Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des retrouvailles ? (PV Jodie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mena Holy
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 160

Identité
Age: 20 ans
Origine: Australie
Métier: Professeur d'Art

MessageSujet: Des retrouvailles ? (PV Jodie)   Jeu 4 Aoû 2016 - 0:28

Cela faisait un moment maintenant que Mena était arrivée sur l’île. Elle s’était habituée un peu plus aux habitantes et avait petit à petit retrouvé son caractère d’antan. Elle essayait tant bien que mal de ne plus penser à Reika, mais tout n’était pas toujours facile et elle devait faire avec. 

Elle passait son temps à peindre. Elle faisait autre chose que des portraits à présent mais cela restait tout de même son sujet favori. Elle n’arrêtait jamais de crayonner, d’esquisser et de colorer ses toiles et carnets de dessin. Mais il lui manquait toujours quelque chose, quelque chose qui la ferait se sentir vivante, quelque chose qui lui permettrait de ressentir un frisson le temps d’un instant. 

Reika et elle avaient l’habitude de partir en moto. Bien évidemment Mena ne savait pas conduire ce genre d’engin, elle n’avait pas appris et avait plus passé son temps à serrer la taille de son amour de toute ses forces qu’à essayer de comprendre le fonctionnement de la machine. Mais malgré tous dans ces moments là elle la sentait, l’adrénaline monter. 
Elle avait donc décidé de se procurer une moto, une 125 pour commencer, manière d’essayer. Elle était totalement nulle et elle le savait. Elle voulait juste essayer.. juste ça. 
On lui conseilla en ville d’aller voir une certaine Jodie Shepard. Elle arriva au seule garage qu’on lui avait indiqué mais la jeune femme n’était pas là. Elle ne serait pas là les prochains jours d’ailleurs. 

Mena tenait réellement au plus vite à s’exercer. Il lui fallait une moto, il lui fallait ressentir ça à nouveau et au plus vite. Elle se renseigna une nouvelle fois; la jeune femme se trouvait donc sur la plage pour un footing matinal.
Elle passa par sa chambre prendre ses affaires de dessin. Autant elle ne serait pas là et elle en en profiterait donc pour dessiner un peu. 
La plage n’était qu’à quelques minutes de sa chambre. Elle marcha vite, pressée de rencontrer celle qui pourrait sans doute lui faire revivre ce genre de sensation.

Elle arriva enfin près du sable chaud. Il était encore tôt le matin mais le soleil chauffait déjà. Elle retira ses chaussures et laissa ses pieds caresser le sable. Qu’est ce que c’était agréable. 
La plage était grande, on ne pouvait qu’apercevoir des montagnes floues au loin et une toute petite cabane à pêcheur au bord de l’eau. 
Elle aperçut alors une silhouette assise non loin de là. Cela devait être elle. Elle s’avança doucement, ses chaussures toujours à la main. 

Ses sourcils se froncèrent un peu, le soleil était déjà éblouissant. Elle n’était plus qu’à quelques mètres de la jeune femme. Étrangement et inconsciemment son coeur se mit à battre un peu plus fort. Elle ne comprenait d’abord pas pourquoi. Elle s’avança encore un peu et stoppa net sa marche. Et là elle comprit.
Son coeur rata un battement. Sa poitrine se serra si fort qu’elle fut obligée d’agripper son propre T-shirt de toutes ses forces. Elle n’en croyait pas ses yeux. C’était tout simplement impossible. Un mauvais tour peut-être ? Une hallucination ? 

Elle recula d’un pas et la jeune femme devant elle sentit alors sa présence et se retourna. Ses yeux étaient d’un vert profond et ses beaux cheveux bruns descendaient dans son dos. Sa peau reflétait le soleil qui laissait apparaitre des bras fin mais musclés. Elle se releva alors sûrement intriguée par cette nouvelle venue.

Mena était encore en état de choc. Elle ne pouvait pas bouger, elle ne comprenait pas. C’était elle, c’était forcément elle.. Elle ouvrit alors la bouche légèrement..

- "Rei.. Reika ?"

Le son de sa voix était faible et emplit de sanglots. Mena la fixait encore et encore, scrutant la moindre parcelle de son visage, de son corps… Il n’y avait aucun doute. 
D’une voix plus sure et dans un élan d’espoir elle cria presque une nouvelle fois son prénom.

- "Reika !"

Un immense sourire parsemé de larmes vint alors s’attacher au visage de Mena. Elle n’était plus sur l’île, elle n’était plus là, perdue dans ce nouveau monde, non elle était avec Reika, elle l’avait retrouvé et son esprit était déjà ailleurs. Sans réfléchir une seul seconde, elle s’avança alors en courant et se jeta sur Jodie de toutes ses forces pour la serrer dans ses bras.

Même son parfum n’avait pas changé, rien n’avait changé. 



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"In peace, may you leave this shore.
In love, may you find the next.
Safe passage on your travels, until our final journey to the ground.
May we meet again."
Revenir en haut Aller en bas
http://holymena.tumblr.com
Jodie Shepard
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 22
Messages : 51

Identité
Age: 22 ans
Origine: Australienne
Métier: Mécanicienne

MessageSujet: Re: Des retrouvailles ? (PV Jodie)   Jeu 4 Aoû 2016 - 9:22

Il était encore tôt et pourtant, Jodie se trouvait sur la plage à courir, laissant les rayons de soleil se réveiller doucement contre sa peau et chauffant ses muscles pour la journée qui l'attendait. C'était une habitude qu'elle avait pris depuis qu'elle était arrivée ici : venir courir sur la plage tous les matins afin de débuter au mieux sa journée. Le sport lui manquait et avec cette petite alternative, elle avait l'impression de retrouver ses habitudes d'antan. Et puis voir la mer lui donnait l'impression de n'être jamais partie. De sentir que sa famille n'était pas loin, seulement à quelques pas, et que cette terre ne lui était pas totalement inconnue. Pourtant, l'horizon semblait infini, donnant l'impression que rien ne se trouvait derrière, ce qui était sans doute le cas. Ce monde, Eden, était un vrai mystère pour elle. Était-ce une planète ? Une autre dimension ? Avait-il la terre comme voisine ? Elle s'était documentée à la bibliothèque à ce sujet mais rien ne semblait répondre à ses interrogations et le centre de recherche, qui avait pour but d'étudier ce nouveau monde, semblait vide. Les habitantes d'Etiopia n'étaient-elles donc pas curieuses d'en apprendre plus ? Il fallait le faire quand même.

Au bout de plusieurs minutes, ses jambes se firent plus lourdes, ses muscles la tiraient et la chaleur commençait à devenir insupportable. Elle remplaça ses grandes foulées pour des plus petites pour finir par se contenter de marcher, déviant sur sa droite afin de rejoindre l'eau salée. Ses pieds rencontrèrent ainsi l'eau froide et cela lui fit un bien fou, si bien qu'elle poussa un long soupir. Se penchant en avant, elle récupéra de l'eau dans ses deux mains et s'en aspergea le visage afin de se rafraîchir un peu plus. Pas besoin d'aller prendre une douche ou quoique ce soit, elle avait la mer juste à côté d'elle. Peut-être qu'elle irait se baigner après, qui sait ? Mais pour le moment, ce n'était pas dans son projet de la minute. Elle se recula de quelques pas et se laissa tomber sur le sable, repliant ses jambes sur elle et posa son menton sur ses genoux. La mécanicienne voulait rester là encore un peu à contempler l'immensité, reflétant aisément le soleil qui se levait et se laissant bercer par le bruit des vagues. Cela lui rappelait son enfance, lorsqu'elle partait en vacances avec sa famille. Ils allaient toujours au même endroit en été, dans un petit village pas très fréquenté en Floride, bordé par la mer. Ils faisaient du camping la nuit et le reste de la journée, ils le passaient sur la plage, à faire des châteaux de sable ou à faire la course dans l'eau. Un de ses plus beaux souvenirs. Elle revoyait le visage de son père, de sa mère et de son crétin de frère. Tous les trois avaient leurs défauts mais leurs qualités surpassaient tout le reste. Elle n'aurait jamais imaginé qu'un jour, elle se dirait qu'ils lui manquait et pourtant, c'était bel et bien le cas.

Plusieurs minutes s'écoulèrent où elle resta immobile dans cette même position, laissant son corps se refroidir après l'effort mais des bruits se firent entendre derrière elle, signe que quelqu'un approchait. Quelqu'un ou quelque chose. Elle se retourna alors pour observer l'intrus, qui était simplement une jeune femme blonde. Enfin, le simplement aurait pu coller si elle ne tirait pas une tête totalement stupéfaite, comme si elle venait de voir un revenant. Ses yeux bleus la fixaient fébrilement, comme si ils cherchaient quelque chose dans les traits de son visage. Tout en observant l'inconnue, Jodie se releva, laissant le sable se coller à ses cuisses. C'est à ce moment que la blonde prit la parole, l'appelant visiblement par un prénom qui n'était pas le sien. Elle commençait à pleurer et avant même que la brune n'ait pu en placer une, elle se jeta sur elle pour venir la serrer dans ses bras, laissant ses larmes mouiller son débardeur.

Surprise, l'américaine resta immobile pendant un temps. Résumons-donc la situation : cette inconnue la prend visiblement pour quelqu'un d'autre, une personne à laquelle elle tient sinon elle n'aurait pas réagit de cette façon. Perdues de vue peut-être ? Ou pire, un décès. Et mouche, qu'est-ce qu'elle devait faire maintenant ? Dans tous les cas, les deux seule options qui se posaient à elle étaient cruelles. Soit elle lui faisait comprendre qu'elle se trompait de personne, ce qui lui briserait sans doute le cœur vu sa réaction, soit elle la laissait espérer encore un peu ce qui était totalement punissable au vu de l'éthique. Pourquoi fallait-elle qu'elle soit le sosie de quelqu'un d'autre ?

Elle décida tout de même de rendre son étreinte à l'inconnue, assez maladroitement, en se disant qu'un peu de réconfort ne lui ferait pas de mal. Quelques secondes, quelques minutes, elle n'en savait rien mais au bout d'un moment, elle relâcha la jeune et se recula légèrement pour lui faire face. Ses mains avaient glissé sur ses bras et elle pouvait voir à quel point sa peau contrastait avec la sienne. Blanche mais pas comme un cadavre, c'était comme de la crème avec des petites touches de beige. Mais ce n'était pas le moment de penser à de la peau ou a de la crème. Ses yeux se posèrent à nouveau sur leurs voisins bleus et elle ouvrit la bouche avant de la refermer aussitôt. Et mouche, qu'est-ce qu'elle pouvait dire ? Dans d'autres circonstances, elle lui aurait dit d’ambler que ce n'était pas elle mais là c'était différent, elle était quand même en train de pleurer. Pour une fois Jodie, essaye de faire les choses correctement, sois une bonne personne. Facile à dire. Rien ne pouvait sortir de sa bouche, comme si elle était devenue muette, craignant que ses mots brisent la jeune femme en plusieurs morceaux.

Elle se décida alors à secouer la tête, légèrement. Un petit mouvement tout simple dont elle espérait que le sens allait être compris par l'inconnue. Si elle pouvait se creuser un trou, là tout de suite, elle l'aurait certainement fait pour s'y cacher pendant plusieurs jours.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Mena Holy
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 160

Identité
Age: 20 ans
Origine: Australie
Métier: Professeur d'Art

MessageSujet: Re: Des retrouvailles ? (PV Jodie)   Jeu 4 Aoû 2016 - 19:02

Son coeur battait tellement fort et tellement vite. Elle n’en croyait toujours pas ses yeux, sa belle Reika était là, vivante entre ses bras. Son étreinte était chaude, sa peau, toujours aussi douce lui avait tellement manqué.

Elle resserra un peu plus ses bras autour d'elle, elle ne voulait tellement plus la lâcher. Cela faisait déjà plusieurs semaines qu’elle était morte et Mena essayait tant bien que mal de faire son deuil. Elle avait même recommencé à sourire grâce aux merveilleuses habitantes d’Etiopia. 
Mais rien ni personne n’aurait pu remplacer Reika. Elle savait au fond d’elle maintenant que sa vie pouvait encore être vécue et qu’elle avait la chance de pouvoir se lever chaque matin, voir se merveilleux paysage et rencontrer à nouveau de nouvelles personnes. 

Mais elle avait oublié tout ça le temps d’un instant, cette petite île et les dernières semaines passées. Elle s’était retrouvée pour la énième fois dans les bras de son amour.
Elle la serrait fort lui montrant toute la peine ressentie ces dernières semaines. Et quel fut son soulagement quand  ses bras se refermèrent dans son dos. 
Ils étaient fébriles et Mena n’avait pas l’habitude de ça. Elle aimait Reika et sa fougue, elle aimait Reika et le fait que ses câlins étaient toujours emplies de vie et de force. Quelque chose n’allait clairement pas.

Elle sentit les mains de la jeune femme glisser le long de ses bras. Mena frissonna à ce contact. Ses yeux étaient toujours fermés et un sourire des plus sincères ornait maintenant ses lèvres.
Malgré cette étrange étreinte elle se sentait bien, elle se sentait pour la première fois depuis longtemps, chez elle. 
Elle ouvrit enfin ses yeux et attrapa le regard de la mécanicienne qui n’avait pas encore prononcé un mot. Son regard bleu, intense et chaleureux se plongea alors dans ce magnifique regard émeraude. Quelque chose n’allait définitivement pas. 
Mena plissa alors le front et comprit alors son erreur. La demoiselle devant elle agitait alors la tête, gênée par leur précédent contact, gênée par l’engouement de la blonde. 

Elle se recula alors de quelques pas et se raidit. Ce n’était pas elle. À moins que .. Non ce n’était pas elle, Reika n’aurait jamais réagi comme ça.. Elle l’aurait.. Elle ne l’aurait jamais lâché et regardé avec autant de peur dans les yeux.
Car c’est ce qu’avait l’air de ressentir la jolie brune devant elle. Elle était pétrifiée et semblait vouloir partir très loin d’ici. Ça brisa le coeur de Mena l’espace d’une instant.
Elle avait beau comprendre petit à petit que ce n’était pas sa Reika adorée, cela n’en était pas moins douloureux.

Les traits de la jeune femme étaient tellement identiques aux siens. Même son regard, son expression lors de son arrivée, sa démarche et son comportement était le même. Et la voir s’éloigner d’elle ainsi ne pouvait être que difficile. 
Elle secoua la tête afin de reprendre ses esprits. Elle voulait parler, elle voulais s’expliquer mais elle était encore perturbée par cette apparition étrange.
Elle tendit le bras vers la jeune femme afin d’attraper le sien, afin de ressentir une nouvelle fois un contact avec elle mais se résigna au dernier moment. Elle le laissa retomber près de son corps et baissa la tête l’air abattu. 

Elle resta ainsi quelques secondes puis décida enfin de parler avec toute la gêne que l’on puisse imaginer avoir dans un moment pareil.

- "Je.. Je suis sincèrement désolée.. J’ai cru un instant que vous étiez elle.. je.."

Elle se mordit les lèvres et chercha alors dans son sac et à toute vitesse son carnet de croquis. Elle lui montra timidement comme pour prouver ses dires.
Des esquisses de Reika ornaient des pages entières, on reconnaissait la jeune femme entre mille. 
Il fallait que la situation change, ça en devenait gênant pour toutes les deux. Elle toussa un peu, respira un bon coup et finit par s’exprimer d’une voix plus claire et plus douce.

 - "Je m’appelle Mena.. Enchantée.."



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"In peace, may you leave this shore.
In love, may you find the next.
Safe passage on your travels, until our final journey to the ground.
May we meet again."
Revenir en haut Aller en bas
http://holymena.tumblr.com
Jodie Shepard
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 22
Messages : 51

Identité
Age: 22 ans
Origine: Australienne
Métier: Mécanicienne

MessageSujet: Re: Des retrouvailles ? (PV Jodie)   Lun 8 Aoû 2016 - 21:22

Pendant un instant, seulement quelques secondes, Jodie sentit que l'inconnue ne la croyait pas. Qu'elle était forcément la personne qu'elle avait connu, qu'il ne pouvait pas être autrement. Que les choses ne pouvaient pas être aussi cruelles. Qu'elle ne pouvait pas avoir aussi mal. Elle la voyait tendre son bras, le visage en larme, totalement sous le choc face à sa réaction mais la vérité s'insinua en elle rapidement, la faisant baisser son bras et sa tête par la même occasion : elle avait compris. Sans doute que son comportement jouait aussi son rôle de mauvaise personne, en plus de son signe de tête. Au moins, elle n'avait pas besoin de la convaincre et ça c'était un bon point, plus pour Jodie que pour elle. Ou inversement. Cela dépendait des points de vues en fait.

Chose sûre c'était que la blonde semblait totalement abattue par la nouvelle, étudiant les traits de la mécanicienne afin de déceler, sans doute, une différence à mettre entre elle et cette Reika. Mais visiblement, il n'y en avait pas. Elle ne pouvait pas se rassurer un peu plus en se disant que la nature avait mis une barrière entre elles, qu'elle s'était trompée à cause de ça. Ou quelque chose comme ça. Jodie ne pouvait décemment pas savoir tout ce qui lui passait par la tête, ni même ce qu'elle éprouvait en cet instant avec une précision folle. Elle pouvait simplement deviner et c'était assez pour qu'elle ne se sente carrément pas à sa place. Et puis mouche quoi, encore une fois, elle n'avait pas demandé à être un sosie et faire de la peine sans même le vouloir.

Après quelques secondes pesantes de silence, l'inconnue pris finalement la parole en bégayant, aucunement sûre d'elle. Elle s'excusa, lui expliquant également la raison de sa réaction même si la brune l'avait facilement compris. Elle resta muette, lui laissant tout le temps qu'elle voulait pour parler, ses pieds s'enfonçant un peu plus dans le sable. Elle imaginait son corps se faire aspirer par les grains de sable, afin de se cacher de tout ça. La blonde fouilla alors dans son sac et lui montra un carnet de croquis, ou plutôt une page en particulier où son portait craché y était dessiné. Surprise, l'américaine se pencha et plissa les yeux pour voir un peu plus les traits de cette personne qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau. Elle avait vraiment l'impression de se voir, d'être face à un miroir. A présent, elle comprenait la facilité avec laquelle cette inconnue avait pu la prendre pour quelqu'un d'autre. N'importe qui aurait fait l'erreur. C'était troublant. Elle abaissa ensuite le dessin, gênée, et se présenta ensuite. Bon, et là, qu'est-ce qu'elle devait faire ? Taper la discute ? Après ce qui c'était passé ? Ce serait bien étrange. D'habitude elle était loin de fuir les choses étranges mais là, elle ne voulait pas déranger plus que ça la jeune blonde, au contraire.

« - Y a pas de mal débuta-t-elle en se grattant le cou. Moi c'est Jodie. »

Depuis quand se présentait-elle aux autres ? D'habitude elle ne faisait que mettre ces conventions de politesse de côté pour faire ses trucs bizarres, ses trucs que peu de personnes feraient. Dire ce qui lui passait pas la tête. Sauf que là, elle était affreusement mal à l'aise et tout semblait s'embrouiller dans sa tête. Plus que d'habitude du moins.

« - C'est dingue comment elle me ressemble lâcha-t-elle en pointant son carnet du doigt et avec un sourire d'idiote. »

Mais mouche Jodie pourquoi tu souris ? Tu le fais exprès ? Tu cherches à enfoncer le couteau dans la plaie ? bulle. Elle lâcha un soupir et passa une main sur son visage. Voilà elle était nerveuse et elle disait que des conneries. Elle en oublia d'ailleurs totalement son petit footing d'il y a quelques minutes, qui lui avait fait pourtant le plus grand bien, et avait l'impression d'être tout juste sortie du lit après une nuit difficile, emplie de cauchemars et autres.

« - N'écoute pas ce que je dis, j'vais y aller. »

Et sans attendre de réponse de sa part, elle commença à s'éloigner, se dirigeant vers ses chaussures qu'elle avait laissé à quelques mètres d'ici. Là elle allait pouvoir se cacher dans un trou et ne pas refaire surface avant quelques temps. Néanmoins, elle s'arrêta et se retourna pour jeter un dernier coup d’œil à Mena. Elle avait le droit de la laisser comme ça, après tout ça ? Elle devait se sentir mal, elle aussi, et partir comme une lâche ne faisait aucunement d'elle une bonne personne. Bon, allez, fais ta bonne action débile.

« - Hm euh... Ça va aller ? T'as besoin de quelque chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Mena Holy
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 160

Identité
Age: 20 ans
Origine: Australie
Métier: Professeur d'Art

MessageSujet: Re: Des retrouvailles ? (PV Jodie)   Ven 12 Aoû 2016 - 14:28

Elle s’appelait donc Jodie.. Mena restait perplexe malgré tout. La situation était gênante car à aucun moment elle n’aurait pensé tomber sur le double de Reika. Elle se sentait obligée de fixer le centre de son regard pour remarquer qu’elle n’était pas elle car chaque expression de la demoiselle pouvait se retranscrire à la perfection sur les dessins que Mena lui présentait.
La brune aux yeux verts était apparement d’accord avec elle, observant chaque trait de crayon présent sur son carnet? Au moins elle ne la prendrait pas pour une folle, enfin peut-être. L’espace d’une instant, la blonde avait vraiment cru revoir Reika, en même temps sur cette île tout était possible. Tout l’était n’est-ce pas ?
Evidemment que son coeur se serra lorsqu’elle remarqua son erreur, évidemment qu’elle fut en état de choc. Et elle aurait préféré que cela soit un rêve, une illusion. Elle devait maintenant vivre au quotidien avec l’image de sa compagne décédée en face des yeux. Et ça n’allait surement pas être facile.


Il n’y avait aucun mal dans ses paroles mais Jodie sembla se braquer. Elle était confuse, se touchant le visage, détournant le regard de celui de Mena. Elle la vit s’éloigner et son coeur se serra. Arrête Mena ce n’est pas elle ! Elle souffla un bon cou et se rappela alors pourquoi elle était à présent sur la plage.
Elle allait enfin prendre la parole quand la brune devant elle s’exprima alors. Besoin de quelque chose ? Ah oui.. la moto.

Mon dieu mais qu’est ce qu’elle lui ressemble.. En se retournant ses longs cheveux bruns avaient balayés son beau visage et Mena ne put s’empêcher d’admirer la scène. Elle était elle, elle était tellement elle. Elle se rappela alors pourquoi elle était tombée amoureuse de Reika. Évidemment, ,dans le coeur de Mena, sa beauté surpassait tout mais ce qu’elle avait aimé le plus chez son grand amour, c’était sa personnalité. Désinvolte parfois, pouvant être froide et tendre à la fois. Reika avait une personnalité qui permettait de ne jamais s’ennuyer et toujours aller de l’avant.
Elle ne connaissait pas encore Jodie et espérait au fond de son coeur que leur comportements allaient être différents, elle ne voulait à avoir à supporter de retomber amoureuse de la même personne. Elle avait aimé Reika pour ce qu’elle était, unique à ses yeux.

Elle sortit de ses pensées, Jodie attendant toujours une réponse. Elle ne voulait pas la faire attendre, la situation était déjà assez compliquée comme ça.

- "Je cherche une certaine Jodie Shepard.. Je pense qu’il s’agit de toi. "

Elle la regardait toujours fixement dans les yeux, elle ne voulait pas se reperdre dans ses souvenirs.

- "En réalité je cherche une mécano, j’aimerais acheter une moto, ou du moins, je pense en avoir trouvé une et j’aimerais la retaper un peu.. "

La demoiselle devant elle la regardait toujours. Son air avait légèrement changé mais Mena pouvait encore lire en elle son désir de fuir.
Elle ne connaissait pas encore très bien ces lieux et ses habitants et ne savait pas si elle aurait la chance de tomber sur une autre mécanicienne avant un moment. Elle avait des amies certes, et certaines auraient pu lui donner des leçons de conduite ou même l’aider dans son projet. Mais tout était légèrement compliqué et Mena préférait faire intervenir une personne extérieur. Mais à savoir que celle-ci serait Reika, enfin non Jodie, elle se serait abstenue. Mais il était trop tard et il fallait qu’elle accepte d’intervenir, il fallait que leur relation change et redevienne le plus normal possible. Elle voulait sa moto et la blonde n’était pas du genre à se laisser abattre.

- "Je suis vraiment désolée pour tout à l’heure. Vraiment. Je sais qu’on est partit du mauvais pied, mais j’ai vraiment besoin de ton aide.. Tu crois que tu serais dispo ?"

Mena ne savait pas trop ou se mettre, toute cette situation était étrange mais elle commençait à se faire à l’idée de l’avoir en face d’elle. Après tout ce n’était pas Reika, il n’y avait aucune raison de la fixer ainsi. N’est ce pas ?
Elle se perdait une nouvelle fois dans ce regard émeraude et tourna légèrement la tête comme pour chasser des pensées qu’elle n’aurait jamais du avoir.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"In peace, may you leave this shore.
In love, may you find the next.
Safe passage on your travels, until our final journey to the ground.
May we meet again."
Revenir en haut Aller en bas
http://holymena.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des retrouvailles ? (PV Jodie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des retrouvailles ? (PV Jodie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: La Campagne :: La Plage-
Sauter vers: