Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La binette, c'est chouette ! [PV Reiya Morioka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 22
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: La binette, c'est chouette ! [PV Reiya Morioka]   Dim 7 Aoû 2016 - 23:09

A force d'explorer de long en large et de travers le territoire, Elyôn commençait à mieux connaître les lieux. Tant et si bien qu'à ce rythme, dans quelques mois, elle pourrait bientôt faire une carte complète et détaillée de la région. Quoi qu'il en soit, elle se plaisait à sortir. Le seul souci était qu'elle avait soif de nouveauté, à force de vouloir à tout prix chasser l'ennui en faisant n'importe quoi, mais celui ci la rattraperait sans doute bientôt. Chassez le naturel, il reviendra au galop.

La seule chose qui ne l'ennuierait sans doute jamais était la cuisine. Vu le nombre de ratés qu'elle se farcissait avant d'arriver à obtenir une recette parfaite. Mauvaise technique, mauvais ingrédients, il est des disciplines qui demandent des mois, voire des années de pratique avant d'arriver à un certain niveau. Elyôn ayant un palais très fin qui lui permettait de détailler chaque saveur en bouche et de détecter la plus infime petite erreur gustative, elle avait besoin d'une tonne de matériel pour tester différents mariages.

Elle se rendait quotidiennement au marché pour que ses fruits et légumes soient les plus frais possibles, et pour trouver un peu d'originalité, mais elle n'y trouvait pas tout, à sa plus grande déception. Variété et produits locaux ne sont parfois pas des concepts compatibles. Les produits changeaient selon la saison, attisant sa frustration et donc sa déception. Elyôn en était venue à l'idée de faire son propre potager. Cette idée, au fil de ses balades, avait très vite été arrêtée par le fait qu'il en existait déjà un. Comme quoi cela sert de partir à l'aventure. Mais si on lui avait dit que celui ci était caché très discrètement aux alentours de la ferme inhabitée.. elle vous aurait pouffé au nez !! Un jardin secret vers un bâtiment abandonné? Ha ! Ha ! Quelle bonne blague ! Voyooooons, qui donc aurait l'idée de s'installer dans un endroit à l'abandon?

Pourtant, au vu de la fraicheur et de l'abondance des plantes de ce potager, il fallait croire que celui-ci était très régulièrement entretenu, et pas à l'arrache ! Les fruits brillaient, affichant de superbes couleurs vives et éclatantes ! Près d'un chemin abandonné, ce coin de verdure d'un vert bien verdoyant faisait tâche, comparé au sol sec et sableux ! C'était complètement paradoxal ! Mais pourtant, Elyôn avait beau essayer de se dire que cela était un rêve, une hallucination ou de se pincer, chaque fois qu'elle revenait ici, le même paysage d'une réalité absurde lui faisait face, et il lui semblait même que le potager s'agrandissait un petit peu plus à chaque nouvelle visite. Alors elle avait fini par accepter. Eden est un endroit rempli de surprises.

Elyôn étant une petite " racaille " joueuse - du moins,c'est ce qu'elle croit être - mais pas une voleuse, elle finit par décider qu'elle surprendrait la propriétaire de ce trésor. Ainsi, son idée bien enracinée dans sa petite tête d'adolescente complètement déterminée et bornée, elle acheta une tente de camping et fonça s'installer, équipée d'un sac de couchage bien moelleux, d'un oreiller sans plumes, de mascottes en peluche à forme de pingouins et de nounours bien colorés. Elle se prépara également juste avant son entreprise une multitude de salades en tupperwares, de sandwichs et des fruits. Elle était bien décidée et bien curieuse de savoir l'identité de la jardinière et sur la route elle essaya de se figurer chaque étiopienne qu'elle croisait en tenue de jardinage et cela ne faisait que lui donner envie d'en savoir plus.

Elyôn cloua sa tente et s'installa confortablement tout en guettant par dehors. Elle avait bien dormi la nuit précédente, mais marcher à longueur de journée est très épuisant et les bâillements lui vinrent très vite à la bouche.


- Si ça se trouve je me casse le c.ul pour rien et l’intéressée ne pointera le bout de son nez que la semaine prochaine, marmonna-t-elle doucement...

La nuit s'annonçait longue...

Spoiler:
 



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Reiya Morioka
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 27
Messages : 23

Identité
Age: 28 Ans
Origine: Groenland
Métier: Pacificatrice

MessageSujet: Re: La binette, c'est chouette ! [PV Reiya Morioka]   Mar 9 Aoû 2016 - 19:16

La nuit commençait à tomber et un petit vent frais c’était levé entre les murs d’Etiopia. Reiya se regardait dans le miroir de sa chambre. Ses colocataires devaient être sorties car elle n’entendait aucun bruit. Cet oeil marqué lui rappelait ses douloureux souvenirs d’un temps. Elle se passa alors une main dans les cheveux, pour les monter en queue de cheval, et les attacher de son élastique. Elle avait déjà enfilé sa tenue de combat, prête pour sa ronde nocturne.

Elle marcha lentement dans le couloir de son Quartier, chanta un « aurevoir » agréable dans le cas où Liese, Raisa ou Cassandre s’y trouvaient, et referma la porte. Elle regarda sa montre. Encore trente minutes avant l’heure de rendez-vous. Elle avait juste le temps pour passer entretenir son jardin secret, de plantes, fruits et légumes. Rien que l’idée la fit s’émoustiller, et son pas s’accéléra.

Rei croisa plusieurs jeunes filles sur le chemin. Toutes, très polies, la saluèrent : soit d’un signe de main, soit d’une petite révérence, soit d’un sourire. Les plus aventureuses osaient même lui adresser la parole. C’était quelque chose d’assez rare, car les pacificatrices étaient très respectées sur Eden, voir même parfois adulées. Reiya trouvait cela un peu exagéré. Certes elle mettait sa vie en jeu quelque fois, bon okey, souvent, mais cela ne faisait pas d’elle une reine. C’est pourquoi elle s’assurait que chacune de ses rencontres reçoivent une réponse agréable de sa part.

Elle arriva alors devant la ferme inhabitée. Cet endroit pouvait sembler froid, avec son sol sec et sableux et ses parois de bois délabrées. Pourtant, pour Rei, il dégageait une atmosphère familiale, quelque chose de rassurant. Ce n’était donc pas sans raison qu’elle avait choisi cet emplacement pour créer son propre jardin de fruits et légumes. Sa maman adoptive était botaniste et avait nourrit Reiya de son amour pour la végétation. Ainsi, elle s’approcha à pas de loup vers son chef d’œuvre, comme si il s’agissait d’un bébé à ne pas réveiller.


- Bonjour mes beautés, comment allez-vous aujourd’hui ?

La jeune fille était persuadée d’être seule ici, c’est pourquoi elle se laissa aller à la tendresse. Elle caressa les feuilles des carottes, elle enleva les quelques mauvaises herbes qui poussaient à côté de ses fraises, elle souffla sur une des fleurs abritant un parasite…Ensuite, elle alla chercher le fameux arrosoir, en forme d’éléphant, pour donner un peu d’eau à ses petits. En armure, telle une femme forte, elle détonnait dans ce paysage magnifique, doux, calme et coloré…



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 22
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: La binette, c'est chouette ! [PV Reiya Morioka]   Mar 9 Aoû 2016 - 21:54

Elyôn, dans sa petite installation, bayait aux corneilles, et commençait à se dire que c'était fichu pour cette nuit. Ses paupières se fermaient. Elyôn fit un long rêve, qui dans la réalité ne dura que'une vingtaine de minutes. Elle rêva qu'elle volait une pomme, bien rouge et brillante. Toute ronde, sans aucun défaut. Tout d'un coup, il y eut des bruits de pas. un seul, puis des centaines. On aurait dit qu'un troupeau d'éléphants courrait vers elle et allait l'aplatir. Au lieu de cela, elle discerna un rassemblement de jeunes filles qui avançait vers elle d'un pas lourd et décidé. Elle tenta de voir si elle reconnaissait l'une d'entre elles. Mais personne. Certaines avaient l'air de ne pas avoir de visage, d'autres si. Elyôn se demanda quelle était cette situation grotesque dans laquelle elle était atterrie.

Puis elle reconnut quelqu'un. Un visage familier, très familier, même, mais qu'elle ne reconnut pas tout de suite, sous le coup de l'étonnement. Un visage souriant, rempli de bonté, en tenue de soubrette. Toute mignonne. Toujours aussi jolie. Non ce ne pouvait pas être... Serah?! Que faisait-elle ici?! Comment cela se pouvait-il...?!?! Il devait y avoir une erreur quelque part !


-Serah !!!

Mais la Serah qui se dressait en face d'elle semblait faire la sourde oreille. Elyôn y regarda à deux fois. Et si ce n'était pas elle?

-Serah !!!! Si c'est toi, réponds moi !

Mais aucune réponse. Ce coup, ci, la troupe s'arrêta, à quelques mètres d'elle, après un signe de main de cette Serah si étrange. Depuis quand Serah était chef de troupe? Rien n'allait. Cela n'aurait guère étonné Elyôn que sa douce se constitue un harem, tellement elle la trouvait mignonne. Mais si Elyôn avait appris une telle nouvelle, il n'aurait été guère étonnant qu'il lui prenne des envies de meurtre. Elyôn n'avait pas vraiment fait son deuil de son amour envers Serah. Elle s'empêchait juste, par tous les moyens possible, de s'occuper et de ne plus songer à son passé.

Le fantôme en face d'elle sembla la considérer un long instant, puis cracha, d'un ton haineux :


-Mets toi hors de mon chemin. Je ne veux pas te voir. Je te déteste.

Elyôn n'osa rien répondre, complètement abattue. Même en hallucination ou en sosie, les mots de sa tendre avaient un pouvoir assommant sur elle. Elyôn eut comme un poids dans la poitrine. Comme si quelque chose l'oppressait au point de se sentir mal.

- Regarde toi, tu es une honte.

Serah lui désigna une flaque d'eau au sol, qui n'était pas là. Elyôn y regarda et se vit sale, en lambeaux boueux. Perdait-elle la tête.

-Quoi?!

Elle releva la tête d'un coup sec à se donner une tendinite. Le visage de Serah devant elle se déformait bizarrement pour crier d'une voix beaucoup plus ferme, masculine, virile, et encore plus haineuse :

-Tu es la honte de la famille !

La voix de son père. Et à présent le fantôme de son père qui la regardait avec tout le mépris du monde dans ses yeux remplis de noirceur.

Non ! Il ne pouvait pas être là ! S'il l'avait retrouvée et l'enfermait à nouveau, elle préférait encore mourir ou s'enfuir loin, là où elle pourrait être libre et non pas oppressée par ce monstre au cœur de pierre, sanglant, qui ferait toujours passer la réputation de la famille avant le bien être tous. Elle recula, deux trois pas, avant de se retourner et de courir. Aussi loin qu'elle pouvait. N'importe où ferait l'affaire. Elle fonça droit devant elle, yeux fermés, sans se rendre compte d'où elle allait et fonça droit dans la nouvelle venue. Assommée, elle se recula, avant de regarder le nouvel obstacle qui se dressait devant elle. Elle se réveilla. Une sublime rousse était devant elle, et arrosait le jardin très calmement. Le choc la fit se retourner, et à ce moment là Elyôn put voir un visage d'une beauté époustouflante, si ce n'est une étrange cicatrice de griffure à l'un des deux yeux de la jeune fille.


-Qu'elle est belle... ! s'exclama-t-elle tout bas.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Reiya Morioka
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 27
Messages : 23

Identité
Age: 28 Ans
Origine: Groenland
Métier: Pacificatrice

MessageSujet: Re: La binette, c'est chouette ! [PV Reiya Morioka]   Mar 16 Aoû 2016 - 16:59

~ Je n'ai pas compris si j'entends ce qu'Elyôn dit, ou si ce n'est que dans les rêves, donc je vais faire à ma manière ~

Alors qu'elle marchait tranquillement en direction de la vieille façade délabrée, perdue dans ses pensées, elle ne vit pas au loin, une petite somnambule foncer droit sur elle. Reiya rêvassait à l'idée que ses jolis bourgeons deviennent un jour de grandes et belles plantes, donnant de beaux fruits et légumes bien juteux. Elle avait en tête des tomates, de forme un peu spéciale, mais à la senteur si enchanteresse. Elle fantasmait sur des pommes de terres douces, si grandes qu'elles ne pourraient tenir dans sa main forte. Elle se voyait déjà les cuisiner, à la poêle, avec une poignée de sel, et se goinfrer en secret dans sa chambre au quartier général.

Rei attrapa machinalement la hanse du bel arrosoir. Elle ouvrit le robinet qu'elle avait fait installé sur la paroi, et qui pompait l'eau provenant d'un puits, non loin. Elle remplit ainsi le petit éléphant qui devint lourd, jusqu'à ras bord. Les yeux à moitiés fermés, transportée par ses rêveries elle se dirigea gentiment vers son petit jardin quand tout à coup, quelque chose vint la percuter de dos. La pacificatrice, habituée à recevoir des coups beaucoup plus violents, ne ressenti aucune douleur particulière. Seule son corps avait vacillé et ainsi de l'eau avait débordé de son bel arrosoir, pour finir sur ses beaux pantalons.

Elle se retourna lentement, étonnée et remarqua, au sol, une toute jeune fille aux cheveux clairs, qui s'exclamait de sa beauté. Toujours si galante et mettant en avant la sécurité des autres avant la sienne, Reiya tendit sa main libre à l'inconnue pour l'aider à se relever. De sa voix douce, elle dit alors :


- Vous êtes vous faite mal?

Sans même attendre une quelconque réponse de la demoiselle, elle l'attrapa gentiment par le bras et la souleva gentiment telle une plume. Elle lui fit toucher le sol tranquillement, comme si elle la déposait sur un nuage fragile. Peut être que cette attitude était instinctive puisque face à elle, cette fille semblait toute frêle, toute fragile. Reiya, en brave soldat, déposa l'arrosoir éléphantesque à côté d'elle et se présenta à l'inconnue :

- Je m'appelle Reiya, pacificatrice, pour vous servir mademoiselle.

Elle mit la main droite sur son coeur, frappa des talons, et pencha légèrement la tête en avant. En d'autres temps, elle aurait probablement tendu sa main en guise de salutation, mais son uniforme lui imposait certaines règles qu'elle se tâchait de respecter à la lettre.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Elyôn Kaora
ϟ Répond Plus Vite Que Son Ombre ϟ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 22
Messages : 288

Identité
Age: 18
Origine: Japon, îles d'Okinawa
Métier: Serveuse et cuisinière

MessageSujet: Re: La binette, c'est chouette ! [PV Reiya Morioka]   Mar 16 Aoû 2016 - 21:57

Elyôn reprit tout doucement ses esprits. Où était-elle? Elle ne reconnut tout d'abord pas les lieux, surtout que la luminosité avait grandement baissé. Il faisait à présent noir. Regardant autour d'elle, elle se mit à paniquer, se demandant pourquoi elle ne se réveillait pas chez elle, avant de se remémorer la suite d'évènements. Décidément, avait-elle un trou de mémoire? Puis elle percuta ce qu'elle venait de dire. La magnifique inconnue l'avait-elle entendue? Elle en rougit quelques secondes. D'habitude elle agissait comme une gamine, mais ce genre de comportement ne lui serait pas propice si jamais elle voulait repartir avec un petit panier de fruits et légumes.

Elyôn était tombée et releva la tête vers la rousse, dont le lourd attirail étincelait légèrement sous les étoiles. Le ciel était magnifique ici. Pas comme sur terre, car ici le ciel n'était pas encore pollué. Il n'y avait pas trop de pollution lumineuse. Cependant, d'ici, on ne voyait pas les mêmes constellations, comme ce n'était pas la même planète. Elyôn s'égara dans ses pensées avant de se sentir soulevée dans les airs, d'habitude elle aurait braillé de tout ses poumons mais elle resta éberluée, elle manquait de motivation pour faire le binz . L'eau qui avait éclaboussé ses vêtements la rafraichit sous l'effet du courant d'air causé par le mouvement. Puis en deux deux, Elyôn fut redressée. Elle était toujours un peu sonnée et s'attendait plutôt à ce qu'on la réprimande on qu'on lui crie dessus quand la rousse lui demanda si elle allait bien. Elle resta bouche bée. Elle avait presque oublié son cauchemar. Ce n'était pas sa première crise de somnambulisme. Petite, cela lui arrivait fréquemment et elle finissait soit devant la porte de sa mère, se réveillant en pleurant, soit Serah la retrouvait dans son lit, blottie contre elle en pleine nuit et la ramenait délicatement dans son lit avant de la border et de déposer un bisou sur son front. S'en suivaient de jolis rêves.

L'inconnue se présenta, d'une manière extrêmement polie, voire presque militaire. Elle s'appelait Reiya. Elyôn apprit aussi qu'elle était pacificatrice.
*Ça explique sa tenue*.

-Ça va, ça va. Ne soyez pas si polie, voyons... C'est plutôt moi qui devrait m'excuser ! vous allez me faire rougir... Dire que c'est moi qui suis tombée alors que c'est moi qui vous ai heurté et que votre costume a l'air... lourd. Ça ne vous gêne pas pour marcher? Je ne vous ai pas fait mal?

Elyôn eut un sourire, qu'elle ravala aussitôt. Une rousse à son service. *Ne nous emballons pas trop ! * Elle avait envie d'en jouer à son avantage, mais cela aurait été malpoli. Elle ne devait pas oublier la raison de sa venue. Les légumes. Elle resta souriante malgré tout, elle allait pouvoir se servir de son éducation sur les bonnes manières pour faire bonne impression.

- Alors c'est à vous ce magnifique potager ?! C'est vraiment vous qui avez fait tout ça?! Wouaaahhh...

Elle était complètement ébahie. C'était bien à se demander si elle avait pris un coup sur la tête ! On se demande bien.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
 
La binette, c'est chouette ! [PV Reiya Morioka]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite Chouette
» Un chouette wagon scratchbuild
» Sous l'égide de la Chouette d'Argent {Fête}
» Chouette hulotte et parchemin[libre]
» Truc bidule chouette de Fly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: La Campagne :: La Ferme Inhabitée-
Sauter vers: