria sans s’en rendre compte et tout le monde se retourna vers elle. Personne n’osait lui répondre.

- "Où est-elle ?!"

Mena cria plus fort. Oh c’était à son tour de vouloir tuer quelqu’un. Et si personne ne voulait lui répondre alors elle en viendrait sans doute aux mains.
Son regard devint noir et elle était terrifiante. Elle s’approcha un peu plus de la table et finit par entendre une petite voix.

- "Elle est partie il y a une demi heure à peu près."

Sa moto était toujours là, elle était donc à pied, c’était déjà ça. Mena remercia la demoiselle et retourna une nouvelle fois dehors.
Elle parcourut quelques mètres mais ne la trouva pas. Son coeur battait fort, vraiment très fort et elle sentait la panique lui revenir. Bon sang !
Elle changea de direction revenant vers la boite et marcha encore quelques mètres près d’une ruelle.
Malgré la noirceur des lieux elle remarqua d’abord la pagaille qui se trouvait devant elle. Il y avait du verre cassé partout, des cartons complètement écrasés, des ordures éventrées et elle était là, entre tout ça, adossée à un mur.
Son coeur se serra à la vu de ce carnage. Akira était défigurée, complètement défigurée. Elle était assise la, dans le noir, à peine éclairée par le lampadaire de la rue d’à côté.
Son visage était en sang, sa lèvre totalement déchirée et ses mains, ses pauvres mains d’artistes ne ressemblaient plus à rien. Ses genoux étaient près de son visage et recroquevillée sur elle-même, une bouteille vide encore dans la main, elle semblait endormie.

Mena se baissa à ses côtés et prit son visage dans ses mains. Elle fit cela de la manière la plus délicate possible, évitant au maximum d’appuyer sur ses plaies.
Elle souleva légèrement sa tête afin d’observer ses blessures. Elle avait encore les yeux fermés et ne pouvait voir le regard si triste de la blonde.

- "Akira…"

Elle n’avait pas pensé à dire son prénom, mais son inquiétude parla pour elle et la louve ouvrit alors légèrement les yeux. Son regard était embrumé mais apaisait. Elle souriait presque.

- "Hey…"

Akira semblait si douce à ce moment là, comme si la haine qu’elle avait accumulé depuis des semaines s’était enfin libérée. Mena descendit alors une de ses mains sur son épaule, la seconde toujours sur son visage.
De son pouce elle vient légèrement effacer le sang séché sous la lèvre de son amie..

- "Qu’est ce qu’il s’est passé .. ? "

Mena souleva alors une des mèches blanches cachant légèrement le visage d’Akira afin de pouvoir profiter pleinement de ses beaux yeux vairons.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"In peace, may you leave this shore.
In love, may you find the next.
Safe passage on your travels, until our final journey to the ground.
May we meet again."
Revenir en haut Aller en bas
http://holymena.tumblr.com
Akira Kiryu
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 24
Messages : 73

Identité
Age: 23
Origine: Ecossaise/Japonaise
Métier: Tatoueuse

MessageSujet: Re: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   Sam 13 Aoû 2016 - 0:51

Un sentiment de plénitude. Après s’être déchainée, la colère c’était enfin éteinte. Assise là dans cette ruelle, elle se laissa emporter dans un songe. Qu’il serait doux de partir réellement, loin, loin de tout ressentis quelconque. Fermant les yeux elle espérait secrètement fuir sa condition.

Un contact, doux, délicat. Son nom prononcé, cette voix. Elle connaissait cette voix. Elle ouvrit doucement les yeux. Mena était là devant elle. Lui demandant ce qui c’était produit plus tôt. Akira baissa la tête, elle ne voulait pas que la jeune femme la voit comme ça. Elle avait du sang partout, mais la majorité n’était pas le sien.

"Elles ont essayé de se venger, essayé…" Dit-elle en souriant.

Elle releva la tête tombant directement sur les iris azur. Non, pourquoi l’avait-elle relever ? Mena avait des yeux plus qu’inquiets. En face de ce regard elle ne pouvait plus rien faire. L’alcool était parfait pour oublier mais malheureusement pour elle, il faisait tomber ses barrières. La glace fondait, elle était à vif. Elle ne pouvait plus rien dissimuler. Sa sensibilité n’était plus enfouie, elle n’était plus protégée.

Elle la fixait. La douleur la submergea, pas une douleur due à ses blessures. Une douleur invisible et bien plus profonde. Elle n’arrivait plus à l’ignorer, plus à la cacher. Non, pas ça. Elle allait craquer elle le sentait. Elle ne pouvait la retenir. Une larme, elle naissait dans son œil émeraude. Trop tard. Elle coulait déjà le long de sa joue. Mena l’avait vu, elle la voyait. Non il ne fallait pas. Akira ne supportait pas qu’on puisse la voir dans un moment de faiblesse. Elle attira Mena d’un coup pour enfouir son visage contre elle.

"Ne me regarde pas…"

Sa voix était faible et tremblante. La douleur prenait possession de tout son être. Elle se haïssait, culpabilisait. Ses mains s’agrippèrent à la blonde. Elle la serrait comme si elle avait peur qu’elle s’envole. Akira ne pouvait se mentir dans de tels moments. Mena lui avait manqué. Elle avait secrètement pensé à elle. Se mentant continuellement en refusant ses pensées. Elle s’était interdit de penser à elle. Mais là dans cet état ce n’était plus possible.

"Tu m’as manqué… Pardonne-moi… Je t’ai abandonnée… Je ne t’ai pas retenue…"

Elle avait de plus en plus de mal à parler. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas craquée devant quelqu’un. Elle ne tenait plus. Tout ce qu’elle avait retenue depuis tant de temps se déversait et la submergeait. Mena allait tout voir, elle la verrait faible, démunie. Elle verrait sa souffrance. Akira n’était pas une personne laissant voir ce genre de chose. Elle dissimulait tout. Elle ne parlait jamais de ses sentiments.

Ses sentiments, quels étaient-ils en réalité ? Elle se mentait et les rejetait depuis tellement de temps qu’elle ne savait même plus les différencier. Pourquoi avait-elle pensé à Mena ? Pourquoi avoir eu une douleur sensible en la voyant avec la brune ? Pourquoi se sentait-elle apaisée en sa présence ? Pourquoi avait-elle ressentis un manque à son égard ?

Tout se bousculait. Son taux d’alcool n’arrangeait rien. Le mensonge n’était guère aisé pour elle et sous alcool c’était pire. Mena verrait pour la première fois cette facette d’elle. Akira ne supportait tellement pas cette situation qu’elle aurait préféré mourir mille fois. Elle ne pouvait cependant pas fuir cette fois. Dans cette ruelle, dans les bras de Mena, elle laissa sortir sa douleur, dissimulée depuis bien longtemps.

Mena la jugerait-elle ? Profiterait-elle de cet instant pour se venger de son comportement ? S’abattrait-elle sur elle comme une épée de Damoclès ? Akira ne pourrait pas se défendre, elle ne pourrait rien faire. En vérité elle ne pourrait même pas encaisser.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Mena Holy
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 160

Identité
Age: 20 ans
Origine: Australie
Métier: Professeur d'Art

MessageSujet: Re: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   Sam 13 Aoû 2016 - 3:12

Akira baissait la tête et Mena avait beau la chercher du regard, celle-ci se cacher d’elle comme apeurée de lui montrer son visage couvert de sang. Lorsqu’enfin son regard se porta sur la blonde, celle-ci ne put se retenir et lui sourit timidement, un air inquiet toujours collé au visage. Celui de la louve en revanche changeait, il changeait de plus en plus, s’adoucissant. Oh mon dieu, à cette instant elle paraissait si douce, si faible.. Mena ne l’avait jamais vu dans ces états, elle ne l’avait jamais vu si tremblante, si terrorisée.
La louve craqueait devant elle et c’est la qu’elle s’aperçut d’une chose incroyable. Akira pleurait, elle pleurait.. Ses yeux se perdant dans ses larmes, elle saisit alors la blonde la suppliant de détourner le regard. Mais c’était bien trop tard, Mena était là, la yankee contre sa poitrine. Elle se sentit alors agrippée. D’abord étonnée par ce geste celle-ci se raidit légèrement. Elle était surprise, oh oui elle l’était vraiment.
Akira n’avait fait que la repousser ces derniers temps. Soit elle l’ignorait, soit clairement elle la fixait le regard plein de haine fuyant à la première occasion. Alors oui, c’était étrange de la sentir contre son corps encore une fois, de la voir s’accrocher à elle avec tant de fougue et tant de peur à la fois.
Mena ne put s’empêcher l’espace d’un instant de trouver la scène plus que mignonne.

Mais en réalité cela ne l’était pas. Déjà car Akira était blessée et recouverte de sang et même si elle était parfaitement consciente, celle-ci était blessée et Mena restait inquiète. Et ensuite car elle savait malgré tout que le lendemain, la yankee aurait surement tout oublié de cette rencontre, si ce n’est les marques sur son corps. Elle ne nierait sans doute pas ses propos mais ne reviendrait surement pas sur le sujet.
Mais c’était ainsi et pour le moment la blonde devait prendre soin d’elle. Malgré tout ce qu’il y avait pu se passer entre elles, Akira restait son amie et quelqu’un d’important pour elle.
Elle passa alors ses deux mains dans ses beaux cheveux blancs et serra son visage un peu plus contre sa poitrine. Elle lui caressa la tête essayant de la réconforter du mieux qu’elle le pouvait.

- "Regarde moi Akira.."

Sa voix était douce, rassurante. Mais elle ne la regardait toujours pas. Et la blonde enttendit les mots qu’elle espérait entendre depuis des jours maintenant. La yankee s’excusait, elle s’en voulait, elle regrettait. C’était tout ce dont elle avait besoin pour oublier.
Elle la serra alors encore plus fort, tombant à genoux à côté d’elle. Akira ne pouvait sans doute plus respirer sous la force de cette étreinte mais ce n’était pas grave il fallait qu’elle ressente tout ce que voulais lui transmettre Mena, toute sa chaleur, tous ses sentiments.

- "Tu m’as manqué aussi.. pauvre idiote.. "

Elle se recula alors et releva le visage en larme d’Akira. Ses yeux étaient rouges, imbibés d’alcool, imbibés de larmes. Mena plaça ses paumes sur les joues de la belle et vint alors déposer un baiser sur chacune de ses paupières. Puis sur son nez, puis sur son front. Elle évita chaque zone blessées, elle évita ses lèvres.
Elle sécha les larmes de la louve de ses pouces et vint poser son front contre le sien.

- "Je suis là maintenant.. Je ne vais pas partir, je ne vais pas te laisser Akira. Et si tu fuis encore une fois, crois moi, je viendrai te chercher et à ce moment là tu regretteras de m’avoir connu, tu regretteras d’être encore en vie."

Ses mots étaient doux comme du coton mais puissant comme une tornade. Elle savait qu’elle avait toucher Akira, elle savait qu’actuellement elle était capable de ressentir les choses dix fois plus qu’habituellement. Elle l’avait menacé, gentiment certes, mais menacé. Elle ne supportait plus ses fuites, elle ne supportait plus son ignorance et il était hors de question que ce petit manège recommence.
Elle était là, elle resterait là même si il fallait qu’elle s’enchaine à elle.

Il était tard, peut-être deux ou trois heures du matin et elles ne pouvaient pas rester comme ça. Clairement Akira n’était pas encore en état de se déplacer bien longtemps. Elle eut alors une idée. Mena se leva et regarda alors la tatoueuse.

- "Tu restes là. Si tu bouges, t’es morte. "

La belle aux yeux vairons la regarda alors et la blonde comprit directement qu’elle n’oserait la contredire ce soir.
Elle retourna rapidement à l’entrée de la boite et s’approcha de la sécurité.

- "Bonsoir, j’étais avec Alphard Sakurazaki plus tôt dans la soirée."

Mena savait qu’en évoquant ce nom, en évoquant un membre du Z.E.P.H.I.R.E, tout serait plus simple. Que la sécurité et même la gérante de la boite serait plus enclin à l’écouter. Et cela fonctionna, elle le remarqua directement dans les yeux de la femme en uniforme se tenant devant elle.

- "Mon amie est gravement blessée et j’aurais besoin d’accéder à la salle de bain privé présente dans la boite. Vous en avez une n’est-ce-pas ?"

La demoiselle acquiesça. Son regard était interrogateur mais pas entièrement fermé.

- "Puis-je l’utiliser ? C’est pour venir en aide à quelqu’un."

À ces mots Mena savait qu’elle taperait dans le mille. En effet sur Eden les habitantes étaient obligées de s’entraider afin d’éviter la prison.

- "Allez chercher votre amie et rejoignez-moi à la porte de derrière."

Mena s’exécuta et revient alors chercher Akira qui n’avait pas bougé d’un pouce. Elle la souleva de toutes ses forces, l’aidant de son bras, de son corps entier pour marcher. Elle sentait son souffle contre sa nuque.. Non Mena ce n’est pas le moment. Elle redoubla d’effort pour se concentrer et arriver à cette fameuse porte.

La jeune femme vu précédemment était là. Elle leur indiqua la deuxième porte à droite.
Elles arrivèrent dans une petite pièce, une sorte de loge sans doute. Il y avait un grand tapis au sol, un canapé, quelques fauteuils, de grands miroirs tout le long du mur et un peu plus loin dans la pièce, une salle de bain.
Mena fit glisser son sac de son épaule et celui-ci atterrit sur le sol. Son carnet s'échappa alors de sa poche avant et s’ouvrit légèrement. Il faut vraiment que je change de sac. Ce n’était plus le visage de Reika qui ornait à présent les pages, mais celui de la louve. Mena se mordit alors les lèvres espérant qu’Akira ne remarque rien.
Elle l’amena près de la baignoire. Il fallait qu’elle enlève tout ce sang de son corps. Elle l’assit alors sur le rebord, l’appuyant au maximum contre le mur.

- "Tiens toi comme tu peux, j’enlève ma veste et je m’occupe de toi."

Akira ne bronchait pas, elle la regardait, fixement. Mena enleva alors sa veste et rattrapa la louve qui glissait lentement.

- "Tu peux te mettre debout ?" Lui demanda t-elle.

Celle-ci s’exécuta se rattrapant quelques fois sur les carreaux de la salle de bain, quelques fois sur Mena.
La blonde lui retira alors sa veste, puis ses chaussures et son pantalon. Mon dieu que c’était difficile mais elle finit par y arriver.

Akira était à présent en face d’elle, seulement vêtue de son boxer de mec noir et de son débardeur. Mena entra à son tour dans la baignoire et attrapa le pommeau de douche. Elle mouilla une serviette propre et s’approcha de la yankee.

Elle lui prit d’abord les mains et commença lentement à caresser sa peau afin d’essuyer un maximum le sang qui recouvrait ses plaies. Ses mains devaient souffrir, elles devaient vraiment souffrir.

Elle continua alors se rapprochant maintenant de son visage.

- "Si je te fais mal.. dis le moi d’accord ?"

Elle le souleva doucement par le menton et commença alors à passer délicatement la serviette humide dans le cou de son amante. Ex amante.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"In peace, may you leave this shore.
In love, may you find the next.
Safe passage on your travels, until our final journey to the ground.
May we meet again."
Revenir en haut Aller en bas
http://holymena.tumblr.com
Akira Kiryu
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 24
Messages : 73

Identité
Age: 23
Origine: Ecossaise/Japonaise
Métier: Tatoueuse

MessageSujet: Re: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   Sam 13 Aoû 2016 - 5:22

Akira s’effondrait mais à sa plus grande surprise Mena ne profita pas de sa faiblesse. Au contraire, elle resserra son étreinte. Comme il était doux de de nouveau être contre elle. Elle aussi lui avait manqué. La louve en était comblée. Elle ne l’avait pas oublié. Les lèvres de la blonde se déposèrent sur son visage. Ce contact lui avait tant manqué.

Mena se faisait rassurante, elle ne l’abandonnerait pas. Elle la menaçait même. Mena ne voulait plus que la yakuza la fuit. Akira ne pouvait lui dire non, elle ne le pouvait plus. La blonde la menaça encore, la yakuza ne put retenir un petit sourire suite à cela. Cette autorité soudaine était craquante. Elle la regarda s’éloigner, discutant avec un agent de sécurité. La blonde revint alors à elle et entreprit de la lever.

Akira s’appuyait sur elle, ce n’était pas à cause de ses blessures, elle était épuisée. Epuisée physiquement et mentalement. Mena la conduisit dans une pièce qui ressemblait à une sorte de loge. La menant à une salle de bain elle enleva ses affaires. La louve était couverte de sang sécher, heureusement ce n’était pas le sien mais il fallait tout de même l’enlever. Mena était d’une tendresse folle.

Jamais personne n’avait été aussi tendre avec elle. Elle n’était vraiment pas habituée. Elle se laissait totalement faire ne la lâchant pas des yeux. La jeune femme s’inquiétait même de lui faire mal. Mal ? Physiquement elle ne sentait plus rien. Moralement en revanche c’était une autre histoire. Plus elle la regardait plus elle oubliait le reste.

Elle ne pouvait détourner son regard. Elle se noyait dans l’azur lui faisant face. Toute cette tendresse, elle ne pouvait l’ignorer. Pendant un moment elle hésita mais ne résista pas longtemps. Elle attrapa délicatement sa main. Elle regrettait tellement son comportement. Comment se faire pardonner ? Comment lui faire comprendre à quel point elle regrettait ?

Elle n’arrivait pas à parler. A cet instant elle était hypersensible. Elle devait choisir ses mots avec attention. Même si Mena avait assurée ne pas la laisser, elle ne pouvait en être absolument sûre. Elle avait toujours peur. Peur de la voir partir. Peur de souffrir encore plus. Il fallait tout de même qu’elle lui parle.

"Pourquoi… Pourquoi fais-tu cela ? Pourquoi es-tu… si douce avec moi ? Tu n’as pas peur de moi ?"

Elle ne comprenait pas. Personne ne l’avait jamais été et voilà que Mena ne faisait que ça. La louve n’avait pas était des plus tendres et pourtant la blonde ne s’arrêtait pas. Son regard, mon dieu son regard. Elle voulait s’y noyer encore et encore. Sans s’en rendre les yeux d’Akira devinrent emplis de douceur à leur tour.

Elle voulait la prendre dans ses bras et ne plus la lâcher. Non elle ne pouvait pas faire ça. Pas après tout ce qu’elle avait fait. Elle ferma doucement les yeux profitant de la caresse sur son visage. Sa tête bougea comme par automatisme, se collant à la main de la demoiselle. Elle ne contrôla pas non plus son geste, embrassant doucement son poignet.

Un baiser furtif qui signifiait bien des choses. Son manque d’elle, ses excuses, son attachement. Mena avait fini d’enlever le sang. Elle la séchait en faisant toujours grande attention à ses blessures. La louve ne tint plus. Profitant que celle-ci séchait sa chevelure d’argent, elle la prit dans ses bras. Elle pouvait sentir son parfum, la caresse de ses cheveux, la douceur de sa peau.

"Je ne mérite pas tout ceci…" Dit-elle dans un murmure.

Elle aurait voulu passer la nuit avec elle. Non pas de manière charnelle, simplement avec elle. Sa présence suffisait amplement. La garder dans ses bras, être dans les siens. Mais elle savait que c’était impossible. La yakuza avait tout détruit lors de leur dernière nuit ensemble.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Mena Holy
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 160

Identité
Age: 20 ans
Origine: Australie
Métier: Professeur d'Art

MessageSujet: Re: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   Sam 13 Aoû 2016 - 13:17

Peu à peu la couleur de peau d’Akira redevint blanche comme neige. On pouvait à présent distinguer chaque marque sur son corps, chaque entaille. Le sang avait cessé de couler et les plaies étaient toujours là attendant d’être soignées.
Le corps de la louve se faisait tremblant. Elle était là entre ses doigts fins, là sans bouger, ses yeux remplis d’inquiétude, toujours remplis de peur . Il ne fallait pas qu’elle soit terrorisée, il ne fallait pas qu’elle se noie à nouveau dans cette armure de glace que connaissait si bien Mena à présent.

La blonde avait vu toutes les facettes d’Akira, de son côté glacial à ce brasier qui s’était réveillé cette nuit là. Vraiment toutes, elle pouvait distinguer la colère dans son regard, le vide, la tristesse, la mélancolie et même la jalousie. Mais la tendresse, la douceur et même la peur étaient des choses que la blonde n’avait pas l’habitude de côtoyer chez son amie.

Saisissant alors doucement sa main, la louve qui n’était plus si sauvage, l’accabla de questions. Questions si difficile à entendre au final pour Mena.
Comment pouvait-elle lui demander cela. Bien sur qu’elle n’avait pas peur d’elle, elle se sentait liée à elle, elle avait des sentiments pour elle et la peur était loin d’être une chose devant définir leur relation.
Le blonde pouvait lire en Akira, voir à quel point la yankee avait du souffrir, à quel point elle s’était fermée sur elle. Elle avait juste besoin de quelqu’un pouvant être là, lui montrant qu’il y avait encore de la douceur et de la bonté chez l’Homme. Elle ne voulait pas qu’elle continue sa vit pensant que celle-ci se composerait alors uniquement de solitude et de tristesse.

Alors de sa main libre elle caressa délicatement sa joue, remettant une nouvelle fois une mèche rebelle derrière son oreille. Continuant sa caresse elle la fixa de la manière la plus tendre possible.

La louve était inquiète et dans cet état là il ne fallait pas laisser empirer la situation. Elle devait la réconforter. La tête de la yankee se lovait dans sa main, un baiser, un doux baiser se fit ressentir au bas de son poignet et elle aperçut dans ses beaux yeux vairons toute la tendresse qu’il était possible d’imaginer derrière cette foutue façade.
Elle était là, Akira était là, avec tous ses sentiments, tous ses remords. Elle était là toute entière et elle se livrait enfin à Mena.


Elle était à présent propre et paraissait retrouver ses esprits petit à petit. Elles sortirent de la baignoire et Mena commença à la sécher. Elle sentit son corps se perdre contre celui de la louve et elle ne put s’empêcher de venir la serrer à son tour dans ses bras.

Il fallait qu’elle lui parle, qu’elle la réconforte enfin. Elle choisit alors délicatement ses mots à son tour et s’exprima d’une voix douce.

- "Je n’ai pas peur de toi Akira, je n’ai jamais eu peur de toi.. Je.. Tu comptes pour moi, énormément.."

Elle resserra son étreinte, un peu plus, passant son menton au dessus de sa tête, celle de la louve à présent près de son cou. Mena pouvait respirer son odeur, elle pouvait enfin la sentir à nouveau contre elle. Qu’est ce qu’elle lui avait manqué. Elles avaient été intimes, une fois, enfin plusieurs fois mais à ce moment même, dans cette salle de main, le corps de la yakusa contre elle, elles l’étaient bien davantage. Elle embrassa alors sa chevelure tendrement et lui murmura quelques mots.

- "Tu devrais simplement profiter de tout l’amour que je peux te donner.. Laisse moi prendre soin de toi un peu.. juste un peu.. tu mérites cette douceur, crois moi."

Évidemment qu’elle la méritait. Elle n’avait fait que la protéger depuis le début de leur rencontre. Elle l’avait aidé à la bibliothèque, plusieurs fois. L’avait relevé de ses blessures concernant Reika, elle l’avait porté et avait pensé ses plaies. Elle l'avait même défendu ce soir. Elle s’était occupée d’elle, entièrement, alors oui elle méritait toute cette affection.
Elle se recula légèrement. Mena était sérieuse, elle l’était comme jamais. Son regard était profond, intense, il ne laissait pas place au doute, place à la fuite. Les mots qu’elle allait prononcé ne pouvait être que vérité.

- "Je me fou de ton passé, je me fou de ce que tu as pu faire ou de ce que tu es capable de faire. La seule chose qui compte c’est ce que tu as fait pour moi, c’est la personne que tu es, là, devant moi.. Je vais prendre soin de toi Akira, quoi qu’il en coute.."

Le regard de la louve était toujours posé sur elle et Mena s’y perdit légèrement. Ses yeux bleus se posèrent alors sur ses lèvres, puis sur son regard et encore sur ses lèvres.. Non tu ne peux pas..
Elle ne pouvait pas, elle ne pouvait pas l’embrasser, elle ne devait pas tout gâcher maintenant.
Akira n’était toujours pas sobre et semblait à vif. Ce n’était pas le moment de laisser une impulsion tout gâcher. Mais c’était dur.. tellement dur..

Elle attrapa alors son visage de ses deux mains, se mordit la lèvre inconsciemment et s’approcha de celui-ci..
Elle n’était qu’à quelques centimètres de sa peau, son front se posant délicatement sur le sien. Leur nez se touchèrent, leur bouche se frôlèrent légèrement et Mena tourna la tête venant déposer un chaste baiser à la commissure de ses lèvres..

Elle ne pouvait pas, elle ne devait pas..





● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"In peace, may you leave this shore.
In love, may you find the next.
Safe passage on your travels, until our final journey to the ground.
May we meet again."
Revenir en haut Aller en bas
http://holymena.tumblr.com
Akira Kiryu
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 24
Messages : 73

Identité
Age: 23
Origine: Ecossaise/Japonaise
Métier: Tatoueuse

MessageSujet: Re: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   Lun 15 Aoû 2016 - 1:21

Cette étreinte était emplie de douceur. Mena ne ressentait donc aucune peur, mais était-ce la vérité ? Elle était attachée à la louve. La tête donc son cou, Akira sentait son parfum. Elle avait envie d’y déposer un baiser mais ne bougeait pas. Mena voulait lui donner son amour elle voulait s’occuper d’elle. Mais pourquoi ? Akira ne savait même pas ce que signifiait véritablement ce mot. Amour…

Que de douces paroles mais la blonde mesurait-elle la portée de ses paroles ? La yakuza était une autodestructrice, les personnes l’approchant en subissaient les conséquences. Mena risquait donc de souffrir plus encore. Elle risquait de se faire détruire en s’approchant d’elle. Elle était tout proche et ses yeux la trahirent.

Akira le sentait, la blonde voulait l’embrasser. Dire qu’elle voulait résister, comment se retenir en voyant que l’envie était réciproque ? L’alcool commençait à partir, la louve retrouvait ses esprits. Le baiser de Mena était beaucoup trop tentant. Le regard trahissant sa douleur Akira caressa sa joue furtivement.

"Je ne veux pas te faire de mal…"

Un murmure des plus sincères se faisant également avertissement. En s’accrochant à elle, la blonde se verrait plongé dans ses ténèbres et les subirait. Il fallait qu’elle s’y attende. Une yakuza reste une yakuza quoi qu’il arrive. On ne chasse pas ses démons comme ça. Akira était justement en train de se faire rattraper par eux. Ses yeux fixant les lèvres de la demoiselle. Elle craquait de nouveau.

Elle déposa ses lèvres sur celle de Mena. Ça n’avait rien à voir avec les baisers échangés pendant leur nuit charnel. Il était délicat. Passant sa main dans la chevelure blonde tout en la plaquant contre elle de l’autre. Elle ne la laisserait pas fuir cette étreinte. Mena venait de dire qu’elle ne fuirait pas, suivrait-elle ses paroles ?

Elle relâcha sa prise, plongeant ses yeux dans les siens. Quelle serait sa réaction ? Il valait peut-être mieux lui laisser du temps. Se redressant, la louve remit son pantalon. Les cheveux toujours humides elle les plaqua en arrière. Il fallait qu’elle boive quelque chose, de l’eau aurait été préférable. Sachant cela elle se dirigea tant bien que mal dans l’autre pièce.

Elle venait de l’embrasser, ses lèvres. En y pensant elle ne put s’empêcher de repenser à la brune qui accompagnait Mena. Que c’était-il passé entre elles ? Mena avait-elle embrassé d’autres personnes ? À cette pensée Akira s’énerva de nouveau. Elle venait de prendre un verre d’eau et voilà qu’elle le serrait. Sentant sa colère monter elle le lâcha. Il ne fallait pas qu’elle le brise.
Mais la colère était là, la jalousie. Pourquoi cette jalousie si vive ? Pourquoi pensait-elle à cela ? Elle-même avait rencontré une autre femme. Elle avait désiré une autre femme même si elle n’avait rien fais. Elle avait même un rendez-vous de prévu avec elle. Les poings serrés elle c’était figée, essayant de se contenir. Il fallait se calmer, penser à autre chose mais elle n’y arrivait pas.  
 
"Calme toi mille millions de mille sabords, calme toi…"

Elle se parlait à elle-même essayant de se persuader. Un nouveau flash, la blonde se penchant sur la brune se faisant plus intime. Bam, un bruit sourd. Akira venait de fracasser sa tête contre le mur. Elle voulait faire sortir ses pensées. Les anéantir. Bam, encore. Elle frappait sa tête. Encore et encore. Demandant d’arrêter de penser.

"Sors de ma tête, sors de ma tête, sors de ma tête…"

Elle ne ressentait aucune douleur, sa tête elle-même ne se marquait même pas. Elle c’était forgée un corps dur comme la roche. Malgré tous les coups qu’on lui avait portés elle ne souffrait pas. Son ressentis n’avait rien de physique. Elle ne comprenait pas ce qu’il lui arrivait, elle qui se fichait de tout et de tout le monde. Voilà que le fait que la blonde ait rencontré quelqu’un avait une importance. Connerie !  
Elle s’arrêta, la tête toujours écrasée contre le mur. Mais ses pensées étaient toujours là. Elles la rongeaient. Elle se tourna alors. Mena était la, figée. Avait-elle compris de quoi il s’agissait ?



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Mena Holy
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 160

Identité
Age: 20 ans
Origine: Australie
Métier: Professeur d'Art

MessageSujet: Re: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   Mar 16 Aoû 2016 - 23:13


"Je ne veux pas te faire de mal…"

Elle était donc consciente. Consciente de ses mots, consciente de ce que cette situation impliquée. Tout autant que Mena..
La blonde l’avait compris, la yakuza pouvait briser son coeur, elle pouvait si elle le voulait l’inquiéter en quelques secondes, lui faire mal en quelques minutes et peut-être même la tuer aussi facilement. Elle l’avait vu plus tôt dans la soirée, elle avait remarqué ses cicatrices, remarqué sa noirceur, remarqué sa solitude.
Mena le savait, elle en était consciente et une petite voix dans sa tête lui disait de partir, de partir très loin car cette histoire finirait mal. Mais elle ne pouvait pas, elle n’y arriverait pas et elle le savait.

À chaque fois qu’elle pensait à elle, Mena le sentait, elle sentait son coeur se serrer, ses mains trembler et sa gorge se nouer. Elle la voulait près d’elle, contre elle, elle voulait d’Akira dans sa vie, quotidiennement et si cela impliquait de la souffrance alors elle souffrirait, elle souffrirait pour elle, sans aucune hésitation.

Et c’est alors qu’elle sentit les lèvres de la louve contre les siennes.. Tout était doux dans ce geste, tout n’était que caresse et étreinte. Elle était tellement habituée à voir une Akira sauvage qu’elle en fut complètement déstabilisée sur l’instant. Mais elle sentit ses mains sur son corps, ses belles mains de pianiste caresser sa chevelure et la resserrer contre elle.
Mena en fit directement de même, elle ne fuirait pas, elle resterait là. Elle la garderait éternellement dans ses bras pour qu’elle la croit, pour qu’elle ne doute plus d’elle.

Elle voulu parler, elle voulu lui dire tout ce qu’elle avait sur le coeur, de ses sentiments à cette soirée avec Al qui n’aurait jamais du la mettre dans cet état. Parce qu’elle en était consciente à présent. C’était de sa faute si Akira avait explosé cette bouteille, si elle s’était battue, si elle avait autant souffert. C’était son comportement débile, sa façon de flirter avec une autre par pure jalousie. C’était tout ça qui l’avait fait se mettre dans un était aussi intense. Et elle le regrettait de tout son coeur. Comment pouvait-elle lui avoir fait autant de mal, ne pas l’avoir comprise à ce moment même.

Mena était encore en train d’apprendre à la connaitre malgré tout et elle pouvait faire des erreurs.. Serait-elle prête à lui pardonner ?
Étrangement Akira se recula d’elle-même. C’était bizarre. Ce n’était vraiment pas son genre de stopper net une étreinte ou un baiser et pourtant. Elle s’éloigna.
Mena capta alors son regard et comprit. Elle comprit instinctivement qu’à ce moment même, elles étaient en train de penser à la même chose. Comme souvent d’ailleurs. Elles étaient en train de penser à Alphard et cela n’augurait rien de bon.

Non vraiment rien de bon. Son Akira qui avait été si douce ces dernières heures redevenait glace. Elle s’éloignait, elle semblait perdue une nouvelle fois. Mais cette fois ci il n’y avait pas que de la colère dans son regard ou que de la jalousie, il y avait aussi de la culpabilité. Ses poings étaient serrés, de nouveau, et on pouvait sentir tout son corps se raidir, même à quelques mètres d’elle.

Mena se sentait une nouvelle fois impuissante. Akira se suppliait à elle-même de se calmer et cela brisa le coeur de Mena. Pourquoi avait-il fallu qu’elle la mette dans cet état.. Elle risquait une nouvelle fois de la perdre.
Elle s’avança alors doucement et accéléra quand elle la vit se frapper la tête encore et encore..

Son coeur s’arrêta net. C’était impossible, cela ne devait pas se produire, elle ne pouvait pas, ne devait pas se faire autant de mal, pas pour elle, pas pour un malentendu, pas pour une connerie pareil.
Akira tourna alors sa tête vers Mena, son regard était craintif comme si tout ce à quoi elle pensait pouvait être lu sur son visage.


- "Arrête Akira.. Arrête ça, je t’en supplie.."

Mena sanglotait. Elle respirait difficilement et voulait que cela cesse, elle voulait qu’Akira arrête de souffrir pour elle. Elle voulait.. elle voulait.. Elle ne savais pas ce qu’elle voulait au fond, mais elle savait ce qu’elle ne voulait pas.. Et la voir souffrir était une des pires choses imaginables.
Elle s’avança alors, la louve était toujours face au mur son visage à peine tourné vers elle. Elle s’avança et posa le sien sur le haut de son dos, passant ses mains autour de sa taille. Akira tremblait, Mena tremblait mais pourtant cette étreinte les calma aussitôt.

- "Ne fait pas ça.. Parle moi à la place, je t’en supplie.. ne te fait pas de mal.. par pitié.
"

Les larmes coulaient sur le dos de la louve et de ses mains crispées par la peur, Mena resserra ses bras, resserra ses doigts dans le tissu de son débardeur. Elle était à vif, elle était fébrile et tout ce que pouvait lui dire sa belle à présent pourrait la détruite ou bien au contraire l’apaiser.

Elle ne voulait pas lui laisser la possibilité de s’éloigner à nouveau alors elle continua son monologue, elle continua d’essayer de la calmer..

- "Il n’y a rien entre elle et moi, j’étais jalouse, j’ai été stupide et j’ai mal réagi.. Je suis désolée Aki.."

Elle souffla alors doucement. Son souffle chaud s’échappa de sa bouche pour venir se déposer dans la nuque de la belle aux yeux vairons..

- "Il n’y a que toi dans ma vie, crois moi, il n’y a plus que toi.. ne me laisse pas. "

Ses mots étaient emplis de tristesse, étaient emplis d’amour.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"In peace, may you leave this shore.
In love, may you find the next.
Safe passage on your travels, until our final journey to the ground.
May we meet again."
Revenir en haut Aller en bas
http://holymena.tumblr.com
Akira Kiryu
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 24
Messages : 73

Identité
Age: 23
Origine: Ecossaise/Japonaise
Métier: Tatoueuse

MessageSujet: Re: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   Jeu 18 Aoû 2016 - 1:18

Elle pleurait. Mais pourquoi ? Pourquoi Mena pleurait-elle ? Elle la suppliait de cesser cette violence. L’inconsciente, voilà qu’elle la prenait dans ses bras. Dans cet état il n’était vraiment pas conseillé de l’approcher. Akira devait déployer tant d’efforts pour ne pas la violenter et se contrôler. Elle l’écoutait sans rien dire. Elle avait fait ça par jalousie, mais quelle jalousie ? Pour quelle raison la blonde avait-elle été jalouse ?

"Jalousie ? De quoi étais-tu jalouse ?"

Des paroles insensées s’échappèrent ensuite de la bouche de la blonde. Que signifiaient-elles ? Seulement elle dans sa vie ? Oh non… Pas ça, tout mais pas ça. Mena avouait-elle ses sentiments ? Était-elle tombée amoureuse ? Akira ne connaissait rien à l’amour, elle n’était que destruction. Elle n’avait jamais su ce que c’était et ne l’avait jamais ressenti.

A cet aveu elle garda le silence. Elle n’avait qu’une chose à l’esprit, étant une handicapée du sentiment elle savait qu’elle lui ferait du mal et même qu’elle pourrait la détruire. Elle avait détruit tellement de femmes se détruisant au passage. Akira ne voulait plus de cette vie, elle ne voulait plus être la cause de souffrances. Surtout que c’est à cause de tout ceci qu’elle avait frôlé la mort.

Elle tenait à Mena d’une certaine façon, elle ne savait pas ce que c’était. Elle ne savait pas si elle serait capable de répondre à ce genre de sentiment. Un plongeon vers l’inconnu. Non, c’était trop tôt pour elle. Elle revenait à peine de se remettre de la fusillade, elle commençait une soi-disant nouvelle vie. Se tourmenter ainsi n’était pas raisonnable. Elle devait cependant être honnête avec la blonde. Elle se tourna alors vers elle. Caressant sa joue tout en séchant ses larmes.  

"Calme-toi… Je… Je ne sais pas… ce que je ressens. Je ne sais pas ce que sont les sentiments. Ce que je sais c’est que… te voir avec elle m’a énervé et je ne comprends pas pourquoi. Je ne voulais pas qu’elle te touche…"

Elle essayait d’être le plus honnête possible sans la blesser. Toutefois Akira et le tact ça faisait 50. Comment expliquer à une femme qu’on ne comprenait rien à l’amour et qu’il était possible que jamais elle n’y comprenne quoi que ce soit ? Lui dire qu’il était possible que jamais elle ne l’aime en retour était vraiment ardu.

De plus, la louve n’avait jamais été exclusive. Elle avait même déjà un rendez-vous de prévu avec Erelinn et la rousse ne la rendait pas indifférente. Lorsque l’on aime ne voyons-nous pas, que la personne que l’on aime ? Ne désirons-nous pas, seulement cette personne ? Dans ce cas en suivant cette logique la yakuza n’était pas amoureuse.

Si elle n’était pas amoureuse, pourquoi cette jalousie ? Questionnement obsessionnel. Il fallait qu’elle arrête de penser avant d’exploser. Il fallait que Mena cesse de pleurer. Elles avaient eu assez d’émotions pour la soirée.

"Je ne sais pas ce qui se passe mais… Cessons de réfléchir pour ce soir tu veux bien ? On a eu assez d’émotions forte tu ne crois pas ?"

Elle attrapa Mena par la taille la planquant contre elle. Caressant doucement sa cambrure et sa joue, se faisant tendre et rassurante. Et contre toute attente, pour la première fois Akira lui sourit. Un sourire doux. Délicatement elle s’approcha de nouveau de son visage et déposa un baiser sur ses lèvres.

Ne réfléchis pas, vis le moment présent. Akira avait toujours vécu de la sorte et il était préférable de continuer ainsi surtout pour ce soir.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Mena Holy
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 160

Identité
Age: 20 ans
Origine: Australie
Métier: Professeur d'Art

MessageSujet: Re: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   Jeu 18 Aoû 2016 - 21:33

Elle la sentait se raidir dans ses bras. Elle la sentait clairement se battre contre elle-même pour ne pas envoyer la blonde contre un mur à son tour. Elle parla enfin. À croire qu’Akira ne comprenait rien, à croire qu’elle ne se rendait pas compte de son propre comportement. Mena avait du l’observer une bonne partie de la soirée se dandiner entre des dizaines de filles, toutes se jetant sur elle les unes après les autres. Elle avait était jalouse, extrêmement jalouse et elle avait simplement voulu lui faire ce mal là, à son tour.
Elle voulait lui expliquer, elle voulait lui dire mais elle avait tellement honte de son propre comportement qu’elle retint ses mots. Akira n’avait pas à savoir tout ça, elle n’avait pas à savoir le mal qu’elle pouvait lui faire maintenant. Elle devait aller mieux et arrêter de s’infliger autant de douleur.

Mena lui avoua ses sentiments, d’une façon incertaine mais il était clair qu’elle ressentait quelque chose de fort pour Akira. Mais lorsqu’elle finit de parler, le visage de la louve changea légèrement.
Mon dieu qu’avait-elle fait. Elle ne voulait rien lui demander et à la fois elle voulait tout lui avouer. Elle voulait lui dire à quel point elle voulait la protéger et prendre soin d’elle, à quel point elle n’en pouvait plus d’être loin d’elle, d’être face à ce comportement. La yankee comprit et le coeur de Mena, lui, s’émietta.

Avoir la capacité de lire dans le regard des gens était une chose qui avait toujours plu à la blonde. Mais là, dans cette condition la seule chose qu’elle pouvait voir c’était qu’Akira s’éloignait d’elle, c’était qu’Akira ne partageait pas ses sentiments, c’était qu’Akira avait peur et qu’elle allait surement s’enfuir une nouvelle fois.
Les larmes coulèrent encore et le visage de sa louve changea, passant de la confusion à la sincérité en passant par la culpabilité. Un mélange d’émotions que Mena ne comprit pas réellement sur le moment. Puis elle parla. Akira se confiait à elle et elle était jalouse, possessive même.
Cela pouvait tout dire comme rien du tout. Après tout elles avaient couché ensemble c’était normal de l’être un peu. Au point de s’éclater le front contre un mur ? Peut-être pas.

Dans tous les cas Akira ressentait quelque chose. Et c’était un bon début. A vrai dire les deux jeunes femmes étaient plus ou moins dans la même situation.
Bien sur que Mena tenait à elle, bien sur que son amante était devenue une partie intégrante de sa vie et qu’il serait dur de se passer d’elle à présent.
Mais était-elle amoureuse ? Elle-même ne le savait pas. Son comportement lui disait que oui mais sa tête lui disait non. Elle ne pouvait être retombée amoureuse aussi vite. N’est ce pas ?

Elle voulu lui répondre, elle voulu tellement lui expliquer pourquoi tout se passait dans sa tête comme ça, pourquoi cette situation était compliquée, pourquoi, pourquoi, pourquoi. Mais encore une fois rien ne sortit si ce n’est quelques sanglots.

Elle regarda Akira et son regard changea à nouveau. Décidément. Assez d’émotions fortes ? M’en parle pas. Il était temps que la situation s’apaise et qu’elles oublient un peu cette soirée plus que chaotique.
Mena se sentit alors enlacée. Mon dieu que ce sentiment lui plaisait. Comme si à ce moment même dans ses bras, elle était le centre du monde, le centre de son monde. Et c’était une chose tellement rare. Puis Akira lui sourit. Elle lui sourit enfin, de tout son être et de tout son coeur. La blonde ne pouvait pas résister à cela, elle ne pouvait pas lui résister.  Elle avait le plus beaux des sourires, le plus beau des visages, le plus beau des regards et les plus douces des lèvres et à cet instant même le monde s’arrêta pour elle.

Tout n’était que tendresse, tout n’était qu’amour. Pas un amour de compte de fée, pas un amour remplit de désir, de passion, de sexe ou bien même celui que l’on pourrait retrouver dans un couple. Non c’était un amour simple, un amour qu’échangeait deux êtres à un instant précis, un amour qui ne les engageait à rien si ce n’est de tenir l’une à l’autre. Un amour dans son universalité qui paraissait, à cet instant, être le plus beau des sentiments.

Mena savait d’avance que leur relation, quelque soit sa forme, allait être compliquée à gérer. Même si Akira changeait petit à petit, même si un jour elle se donnait entièrement à elle, la blonde aurait toujours peur que celle-ci fuis et sois à nouveau hantée par ses démons.
Elle ne voulait plus penser à ça, au fait de pouvoir la perdre, car toute relation lorsqu’elle dépasse le stade de l’amitié peut se rompre beaucoup plus facilement. Elle ne voulait plus penser et elle arrêta donc un instant.

Elle s’éloigna de la louve et commença à ranger ses affaires. Il était temps qu’elles rentrent. Akira semblait retrouver sa forme et en fit de même. Elles s’avancèrent et sortirent de l’établissement.
Mena appela un taxi et elle montèrent à l’arrière. Machinalement la blonde posa sa tête contre l’épaule de la louve. Elle ne voulait rien d’autre, juste être assise à côté d’elle durant le trajet, sentir ce contact, sentir son parfum et rien d’autre. Elle entremêla ses doigts à ceux d’Akira et quelques minutes plus tard, la voiture s’arrêta.

Elles montèrent jusqu’à leur chambre et la blonde la raccompagna jusqu’à devant sa porte. Elle ne savait pas ce qu’il allait arriver à présent. Après tout elles avaient l’habitude de juste se croiser sans réellement le désirer. Elle savait au fond d’elle qu’Akira n’allait surement pas l’appeler ou lui demander des nouvelles. Ce n’était pas son genre et Mena allait en souffrir, elle allait souffrir à l’attendre. Et elle ne voulait tellement plus qu’aucune d’entre-elles n’est mal.

Elle s’avança alors et la prit dans ses bras. Elle resta là durant au moins cinq bonnes minutes, sans bouger, sans rien dire.
Elle se redressa enfin, déplaça une mèche de cheveux se baladant devant le visage d’Akira et déposa un doux baiser sur ses lèvres. Il avait beau être doux celui-ci se mélangea à une des larmes de la blonde.
Au fond d’elle, elle le savait, elle le sentait.. Elle sentait que ce baiser serait sans doute le dernier.
Elle se recula légèrement et ne bougea pas pendant un moment. Mon dieu, cela ressemblait tellement à un adieu. Elle lui attrapa les mains, déposa un dernier baiser sur sa joue et les lui lâcha aussitôt.

- "À bientôt Akira. "

Sans la regarder, elle partit près de sa chambre, l’ouvrit et pénétra dans la pièce.
Cette soirée était terminée.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"In peace, may you leave this shore.
In love, may you find the next.
Safe passage on your travels, until our final journey to the ground.
May we meet again."
Revenir en haut Aller en bas
http://holymena.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le noir [ PV : Mena Holy][TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sans famille, seul au monde, on tremble dans le froid ✖ ( terminé )
» Torse-nu dans le noir... [PV Haley]
» [Octobre 97] Des avantages d'être dans le noir [Abigail]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Je quitte le Clan, je quitte la forêt. (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: Le Quartier des Loisirs :: La Discothèque-
Sauter vers: