Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Balade dans les champs, [Pv : Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nyhal Aderak
Âme qui Rode ☂
avatar

Age : 21
Messages : 10

Identité
Age: 19ans
Origine: Egyptienne
Métier: Violoniste

MessageSujet: Balade dans les champs, [Pv : Libre]   Mar 9 Sep 2014 - 20:11

Où suis-je ? Dans un champ, je marche, mais pourquoi ? Mes souvenirs sont vagues et je me suis pas très bien remise de mon arrivée. Je ne sais même pas si les vêtements, que je porte, sont à moi. Je suis vêtue d'un débardeur blanc et d'une mini-jupe noir, du coup je sens les herbes caressaient mes cuisses c'est agréable. Je me dois cependant de m'évader un peu dans mes souvenirs, de laisser mes sensations de côté, je prend une grande respiration et je ferme mes yeux.

Mon réveil tout d'abord, je suis dans une pièce que je ne connais pas, une chambre. Ma valise et mon violon sont posés dans un coin, j'avais mal de tête, et je ne savais même pas si j'étais dans un hôpital où a un hôtel, j'avais perdu toute notion de réalité. Tout ce que j'avais c'était cette douleur lancinante et le vague souvenir d'avoir échouée sur une plage. Après cela ? Tout me paraît surnaturelle, comme si ça c'était déroulée dans un rêve. J'ai frotté un instant mon visage avant de me glisser de mon lit. J'avais qu'une envie c'était de sortir, j'ai trouvé des fringues propres sur la chaise à côté du lit, j'ai aucune idée comment elles sont arrivées là. Cependant je les ai mis, cachant ainsi la nudité de mon corps, tout en laissant la peau découverte.

Je me souviens plus très bien ce que j'ai fait après mettre habillée, tout ce bouscule un peu dans ma tête, je m'en rappellerai peut être plus tard. Je suis sortie de cette bâtisse qui ressemblait à un hôtel, j'avais laissé mes affaires à l'intérieur, même mon violon. Maintenant que j'y pense, j'aurai du le prendre, c'est quand même mon bien le plus précieux, mais trop tard, je suis trop loin. La rue me faisait peur, il y avait trop de monde partout, trop de nouveaux visages, j'ai donc marché vite, genre déterminée. J'avais aucune idée où j'allais finir. Je me rendis bien vite compte que tout les visages étaient féminins, aucun garçon semblait se trouver dans ce lieu. Es-ce qu'on me l'aurait dit ? Je ne sais plus, je marchais de plus en plus vite, le vent fouettait mon visage, et mes côtes commençaient à me faire mal. C'est là que je me suis arrêtée de marcher.

J'ai regardé autour de moi, et j'ai vu le champs pas très loin, il semblait y avoir personne. Je ne savais pas trop comment rentrer mais ça ne me gênée pas trop, je pourrais visiter plus tard. L'endroit ne ressemble en rien de ce que je connais, je me sens pas vraiment chez moi, et pourtant je n'ai pas envie de partir. Enfin bref, j'ai repris mon souffle et j'ai marché vers le champ. C'est donc là que j'ai commencé à faire un retour en arrière sur le reste de ma journée.

Je ressentis soudain une douleur au ventre, la faim ! Apparemment je n'avais pas mangé avant de sortir de l'étrange immeuble, je me retrouvais donc seule, en plein champ la faim au ventre et en plus sans argent. De toute façon faut que je fasse un régime, allez tant pis, je vais bronzer un peu, je m'étire pour faire craquer mes articulations, je plis les jambes, pose une main sur le sol puis l'autre et hop mes fesses. Me voilà assise à regarder le paysage à l'orée d'un champ, je m'allonge donc et regarda le ciel, imaginant des musiques d'été, sous la chaleur du soleil et d'un ciel sans nuage.
Revenir en haut Aller en bas
Katarina De Jong
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 21
Messages : 31

Identité
Age: Vingt-quatre ans
Origine: Pays-Bas
Métier: Infirmière

MessageSujet: Re: Balade dans les champs, [Pv : Libre]   Mar 9 Sep 2014 - 21:04

Cela faisait des heures que j'étais rentrée dans cet hôtel, je n'avais pas encore croisé mes colocataires, mais je n'y portais pas une grande attention. Mon chat dormait sur le lit qui m'était destiné et mes valises gisaient à côté de lui alors que je m'étais décidée à me débarrasser de mes vieux souvenirs. À l'extérieur, le jour commençait à pointer son nez, mais le frais matinale me forçait à porter une veste au dessus de ma robe. C'était la chose la plus simple que j'avais trouvé et à cette image, j'avais rapidement monté mes cheveux en un chignon hasardeux.

J'avais commencé à visiter la ville et ses alentours, pour me retrouver à acheter des croissants et une bouteille d'eau, pensant à continuer mon périple. Les heures passèrent rapidement, et je me décidais à manger la quasi intégralité de mes achats tout en cherchant sur le panneau un lieu qui m'éloignerai de la place centrale. Cependant, je fus vite écoeurée par ces douceurs qui me rappelait trop ma vie d'avant. Je me résignai à les ranger négligemment dans un sac acheté impulsivement.

J'avais choisi ma destination : Les champs ! Je n'avais jamais eu l'occasion de me balader dans un espace si grand et vide. J'imaginai déjà les insectes et petit rongeur que je pourrais trouver alors que mes pas s’accéléraient de plus en plus. Il ne me fallut pas très longtemps pour découvrir cette étendue qui m'accueillait à bras ouvert et pour me jeter dans ces plantes m'arrivant à la taille. L'air était frais et dénué de toute la pollution des Pays-Bas.

Je crois bien avoir passer une dizaine de minutes allongée à me demander si quelqu'un était vraiment arrivée, sans pour autant vouloir me relever et quitter mon lit improvisé. Je fini par être sure de la présence d'une personne lorsqu'un drôle de bruit se fit entendre? Je crois que c'est ce qu'on appelle avoir faim! Négligemment, je sortais de mon sac les croissants enveloppés et.. Il faut le dire un peu écrasés pour les envoyer d'un beau lancé dans la direction du bruit.

Je me contentais alors de dire à la personne de manger, et finalement, d'attendre une réponse ou mieux, un contact visuel.
Revenir en haut Aller en bas
Nyhal Aderak
Âme qui Rode ☂
avatar

Age : 21
Messages : 10

Identité
Age: 19ans
Origine: Egyptienne
Métier: Violoniste

MessageSujet: Re: Balade dans les champs, [Pv : Libre]   Mer 10 Sep 2014 - 20:14

J'avais fermé les yeux, sentant les rayons du soleil frapper ma peau, quand soudain un objet me tomba dessus. Je sorti donc de mon repos et offrit la lumière à mon cerveau en soulevant les paupières. Un sachet plan d'une boulangerie trônait au milieu de mon ventre et vu son poids il y a quelque chose dedans. J'entends soudain une voix, féminine bien sûr, qui me dit de manger. J'avoue ne pas avoir répondu tout de suite, j'étais trop enivrée par ma faim. J'ai ouvert le sac blanc et sortie le croissant. Bien qu'écrasait, je pouvais encore sentir sa douce odeur, le voir s'émietter entre mes doigts. Je croqua dedans à pleine dents, je senti alors sur mon palet ce goût légèrement beurrer, délicat et fondant, je mâcha un instant pour bien m'imprégner de cette saveur. Je repris encore une bouchée et ainsi de suite jusqu'à que l'éphémère objet disparaisse dans mon estomac. Je suis revenue à la réalité, les herbes qui me chatouillait et la faible brise qui caressait mon visage, mais pas que.

En effet, il y avait cette mystérieuse destinataire qui venait, il y a quelques instant, ce délice que j'ai dévoré goulument. Je me redressa légèrement plus, sans la voir réellement, elle était bien dissimulée entre les herbes et on pouvait apercevoir que quelque tache coloré parmi la végétation. Tant pis pour mon confort, la moindre des politesses c'est de dire merci pour le présent et de se présenter. Après tout, je dois pas m'adresser à une foule, ou même à plusieurs personnes. Une seule femme, je devrais pouvoir gérer, en espérant qu'elle me pose pas de question sur qui je suis... car j'en ai strictement aucune idée. A part que je m'appelle Nyhal bien évidement, mais ça je compte lui dire. Trêve de pensée inutile, je force un peu sur mes bras et je me relève, je peux donc poser mes yeux sur ma bienfaitrice, façon de parler bien sûr !

Je la détaille donc du regard, bien que cela ne se fait pas, je le fais quand même, je ne peux pas m'en empêcher. Elle est assez séduisante, je pourrais même dire qu'elle inspire la beauté, et l'élégance. Sa chevelure est d'un jolie blond, que j'apprécie beaucoup, il me rappelle le sable blanc de mon pays … où étais-ce déjà ? Je me souviens plus … C'est pas important pour l'instant ! Je n'arrive pas à distinguer la couleur de ses yeux, malgré qu'ils soient grand ouvert. Son style vestimentaire est particulier malgré cette chaleur, elle est vêtue d'une veste et d'une robe, elle a surement du sortir tôt ce matin … pas comme moi. Sa coiffure par contre semble faite … comment dire … à l'arrache, elle a pas du prendre le temps de se préparer ce matin. Malgré cela, ce n'est pas gênant pour sa beauté naturel. En parlant de gêne, enfin en pensant de gêne … je dois avoir l'air d'une débile à la zieuter comme ça, ou une fille timide … ou les deux ! Bon, je dois prendre la parole, espérons que je vais pas passer pour une cruche.


-Bonjour, je m'appelle Nyhal, merci beaucoup pour le croissant

Voilà, c'est fait, j'ai l'air d'une cruche qui ne sait pas quoi dire... parce que je ne sais pas quoi dire. Attention je viens pas de dire que je suis une cruche... pourquoi je me parle toute seule dans ma tête moi ! Attendons plutôt sa réponse, et on improvisera après, pas comme au violon... il me manque d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Katarina De Jong
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 21
Messages : 31

Identité
Age: Vingt-quatre ans
Origine: Pays-Bas
Métier: Infirmière

MessageSujet: Re: Balade dans les champs, [Pv : Libre]   Mer 10 Sep 2014 - 20:49

Il avait fallut quelques instants pour que la demoiselle finisse le contenu du sac, mais cela ne m'inquiétait pas spécialement. Après tout, nous étions hors de l'air du temps à présent. Je l'entendis se lever et se diriger vers moi, pourtant, je restais là, réfléchissant à son visage, sa taille ou bien ses vêtements. C'était l'heure de nouvelles découvertes qui ne pouvaient que me ravir. C'était un monde qui s'ouvrait devant moi, un renouveau, et après tout, si ce n'était qu'un rêve, autant profiter de cette nouvelle vie !

Elle était enfin à ma hauteur et commençait à me regarder, longuement. C'était amusant comme si son temps s'était figé, qu'elle observait un tableau impressionnant. Progressivement je me m'étais à la regarder aussi, une belle jeune femme habillée assez sommairement. Mais qui paraissait assez confuse, peut être n'était-elle pas là depuis longtemps ? Enfin, moi non plus, sauf que je m'acclimatais déjà très bien. Son regard m'inspirait de l'innocence et je ne sais pourquoi. Peut être car la confusion me faisait penser à un enfant qui aurait grandi trop vite...

Finalement, un sourire se dessina timidement sur mon visage, car je ne voulais pas l'effrayer après avoir déjà été si maladroite maintenant que j'y réfléchissais. Son nom était Nyhal. Automatiquement, je me questionnai sur ses origines et sa vie, ce n'était pas un prénom très courant dans les endroits qui m'étaient familiés. Je n'attendis pas plus longtemps pour me redresser, tout d'abord éblouie par le soleil, je fus obligée de détourner le regard pour répondre à cette femme.

« Enchantée Nyhal, mon nom est Katarina, mais tu peux m'appeler Kat si tu préfères, cela ne me dérange pas. »

Ma voix était trop mielleuse à mon goût, je souhaitais ne pas l'effrayer, mais l'on aurait plutôt dit que j'essayai de la séduire. Je cachais de mon mieux mon malaise face à ma façon de m'exprimer et reprenais alors la parole.

« Ne me remercie pas pour la nourriture, ce n'était pas grand chose et je ne les aurais pas fini dans tous les cas. Je me disais bien que je n'étais pas seule dans ce champs. C'est splendide tu ne trouves pas ? Être dans cette ville était mon plus grand souhait. Hum, qu'est-ce que tu es venue faire ici ? »

En réalité, je commençais à avoir chaud, alors discrètement, en évitant d'être trop présente, je retirais ma veste noir. Après tout, quelle idée de garder cela aussi longtemps. Enfin, je la glissai dans mon sac récupéré par terre et prenait la bouteille d'eau quasi vide, lui tendant, car le plus souvent, les croissants me donnaient soif et c'était peut être aussi son cas.


Revenir en haut Aller en bas
Nyhal Aderak
Âme qui Rode ☂
avatar

Age : 21
Messages : 10

Identité
Age: 19ans
Origine: Egyptienne
Métier: Violoniste

MessageSujet: Re: Balade dans les champs, [Pv : Libre]   Jeu 11 Sep 2014 - 21:09

Je me pose beaucoup trop de question, comme es ce que la matière grasse du croissant au beurre que je viens de manger va me faire prendre du poids ou non ? Enfin surtout si ça allait à l'encontre de mon régime. Mais en même temps je n'ai pas mangé ce matin, donc ça ne fait que remplir légèrement mon estomac et non pas le surchargée.... Oups je crois que je viens de rater des informations, la charmante inconnue que je viens de rencontrer m'a répondu à ma salutation très maladroite et je n'ai pas relevé la moitié des choses qu'elle a dit … Ça serait bien si j'étais plusieurs dans ma tête, une qui écoute, une qui traite les informations, et la dernière qui se pose les grandes questions existentielle de la vie … Je viens vraiment de penser ça ? Bon je dois faire tout moi même de toute façon, heureusement que quand je pense, le temps tourne assez au ralenti.. enfin je crois.

Bon je fais mine de réfléchir à une question construite, comme ça je peux remettre les informations dans l'ordre. Déjà le plus important, son prénom … elle a dit qu'elle s'appelait Catherine ? … Non c'est pas ça, bon je l'appellerai Cat comme elle a dit... c'est marrant ça me fait penser aux chats... pourquoi ça d'ailleurs ? … Enfin bref … revenons au reste des informations. Elle a parlé d'un endroit splendide, je peux supposer que c'est le champ, je pourrais donner une réponse lambda pour dire que j'aime bien cette endroit, genre que je le trouve calme quoi … bon viens sa deuxième question, qu'es ce que je viens faire ici ? Je trouve que c'est une bonne question que je me suis jamais vraiment posée. Pourquoi je suis ici ? Que c'est il passé déjà, je me souviens pas de tout. Une image me revient soudain... un bateau … pourquoi j'ai si mal de tête, tout devient trouble, j'ai l'impression de tomber, mes fesses touches le sol, et j'ai l'impression que le monde est entrain de tourné... de tanguer plus précisément. J'ai l'impression d'être sur un bateau, je regarde mes mains, elles sont couvertes de sang pourquoi. Ai-je une hallucination ? Je vois soudains le visage de mon père, je pousse un cri … après le noir...
Revenir en haut Aller en bas
Katarina De Jong
En Cours de Familiarisation
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 21
Messages : 31

Identité
Age: Vingt-quatre ans
Origine: Pays-Bas
Métier: Infirmière

MessageSujet: Re: Balade dans les champs, [Pv : Libre]   Mar 28 Oct 2014 - 22:00

Elle semblait beaucoup réfléchir, beaucoup trop. On aurait dit une enfant qui essayait de comprendre une chose bien trop compliqué pour son âge. Je ne savais pas trop comment réagir et surtout comment l'aider, je me contentai de patienter et d'essayer d'instaurer un climat chaleureux et rassurant. Soudainement, je la voyais fermer les yeux et... s'écrouler. Mon premier réflexe fut de tenter de la rattraper. Oui tenter, car malgré son poids plume, elle m'entraina dans sa chute et je ne pus que faire de mon mieux pour l'amortir.

J'heurtai douloureusement le sol, le bras droit écrasé par la masse inanimée. À cet instant, ce qui me préoccupa le plus était la santé de la demoiselle. Je ne sais pas s'il était courant pour Nyhal de s'écrouler d'une telle manière, mais pour moi, ce n'était pas anodin. Je me dégageai rapidement de l'emprise de la femme pour vérifier que son cœur battait toujours, que son pouls était constant et surtout, je la tournai sur le côté afin qu'elle ne s'étouffe pas avec sa langue.

Le soleil était pesant maintenant que la journée avançait, peut etre était-ce la cause de cela ? J'attrapai ma veste pour la glisser sous sa tête. Je ne savais pas si elle avait des problèmes de santé et je ne pouvais pas la laisser seule ici pour aller chercher de l'aide. Je n'avais même pas de téléphone ou autre moyen pour communiquer.

Je me mis juste à lui parler et à surveiller ses constantes dans l'espoir que ce ne soit qu'une petite crise et que cela ne dure pas plus de quelques minutes.

« Nyhal, c'est Kat, tu m'entends ? Reste avec moi d'accord ? »

[Hs : Désolée pour cette attente interminable..]
Revenir en haut Aller en bas
 
Balade dans les champs, [Pv : Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai toujours voulu courir dans un champs de blé. [Geekeuse ]
» L U L L A B Y •• faire l'amour dans les champs excite les fleurs.
» Lalala des carottes dans les champs de blé [Claude]
» Libre à jamais dans mon cœur et dans mon âme... [Libre aux indiens]
» La liberté c'est comme un petit poney qui court dans un champ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: La Campagne :: Les Champs-
Sauter vers: