Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bonjour, un peu de rêve éveillé dans votre thé ? [PV Louise et Diana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anastasia Aimée
•◦ Fraîchement Arrivée ◦•
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 20
Messages : 36

Identité
Age: 30 ans
Origine: Russe
Métier: Infirmière

MessageSujet: Bonjour, un peu de rêve éveillé dans votre thé ? [PV Louise et Diana]   Sam 30 Juil 2016 - 0:45

Je me laissais ensuite guidée par cette dame qui m'avait accueillie après Louise. Toute cette atmosphère m'intriguait, il y avait énormément de mystère ici... Je me sentais curieuse, oui. Cette zone à l'air de respirer la liberté et si j'en crois les dires de Diana, il est à 100% peuplé de femme. Pas un homme, pas un seul... Elles semblaient toutes si heureuse pourtant, paisible même... La ville où j'étais semblait économiquement stable en plus. Alors... Ça veut dire que l'on peut vivre sans la présence des hommes ?

La marche dura plusieurs minutes, un silence pesait un peu sur nos pas. Mon regard se posait partout, sur le moindre détail qui sautait à ma vu. La balade se finit devant une petite maison faite de bois et d’ornement avec comme écriteau « Le Chashitsu », en rentrant dedans, je m'aperçu que c'était une belle maison de thé, coquette, accueillante...
J'essayais de suivre un peu les gestes des autres personnes d'ici, afin de ne pas casser la coutume par politesse. Je voyais des femmes assises, certaines étaient seuls, d'autre parlait et riait entre elles. Une serveuse, probablement patronne de cette délicate maison passait de table en table avant de chercher les commandes. Nous nous asseyons sur une belle table ronde en bois, il y avait des petites nappes en dentelle blanche brodé, nous étions positionné dans un coin plus ou moins proche des fenêtres, ce qui laissait voir sur notre table un doux rayons de soleil.

Je posais mes longs doigt fin sur l'emplacement de mon cœur et brisa alors le silence pour dire d'une voix douce.

" Merci infiniment Diana de nous avoir guidées à la ville. Cette maison de thé est charmante. "

La mémoire me revenu alors, qu'elle sotte, je devais réparer Ubu, mais avec toutes ses informations à gérer, cela m'étais sortit de la tête. Je tourna alors mon visage vers Louise et je continuais sur ma lancée.

" Louise, ma petite, veux-tu toujours que je soigne ton ami Ubu ? Il sera entre de bonne main, je suis infirmière et spécialisé dans la réparation de doudou avec ma fille haha. "

Soudainement, elle m'était revenu à l'esprit, Anna... Après mes mots, j'eus un petit blocage d'à peine quelques secondes, mais je me ressaisie en souriant avec une grande tendresse.

En réparant l'ourson de la petite, j'allais pouvoir aussi discuter avec Diana, je veux sincèrement en apprendre plus ici. Beaucoup de zone d'ombre sont à éclaircir. J'ai l'impression de vivre un rêve éveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Diana Oflanagan
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 28
Messages : 24

Identité
Age: 24 Ans
Origine: Irlande du Nord
Métier: Peintre

MessageSujet: Re: Bonjour, un peu de rêve éveillé dans votre thé ? [PV Louise et Diana]   Lun 8 Aoû 2016 - 14:54

Diana ne s'attendit pas une seconde à ce que la petite fille lui propose de l'aide pour retrouver ses bras, elle ouvrit de grands yeux étonnés par une telle idée. La jeune irlandaise appréciait la spontanéité de cette petite fille et elle rejeta la tête en arrière pour rigoler amusée par cette enfant encore innocente. Il lui fallut un petit moment pour se remettre de ce fou rire et elle regarda la fillette ses yeux verts encore emplit de larmes de rire avant de lui dire.

" c'est gentil ma petite, mais tu sais je ne suis pas malheureuse de ne plus avoir de bras, mes pieds me servent de mains, je peux écrire, peindre et manger avec mes pieds, je suis née sans bras, je suis habituée à me débrouiller autrement ! Mais c'est très gentil de me proposer cela!"

Elle regarda ensuite Anastasia encore amusée avant de lui dire avec "allons-y ! " Elle la guida ensuite dans Etiopia en lui montrant les endroits important "la-bas c'est la résidence, toutes les habitantes y habites, sauf les membres du ZEPHIRE, ce sont des miliaires et celles qui veilles à faire régner l'ordre et la justice, un peu comme des policiers!" Expliqua-t'elle en désignant le bâtiment en pointant son pied dans sa direction.

Elles avancèrent un peu plus dans la ville et elle désigna un autre grand bâtiment avec un escaliers en pierre."Voici la mairie, le village est géré par la maire Misato, je ne l'ai jamais rencontré personnellement, mais il parait qu'elle est très gentille!"

Enfin elles traversèrent le quartier commerçant et elle désigna un restaurant "si vous voulez savoir, c'est ici qu'on mange les meilleurs plats de poissons et de fruit de mer ! " Elles arrivèrent enfin devant l'enseigne du Chachitsu "voilà ! Nous y sommes ! " Dit-elle fièrement avant d'entrer après Anastasia et la petite fille.

Anastasia complimenta l'endroit et Diana lui répondit fièrement "n'est-ce pas ? Pour tout vous dire, c'est la première fois que je viens ici ! Prenez ce qui vous fait envie toutes les deux, c'est moi qui vous invite !" Diana choisit un morceau de gâteau au fraise avec de la crème fraîche et un cappuccino avec des copeaux de chocolat sur le dessus.

Effectivement, si quelqu'un doutait de sa capacité à se débrouiller, il pouvait être rassuré, Diana se lava et désinfecta ses pieds avec une lingettes prévue à cet effet avant de saisir sa tasse entre ses doigts de pied pour boire et sa cuillère avec son autre pied pour manger une bouchée de gâteau.

Diana écouta Anastasia demander à la fillette si elle voulait toujours lui réparer son ours en peluche et expliqua qu'elle avait une fille. Diana la regarda un peu troublée, elle parlait de sa fille, mais il n'y avait personne avec elle. La jeune irlandaise se doutait que ce devait-être la raison pour laquelle cette femme était sur Etiopia, peut-être était-elle décédée ? Perdue ? Enlevée ? Des scénarios plus triste les uns que les autres vint à son esprit, mais elle tenta de ne pas le montrer. Cette femme avait besoin de tout sauf qu'on ne la prenne en pitié !



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Louise De Strelitz-Reuss
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 48

Identité
Age: 8 Jahre
Origine: Deutsch
Métier: Student

MessageSujet: Re: Bonjour, un peu de rêve éveillé dans votre thé ? [PV Louise et Diana]   Mar 9 Aoû 2016 - 17:53


Madame Diana rigola très fort, pendant longtemps. Mais pourtant on aurait dit qu'elle pleurait en même temps. Elle avait des larmes dans les yeux, mais sa bouche s'étirait en un sourire maximal. Je ne savais pas si je devais m'excuser encore ou rigoler avec elle. C'est pourquoi je restais un peu silencieuse, en espérant qu'elle aille bien.


- C'est gentil ma petite, mais tu sais je ne suis pas malheureuse de ne plus avoir de bras, mes pieds me servent de mains, je peux écrire, peindre et manger avec mes pieds...

Quoi? Elle peut vraiment faire tout ça? Quelle chance !!! Moi quand j'étais petite j'ai toujours voulu essayer de manger avec mes pieds, mais dès la première fois, j'ai été gronder fort par papa. Alors je n'ai plus jamais essayé. Quelle veine elle a cette dame de pouvoir le faire sans que personne lui crie dessus. Et en plus, elle peut peindre? J'adore la peinture. Même si je suis un peu nulle.

J'avais envie de lui dire tout ça, de lui demander si un jour on aurait pu ensemble faire de la peinture, même avec les pieds, mais là, les deux adultes commencèrent à marcher et j'abandonnai mes pensées, en courant vers Anastasia. Je me blottis un peu contre sa robe, ainsi de ma petite main, je pouvais l'accrocher. Comme on marchait, très vite pour moi, j'avais peur de me perdre, alors comme ça j'étais en sécurité.


- Là-bas c'est la résidence, toutes les habitantes y habites, sauf les membres du ZEPHIRE, ce sont des miliaires et celles qui veilles à faire régner l'ordre et la justice, un peu comme des policiers!.



- Il y a aussi moi qui ne vit pas là bas. Avec d'autres petites filles de mon âge, on vit dans une garderie. Vous pourrez venir Anastasia un jour si vous voulez, et je vous présenterai mes maitresses.


Nous arrivâmes alors dans une belle maison en bois qui s'appellait Cha...Chai-chi-....Voilà, quelque chose. Parce que je ne sais pas lire et enfait c'est pas très important son nom. On entendait des filles rigoler, des cuillères tourner dans les tasses, des petits oiseaux chanter...C'était presque un paradis ici, comme tout Etiopia d'ailleurs. J'étais toute excitée à l'idée de m'asseoir, c'est pourquoi je pris place toute suite sur la chaise en bois, avec un coeur derrière. Mes petits pieds trainaient dans le vide et j'en profitai pour me balancer.

- Prenez ce qui vous fait envie toutes les deux, c'est moi qui vous invite !


Tout ce que je veux?? J'ai envie d'un gros gâteau au chocolat avec des fraises dessus, et dedans des bonbon. Et mettre de la crème chantilly par dessus. Et pourquoi pas aussi des profiteroles, au chocolat toujours. Et des biscuits, des biscuits avec des pépites de chocolat, pleins de pépites. Oui...oui mais Non. Louise, tu es une demoiselle, tu ne vas pas commencer à prendre plein de dessert et faire payer à cette gentille dame. En plus, le chocolat ce n'est pas bien pour toi. Oui, c'est sûr que c'est ce que maman aurait dit.


- Est-ce que je pourrais avoir une tasse de chocol...Non de Sirop à la menthe?


Dis-je en essayant de me retenir. Je me mordis un peu les lèvres et commençait à regarder en bas, lorsque Madame Anastasia me parla de Ubu. Ouf, le malaise que j'avais ressenti était vite dissipé.


- Oh oui s'il vous plait Madame Anastasia. Je vous serai reconnaissante de pouvoir soigner mon Ubu. Il est si maladroit.


Je balançais mes pieds toujours plus vite sous la table et sans me rendre compte de la bêtise que j'allais commettre, je dis :


- Vous avez une fille? Un jour elle voudra bien venir jouer avec moi au parc? Ici on est pas beaucoup, et des fois je m'ennuie toute seule...



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Aimée
•◦ Fraîchement Arrivée ◦•
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 20
Messages : 36

Identité
Age: 30 ans
Origine: Russe
Métier: Infirmière

MessageSujet: Re: Bonjour, un peu de rêve éveillé dans votre thé ? [PV Louise et Diana]   Sam 10 Sep 2016 - 17:58

- Oh oui s'il vous plait Madame Anastasia. Je vous serai reconnaissante de pouvoir soigner mon Ubu. Il est si maladroit.

Me dit avec entrain la petite fille. Je souriais et pris son ours en peluche dans ma main droite, fouillant dans mon sac noir de l'autre main pour y sortir une petite trousse de couture que je posais sur la table. Parfois, je jetais des coups d’œil à Diana, quelle agilité avait-elle avec ses pieds, on sentait vraiment que ceci était pour elle, des secondes mains.
C'est fou, ici, je me sentais plutôt apaisée, comme-ci une part de violence avait disparu dans se monde qui semblait nouveau. Façonné à l'image des femmes sans que cela n'en vienne à devenir malsain.

Alors que je m’apprêtais à commander une simple tasse de sirop de violette, la question de la petite fille était pour moi comme une grande claque. Je ne lui en voulais pas, elle est si jeune, innocente... Bien-sûr qu'elle ne sait pas pour Anna... J'avais terriblement envie de pleurer, car des simples mots peuvent être si puissant pour les cœurs fragiles.

On ne peut pas savoir à quel point il est dur de perdre son enfant. Perdre son enfant, c'est un échec parental en premier lieu, mais aussi une douleur qui ne s'effacera pas. On se créer des mondes fait de " et si... " pour se rejeter probablement la faute sur soit et s'imaginer que le passé aurait été autre qu'une fatalité cruelle et sans nom.
Et si je n'étais pas partit travailler, restant mère au foyer comme j'aurais dû l'être... Et si j'avais eu le courage de fuir loin de cette relation avec ma fille, et si...! Et si...

Mes yeux étaient un peu brillant à toutes ses pensées, car je n'avais qu'une seule envie, c'était de me laisser aller à pleurer. Pourtant, au travers de Louise, je pensais à Anna. Me disant que les enfants ne doivent pas voir des parents faibles, mais des parents fort et aimant. J'inspirais posément pour me reprendre en main et dit avec un sourire un peu triste, mais toujours si doux en me focalisant sur la couture de cette peluche.

" Eh bien pour être honnête Louise, j'en avais une autrefois... Elle aurait beaucoup aimé jouer dans le parc avec toi, car elle aussi s'ennuyait un peu quant elle n'était pas avec ses copines d'école. Malheureusement. Elle... " Ma voix s'étranglait un peu, sans être pour autant extrêmement audible. " Elle est partit au ciel, maintenant, je pense qu'elle doit jouer avec les chérubins qui veille sur nous tous. Un jour, je pourrais la serrer dans mes bras à nouveau, mais pas avant très longtemps je le crains. "

Je continuais de recoudre le membre d'Ubu, poursuivant pour dissiper cette atmosphère triste et pesant.

" Je prendrais bien du sirop à la violette et une part de gâteau au chocolat. Mon pêché mignon haha. Si vous voulez, nous partagerons cette part toutes ensembles ! "

Je souriais avec une grande gentillesse et de fil en aiguille, patientant pour notre commande, Ubu reprenait si je puis dire, du poil de la bête.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour, un peu de rêve éveillé dans votre thé ? [PV Louise et Diana]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour, un peu de rêve éveillé dans votre thé ? [PV Louise et Diana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adieu Haiti, Bonjour Dominicanie
» bonjour [pv Petit Matin]
» Bonjour de Thibaut
» bonjour de la lituanie
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: Le Quartier des Loisirs :: Le Chashitsu-
Sauter vers: