Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hmm.. (Libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Mena Holy
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 160

Identité
Age: 20 ans
Origine: Australie
Métier: Professeur d'Art

MessageSujet: Hmm.. (Libre)   Jeu 28 Juil 2016 - 2:44

Mena ouvrit donc les yeux ou du moins elle essaya. Entre le soleil et les larmes qui avaient tant coulé il était maintenant difficile pour elle de porter son regard sur le magnifique paysage se trouvant devant elle.
Elle se força tout de même, s’imaginant encore devoir rentrer chez elle. Elle s’appuya contre l’arbre sur lequel elle s’était endormie quelques heures plus tôt mais ne sentit qu’une surface lisse et froide. Elle se concentra quelques instants et déglutit à la vue de cet immense portail se trouvant désormais devant elle.
Elle l’observa de haut en bas puis de bas en haut. Mais qu’est ce que .. ? Elle se tourna alors et son coeur se mit à accélérer. Sa tête se mit à tourner et elle se posa à nouveau contre le portail.


- "Mais.. qu’est.. c’est quoi c’bord..  ?"


Elle respira un bon coup, replaça sa mèche de cheveux blonds derrière ses oreilles et observa le paysage devant elle. Tout semblait si paisible, tout semblait si doux et il régnait là une atmosphère agréable, ce genre d’atmosphère que l’on ne retrouve que lorsque l’on se sent entouré des gens que l’on aime.
Elle secoua sa tête quelques instants afin de reprendre ses esprits. Ne te laisse pas aller Mena, ce n’est pas le moment. Rien ni personne ne pourrait lui faire oublier que quelques heures plus tôt sa moitié lui fut enlevée, rien. Aucune fleur, aucun arbre, ni ce soleil si doux.. ni ce ciel si bleu.. ni.. 

Les larmes lui montèrent aux yeux et sans s’en rendre compte elles commencèrent à couler le long de ses joues. Ce n’étaient pas des larmes de tristesse, celles-ci avaient bien trop coulées ces derniers jours, non il y avait là comme un goût de soulagement. 
Mena ne voulait pas ressentir ça, elle n’avait pas le droit d’être soulagée ou apaisée. Pas encore, pas maintenant alors que son monde entier venait à peine de s’écrouler. 

Elle racla sa gorge, essuya son visage et ramassa son sac. En le soulevant elle fit tomber son carnet de croquis. Elle ne l’avait pas ouvert depuis.. Depuis que Reika était "partie". Elle se mit à nouveau dans l’herbe, adossée au portail et le feuilleta. Elle avait dessiné ses lèvres, puis sa clavicule. On pouvait apercevoir le croquis de son dos et de ses seins et enfin au centre de son carnet sur deux pages se trouvait son chef d’oeuvre : son regard. 

Ces yeux émeraudes qui l’avaient, depuis le début, attrapé et enlacé. Elle regarda son dessin et pour la première fois depuis bien longtemps maintenant les commissures de ses lèvres remontèrent légèrement. Ce n’était pas un sourire exprimant la joie, non, il était rempli de peine et de nostalgie. 

Une goûte coula sur son carnet, elle l’essuya et continua de tourner les pages jusqu’à la fin. Elle allait fermer son carnet quand elle vit sur la dernière page une phrase, une toute petite phrase.. 


«I’ll always be with you. 


R.»


Elle serra si fort son carnet que celui-ci se plia un peu sous la pression. Elle resta là quelques instants puis soupira et le rangea dans son sac. Elle se leva, tapota ses jambes et passa son sac au dessus de sa tête pour le poser sur son épaule. Elle attrapa son pendentif et le fit tourner dans ses doigts puis le replaça sous son t-shirt. 


- "Tu seras toujours là.."


Elle s’éloigna du portail près duquel elle avait atterri et se dirigea vers le seul chemin qui se trouvait maintenant devant ses yeux. 




● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"In peace, may you leave this shore.
In love, may you find the next.
Safe passage on your travels, until our final journey to the ground.
May we meet again."
Revenir en haut Aller en bas
http://holymena.tumblr.com
Alina Descombey
Âme, Corps et Esprit d'Etiopienne ♞
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 30
Messages : 31

Identité
Age: 16 Ans
Origine: Française
Métier: Danseuse

MessageSujet: Re: Hmm.. (Libre)   Lun 1 Aoû 2016 - 12:17

Il faisait encore nuit lorsqu'Alina ouvrit ses beaux yeux bleu. Ces cils battirent quelques fois ses joues, puis elle s'étira. Elle sortit du lit, enfila sa tenue sportive préparée la veille, posa son linge sur ses épaules, laça ses chaussures et ouvrit la porte de sa chambre. Il n'y avait pas un bruit. Toutes les habitantes devaient encore dormir. La danseuse devait être une des seules réveillées. Comme à son habitude, tôt le matin Alina allait courir. Elle aimait écouter la nature se lever, sentir le frais contre ses joues, voir l'aurore sur les paysages atypiques d'Etiopia.

L'heure s'était écoulée. Le ciel était teinté d'une couleur orangée. Le soleil était encore très bas et un léger vent faisait valdinguer la jolie queue de cheval que la danseuse s'était faite. Elle marchait rapidement, pour continuer son entrainement. Lorsqu'elle serait arrivée en bas de la résidence, elle aurait pratiquer son étirement. Alors qu'elle passait devant le portail d'Etiopia, elle aperçut une silhouette au loin. Celle-ci semblait regarder autour d'elle, comme étonnée. Cela devait être une nouvelle arrivante.

Alina accéléra le pas. Elle n'avait pas besoin de dire ou de faire quoi que ce soit. Dans ce parc se trouvait la loge de la vieille Ouz Mama qui, depuis son arrivée, avait décidé d'accueillir les nouvelles Etiopiennes. Alors qu'elle s'éloignait de l'inconnue, elle fut tout de même curieuse de savoir ce à quoi elle ressemblait. Ainsi, elle tourna légèrement son visage pour regarder derrière elle. Avec le rayon du soleil se projectant directement sur son visage, Alina put reconnaitre une jeune fille blonde, au teint pâle. Elle ressemblait à une de ses beautés naturelles, qui n'ont besoin de rien pour rayonner. Comme si la nature leur avait fourni une chevelure de rêve, des yeux lumineux et une peau parfaite.

La danseuse, comme a son habitude, sentit qu'une compétition entre elle et cette femme à la chevelure dorée naissait. Elle ne savait probablement pas où elle était, ni pourquoi elle était arrivée là. En tant que habitante d'Eden depuis quelques temps déjà, Alina se sentait savoir au moins quelque chose de plus qu'elle à ce sujet. C'est pourquoi, uniquement pour se mettre en avant elle-même, elle s'arrêta sur le chemin. Elle remis derrière son oreille la mèche de cheveux qui volait au vent, pris son plus beau sourire et dit d'une voix plutôt haute :


- Bonjour, avez-vous besoin d'aide?



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Mena Holy
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 160

Identité
Age: 20 ans
Origine: Australie
Métier: Professeur d'Art

MessageSujet: Re: Hmm.. (Libre)   Mar 2 Aoû 2016 - 7:43

Elle s’était enfin décidée à avancer. Peut-être aurait-t-elle du dormir davantage, il était tôt, beaucoup trop tôt pour que quelqu’un soit levé et apte à lui venir en aide. Elle aperçut alors une sorte de cabane au loin, elle s’avança un peu, regarda par la fenêtre mais il n’y avait rien. Peut-être la personne vivant ici était simplement absente, enfin si il y avait quelqu’un ici. Elle n’était certaine de rien si ce n’est que sa poitrine toujours endolorie continuait de battre de plus en plus fort du à l’excitation ressentie grâce à ce nouveau lieu. 

Il fallait qu’elle continue; elle ne pouvait rester ici éternellement, elle commençait d’ailleurs à avoir faim et soif. Elle se retourna alors, décidant de continuer sur le chemin vu précédemment.
Elle sursauta et son coeur rata une pulsation. Elle n’était définitivement pas seule en ce lieu. 
Devant elle se trouvait une jeune femme, frêle d’apparence mais qui possédait un regard à la fois glacial et hautain.

Mena savait lire les gens, elle arrivait en un regard à comprendre une personne rien qu’en plongeant ses yeux bleus si magnifiques dans ceux de ces interlocuteurs. 
Et ce fut la même chose ici. Mais tout n'était que contradiction. Comment cette fille pouvait-t-elle à la fois être si froide et à la fois vouloir l’aider ? Elle ne pouvait lui faire confiance, quelque chose émanait de cette dernière, quelque chose qui ne plaisait vraiment pas à Mena.
Mais elle n’avait pas le choix, elle était coincée ici et c’était la seule voulant bien lui venir en aide. 
Peut-être se trompait-t-elle, peut-être. Elle tenta sa chance.

- "Bonjour, je.. je suis perdue je crois. Je ne comprends pas tout ce qu’il se passe et je viens d’arriver. Je suis arrivée par là.."

Elle indiqua alors le grand portail se trouvant désormais derrière elle.
Elle se retourna à nouveau et vit alors que la jeune femme devant elle la déshabillait du regard. Ses yeux si transparent la fixaient si intensément que cela en devenait gênant.
Elle se raidit alors et mit une mèche de ses cheveux derrière ses oreilles. Elle serra son sac contre elle, par réflexe assez stupide et continua malgré tout cette conversation.

- "Y aurait un endroit où j’pourrais me renseigner ? Je n’ai rien sur moi, si ce n’est mes affaires de dessin." 

Elle ouvrit son sac machinalement puis le referma fixant toujours la personne devant elle. Elle ne l’avait pas lâché du regard, toujours pas.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"In peace, may you leave this shore.
In love, may you find the next.
Safe passage on your travels, until our final journey to the ground.
May we meet again."
Revenir en haut Aller en bas
http://holymena.tumblr.com
Alina Descombey
Âme, Corps et Esprit d'Etiopienne ♞
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 30
Messages : 31

Identité
Age: 16 Ans
Origine: Française
Métier: Danseuse

MessageSujet: Re: Hmm.. (Libre)   Jeu 4 Aoû 2016 - 15:38


- Bonjour, je.. je suis perdue je crois. Je ne comprends pas tout ce qu’il se passe et je viens d’arriver. Je suis arrivée par là..

Entendant ces paroles, Alina poussa un profond soupir et détacha sa queue de cheval. Pourquoi diable s'était-elle arrêtée déjà? Uniquement pour son propre ego, et encore une fois, cela ne lui servait à rien. Cette fille devant elle semblait tellement perdue qu'elle en était pathétique.

- Si vous croyez être perdue, alors vous l'êtes. Etre perdu ce n'est pas simplement le fait de ne plus savoir où se trouve sa maison, mais bien ne plus retrouver le chemin qui mène à son coeur.

Elle balança sa tête de droite à gauche, faisant virevolter sa chevelure lilas. Un léger parfum de framboise s'en échappa. Elle passa son linge sur son front, puis le reposa sur ses épaules. C'est à ce moment qu'elle aperçu son cailler de dessin. Alina n'avait jamais été très intéressée par tout autre art que la danse. Cela pouvait sembler étonnant, vu sa passion aveugle pour le classique. Pourtant, elle se prit à guigner entre les pages, pour essayer de deviner ce que la jeune fille ébauchait dans son temps libre.

- Y aurait un endroit où j’pourrais me renseigner ? Je n’ai rien sur moi, si ce n’est mes affaires de dessin.

Alina cligna ses paupières deux fois et remontra lentement son regard pour croiser celui de l'inconnue. Ses yeux étaient presque un reflet des siens. Elle se prit alors à imaginer une Alina différente, dans un monde parallèle, devenue dessinatrice. C'était étrange. Elle n'avait jamais rêvé d'autre chose que de bouger sur le son d'un piano, de faire une révérence sur un violon, ou de sauter légèrement en accompagnant une harpe lointaine.

Quelques secondes plus tard, ou était-ce des minutes, une légère brise vint caresser son visage, la ramenant à la réalité. Une mèche de cheveux se colla sur ses lèvres et un joli papillon, d'un vert pomme, vint se poser sur son linge. Alina ne semblait pas l'avoir remarqué, et elle reprit :


- Est-ce vraiment nécessaire de savoir où vous êtes? Ne vous sentez vous pas en sécurité ici? Est-ce que quelqu'un vous attend de l'autre côté?

Toutes ces questions, Alina se les étaient posées le jour de son arrivée. Et elle avait du se rendre à l'évidence en y répondant par la négative. Elle n'allait manqué à personne, et personne ne lui manquerait. Malgré tout, alors qu'elle y pensait, un étrange sentiment de solitude s'empara lentement de son corps. Pour cacher ses émotions, elle inclina légèrement la tête en direction de son épaule droite, et se retrouva alors nez à nez avec le sublime insecte...



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Mena Holy
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 160

Identité
Age: 20 ans
Origine: Australie
Métier: Professeur d'Art

MessageSujet: Re: Hmm.. (Libre)   Ven 5 Aoû 2016 - 16:06


Mena ne savait pas quoi penser de la jeune femme. Étant tout juste arrivée sur l’ile elle ne connaissait rien de cet étrange monde si ce n’est le grand portail derrière elle. La jeune fille était donc la première personne qu’elle croisait et elle n’était toujours pas certaine que celle-ci soit amicale.

À la première réplique de la jeune femme, Mena se ficha. Qu’elle ose parler de mon coeur ! Elle la regarda, levant alors un sourcil; elle était en colère et triste, seule et totalement perdue. Géographiquement comme émotionnellement.
Elle n’avait pas besoin de leçon où qu’on lui dise quoi penser ou quoi ressentir. Elle voulait juste savoir ce qu’elle foutait là, si elle rêvait ou non.

L’inconnue bougea sa tête, ses cheveux se dispersant au vent, ce qui sortit Mena de ses pensées. Elle la regarda et s’aperçut alors que son carnet l’intéressait. Elle l’ouvrit un peu plus, mettant en avant quelques esquisses de Reika et s’exprima par la suite.
Après quoi il n’y eut plus un bruit. Sa demande n’était pas compliquée, avait-elle dit quelque chose de mal ? La jeune femme devant elle ne bougeait pas. Elle ne la comprenait clairement pas. Elle va me répondre ou .. ?
Quelques minutes passèrent et Mena était toujours devant elle. Elle hésita à bouger, il fallait qu’elle avance et si la jeune femme ne voulait pas l’aider alors cela lui était égal, elle trouverait par elle-même.
Elle ferma son sac, décidée à partir quand elle capta son regard. Mena se figea. Quelque chose n’était pas clair chez elle, son expression avait beau être en apparence froide voir cruelle, elle arrivait à voir au fond d’elle une sorte de mélancolie, de la tristesse peut-être.
Mais peut importe. Elle ne la connaissait pas et avait d’autres soucis en tête. Elle fit un pas et sentit le vent s’engouffrer dans sa belle chevelure blonde. Son parfum noix de coco s’échappant à son tour dans l’air. Elle ferma les yeux quelques instants puis les ouvrit à nouveau.

- "Est-ce vraiment nécessaire de savoir où vous êtes? Ne vous sentez vous pas en sécurité ici? Est-ce que quelqu'un vous attend de l'autre côté?"

Elle ne s’attendait pas à ce qu’elle parle à nouveau. Tant de questions en si peu de temps. Mena la regarda étonnée, elle sentit une sorte de gène monter en elle mélangée à de la colère. Elle ne savait pas pourquoi mais la jeune femme devant elle avait tendance à appuyer là où ça faisait mal. Elle soupira un bon coup et la fixa. Celle-ci semblait en vérité autant perdue qu’elle et elle n’y était pour rien si sa vie avait encore une fois été chamboulée de la sorte.

Elle essaya alors, d’un voix calme, de lui répondre le plus poliment possible. Mais on pouvait tout de même sentir une sorte d’agressivité dans sa voix.

- "Bien sur qu’il est nécéssaire de savoir où je suis, comment j’pourrais avancer sinon ?! Et non je ne me sens pas en sécurité ici !"

Elle mentait, si il y a bien une chose qu’elle ressentait par rapport à cet endroit c’était ça, le fait de se sentir protéger quoi qu’il arrive. Mais elle souffrait encore et voulait des réponses. Sa dernière question l’acheva.

- "Et non.. plus personne ne m’attend désormais !"

Elle avait été froide, se mordant les lèvres pour ne pas pleurer à nouveau. Elle ne voulait pas être rude envers la jeune femme, mais c’était plus fort qu’elle.
Elle ferma à nouveau les yeux, fronça ses sourcils de toutes ses forces afin de ne pas lui hurler dessus. Elle serra les dents et rouvrit les yeux, son regard cherchant la jeune femme afin de lui faire comprendre que l’interrogatoire était terminé.
Mais elle se ravisa quand elle vu son visage si triste. Et mince.. Elle s’en voulait, était-elle allée trop loin, avait-elle crié trop fort ?

- "J’suis désolée.. J’ai juste réellement besoin de comprendre c’qui m’arrive."

Elle était alors prête à partir.





● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"In peace, may you leave this shore.
In love, may you find the next.
Safe passage on your travels, until our final journey to the ground.
May we meet again."
Revenir en haut Aller en bas
http://holymena.tumblr.com
Alina Descombey
Âme, Corps et Esprit d'Etiopienne ♞
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 30
Messages : 31

Identité
Age: 16 Ans
Origine: Française
Métier: Danseuse

MessageSujet: Re: Hmm.. (Libre)   Mar 9 Aoû 2016 - 18:34


- J’suis désolée.. J’ai juste réellement besoin de comprendre c’qui m’arrive.

L'inconnue lui avait répondu sur un ton tout autant agressif que le sien. Les deux jeunes filles n'allaient pas s'entendre, du moins pas aujourd'hui ou pas comme ça. De toute façon, Alina ne s'entendait jamais avec personne. Elle n'avait pas connu les vrais amis, elle n'avait pas connu le regard d'appréciation qu'on jette à quelqu'un pour ce qu'il est, et non pour ce qu'il fait. La danseuse avait toujours tout donné pour devenir une étoile, et les personnes qui la fréquentaient étaient soit des hypocrites, soit des filles insupportables, tout comme elle.

- Y a pas besoin d'être désolée avec moi, rien ne m'atteint.

C'était faux, bien trop faux. Ce mensonge raisonnait dans sa tête. Elle était toujours touchée par les paroles, bien trop. Elle ressentait toujours les critiques, les regards méchants. Les sales coups qui lui avait été fait à l'école remontèrent alors dans ses pensées et elle du détourner le regard pour les faire se dissiper.

- Je vous aurai conseillé d'aller voir Misato, pour vos questions. Le problème, et ironie du sort, c'est qu'elle est dans le coma depuis maintenant deux ans.

Alina fit alors un sourire en coin. Même elle, n'avait jamais connu la maire de ce village. Partout où elle allait, elle entendait des gens parler bien de cette incroyable femme, qui a tout donné pour les protéger. C'était du n'importe quoi. Nous protéger de quoi? C'était un village qui avait atterrit sur une planète déserte, sans hommes. Il ne pouvait donc y avoir rien de très dangereux.

- De plus, je ne connais personne. Par contre, ce que je peux vous dire, c'est que depuis mon arrivée, je me suis débrouiller seule. J'ai marché, j'ai lu, j'ai essayé...Et j'ai fini par trouver ma chambre. Je peux vous montrer la résidence, et là-bas, peut être que vous trouverez quelqu'un de plus compétent.

Pourquoi Alina l'aidait? Pourquoi même lui parlait-elle? De toutes ses années passées ici, elle n'avait adressé la parole qu'à une poignée de filles. Elle n'était pas à l'aise avec les mots. Elle préférait danser, s'exprimer avec le corps. Peut être que ce qui l'a libérait un peu, c'était cette passion qu'elles semblaient avoir toute deux pour l'art. Pouvoir faire comprendre à l'autre nos sentiments à travers des mouvements...des mouvements précis de pied, de tête, de bras, de main...dans le dessin comme dans la danse.

Elle rougit alors en entendant le clocher au loin sonner 8h. Elle était restée bien plus longtemps que prévu dehors, et encore plus longtemps à parler avec cette demoiselle aux cheveux blond.


- Bon, vous venez? Moi je dois continuer ma marche rapide, pour mon entrainement, alors si vous me suivez, vous me suivez. Et si vous ne me suivez pas ben...vous ne me suivez pas.

Ses joues étaient encore rosées lorsqu'elle se retourna. Elle ne prit pas la peine de regarder si l'inconnue la suivait ou non. Elle était trop occupée à bien regarder où poser ses pieds sur le chemin caillouteux qui menait à la résidence.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Mena Holy
Habituée De La Région ✤
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 25
Messages : 160

Identité
Age: 20 ans
Origine: Australie
Métier: Professeur d'Art

MessageSujet: Re: Hmm.. (Libre)   Ven 12 Aoû 2016 - 22:35


Mena n’aimait pas ça, elle n’aimait pas ce genre de conversation, ce ton employé. Elle venait à peine d’arriver et voila sur qui elle tombait. La demoiselle devant elle était un vrai démon dans un corps d’ange. Sa façon de parler, de se comporter, tout pouvait être déplaisant. Elle paraissait, au premier coup d’oeil, hautaine à souhait, imbue d’elle-même et sans doute très fière.
Mais quand elle arrivait à croiser son regard, Mena pouvait voir bien plus que cette carapace. S’étant elle même fermée aux gens, elle arrivait parfaitement à distinguer leurs émotions.
C’était simplement une pauvre fillette aussi perdue qu’elle finalement.

Elle lui parla d’une étrange Misato et d’un sacrifice. La blonde ne comprenait rien et sincèrement à ce moment là, elle en avait strictement rien à cirer. Ce qu’elle voulait c’était simplement partir. Partir d’où elle ne le savait même pas et pour aller où encore moins.

La fillette lui proposa son aide. Mena n’aimait pas sa façon de parler et en plus elle parlait beaucoup pour ne rien dire. Elle souffla un bon coup sans s’en rendre compte. Si elle était la seule à pouvoir lui montrer le chemin, soit, elle la suivrait.
Son expression changea alors et sur ce masque froid et dur qu’elle portait deux petites joues roses firent leur apparition. Hmm, elle sait donc rougir ? Étrange.

La demoiselle se retourna alors vers et elle et lança sa dernière réplique. Mena avança alors sans broncher, les sourcils froncés et le pas lourd.

Le chemin qui menait à la résidence était réellement agréable. Des dizaines de cerisiers en fleurs bordaient le sentier et Mena se plaisait à admirer le paysage. Elle se serait d’ailleurs bien arrêtée quelques instants déposer quelques traits de crayons sur son carnet.
Mais elle n’en avait pas le temps, apparemment la jeune fille devant elle avait un train à prendre vu l’allure à laquelle elle marchait.
Mena n’était pas sportive certes, mais n’importe qui aurait eu du mal à suivre ce corps svelte qui se dandinait devant elle.

La blonde l’avait déjà remarqué mais il était vrai que l’inconnue avait un corps bien particulier. Elle était fine et élancée. Sûrement une artiste, une danseuse quelque chose dans le genre. Vu toute la grâce qu’elle se forçait à mettre dans ses mouvements c’était sans nul doute cela. Car c’est vrai qu’elle était gracieuse, presque élégante et son caractère hautain en rajoutait une couche.
Mena secoua la tête. Elle était bien trop fixée sur le corps de la fille devant elle.

La route allait surement prendre un moment et sincèrement l’ambiance qui régnait entre elles était plus que glaciale. On entendait le vent souffler dans les arbres, les criquets battre des ailes et siffler mais pas un mot ne sortait de leur bouche.
Mena en avait marre et elle décida alors de s’exprimer.

- "Je m’appelle Mena au fait, et toi ? Si on doit marcher un peu ensemble autant que je sache un peu plus qui tu es."

La jeune femme devant elle stoppa net sa marche et se retourna ce qui déstabilisa Mena qui elle, de son côté, était toujours élancée. Et ce qui devait arriver, arriva.

- "Att.. "

C’était bien trop tard. En voulant s’arrêter Mena glissa, elle glissa et glissa sur la danseuse la faisant tomber avec elle.
Elle était à présent au dessus d’elle, sentant le corps de la jeune femme se raidir.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"In peace, may you leave this shore.
In love, may you find the next.
Safe passage on your travels, until our final journey to the ground.
May we meet again."
Revenir en haut Aller en bas
http://holymena.tumblr.com
Alina Descombey
Âme, Corps et Esprit d'Etiopienne ♞
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 30
Messages : 31

Identité
Age: 16 Ans
Origine: Française
Métier: Danseuse

MessageSujet: Re: Hmm.. (Libre)   Mar 16 Aoû 2016 - 17:23

Les joues encore rosées, Alina marchait rapidement, bougeant ses petites fesses de droites à gauche, tordant son dos au rythme de mouvement. Sa queue de cheval virevoltait dans tous les sens et ses yeux étaient à l'affut du moindre petit cailloux de travers. Elle avait été perturbée par la demoiselle, et son coeur battait la chamade. Si elle voulait rester dans son petit cocon, bien en sécurité, loin des émotions fortes, elle devait se concentrer pour ne pas tomber, et surtout ne pas regarder en arrière. Mais, est-ce que cette fille la suivait? Avait elle eu le courage de la prendre en cours de route? S'était-elle envolée après avoir entraperçut le caractère de cochon de la danseuse? Et c'est là qu'elle l'entendit :

- Je m’appelle Mena au fait, et toi ? Si on doit marcher un peu ensemble autant que je sache un peu plus qui tu es.

Alors elle l'avait bien suivie. Et elle ne semblait pas tant que ça loin derrière. Etait-elle, elle aussi, une fervente de course? Serait-elle une passionnée de sport? Pourquoi est-ce que cela intéressait autant Alina? En effet, cette dernière se figea et se retourna dès que la voix de Mena retentit dans le silence du matin. Elle avait besoin de savoir où elle était, jusqu'où elle avait réussit à courir, de combien de mètre derrière elle suivait...

Etonnée, elle l'a vit passablement loin derrière. Cette Mena devait avoir une voix qui porte. Elle n'était pas si proche. Les espoirs d'Alina était vains. Elle qui croyait avoir trouvé quelqu'un d'aussi doué qu'elle, ou d'aussi passionné. Mais elle avait tord. Quoi que...Elle avait de la détente apparemment puisqu'elle fonçait droit sur elle. Alina se prit alors à réfléchir sur le comment du pourquoi de sa course spéciale. Elle la regardait de bas en haut, et elle se rendit alors à l'évidence. Non...cette fille n'était pas une coureuse...Et même pire que ça...elle semblait plutôt...tomber...TOMBER ?


* Et voilà qu'elle me tombe dessus, mais c'est une blague?!*

Alors qu'Alina espérait bouger, s'en aller, se retirer, elle ne put rien faire. Elle sentit le poids de l'inconnue lui tomber dessus, écraser son petit corps tout frêle, tout fin. La française n'était pas une chochotte. Elle s'était souvent blessée au genou, avait l'habitude des pieds en sang, des contusions ou des blocages de dos. Mais c'était la première fois que quelque chose, ou plutôt quelqu'un, lui tombait dessus. Essayant de s'en sortir du mieux qu'elle pouvait, Nina serra ses abdominaux, pour durcir son corps un maximum et ne plus sentir le poids de la demoiselle...Mais c'était peine perdue.

Elle émit un petit gémissement dans un souffle restreint. C'est alors qu'elle sentit le corps de cette Mena touchant le sien. Elle n'avait pas encore réellement analysé la situation : un autre être humain, une autre peau, un autre coeur battant...Toutes ses sensations qu'elle se refusait, toutes ses sensations qu'elle n'avait jamais connue, par dégout, par peur...Son coeur battit encore plus vite, si vraiment il le pouvait, et elle sentit ses joues devenir rouge pomme. Elle avait envie de lui crier de dégager, mais plus rien ne sortait de sa bouche, ni n'entrait d'ailleurs...Si cela continuait comme ça, la danseuse allait mourir asphyxiée...



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hmm.. (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hmm.. (Libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: La Place du Portail :: Le Portail-
Sauter vers: