Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mes toilettes n'ont plus de papiers hygiéniques [PV Era]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agafia Zywietz
Née avec Etiopia ❣
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 13

Identité
Age: 25 Ans
Origine: Polonaise
Métier: Chercheuse en astro-chimie

MessageSujet: Mes toilettes n'ont plus de papiers hygiéniques [PV Era]   Jeu 4 Aoû 2016 - 16:37

Aujourd'hui c'était une des rares journée où Agafia mettait les pieds dans un magasin. Elle avait l'habitude de farfouiller dans son labo, de bouquiner les livres de la bibliothèque, de se promener dans les archives...mais pas de faire des achats, et encore moins lorsqu'il s'agissait de marchandise gênante, tel que le papier hygiénique. C'était surtout parce qu'elle n'avait pas le choix. Sa réserve était terminée, et vivant seule dans sa chambre numéro 6, elle ne pouvait pas déléguer cette corvée à quelqu'un d'autre.

L'apparence de la chercheuse n'était pas ce qui lui importait vraiment. Malgré son beau visage et ses doux traits, elle ne faisait aucun effort pour se mettre en avant. Elle avait d'ailleurs enfilé un training large et confortable, passé un des t-shirts qui trainait sur son lit et sauté dans ses baskets. Encore toute décoiffée, Agafia dévala les marches d'escalier de la résidence et en quelques minutes arriva à l'entrée du magasin. Elle le scruta des yeux. Ce bâtiment avait pu, avec toute Etiopia, être tansposée sur une autre planète. Cette planète si merveilleuse que ses deux lunes éclairaient presque constamment les plaines à perte de vue. Il y avait dû avoir une vie ici avant elles. Ou mieux, ces vies étaient encore quelques part, cachées dans les fins fonds d'Eden.

La polonaise frissonna. L'idée de pouvoir découvrir une autre forme de vie l'avait toujours émerveillée. Faisant à présent partie de l'équipe de recherche d'Etiopia, et sur cette nouvelle planète pourtant inconnue aux yeux des terrestre, elle avait des milliards de possibilités en plus d'affiner ses recherches.

Quoi qu'il en soit, elle n'était pas là pour cela. Elle franchit alors les deux portes coulissantes et essaya de s'y retrouver parmi les rayons. En réalité, elle n'avait besoin que de papiers hygiéniques, mais fallait-il encore le trouver. C'est pourquoi elle n'avait pas pris de chariot. Cependant, lorsqu'elle arriva devant la section de tous ces accessoires de toilette, elle avait les mains pleines. Elle n'avait pas pu s'empêcher d'acheter : une file de livre sur les planètes, même ceux destinés aux petits enfants, avec des images à l'intérieur ; un puzzle représentant le ciel d'Etiopia parsemé d'étoile, une nuit d'hiver ; et quelques CD de chanson Japonaise, version Karaoke.

Elle qui ne voulait pas être remarquée, ne put s'empêcher de l'être puisque dans une veine tentative de saisie d'un paquet, elle fit tout tomber dans un vacarme assourdissant...



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


Revenir en haut Aller en bas
Era Ewans
En Cours de Familiarisation
avatar

Age : 20
Messages : 45

Identité
Age: 23 ans
Origine: Estonie
Métier: Infirmière de Misato

MessageSujet: Re: Mes toilettes n'ont plus de papiers hygiéniques [PV Era]   Mar 16 Aoû 2016 - 0:48


Elle allait et venait, cherchant désespérément son bonheur ; elle perdait son temps. Chaque rayon se ressemblait et Era n’avait pas l’habitude de venir dans ce magasin, privilégiant des commerces plus petits. Aujourd’hui, elle avait cependant décidé d’en franchir les portes, une envie soudaine. L’infirmière avait le temps de ne rien faire, Misato était à l’hôpital ce qui lui permettait de souffler un peu. Comme tout le monde elle devait se nourrir, et mis à part qu’elle était une piètre cuisinière, elle essaya donc de se souvenir de ce qu’il lui manquait. Chercher ce que l’on pouvait oublier à la place de faire une liste de course était plus amusant, après tout.

C’était presque reposant de se balader ainsi à travers ce grand magasin. L’infirmière n’avait pas d’obligation aujourd’hui, était seule et tranquille. Elle était habillée de manière décontractée, il faisait beau. Et finalement, elle n’avait pris qu’un paquet de bonbon. Désespérée d’elle-même, elle se souvint cependant manquer de shampoing. En choisir un était toujours un casse-tête pour elle. Elle se dirigea donc vers le bon rayon et passa devant une fille, sans y prêter attention.

Et pourtant, son attention fut vite attirée par le bruit l’ayant fait sursauté. Era se retourna, haussant un sourcil face à tous ces produits étalés par terre, l’un ayant glissé jusqu’à ses pieds. Elle était passée devant elle ; était-ce de sa faute ? Peut-être l’avait-elle bousculée par mégarde. Elle regarda un instant la jeune femme, étonnée de ses cheveux bleus, puis se baissa pour ramasser l’objet à ses pieds. Un disque de chansons japonaises. La jeune femme se rapprocha alors de l’inconnue.
Si elle tenait tous ses produits sans sac ni chariot, cela n’était guère étonnant qu’une telle chose arrive. Ce n’était pas important, de toute façon. Le cd toujours dans sa main, Era fouilla un instant dans son sac à dos, puis tendit quelque chose à l’inconnue maladroite. C’était un sac plastique, comme il en existait des milliers. Elle avait de toute façon l’air d’en avoir besoin. La jeune femme avait accompagné ses paroles d’un sourire.

« Tenez, je n’en ai pas besoin. »

Etre gentille, même avec des inconnues ne lui ne coûtait rien après tout. Même si elle pouvait paraître froide, l’infirmière était une personne plutôt charmante. Reportant un instant son attention sur le disque qu’elle tenait toujours en main, elle se rappela alors qu’elle avait auparavant cherché leur endroit, avant d’être distraite par le rayons des confiseries. Elle ne s'intéressait pas réellement à la musique japonaise, mais était constamment en recherche de nouveauté.

« Pourriez-vous me dire où avez-vous trouvé ce CD ? » Reprit-elle alors, relevant les yeux de l’objet qu’elle lui tendait dorénavant. Cela serait plus simple que de chercher.  



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●



« You're not going through it. It's going through you.
And once it's all gone, you'll become the new you, with a different perspective from the same point of view.
Fully unaffected by the old truth you once knew. »
Revenir en haut Aller en bas
http://i.imgur.com/2jsfax6.jpg
Agafia Zywietz
Née avec Etiopia ❣
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 13

Identité
Age: 25 Ans
Origine: Polonaise
Métier: Chercheuse en astro-chimie

MessageSujet: Re: Mes toilettes n'ont plus de papiers hygiéniques [PV Era]   Mer 17 Aoû 2016 - 11:18

Agafia ne semblait pas comprendre ce qu'il lui était arrivé. Une seconde auparavant elle tenait tous ces objets dans ses petits bras. Et voilà que maintenant, à part le fameux papier de toilette, tout était étalé sur le sol. Oui, elle avait du se hisser sur la pointe des pieds pour attraper ce qu'elle était venue chercher. Oui, elle avait été perturbée par une odeur de salami au loin. Oui, elle avait peut être par mégarde tiré en arrière son coude sous l'effet de l'effort...Oui...Cela expliquait ce grabuge.

Elle clignait des yeux, bouche bée, en fixant tous ces beaux objets. Son puzzle s'était ouvert, mais heureusement, les morceaux à l'intérieur étaient réunis dans un film transparent. Le CD de Karaoke avait à moitié filé sous les pieds d'une inconnue. Et le livre sur les planètes était retourné en arrière et une page semblait s'être pliée...


* UNE PAGE PLIEE DANS MON LIVRE?? *

La polonaise allait se jeter au sol pour remettre en place le fameux bouquin, lorsque la demoiselle, au pieds de laquelle était fini le disque Japonais, lui adressa la parole en lui tendant un sac plastique. Ses beaux cheveux presque blancs flottaient atour de son visage harmonieux, marqué par une petite cicatrice lui donnant un charme. Ses yeux étaient bleu, voir violet et faisaient ainsi pensé à la teinte que prenait le ciel lorsque le soleil se levait. Elle semblait un légèrement plus grande qu'Agafia, même si la beauté de sa peau prouvait qu'elle était plus jeune.

La chercheuse en oublia, momentanément, ses affaires au sol et accepta avec un sourire le fameux sac. Elle n'accompagna son geste d'aucune parole. A vrai dire, elle n'était pas très à l'aise avec les inconnues, ni avec les mots. Sa spécialité à elle, c'était les planètes.


* LES PLANETES. MON LIVRE! *

Et encore une fois, cette demoiselle vint la sortir de ses esprits.

- Pourriez-vous me dire où avez-vous trouvé ce CD ?

Quelqu'un d'autre s'intéressait au Karaoke? Elle n'était plus la seule dans cette petite ville? Avait-elle peut être trouvé quelqu'un qui allait pouvoir partager avec elle sa deuxième grande passion?

- Vous appréciez vous aussi le Karaoke? Dit-elle, les yeux tout brillants d'espoir.

Il était vrai qu'Agafia était mauvaise chanteuse. Mais qu'est-ce qu'elle aimait ça. Cela lui permettait de se détendre. Peut être aussi parce que, n'étant pas douée avec les mots, le karaoke lui permettait de sortir des paroles bien définies et de les crier avec le coeur. Si on entendait chanter la polonaise d'ailleurs, c'était bien l'effet que cela faisait : un cri, du coeur.


- En réalité, il y a beaucoup de CD dans ce magasin. Je ne savais pas! D'habitude je vais dans des discothèques privées. Je parle des commerces privés hin. Non de ces grandes salles où les jeunes se déchainent sur de la musique endiablées. Oui, donc. Pour les CD, il vous faut sortir de ce rayon, puis prendre à gauche, continuer tout droit, passer les 4 rayons alimentaires, ensuite aller sur votre droite. Quand vous verrez le stand de parfum, contournez le par la gauche. Juste derrière, vous trouverez des escaliers donnant vers un étage inférieur. Là, cherchez l'enseigne "Lunettes" et rendez-vous-y. Arrivée là-bas, chercher le gros Ours en peluche, mettez vous dos à lui, et aller tout droit jusqu'à ce que vous tombiez sur le Stand de "repos pour vos animaux". Cela sera enfin, sur votre droite, un peu après les toilettes privées pour le personnel.

Oui, Agafia retenait bien les choses. C'était sûrement du à ses heures et ses heures de lecture, de recherches, d'études. Elle aimait savoir, elle aimait comprendre. Cela renforçait sa capacité à se remémorrer les évènements, même ceux qu'elle n'avait pas forcément voulu retenir. Et puis, la polonaise n'était pas une bavarde, en général. Mais lorsque quelque chose la passionnait elle pouvait se perdre elle même dans un flot de parole devenant presque incompréhensibles pour les autres.

Ayant fini son long monologue, tentant d'expliquer le plus facilement possible à l'inconnue où se trouvaient les fameux CD, son regard se perdit de nouveau sur son magnifique livre, tout retourné, encore au sol. Cette fois elle ne put se retenir plus longtemps. Elle jeta ses genoux contre le parterre et attrapa son bouquin de ses mains. Elle le retourna gentiment et déplia la fameuse feuille, en la passant entre ses fins doigts de chercheuse. Machinalement, elle passa l'entièreté de sa paume sur la page entière, regarda l'image qui était présente là, et referma le livre en le posant sur son coeur.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


Revenir en haut Aller en bas
Era Ewans
En Cours de Familiarisation
avatar

Age : 20
Messages : 45

Identité
Age: 23 ans
Origine: Estonie
Métier: Infirmière de Misato

MessageSujet: Re: Mes toilettes n'ont plus de papiers hygiéniques [PV Era]   Dim 21 Aoû 2016 - 20:20

Elle avait relevé les yeux et Era pris le temps de détaillée la jeune femme qui se trouvait devant elle, attendant une quelconque réponse. Elle était plutôt belle, bien que quelque chose gênât ses pensées. Peut-être était-ce sa longue chevelure bleutée. Elle lui avait souri lorsqu’elle s’était emparée du sac plastique, la remerciant silencieusement. La jeune femme n’attendait pas de remerciement.

Sa réponse vint, lui faisant lever un sourcil. Il était vrai que l’infirmière n’avait remarqué que le CD n’était de la simple musique, mais du karaoké. Elle y jeta un coup d’œil comme pour s’en assurer, puis regarda de nouveau l’inconnue maladroite. Elle n’avait jamais eu l’occasion d’en faire ; elle n’y avait jamais songé. Mais elle était ouverte d’esprit, ne se refusait rien. Era aimait le monde de la musique, aimait découvrir, et sa question semblait particulièrement intéresser son interlocutrice. Peut-être était-ce à cause de l’intonation de sa voix, de son attitude. Après tout, elle ne devait guère détester cela pour acheter des CD dédiés au karaoké.

« A vrai dire, je n’ai jamais essa… » Dit-elle, alors que ses mots commençaient à se perdre dans les explications de l’inconnue.

L’infirmière se tut, voulant laisser la parole à l’inconnue qui semblait accepter de lui expliquer le chemin. Si elle comprenait au début ses explications, sa concentration se perdit bien rapidement. Era fut perdue dans ce flot d’information, trop précises. Une certaine incompréhension pouvait se lire sur son visage. Cette façon de retenir les choses était bien amusante. Elle passa une main dans ses cheveux, sachant qu’elle ne pourrait pas retrouver l’endroit. Puis le silence entre les deux femmes revint, d’un coup. La jeune femme ne lui répondit pas sur l’instant, se contentant de l’observer, alors qu’elle ramassait le livre à ses pieds. Elle était plutôt belle, plutôt intéressante.

« Je ne suis pas sûre d’avoir tout retenu mais, merci. » Un sourire gênée ornait alors son visage en cet instant.

Cette inconnue semblait prêter une attention particulière aux livres. Elle l’avait suivi du regard. Remarquant qu’Era avait toujours l’un de ses disques entre les mains, elle finit par le lui tendre. « Oh, tenez. » Puis, elle hésita. Devait-elle simplement la remercier une seconde fois, et partir au hasard ? Elle n’avait pas réellement retenue le chemin. Elle ne voulait, de plus, abuser de sa gentillesse en lui demandant d’autres explications.
Era essaya de se remémorer le chemin, en vain. Il lui manquait une bonne partie entre le début et la fin, ce qui lui laissait plusieurs possibilités afin de se perdre dans ce bâtiment immense. Elle pouvait, bien sûr, demander son chemin à d’autres inconnues, mais l’infirmière sentait que la femme aux cheveux bleus semblerait plus encline à l’aider. Cela n’était qu’une intuition mais elle s’y fia, malgré tout.

« Vous vous y connaissez en karaoké ? Peut-être pourriez-vous me conseiller... » Finit-elle par lâcher. Après tout, son vis-à-vis ne semblait pas être ignorante à ce sujet. Après tout, elle avait du temps à perdre. Le monde de la musique était vaste, il y avait du bon et du mauvais, même en matière de karaoké. Elle lui sourit une nouvelle fois ; elle savait qu’elle pouvait paraître froide sans.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●



« You're not going through it. It's going through you.
And once it's all gone, you'll become the new you, with a different perspective from the same point of view.
Fully unaffected by the old truth you once knew. »
Revenir en haut Aller en bas
http://i.imgur.com/2jsfax6.jpg
Agafia Zywietz
Née avec Etiopia ❣
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 23
Messages : 13

Identité
Age: 25 Ans
Origine: Polonaise
Métier: Chercheuse en astro-chimie

MessageSujet: Re: Mes toilettes n'ont plus de papiers hygiéniques [PV Era]   Lun 5 Sep 2016 - 16:27

Elle était encore par terre, le livre serré sur son coeur, lorsque la demoiselle lui rendit un de ses CDs. L'émotion des planètes et de leurs images était si forte, qu'elle avait presque surpassé la passion qu'elle avait pour le karaoke. Cet acte de gentillesse la fit revenir à la réalité

- Vous vous y connaissez en karaoké ? Peut-être pourriez-vous me conseiller...

Alors c'était vraiment quelqu'un qui voulait en savoir plus sur le Karoke ! Agafia n'avait encore jamais rencontré personne avec qui elle aurait pu partager ce genre de moment privilégié. Elle fut ainsi parcourue d'une bribe d'excitation et de gêne. Comment allait-elle surmonter cet évènement? Y avait-il un karaoke sur Etiopia? Est-ce que certaines infrastructures, installées dans les chambres par exemple, permettaient une projection au mur ainsi qu'un ajout de micro intégré pour chanter? Est-ce que ces chambres étaient assez insonorisées pour que des demoiselles, folles de karaoke, puisse se mettre à crier leurs paroles, hors de contrôle? Et...n'était-elle pas entrain de s'écarter du sujet principal? Cette fille lui avait juste demander un conseil, il ne fallait pas s'emballer.

Agafia attrapa alors le CD, se leva alors gentiment et dépoussiéra ses habits. L'inconnue devant elle lui souriait. La forme que prenait sa bouche semblait déteindre avec son visage pâle et sa cicatrice. Peut être qu'elle n'était pas habituée à sourire, ou peut être juste que ce sourire n'était pas né ou ancré sur ce visage. C'était peut être ça, qui le rendait si magique. La chercheuse du rougir légèrement car elle sentit ses joues devenir chaudes tout à coup.


- Je vous renseignerais volontiers !

Elle fit une petite pause puis enchaîna.

- Je m'appelle Agafia, pour vous servir !

Elle tendit la main à l'inconnue juste après s'être remis une mèche de ses cheveux bleu derrière son oreille. Elle continua.

- Dans le Karaoke, le tout, c'est l'instrumental! Il vous faut certain instruments phares dans la compilation, sinon, autant demander à une amie de venir faire la mélodie derrière.Vous aurez le même résultat. Dit-elle en plaisantant.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


Revenir en haut Aller en bas
 
Mes toilettes n'ont plus de papiers hygiéniques [PV Era]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Maître Façonneur, une Sorcière, un tas de papiers et plein d'abrutis! [Tahly]
» Pour Hortefeux, les sans-papiers ne sont pas propres
» Les meilleures scènes de toilettes
» Règle n°3 : méfiez-vous des toilettes ✗ le 24/02 vers 14h58
» Un microbe, un virus, des toilettes [19.01 à 16h]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: Le Quartier Des Boutiques :: Le Centre Commercial-
Sauter vers: