Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Y a comme qui dirait une petite urgence là non ? [Rafaela Maverick]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aloysia J. Astrophel
Âme qui Rode ☂
avatar

Age : 22
Messages : 13

Identité
Age: Vingt-sept ans
Origine: Angleterre, Londres
Métier: Future cuisinière dans un resto asiatique

MessageSujet: Y a comme qui dirait une petite urgence là non ? [Rafaela Maverick]   Dim 2 Fév 2014 - 21:10

Aloysia Janice Astrophel. Ou juste Aloysia cela devrait suffire ainsi.
Je pense que vous aurez devinés que c'est encore la narratrice de ce personnage qui raconte son histoire; que voulez-vous, elle n'est pas en mesure de le faire elle-même.

Je résume la situation ?
Soit, seulement pour celles qui n'auraient pas suivi le fil de son histoire:

Aloysia est donc une nouvelle venue à Etiopia, et ceci n'est que le commencement de son histoire. Si sur Terre elle n'avait eu droit qu'à des conditions de vie peu convenables pour un être humain aussi fragile émotionnellement qu'elle, qu'elle n'avait eu droit qu'à peu trop d'amour et qu'elle a connu la tristesse et le désespoir, je peux déjà vous dire que maintenant elle ne pourrait que connaître un bonheur sans presque aucune faille. Mais d'abord contentons-nous de raconter son histoire dans l'ordre.

Nouvelle-venue certes, mais dans un sale état. Elle est arrivée, fatiguée, désespérée et blessée. Du sang s'écoule de son nez et elle tente de stopper le saignement avec sa main gauche, salissant son gant noir prenant une teinte carmine foncée. De sa main droite, elle se tient le ventre, elle se trouve malade et nauséeuse. Elle ne se sent absolument pas bien.
Elle a peur soudainement, va t'elle choir sur le sol et sombrer dans les méandres de l'inconscience ? Ou alors n'est-ce qu'un rêve et va t'elle se réveiller ? Ou est-elle toujours à Londres, gisant au fond de la Tamise, rêvant en réalité avant de mourir ?
Non, bien sûr que non. Elle est vivante, mais malade. Elle s'inquiète, elle est anxieuse, elle ne connaît pas l'endroit.
Les larmes l'empêchent de voir clair, son mal de tête lui fait si mal et son coeur meurtri ne cesse de la faire souffrir. Elle continue d'avancer, lasse. Elle ne sait pas où elle, ne reconnaît rien. Non, elle ne connaît rien en réalité !
Où est-elle ? Quel est cet endroit ? Où va t'elle ? Où se rend-elle ?
Tant de choses lui sont inconnues !

Elle a peur mais elle se sent presque comme chez elle ici. Un endroit familier !
Alors elle est encore sur Terre et rêve certainement ? Que peuvent bien penser les gens autour d'elle, la voyant marcher de cette manière, aux larmes, le mascara ayant coulé, du sang coulant de son nez et un mince filet de sang craché de sa bouche s'écoulant de la commissure de ses lèvres rouges et fines ?

Aloysia continue son avancée, que je qualifierai à l'aveuglette vu qu'elle ne voyait presque rien. Il lui sembla buter sur quelque chose, mais ce ne devait être qu'un caillou ou quelque chose de ce genre n'est-ce pas ?

Elle distinguait un paysage, un bâtiment, des personnes.
Des personnes ! Elle était sauvée pensait-elle !
Elle s'obligea à avancer encore mais s'effondra à genoux sur le sol, épuisée, blessée et si lasse. Elle avait si mal. Les larmes coulaient et ne s'arrêtaient pas.
Idem pour le sang et ce devait être le plus grave et ce qui devait certainement être tenu en compte. Elle perdait du sang, ce n'était pas bon signe.
Mais que lui était-il arrivé à cette femme, avant de traverser le portail ? C'était là, la question que n'importe qui pourrait se poser alors en la dévisageant.
Quelqu'un lui apporterait-il son aide ?

Elle hurla, un faible hurlement de désespoir. Et sa voix se fit toute petite. Vraiment faible. Elle était si faible. Sa voix, son être, son esprit, son corps fragile, tout chez elle en ce moment. Elle-même.


-Pitié aidez-moi... murmura t-elle.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Rafaela Maverick
Régente du forum
avatar

Genre IRL :
  • Non-Binaire

Age : 23
Messages : 379

Identité
Age: 29 ans
Origine: Russe
Métier: Pacificatrice du Z.E.P.H.I.R.E

MessageSujet: Re: Y a comme qui dirait une petite urgence là non ? [Rafaela Maverick]   Lun 3 Fév 2014 - 9:17

Une fois de plus Rafaela s'était retrouvée près du portail et une fois de plus elle avait entendu une voix près de celui-ci. Durant une année entière la militaire cyborg n'avait pas eu à aller chercher quelqu'un là-bas et cette fois-ci c'était la 2ème fois en une semaine...

Ma blonde soupira et s'approcha de la jeune femme qui semblait plus âgée qu'elle et s'accroupit alors devant elle en lui tendant la main.


"Est-ce que vous allez bien?" Demanda t-elle stupidement. Il était difficile d'aller bien alors que l'on venait d'être téléporter dans un tout nouveau monde avec des possibilités infinis, tout ce que l'on connaissait d'anéanti. Bref, tout recommencer à zéro pouvait effrayer... De plus le sang coulant de son nez, faisant répandre une couleur écarlate sur la neige étincelante était un critère de plus à rajouter à la longue liste pour laquelle sa question était stupide.

Quand la jeune femme lui demande son aide la militaire lui répondit de nouveau en la prenant dans ses bras comme une princesse.

"Ne vous inquiétez pas, je vais vous aider. Je vous emmène de suite à la clinique." Et aussitôt dit, aussitôt fait. La russe n'était pas du genre à traîner surtout lorsqu'elle tenait quelqu'un de blessée avec elle.

Rapidement, puisqu'elle avait courut en ne sentant que peu le poids de la nouvelle venue, elle l'amena à la clinique où elle fut rapidement prise en charge par un médecin.

Rafaela était quelqu'un de méticuleux et très consciencieuse et c'était pourquoi elle resta à attendre près d'elle qu'elle aille mieux pour lui expliquer où elle était etc.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Aloysia J. Astrophel
Âme qui Rode ☂
avatar

Age : 22
Messages : 13

Identité
Age: Vingt-sept ans
Origine: Angleterre, Londres
Métier: Future cuisinière dans un resto asiatique

MessageSujet: Re: Y a comme qui dirait une petite urgence là non ? [Rafaela Maverick]   Mer 5 Fév 2014 - 16:34

"Est-ce que vous allez bien?"
 
Il y avait enfin quelqu'un. Aloysia était sauvée. C'était du moins ce qu'elle se disait en son for intérieur.
Ses sens n'étaient plus en alerte, elle était faible, épuisée, blessée. Son mari - du moins son ancien compte tenu du fait qu'on se trouvait tout de même à Etiopia - l'avait grièvement blessée en la battant. Les coups étaient graves et auraient très bien pu être mortels. Et malgré le fait que son ouïe pouvait en ce moment lui jouer un mauvais tour, elle reconnut la voix d'une femme à laquelle elle aurait aimé répondre et aurait aimé faire face plus dignement à la propriétaire de la voix. Mais elle était dans un bien trop sale état.
A la place, seul du sang s'échappa de sa bouche, maculant la neige alentour du liquide vital et vermeil...
De la neige ? Alors c'était pour cela qu'il faisait si froid ?
La peau si pâle de la jeune femme était semblable à celle de la neige alentour et ses cheveux avaient la couleur du sang maculant le sol enneigé. Froid, faible, fatiguée, blessée...
C'était pire qu'un sale état, là...Cela pourrait s'aggraver si rien n'était fait.
 
Aloysia se sentit soulevée, comme une princesse. L'autre femme l'avait prise dans ses bras - au grand désarroi de la jeune femme rousse qui n'avait pas l'habitude; mais plutôt de se faire traîner par terre, par un bras ou les cheveux, comme faisaient son père ou bien son mari...euh...ancien mari pardon.


"Ne vous inquiétez pas, je vais vous aider. Je vous emmène de suite à la clinique."
 
Aloysia n'écouta qu'à moitié, mais elle sut qu'elle ne tiendrait pas longtemps. Elle se sentait partir. Elle se sentait...mourir...
Mais elle savait aussi qu'elle pouvait faire confiance à cette inconnue. Elle ne saurait dire elle-même pourquoi, mais elle se sentait bien.
 
Puis Aloysia se sentit définitivement partir, gelée, faible, blessée, dans les méandres de l'inconscience.
 
****

 
Quelques minutes ou heures plus tard, la jeune femme s'éveillait. Un éveil douloureux dont le premier mouvement lui fit mal et lui arracha un petit gémissement de douleur. Elle eut soudainement un flash de sa vie d'avant et prit peur, mais elle n'avait bien sûr plus rien à craindre. Elle ne voyait pas grand chose, bien qu'aucune larme ne venait obstruer et rendre ainsi floue sa vue. Ses blessures étaient moins graves qu'on ne le pensait. Son ancien mari qu'elle ne verrait heureusement plus jamais - comme aucun autre homme d'ailleurs - lui avait en fait porté un grand coup dans la tête ainsi que plusieurs sur tout le corps. Ce fragile organisme avait fini par succomber et par saigner à de multiples endroits rouvrant d'anciennes cicatrices et d'anciennes blessures qui n'auraient pas dû se rouvrir. C'est pour cela qu'elle crachait du sang et que son nez saignait abondamment. Et elle avait aussi voulu vomir, mais elle n'avait pas pu. Fort heureusement. Sorte de traumatisme crânien, rien de grave en somme, elle n'était pas morte après tout.
 
Aloysia s'éveilla finalement enfin tout à fait et elle ouvrit les yeux. Pour les refermer tout de suite après.
Des murs blancs. Bien sûr elle ne voyait que du blanc puisqu'elle était dans une clinique, mais elle, elle paniqua. Elle pensait être morte. Mais non.
Elle sentait la douleur, alors elle était en vie.
Et il y avait une femme près d'elle, qu'elle ne connaissait pas, mais sans doute reconnaîtrait-elle sa voix ?


-Où suis-je ? Qui êtes-vous ?...suis-je enfin morte ?



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Rafaela Maverick
Régente du forum
avatar

Genre IRL :
  • Non-Binaire

Age : 23
Messages : 379

Identité
Age: 29 ans
Origine: Russe
Métier: Pacificatrice du Z.E.P.H.I.R.E

MessageSujet: Re: Y a comme qui dirait une petite urgence là non ? [Rafaela Maverick]   Sam 5 Juil 2014 - 22:27

[HRP: Premièrement, je tiens à m'excuser du retard... Je suis vraiment, vraiment vraiment vraiment désolée >_< J'ai eu beaucoup de problème et de choses à faire... Je te promet que ça n'arrivera plus !]

Rafaela avait attendu le réveil de la jeune femme adosser contre le mur, regardant la fenêtre. Quand celle-ci commença à bouger et à ouvrir les yeux la blonde se rapprocha et tenta de faire un sourire... Cela n'était pas spécialité mais bon, elle tentait d'être un temps soit peu chaleureuse après tout. Ce n'était pas la première fois où elle avait trouvé quelqu'un lors de sa garde au portail  mais elle prenait toujours un intérêt fort à s'occuper de mieux qu'elle pouvait de la personne qu'elle avait trouvé, sachant bien ce que l'on ressentait en ayant tout perdu et sachant aussi pertinemment que toutes les passés étaient différents et que ce n'était pas pour rien que le portail s'ouvrait pour elles...

"Bonjour, comment vous sentez-vous?"

La borgne vint alors s’asseoir près d'elle et lui parla de sa voix grave qu'elle força à être la plus chaleureuse possible en la regardant dans les yeux de son regard d'argent.

"Vous êtes dans la ville d'Etiopia, je m'appelle Rafaela Maverick, je suis ici pour veiller sur vous ne vous inquiétez pas... Et non vous n'êtes pas morte.. A moins que je sois un ange mais ça, j'en ai que la couleur de cheveux !" Fit-elle en souriant pour tenter de rassurer la jeune femme face à elle.


Il était très rare que Rafaela soit aussi chaleureuse, en réalité elle se surprenait elle-même, elle qui était d'habitude si froide et si... solitaire. Bien sur elle avait de l'humour mais normalement la russe était plus refermée. Certainement était-elle particulièrement dans un bon état d'esprit ce jour-là.


"Quoi qu'il se soit passé, vous ne risquez plus rien ici. Vous êtes sur Etiopia, un endroit où toutes les vies recommencent à zéro. Ici vous êtes en sécurité, je suis ici pour assurer la sécurité de toutes les habitantes ici." Dit-elle pour la rassurer de nouveau sur le fait qu'elle ne risquait rien.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y a comme qui dirait une petite urgence là non ? [Rafaela Maverick]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y a comme qui dirait une petite urgence là non ? [Rafaela Maverick]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ca te dirait une petite promenade ? (PV. Nuage Fleuri)
» Elle était belle, comme une perle [PV Petite Perle]
» Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »
» Comme des soeurs( Petite*Etoile)
» Jamais mon coeur ne cessera de t'aimer... PV Petite Patte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: La Place du Portail :: L'Hôpital-
Sauter vers: