Forum RPG Yuri / NC-16
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LILY AINDREIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Aindreis
Moulin à Paroles ツ
avatar

Genre IRL :
  • Non-Binaire

Age : 25
Messages : 191

Identité
Age: 20 ans
Origine: Ecossaise
Métier: Etudiante

MessageSujet: LILY AINDREIS   Mer 9 Jan 2013 - 22:43

★  Lily Aindreis ★
   



♬ Petites Informations ♬


Nom : Aindreis.
Prénom : Lily.
Surnom : The blossom of the North (La fleur du Nord) ou Lil' (ou smiley fruit, fruit souriant mais ça c'est seulement son grand-frère)
Age : 20 ans

Signe Astrologique : Balance
Origine : Scotland (Ecosse)
Chambre : Colloc'.
Travail : Etudiante (je pense prendre un boulot à mi-temps mais pas immédiatement, c'est pas role play).

Ce qu'elle aime : Les jeux-vidéos, l'histoire antique et médiévale, la lecture, l'écriture, la langue anglaise, le cinéma, le sport, le jazz, le blues, la country et l'accent écossais en anglais (fière de ses racines !). Et puis rêvasser autant que possible. Rêver d'autres mondes inventés par d'autres ou par elle-même.
Ce qu'elle n'aime pas : Qu'on dise du mal de son pays, surtout si ce sont des clichés idiots. Que l'on mentionne son petit frère (attention, corde sensible !). Entendre une énormité historique. Se fera une joie de ramener sa science dans ce domaine. L'accent français en anglais (eurk !). Et puis tous les cons. Les machos, les racistes, les réac' et les conservateurs, les homophobes et les transphobes.

Autres : /
Avatar : Patchouli Knowledge de Touhou




♬ Parlez Moi De Vous ♬


HISTOIRE :

    Il y a de cela plus de 1000 ans, les vikings lancèrent leurs premiers raids et leurs premiers pillages sur les vastes étendues du Nord de l'Europe. Peu de temps après (de quelques jours à quelques années selon les endroits), ils commencèrent à s'établir sur certaines terres, créant même un royaume viking autour de York. Parmi ces hordes déferlantes, un groupe de norrois venant du Royaume de Hörðaland eut l'idée saugrenue de s'installer dans les Îles Shetlands, ces Îles écossaises plus au Nord que le Sud de la Norvège. Ces fiers guerriers furent sans mal victorieux face aux pictes] et y établirent leurs habitats. Très vite, les ïles Shetland furent sous contrôle norvégien et elles le restèrent jusqu’au XVe siècle. Ainsi, de guerres en guerres et de mélanges en mélanges, les vikings firent partie du patrimoine historique mais également culturel et génétique des écossais. Et aujourd'hui, c'est une lointaine descendante picto-norroise qui parcours ces terres, pleine de joie et de fougue, brandissant fièrement un simple bâton, frappant la pierre et l'air vif du Nord de Unst, s'inventant des épopées fabuleuses, perdue parmi les longhouses en ruine.

    En effet, Lily Aindreis, fière fleur du Nord de l'Ecosse et âgée de tout juste cinq ans, avait du sang picte, du sang angle et du sang norrois. Elle se tenait bravement au sommet d'un morceau de mur qui avait conservé toute sa hauteur. Le fer – ou plutôt le bois – rangé dans son jean et un casque à lunette de Gjermundbu enfoncé jusqu'aux yeux, la jeune écossaise sauta de son perchoir et se réceptionna à croupi, entamant sur le coup une charge féroce contre d'imperceptibles britons, rugissant toute sa hargne contre le colon anglais et sa Reine décrépie. Ses batailles avaient beau se dérouler sur Unst à l'époque viking, il pouvait s'y trouver des peuples de toutes les époques mais également de toute l'Europe. Gaulois, Francs, Visigoths, Helvètes, Daces, Thraces, Toscans, aucune peuplade qu'elle connaissait ne manquait à l'appel des champs de bataille qui prenaient place au milieu des ruines au Nord de Norwick. Parfois, Lily marchait jusqu'à la baie Wick of Skaw et prenait d'assaut cent vaisseaux romains, anglais ou espagnols, dirigeant d'une main implacable une horde de femmes vikings arborant fièrement haches de bataille et épées lourdes.

    Lily fut une fille très imaginative dès son plus jeune âge, s'inventant sans cesse des histoires et ce, avant même d'avoir appris à lire, nourrie qu'elle était par sa mère qui lui faisait la lecture le soir de légendes sur les peuples du Nord et d'autres contrées, mais également par le paysage qui s'étalait tout autour d'elle chaque matin lorsqu'elle ouvrait les yeux sur le monde. Lily habitait une petite ferme au Nord de l'île la plus au Nord du groupement d'île le plus au Nord du pays le plus au Nord de la Grande-Bretagne. Skaw, fermette toute simple au Nord de Norwick, sur l'île de Unst dans les Îles Shetlands, entourées de ruines de tous temps et notamment de vieilles demeures scandinaves. Qui serait-elle si son esprit état né dans le corps d'une citadine qui n'a jamais vu autre chose que du bitume ? Un tout autre personnage, un individu différent. Pas la même, quoi.

    Mais également, qui aurait-elle été dans une autre famille ? Car enfin les parents sont les premiers à forger le caractères de leurs enfant ! Les Aindreis étaient des fermiers, des gens plutôt simples en apparence et pourtant tout aussi riches d'histoires, d'aventures et de savoirs que peuvent l'être de fiers écossais qui aiment le monde. Cormag, le père, était né dans cette ferme et ses ancêtres avaient cultivé ces terres depuis des générations. Il n'était pas bien grand mais pas petiot pour autant et était un père aimant et affectueux. Il adorait sa famille et ses enfants lui était plus importants que les terres volcaniques les plus fertiles du monde et plus précieux que les bijoux les mieux ouvragés des plus grands souverains de l'Histoire. Même Donan avait une place de choix dans son coeur. Mais qui était Donan ? Donan c'était un jeune homme. Donan MacBruce. Le premier fils de son épouse Aileas. Car Aileas avait eu une histoire avant la famille Aindreis. C'est la veuve d'un marin-pêcheur avec qui Cormag avait fondé sa famille. Et tout ce petit monde s'entendait à merveille. Aileas, Donan, Cormag, Lily, …

    Et ? Et Fingal. Fingal, le p'tit dernier, le p'tit jeunot. À peine un an plus jeune que sa sœur et toujours fourré dans ses pattes. Il l'adorait sa grande-sœur, il la chérissait. Et il la suivait partout, dans toutes ses batailles sanglantes et interminables. Même si parfois, Lily était de mauvaise humeur et l'envoyait balader pour jouer seule à la viking conquérant l'Ecosse et toute la Grande-Bretagne avec pour seule armée son intrépide herskip féminin.

    Un jour, à 7 ans, elle essaya d'écrire ces épopées guerrières et maritimes, d'en raconter le récit telle une romancière. Elle écrivit une première page au crayon de bois, sur une simple feuille volante. Elle se relut et se trouva nulle. En effet, elle avait lu plusieurs romans dès qu'elle eut apprit à lire et avait déjà une idée de ce à quoi ressemblait un roman mal écrit. Elle jugea son écriture enfantine et manquant cruellement de vocabulaire. Elle n'avait pas écrit une histoire, elle avait posé sur le papier les mots qui lui étaient venus à l'esprit, s'imaginant raconter oralement ses histoires épiques. Pour autant elle ne se découragea pas. Elle avait trop d'idées en tête, bien trop d'imagination pour garder tout cela pour elle.

    Elle ne montra à personne ses pages décrivant en détails comment elle, Silke Alwindòttir, fière norroise commandant son intrépide strandhögg féminin, conquérait petit à petit les Îles Shetland île par île, ville par ville, de Norwick jusqu'à Sumburgh, puis partant à l'assaut du Nord de l'Ecosse en prenant d'abord Fair Isle et les Orkney Islands et enfin conquérant toute la Grande-Bretagne, affrontant les anglais et les dans du Royaume de York. Et même une petite partie de la Bretagne française tombait sous son joug, réunissant le peuple celte et faisant alliance avec ses voisins normands et son peuple d'origine (les norrois de Hörðaland), en guerre contre les dans, sur leur propre territoire.

    Elle acheva d'écrire tout cela au bout d'à peine un an, ne prenant jamais le temps de se relire, sachant qu'elle n'aimerait pas son style mais qu'elle prendrait plaisir à le conter. Elle se demanda alors à qui le partager en premier. Elle n'osait pas en faire part à toute la famille en même temps et n'avait pas envie de se ridiculiser devant ses parents. Elle hésitait donc entre ses deux frères. Elle savait que Fingal adorerait puisqu'il adorait déjà ses aventures improvisées dans les ruines du coin et jugea donc plus pertinent de raconter son épopée à Donan. Lily avait nommé son histoire l'Anagée.

    Lorsqu'elle vint à lui, son grand-frère écouta son récit jusqu'au bout. Il lui sourit et lui dit que c'était très bien et qu'il n'y avait qu'une seule chose qui le chiffonnait. Même si ce n'était pas impossible, il trouvait un peu gros que Silke Alwindòttir soit capable d'accomplir autant en une seule vie et avec un seul herskip. Non pas qu'il fallait qu'elle commence avec tout un tas de régiments mais peut-être fallait-il détailler un peu plus comment son petit strandhögg devenait petit à petit une armée implacable, comment hommes et femmes la rejoignait, comment choisissait-elle ses généraux et quels étaient les lieux qui étaient conquis par ces derniers et non par elle-même. Et puis quid de sa descendance ? Silke pouvait peut-être mourir avant d'avoir mis au pas l'Angleterre et sa fille reprendre le flambeau. « Everything can't be just about Silke, my little smiley fruit! » (« Tout ne peut tourner uniquement autour de Silke, mon petit fruit souriant ! ») À ses oreilles, cette phrase sonna ainsi : « Tout ne peut pas tourner uniquement autour de toi ! » Une leçon qu'elle retiendra toute sa vie, même s'il lui arrive de l'oublier.

    Lily choisit de conserver son histoire ainsi, dédaignant la relecture sans récit oral, mais décida de se souvenir de ces conseils pour d'éventuels prochains écrits. Ou peut-être réécrirait-elle cette histoire quand elle serait adulte. Toujours est-il qu'elle voulu la raconter telle quelle à son frère Fingal. Mais se figurant par avance qu'il aimerait, fasciné qu'il était par ses improvisations au milieux des longhouses vikingar, elle voulu ajouter du piment. Leurs parents les laissaient jouer dehors assez librement, aussi en profita-t-elle pour retenir son jeune frère plus tard que d'habitude et lui conter l'Anagée dans une ambiance propice aux émotions. Ils allèrent dans leur terrain de jeu favori, l'une des ruines au Nord de leur ferme et elle commença. Ne pouvant rester trop longtemps, ils durent revenir plusieurs fois pour terminer cette épopée. C'est ainsi que leur lien de fraternité devint plus fort qu'il ne l'était déjà, devenant plus complices que jamais. D'autant plus que Fingal avait un mal fou à l'école et avait redoublé son CP, incapable de lire. Or cette histoire épique que sa sœur avait écrite le passionna à tel point qu'il voulu apprendre à faire la même chose, ce qui nécessitait de savoir lire et écrire. Il fit alors beaucoup d'efforts et passa son CP avec brio.

    Ils éprouvaient une grande fierté et une grande admiration l'un envers l'autre et, sans aucun doute seraient-ils devenus de vrais romanciers s'ils avaient continué et travaillé ensemble. Fingal s'intéressa beaucoup à l'eroic fantasy, plus qu'aux récits historiques médiévaux qui passionnaient Lily. Il devint très jeune un très grand fan de J.R.R. Tolkien, ayant eu la chance de commencer par lire Bilbo le Hobbit avant le Seigneur des Anneaux.

    Ils n'en arrêtèrent pas pour autant les aventures improvisées au milieu des maisons vikings. Un jour, alors qu'ils avaient 9 et 10 ans, l'histoire à laquelle ils jouaient impliquait que Fingal se cache le mieux possible et que Lily le pourchasse. Lily se souviendra toute sa vie de cette journée. Fingal s'était si bien caché que Lily ne parvenait pas à le trouver. Au bout de plus d’une heure de recherches infructueuses, elle commença à s'en lasser sérieusement. Surtout qu'ils ne pourraient pas continuer très longtemps. Elle commença donc à l'appeler, lui criant que c'était nul d'être trop bien caché parce qu'ils ne pouvaient pas s'amuser tous les deux. Elle lui en voulait un peu à ce moment-là, l'imaginant étouffer ses rires derrière un mur tout en l'épiant, bien dissimulé. Elle crut même percevoir un gloussement mais ne trouva personne à l'endroit où elle pensait l'avoir entendu. Continuant à le chercher et l'appeler pendant une heure de plus, elle commença finalement à ne plus lui en vouloir mais à s'inquiéter de plus en plus sérieusement. Pourquoi ne répondait-il pas ? Même pour lui ça ne devait plus être si amusant au bout d'un moment. Son bâton/épée traînait tristement sur le sol et son casque lui masquait la vue, sa tête penchée vers ses pieds, avançant machinalement. Elle frappa un caillou et fronça les sourcils. Même quand elle lui racontait l'Anagée ils n'étaient pas rentrés aussi tard.
Soudain elle entendit son père les appeler. Son cœur commença à battre plus vite, se disant qu'elle allait le voir surgir au loin en pleur, lui expliquant qu'il s'était perdu. Mais rien. Son père appela encore deux fois. Toujours rien. Prise de panique, elle couru à la ferme de toutes ses forces, pleurant tout son compte sans encore réaliser ce qu'il se passait et pourquoi elle pleurait. En arrivant devant ses deux parents, elle parvint avec peine à s'exprimer entre deux sanglots, ses larmes lui donnant un hoquet incontrôlable.

- « Pa... Pa ! Fin... gal ! Huh ! Il... hh... Je ! »
Donan qui venait de sortir la prit dans ses bras et tenta de la calmer.
- « Allons calme-toi, reprend ton souffle, sèche tes larmes. Qu'est-ce qu'il se passe ? Pourquoi Fingal ne rentre pas ? Il s'est fait mal ? Il ne peut plus marcher ?
- « Nn... Non ! Il... Il... huh... Il a disparu ! Jj... Je h l'a h pell... pelle mais h mais il ne ré... répo hond pa … as ! »
Sur ces mots, Donan, Cormag et Aileas se figèrent quelques secondes. Il se reprirent rapidement et entrèrent prendre des lampes torches et leur chien pour partir à la recherche du jeune Fingal.
- « Reste ici lui cria Cormag. »
Lily resta plantée pendant plusieurs minutes, s'étant arrêtée de pleurer, incapable de faire le moindre geste. Elle était en train de réaliser ce qu'il s'était passé. Elle fini par avoir un déclic et rentra en trombe prendre une autre lampe. Elle couru à une vitesse incroyable et rattrapa sa mère Aileas. Les trois adultes s'étaient séparés, espérant retrouver Fingal plus rapidement ainsi.
- « Lily, va alerter les autres fermes et rentre à la maison ! Ou tu vas te perdre toi aussi dans ce noir ! »
- « Non ! C'est de ma faute s'il est perdu, c'est moi qui le retrouverait ! Et puis je connais mieux ces ruines que vous tous ! En plus si on ne l'a toujours pas retrouvé une fois toutes les fermes des alentours alertées, il faudra aller à Norwick et je ne sais pas conduire ! »

    Une détermination inhabituelle se lisait dans son regard. Elle se sentait terriblement coupable de la disparition de son frère adoré et voulait à tout pris le trouver et le réconforter, l'imaginant en larmes, à croupi dans le coin d'une ruine. Lily faisait preuve d'une lucidité inhabituelle pour une fille si jeune, qui plus est sous le coup d'une émotion si forte.

    Les recherches durèrent toute la nuit mais Fingal ne fut jamais retrouvé. Toute l'île de Unst fut mise au courant de la disparition et des avis furent placardés. Mais Fingal ne fut pas non plus retrouvé plus tard, ni vivant ni mort. On ne su jamais ce qui lui était arrivé et Lily s'en voulu profondément, se sentant coupable malgré tout ce que pouvait lui dire son frère et ses parents. Elle mit des années pour s'en remettre.

*

    L'année scolaire venait tout juste de débuter et Lily se renferma sur elle-même, s'éloignant des quelques ami-e-s qu'elles s'était faite les années précédentes. Pourtant est-il un jour durant lequel son attention fut attirée par son voisin de table, glissant timidement le nez hors de sa bulle de tristesse.
    Cette fois-là, Wallace, le dit voisin de Lily, trouvait le cours particulièrement ennuyeux. Soporifique à un point encore jamais égalé. Ainsi, ce ne fut pas par envie ni par ennuie qu'il sorti sa Game Boy Advanced mais tout simplement pour rester éveillé. À quoi cela servait-il qu'il ne joue pas et qu'il s'endorme ? Il ne suivrait rien du cours dans cet état ! Non, en rivant ses yeux sur sa console, il lui restait les oreilles pour écouter au moins quelques bribes du discours de la prof'. C'était donc assurément le choix du bon élève.
Et c'est précisément ça qui attira l'attention de Lily. Elle se pencha légèrement vers Wallace pour mieux regarder et lui chuchota quelque chose.

-« Qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce que tu fais ? »
Wallace la regarda d'un air assez étonné. Il n'avait pas été insensible à la chevelure mauve et aux yeux d'un violet nocturne de Lily en début d'année mais il n'était jamais parvenu à lui faire dire quoi que ce soit d'autre qu'un « hmm. » blasé. Il ne laissa pas passer l'occasion de discuter avec elle.
-« Tu ne connais pas ? C'est Pokemon Or. J'ai hâte que la version Rubis arrive en Écosse ! »
Lily le regarda avec des yeux de merlan frit. Elle ne connaissait rien aux jeux-vidéos et n'avait pas compris un traître mot de ce que venait de prononcer Wallace. Elle resta silencieuse quelques secondes puis reprit ses questions.
-« Mais c'est quoi ce truc, là, que t'as dans les mains ? »
Wallace haussa les sourcils et eu un sourire qui traduisait un étonnement amusé.
-« Ça ? C'est la Game Boy Advanced ! La troisième version de la Game Boy, développée par Nintendo ! » Sentant qu'il ne répondait pas à sa question et qu'elle débarquait totalement sur ce sujet, il voulu poursuivre mais fut interrompu de manière fort désagréable.
-« Mister MacAonghas, Miss Aindreis ! Je suppose que le cours d'aujourd'hui porte sur le marché japonais ! Je me suis certainement fourvoyée en supposant qu'il s'agissait d'un cours de mathématiques ! »
Leur institutrice se tenait juste à côté de Wallace, les yeux lançant des éclairs dont seules les vieilles institutrices connaissaient le secret, derrière ses lunettes carrées et sous des sourcils plus noirs que du charbon. Cette enseignante ne correspondait donc absolument en rien aux clichés communs des professeurs du niveau primaire…

    Lily et Wallace furent tous deux collés deux heures. Ils feraient leurs heures ensemble la semaine suivante. Ce soir-là, pour rentrer chez eux, plus que simplement emprunter le même bus comme à chaque fois, ils le prirent ensemble, s'asseyant côte à côté dès l'arrêt de bus. Wallace apprit à Lily ce qu'étaient les Pokemons et c'est ainsi que démarra leur amitié, Lily ingurgitant très rapidement tout ce que Wallace pouvait lui montrer sur le monde du jeu-vidéo, cherchant inconsciemment à écarter de ses pensées la culpabilité qui l'accablait. Pour cette raison, Lily ne prit-elle qu'un vague plaisir à cette activité, se contentant de consommer à outrance, les yeux rivés sur un écran.

    Elle démarra à ce moment-là des économies pour se payer son propre ordinateur, passant le plus clair de son temps chez Wallace avant d'avoir atteint la somme nécessaire. Ce dernier était aux anges de la voir presque tous les soirs après les cours. Il était tombé amoureux d'elle le jour où ils avaient fait leur colle ensemble – cela avait d'ailleurs été la plus belle colle de sa vie. Pourtant Lily restait assez distante avec lui, n'ayant d'yeux que pour son écran. Cela ne découragea pas pour autant ce jeune et fier écossais d'un jour lui montrer ses sentiments.

    Lily et Wallace patientaient dans le fameux abris-bus de Baltasound. Nul part ailleurs n'existait pareil lieu d'attente. Les baies vitrées étaient décorées de tissus violets couleur de nuit ou d'un mauve proche des cheveux de Lily. Un canapé noir et mou était posé à l'intérieur de cet abris saugrenu, devant un vieux téléviseur qui captait les chaînes locales. Un joli meuble brun foncé se trouvait à côté du canapé et une radio était posée dessus. Les deux instruments de média étaient éteint lorsque les deux écoliers avaient pénétré cet endroit et ils les avaient laissé ainsi. Lily s'était lourdement laissée tombée sur le canapé et Wallace s'était assis à côté d'elle, timidement. Lily avait fermé les yeux, épuisée qu'elle était par la journée qui l'avait ennuyée tout du long. Wallace admirait silencieusement sa chevelure. On était proche de la fin de l'année et Lily n'était pas allée une seule fois chez le coiffeur depuis la disparition de Fingal.

-“Je suis bloquée dans Pokemon Bleu, tu pourras m'aider, Walloo ?”
Wallace rougit. « Walloo » n'était pas le diminutif habituel pour Wallace et cela lui faisait un pincement au ventre à chaque que Lily l'appelait de cette façon.
« -Euh oui. Tu en es où ? » Il en profita pour se rapprocher d'elle, hésitant. Elle ouvrit les yeux, se pencha sur son sac et fourra la main dedans.
« -Attend, je vais te montrer. C'est dans la grotte là. » Lily sorti sa game boy. Ses parents lui en avait offerte une d’occasion après qu’elle ait découvert l’existence des jeux-vidéos.
« -Laquelle ? Y en a plein. » Lily alluma sa console et se rapprocha de Wallace pour qu'il puisse voir. Épaule contre épaule, Wallace se senti rougir mais ne se démonta pas.
« -Ah oui, faut utiliser le trou.
-Hein ? » Wallace lui prit la game boy, effleurant doucement ses doigts au passage. Lily eut un petit frisson sans comprendre pourquoi. Wallace lui expliqua la solution et Lily posa sa tête sur son épaule. Quand il eut fini, elle reprit la console et l'éteignit.
“-Merci, Walloo ! Je sauvegarde pas, je veux le refaire moi-même.” Elle rangea la gameboy et se tourna vers Wallace pour lui poser un baisé sur la joue. Wallace devint de la couleur d'une tomate et Lily senti quelque chose dans son ventre, peinant toujours à comprendre ce qu'il se passait. Ils se contemplèrent droit dans les yeux presque une minute entière sans rien dire. Wallace était absolument hypnotisé par le violet profond des yeux de Lily. Finalement, Lily sourit, prit la main de Wallace et enfouit sa tête dans son cou. C'était la première fois qu'elle se sentait bien et qu'elle souriait avec sincérité depuis la disparition de son frère.

    Au bout de quatre ans, Lily fini enfin par réunir les fonds nécessaire pour s'acheter un ordinateur. Elle réussit à convaincre ses parents de la laisser effectuer un tel achat en arguant que ça lui serait utile pour le collège et encore plus pour le lycée. Au début elle ne prenait pas vraiment de plaisir à jouer. Quatre années n'avait pas suffit à combler le vide qu'avait laisser Fingal. Pas même Wallace qui était devenu son petit ami depuis ce doux après-midi dans l'abris-bus de Baltasound.

    Cela changea radicalement lorsqu'elle découvrit Medieval II : Total War, un jeu retraçant notamment des moments d'histoire de la Grande-Bretagne. Elle avait 15 ans alors (le jeu était sorti un an avant qu'elle ne le découvre) et commença à véritablement aimer le jeu vidéo. Elle sorti de la bulle de morosité qu'elle s'était créée ces cinq dernières années. Paradoxalement, découvrir un jeu qui lui plaisait vraiment l'ouvrit au monde plutôt que de l'enfermer derrière son écran. C’était la première fois depuis longtemps qu’elle éprouvait un profond plaisir à faire quelque chose.

    Elle fini par questionner ses sentiments pour Wallace. Elle se souvenait de l'arrêt de bus et elle savait qu'elle avait véritablement senti quelque chose ce jour-là, que Wallace avait ouvert une brèche dans le rempart la séparant du monde et la protégeant de la pensée de son frère. Mais elle avait finit par plus ou moins reconstruire cette muraille. Avec une porte sans doute, ouverte sur les jeux et Wallace. Malgré cette porte, elle sentait que ses sentiments avaient évolués et que désormais c'était simplement un ami.

    Cela faisait alors un trimestre qu'elle était au lycée de Baltasound dans une classe différente de Wallace. Elle termina leur relation le plus gentiment qu'elle pu, expliquant à Wallace qu'elle l'appréciait beaucoup mais que ce n'était désormais qu'une forte amitié.
Cette année-là, Lily demeura très peu loquace, ne se faisant pas de véritable ami-e-s mais ne se sentant pas mal pour autant, ne pensant pas à son frère et passant des heures sur Medieval II: Total War. La rentrée suivante fut radicalement différente…

*

    Vers la fin de sa Seconde, Lily, qui s'ennuyait souvent en classe, avait commencé à gribouiller dans les marges des tentatives de dessins, la plupart inspirés de Medieval II TW. Bien qu'elle ne sache pas très bien dessiner, elle parvenait à des résultats acceptables, de part le temps et la patience dont elle disposait, lui permettant de s'appliquer, n'hésitant pas à recommencer maintes fois le même dessin, usant d'un crayon de bois et d'une gomme. Lors de sa première journée en Première L, Lily reprit un dessin débuté la veille au soir, représentant William le Conquérant. Elle avait apporté son exemplaire du jeu pour s'en servir de modèle, William étant au centre de la jaquette. Elle avait disposé ses affaires de façon à dissimuler le jeu et s'affairait déjà au dessin, alors que peu d'élèves étaient rentrés. Une jeune fille s'approcha d'elle, se stoppa l'espace d'une seconde ou deux et s'assit rapidement à côté de Lily alors qu'un jeune coq se hâtait en sa direction, sûr de ses cheveux.

    La jeune fille ne dit rien et Lily ne tourna même pas la tête. La demoiselle fouilla son sac, sorti tout un fatras d'affaires absolument inutiles pour le lycée et extirpa finalement une vieille chemise en carton. Elle défit les élastiques et sorti rapidement une feuille sur laquelle figurait un dessin. Elle la tendit à Lily.

« -Hey chuchota-t-elle doucement à l'attention de Lily.
Lily tourna la tête et posa son regard sur le dessin que lui montrait la jeune demoiselle. Elle fit aussitôt des yeux ronds.
-mouche !
Lily garda la bouche ouverte. La jeune dessinatrice sourit tendrement. Elle tenait dans ses mains une représentation quasiment parfaite de William tel qu'il était sur la jaquette du jeu. Lily était époustouflée.
-Où t’as appris à dessiner comme ça ?
-Salut, moi c'est Moira. Et toi, c'est quoi ton p'tit nom ?
Lily rougit. Elle n'avait pas du tout l'habitude de poser des questions de ce style à quelqu'un qu'elle ne connaissait ni d’Ève ni d'Adam.
-Lily, marmonna-t-elle dans son menton.
-T'as d'la chance, c'est super mignon comme prénom. Moira c'est moche. »

    Moira fit la moue. Lily aurait rougit de plus belle si c'était possible. Elle détourna le regard et voulu reprendre son dessin. Quelques secondes passèrent sans qu'un mot ne soit prononcé. Puis Lily jeta un regard en biais, en direction du dessin de William the Conqueror. Elle regarda à nouveau son croquis, puis le dessin de Moira, puis écarta sa feuille et prétendit se concentrer sur la présentation de l'année donnée par le prof', bien que la vérité fut qu'elle boudait, mécontente d'avoir été prise au dépourvue ainsi et d'être confrontée à un talent décourageant.

    Moira scrutait le visage de Lily en coin et lisait son désarroi, ce qui la fit sourire de plus belle.

    Moira et Lily sympathisèrent très vite. Moira, originaire de Uyeasound, dans le sud de Unst, était passionnée de jeux-vidéo depuis qu'elle était enfant. Elles passèrent beaucoup d'après-midis chez l'une ou l'autre à jouer à des jeux et à débattre des heures de ce qu'il y avait de mieux. Discussions qui finissaient souvent sur Moira sortant un jeu de sa collection pour le faire découvrir à Lily qui ne demandait que ça. L'année fila et elles passèrent une dernière journée ensemble, chez Moira, avant de partir chacune de leur côté.

    Elles espéraient pouvoir se retrouver une semaine avant la rentrée pour se prendre une grosse dose d'écran avant d'entamer leur Terminale L, ayant toutes deux passé leur année tant bien que mal. Lily était sauvée en partie par l'Histoire et elle peinait à décoller en Anglais, aimant l'écriture mais n'étant qu’assez peu enthousiasmée par les analyses littéraires.

    Ce jour-là elles étaient chez Moira. Les deux jeunes filles étaient assises sur un canapé et discutaient après avoir joué à Street Fighter. Lily s'étant faite rétamée.
« -C'est quoi ton jeu préféré ?
-Medieval II.
-Pfff, t'es encore bloquée là-dessus ? C'est pas parce que t'aime les truc médiévaux qu'il faut que ton favori soit là-dessus, Lily !
-Je te dis que c'est mon préféré, je le choisis pas, c'est celui qui me plaît le plus, c'est tout.
-Moi je suis fan de RPG mais mon jeu numéro un c'est pas un RPG.
-C'est quoi ?
-Portal. »
Lily demeura silencieuse. Moira se retourna.
« -Tu connais pas Portal ? Non mais attends, normal que tu restes sur Medieval II ! Moi qui ne t'ai montré presque que des RPG, j'en ai négligé les perles telles que Portal ! »
Moira se leva et regarda dans son armoire à jeux. Elle en sorti un boîtier, elle mit le CD dans son ordinateur et elles s'installèrent derrière l'écran.
« -Tiens, c'est toi qui va jouer. La prise en main est bien faite, tu devrais pas avoir besoin de mon aide. »

    Ce jeu fut une véritable claque pour Lily. Jamais elle n'avait joué à un tel jeu, jamais n'avait-elle vécut une telle expérience à travers un écran. Elle n'arrivait pas à cerner dans quel style ce jeu se classait tellement c'était un ovni. Bien qu'elle l'eut fini chez Moira elle se résolut à acquérir Portal. Elle se devait de posséder une telle perle. Malheureusement ce fut ce moment que choisirent les parents de Lily pour lui couper les fonds.

« -Quoi ??? Mais pourquoi ???
-Calme-toi, Lily.
-Mais c'est pas juste, vous avez pas l'droit !
-Calme-toi, Lily ! »
Cormag regarda sa fille dans les yeux et attendit quelques secondes qu'elle se calme.
« -Tu as 17 ans maintenant, Lily, tu es une adulte. Tu n'as plus l'âge de jouer à des jeux d'enfant.
-Portal n'est pas un jeu d'enfant ! Et puis je fais bien ce que je veux avec mon argent !
-De toute façon ce n'est pas pour cela que nous ne te donnons plus d'argent de poche. Tu as 17 ans. Il est temps que tu gagnes ton propre argent. »
Lily resta pantoise face à ce propos. Elle ne s'y attendait pas du tout. Ça avait toujours été normal pour elle de recevoir de l'argent de poche de ses parents. Elle ne s'était jamais imaginée devoir en gagner comme une adulte.
« -Vous voulez que je travaille ?
-C'est ça. »
Elle les fixa, incapable d'assimiler cette idée.
« Mais je vais faire quoi ? Je suis encore au lycée. On est au milieu de nulle part. »
Ses deux parents échangèrent un regard puis sa mère s'avança vers elle.
« Ton père s'est occupé de chercher pour toi ce premier job. Il t'a trouvé quelque chose à Baltasound.
-À côté du lycée ?
-Oui. Tu serais chargée de l'entretiens de l'arrêt de bus.
-J’vais faire boniche d’abris-bus ? »
Lily levait haut les sourcils, pas franchement emballée à cette idée. Sa mère était un peu gênée.
« -Ce serait aussi à toi de le redécorer une fois par mois. »
Et jamais l'abri-bus ne fut plus sombre et geek que cette année-là.

« -Purée c'est classe. »
L’année de Terminale était bien entamée et Lily n’avait pas chaumé dans l’abris-bus. Moira admirait le travail de Lily. L'ensemble était d'un bleu profond et marin. De ces mers déchaînées qui font des vagues comme des grattes-ciel. Mais Lily avait habilement su parsemer le tout de touches d'un orange tantôt sombre tantôt très pâle mais jamais pétant. L'intérieur comportait notamment un patchwork d'affiches de Portal apportant beaucoup de blanc dans ce mélange bleu-orange. Et pourtant le tout demeurait assez sombre. Manque de lumière sans doute. Mais Lily aimait mieux comme ça. Et Moira tout autant.
« -Mais c'est dommage qu'il n'y ait rien en tissu sur Portal.
-Euh, oui bah je suis pas couturière je peux pas créer comme ça des fan arts en tissu ! Mais si tu veux faire des versions tissu de tes dessins, je démissionne demain pour te laisser la place.
-Je suis pas plus couturière que toi.
Elles continuèrent leur contemplation de l'abri encore quelques minutes en silence.
« -Bon, on s'assied ? »
Moira fit la moue.
« -Tu veux pas aller au bar d'ici plutôt ?
-Non, le bar de Saxa Vord est mieux.
-Tu veux pas aller dans un pub ?
-Y en a pas sur Unst, tu veux prendre le bateau pour Yell ? »
Moira garda le silence quelques secondes.
« -Tu sais le temps que je vais mettre pour rentrer chez moi depuis Saxa Vord ?
-Sauf que toi tes parents s'en foutent. Et puis celui de Baltasound c'est un bar d'hôtel, bonjour l'ambiance et le prix. »
Moira se résigna alors que le bus arrivait.
« -Bon mais un de ces quatre on trouve un moyen pour aller ailleurs que dans un bar lounge à perpette de chez moi. » Fort heureusement, elles avaient des ami-e-s qui organisaient parfois des soirées chez eux…

    Les baffles marchaient à fond en passant Hit’em up style (des Carolina Chocolate Drops) mais ces sonorités passaient au-dessus des oreilles de Moira et Lily, toutes deux installées sur le canapé le moins éclairé de la fête. Leur attention était complètement focalisée l’une sur l’autre, elles se laissaient toutes deux guider par leur mouvement mutuel que nulle ne semblait diriger. Lily était coincée entre Moira et l’accoudoir. Ses mains tremblaient légèrement alors que Moira passait doucement les siennes sur son bras et sa joue. Elles ouvrirent les yeux en même temps, leurs lèvres toujours collées, puis leurs visages se séparèrent de quelques millimètres. Sourire.

    Ce fut un été somptueux pour Lily. Elle passa le plus clair de ses vacances avec Moira, découvrant son corps sous un angle nouveau et… très plaisant. Un soir, ayant légèrement bu, Lily conta l’Anagée à Moira de mémoire, oubliant quelques détails et en ajoutant de nouveaux. Moira, quelque peu pompette mais sincère, fut bluffée qu’elle ait écrit ça si jeune. Dans un court moment d’inadvertance, Lily mentionna son petit frère et fut tout de suite gênée. Elle se ré-enmmurra pour le reste de la soirée, refusant de répondre aux questions de Moira qui sentait qu’il s’agissait de quelque chose d’important.

    À l’approche de la rentrée à la fac, elles discutèrent et s'aperçurent que leurs sentiments n’étaient pas amoureux. Il s’agissait plutôt d’un très intense sentiment amical doublé d’une tension sexuelle. Mais ce n’était pas de l’amour. Elles ne regrettaient pas une seconde leurs expérimentations, elles avaient d’ailleurs découvert leur intérêt pour les femmes à cette occasion, mais elles se rendaient toutes deux compte qu’elles ne se voyaient pas plus longtemps que ça en couple ensemble. Elle se séparèrent donc et redevinrent les meilleures amies du monde, bien qu’encore un peu amantes sur les bords, se retrouvant au lit ensemble occasionnellement.

    Finalement, cette rupture arrivait à point nommé. En effet, elles souhaitaient toutes deux quitter leur foyer familial pour aller vivre sur le campus de leur fac, celle de Glasgow. Mais tant qu’elles étaient en couple, elles ne se voyaient pas de vivre ensemble, car ç’aurait été un acte bien trop lourd en symbolique pour leur relation. Maintenant qu’elles étaient redevenues de “simples amies”, il était permit d’y penser.
Et la décision fut assez rapidement prise. Aucun des parents des deux jeunes femmes ne s’y opposaient et elles étaient toutes deux très excitées à l’idée de à la fois découvrir la fac ensemble et découvrir l’indépendance géographique ensemble. Elles se figuraient déjà les parties endiablées de Street Fighter 2, Crash Team Racing, Worms 4: Mayhem ou Prop Hunt, un jeu complètement fou au principe pourtant simple (cahce-cache), découvert tout récemment. Mais quelque chose vint réduire quelque peu leur potentiel temps de jeu commun. Quelque chose qui n’était pas pour déplaire à Lily…

    En classe de Civilisation Celtique (qui était l’option qu’elle s’était choisit pour sa licence de Littérature), elle fut étonnée de voir que presque personne ne se plaçait au premier rang. Au lycée elle pouvait comprendre mais la fac, c’était autre chose, non ? Sur les quinze places de ce rang se trouvaient donc seulement cinq personnes. La plus proche d’entre elles était une jeune femme aux longs cheveux blonds vénitien, assise à trois places de distances sur sa droite.

    Au premier cours, Lily eut l’oeil très attiré par cette jolie chevelure mais resta fermement concentrée sur le Pr. Hilmarson qui donnait des informations importantes pour le semestre.

    La semaine suivante, elle ne pu s’empêcher de lancer régulièrement des regards fascinés par la coiffure de la jeune étudiante. Au troisième cours, elle regarda carrément son visage, élégamment tacheté de rousseurs. Cette fois, le regard de Lily fut remarqué par la jeune femme qui détacha le regard de sa feuille, blindée de notes, et lança un regard en coin vers elle. Lily rougit comme elle savait si bien faire et plongea son nez dans son absence de note. Au cours suivant, elle s’installa au second rang mais une place plus à droite, afin de river ses yeux sur elle en toute discrétion. Ce soir-là elle fit mention de la jeune rousse à Moira qui se moqua d’elle copieusement. Il faut dire que Moira s’était rapidement taillée une réputation de coureuse de jupons. Elle se ventait d’avoir levé une fille chaque semaine depuis la rentrée. Rien de jamais sérieux.

    Une semaine plus tard, Lily ne vit pas celle qui la troublait tant alors qu’elle avait elle-même cinq minutes de retard. Elle s’installa donc à la même place qu’aux trois premiers cours. Quelques minutes plus tard, l’étudiante arrivait dans la salle, s’excusait auprès du professeur et vint s’installer… juste à côté de Lily.
“Salut.”

    La jeune timide demeura silencieuse et rougit terriblement. Entre son visage rouge, ses cheveux violets et ceux roux de sa voisin, cela faisait un joli tableau. Elles ne dirent pas un mot de tout le cours. À la fin des deux heures, l’étudiante se présenta. Elle se nommait Eibhlin (prononcez Eveline) et venait d’Irlande. Les deux jeunes femmes sympathisèrent un peu ce jour-là. Pas longtemps car Eibhlin avait un cours de norvégien peu après. Plus tard, elles se retrouvèrent sur le campus après les cours et discutèrent énormément de leur passion pour l’Histoire antique et médiévale. Au bout d’un peu plus d’un mois, elles commencèrent à sortir ensemble. Lily avait beau être la plus timide, c’est elle qui avait prit les devants en l’embrassant, plaquée contre le mur dans un couloir, un jour qu’elles étaient toutes les deux arrivées très en avance au cours de Civilisation Celtique. Ce fut le meilleur cours du semestre. Même Eibhlin ne prit presque aucune note.

*

    Environ 10 mois après avoir débuté leur relation, Lily parvint à traîner son amante à Belfast pour le TitanCon, un salon sur la science-fiction, la fantasy et le jeu vidéo. Elles y allèrent accompagnées de Moira, au plus grand déplaisir d’Eibhlin. Cela faisait plusieurs mois que Moira rendait involontairement Eibhlin très jalouse. Lily espérait justement les rapprocher pendant ce salon. Elle en avait assez des remarques parfois blessantes que lançait sa copine sur Moira. Ce fut particulièrement intense et énervant lorsque Eibhlin apprit, seulement une semaine avant le séjour à Belfast, que Moira et Lily avaient eu une brève relation il y a de ça un peu plus d’un an. Elles avaient déjà eu plusieurs disputes à ce sujet et Lily sentait plus ou moins consciemment que si ce salon se passait mal, cela entacherait sérieusement sa relation avec Eibhlin, qui battait déjà de l’aile.

    Pour ce salon, Lily s’habilla en cosplay très détaillé de Chell, l’héroïne de Portal. Elle arborait même une réplique grandeur nature du portal gun. Peut-être n'aurait-elle pas dû si elle avait voulu continuer sa vie tranquillement… Une dispute éclata juste après qu'elles aient rencontré les acteurs de Game of Thrones qui étaient venus au TitanCon. Comme beaucoup de disputes de ce genre, elle démarra de façon tout à fait idiote. Eibhlin commença par lui dire qu'elle avait l'air complètement débile dans son costume sur la photo qu'elle avait prise avec Kristian Nairn (Hodor). La question de Moira arriva très vite sur le tapis (de cette façon qu’on les sujets sensibles à débouler sur la table de manière complètement incongrue et sans lien avec le sujet de départ) et, lorsque Lily dit à Eibhlin que si elle n'avait jamais eu de relation avec Moira, elle n'aura peut-être jamais su qu'elle était bi et elle ne serait peut-être jamais sorti avec une fille (et donc jamais avec elle), Eibhlin insulta son amante assez copieusement et assez violemment. Lily lui balança une gifle particulièrement percutante, au point de déséquilibrer Eibhlin qui se retrouva à moitié assise et à moitié étalée par terre. Lily lui jeta un regard à la fois furieux et dédaigneux qui lui envoyait toute la diatribe qu'elle se retenait de lui balancer à la figure. Il n'en fallut pas plus à Eibhlin pour comprendre que c'était fini. « Immonde traînée perverse » avait peut-être été de trop.

    Lily se réfugia aux toilettes, tremblante de rage. En fait cela faisait un moment qu'elle attendait ça. Elle se demandait comment elle avait pu sortir avec une telle chouette. Eibhlin ne lui avait pourtant pas paru ainsi en cours de Civilisation Celtique. Elles avaient pourtant partagé d'excellents moments ensemble, notamment dans l'intimité. Jamais elle n'aurait imaginé qu'elle serait jalouse à ce point, jamais elle n'aurait pu prévoir que Moira serait la cause bien involontaire de leur rupture. Lily n'en voulait absolument pas à Moira. Toutes deux étaient faites pour être des meilleures amies toute leur vie.

    À ce moment-là, Lily ne pensait tout simplement pas à Moira. Elle ne pensait pas non plus à Eibhlin. Pour une raison totalement obscur, Lily Pensait à son frère Fingal. Pendant des années et des années elle avait tout fait pour éviter de penser à lui. Les quelques fois que ça lui était arrivé correspondaient exactement à ses rares périodes « no life ». Et maintenant toute sa détresse enfouie au fond d'elle la submergeait telle un fleuve sauvage brisant toutes les entraves humaines les unes après les autres en l'espace de quelques minutes. Lily se mit à pleurer abondamment, incapable d'arrêter le flot. Il n'y avait personne dans ces toilettes mais elle se réfugia dans une cabine et ferma la porte avec le verrou. Lily n'eut aucune idée du temps qui s'écoula dans cette pièce. Son frère lui manquait terriblement et sa détresse n'en finissait pas. Elle aurait voulu être près de Donan. Elle aurait voulu qu'il lui dise qu'ils avaient retrouvé Fingal et qu'il allait bien. Lily ne parvenait pas à se l'imaginer adulte. Elle aurait voulu que tout ceci soit un horrible cauchemar. Elle voulait se réveiller et se jeter dans les bras de son frère adoré. Elle aurait voulu avoir une véritable petite amie, digne de ce nom. Elle n'avait pas vraiment de préférence pour les hommes ou les femmes mais en cette instant elle s'imaginait être réconfortée par une fille ayant plus ou moins les traits mélangés de Moira et Eibhlin. Eibhlin avait un visage doux lorsqu'elles ne se disputaient pas et Moira ne lui avait jamais fait le moindre mal. Oui, en ce moment elle n'avait jamais autant voulu être dans les bras d'une femme qui l'aime et la comprenne, se rouler en boule contre elle et s'endormir.

    C'est à ce moment qu'elle entendit un bruit qui lui était étrangement familier. Elle ouvrit les yeux, se rendant seulement compte à l'instant qu'elle les avait fermé, et vit un portail qui lui donna l'impression de s'être véritablement endormie. Elle n'en revenait pas. Bizarrement, ce n'est pas tellement le fait qu'un portail apparaisse sous ses yeux qui l'ébahissait à ce point, même si cela participait énormément. C'était surtout l'allure de ce portail qui achevait de l'étonner. Il était exactement comme celui du jeu, Portal. Lily resta cinq bonne minutes à contempler cette apparition hallucinante. Elle avait cessé de verser des larmes. Elle avait oublié Eibhlin, elle avait oublier Moira. Elle avait oublié Fingal. Son esprit n'enregistrait plus qu'une seule chose, une question. Où était l'autre portail ? Celui-ci était bleu. Où pouvait bien se situer le portail orange ? Dans le jeu, on entrait par l'un des deux portail, bleu ou orange et l'on ressortait par l'autre.

    Sans plus réfléchir, elle bondit à l'intérieur, toujours dans son costume de Chell, portal gun au poing, prenant inconsciemment la posture habituelle qu’avait Chell lorsqu'elle rentre dans un portail mural.
PHYSIQUE :
L’élément le plus remarquable chez Lily est sa longue chevelure mauve, qui sied élégamment son regard, d’un violet profond et nocturne. Du haut de ses 1m64, Lily est légèrement plus petite que la moyenne [je me base sur la moyenne féminine française de la tranche d’âge 15 - 25 ans], pour une silhouette plutôt fine, tout comme les traits de son visage. Elle a un minuscule grain de beauté au coin de chaque oeil, ainsi qu’un autre, plus voyant, entre sa narine droite et ses lèvres.

CARACTÈRE :
Lily est quelqu’un de plutôt timide et sensible, bien qu’elle puisse parfois adopter une attitude renfermée et détachée qui lui sert de carapace. Elle est assez calme et posée. Elle se met très rarement en colère mais gare à ceux qui la poussent à bout (les colères des gens calmes sont peut-être les plus impressionnantes). Elle est très observatrice et est sans arrêt en train de raisonner et de se poser mille questions, qu’elle ne pose presque jamais, bien qu’elle déteste ne pas comprendre.

CODE : Merry Halo Christmas (j'ai lu les règles il y a une éternité, je me demande même si quelqu’un n’avait pas déjà validé le code.)




● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

- "We both did things that YOU are going to regret."



Ma fiche.


Dernière édition par Lily Aindreis le Jeu 26 Nov 2015 - 20:14, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lily Aindreis
Moulin à Paroles ツ
avatar

Genre IRL :
  • Non-Binaire

Age : 25
Messages : 191

Identité
Age: 20 ans
Origine: Ecossaise
Métier: Etudiante

MessageSujet: Re: LILY AINDREIS   Mar 22 Jan 2013 - 19:47

Désolé, j'ai pas avancé dernièrement. À la fois parce que je suis sur trente projets en même temps et à la fois parce que je bloque un peu sur un passage. En fait je pense que si je m'y met sérieusement je peux me débloquer, donc pas de soucis, je vais la finir cette fiche !

EDIT : Je me suis mis un peu de musique écossaise pour me motiver.^^

EDIT 2 : J'attend actuellement d'être activé sur Shetlink, un site écossais sur les îles Shetlands comportant une section forum, dans le but de demander comment était décoré l'abris-bus de Baltasound en 2003. Ca peut paraître futil mais il faut savoir que cet abris bus n'a rien de banal.
Regardez.

EDIT 3 : J'ai un peu avancé mais je préfère ne pas publier ce qu'il y a de nouveau pour l'instant. J'ai pas assez relu. D'ailleurs, la différence de relecture / réécriture peut peut-être déjà s'observer entre le début et les derniers paragraphes ajoutés...

EDIT 4 : Ca avance vraiment pas du tout depuis un peu, j'en suis désolé. Les raisons sont multiples mais en gros, quand j'en ai le temps l'envie me manque, en partie parce qu'en ce moment j'ai la tête dans autre chose (à savoir le dieu panceltique Lugus) mais aussi parce que le passage où j'en suis, à chaque fois que je m'y essaie, je bloque. Je tiens à jouer ce personnage un jour où l'autre donc, ne vous inquiétez pas, je finirais cette fiche. Peut-être faut-il la mettre en attente, simplement.

EDIT 5 : Aujourd'hui j'ai un tooouuut petit peu avancé sur le passage où je bloque. Yeepeeeeeeh ! \ô/



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

- "We both did things that YOU are going to regret."



Ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Elleynah Den Adel
Âme qui Rode ☂
avatar

Age : 21
Messages : 282

Identité
Age: 17 ans
Origine: Hollandaise
Métier: Musicienne

MessageSujet: Re: LILY AINDREIS   Jeu 25 Avr 2013 - 10:33

Bonjour bonjour,

N'hésite pas à nous faire signe lorsque tu auras terminé ta fiche, ou si tu as besoin d'aide pour quelque chose ! =)



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●



Invité, prends ma main, et je te ferais toucher les étoiles...

Ma fiche.

Mes DCs : Ellundryl Ab Santa Vel'Ka, Léore Dieulangard, Eireen Ward, Lully Del Consuel, Billy Antebellum, Maryvette Martini

♫ ~
Revenir en haut Aller en bas
Lily Aindreis
Moulin à Paroles ツ
avatar

Genre IRL :
  • Non-Binaire

Age : 25
Messages : 191

Identité
Age: 20 ans
Origine: Ecossaise
Métier: Etudiante

MessageSujet: Re: LILY AINDREIS   Dim 24 Nov 2013 - 16:49

Lily Andreis : Le Retour

Après des mois et des mois d'absence totale et sans plus du tout avancer sur l'histoire, aujourd'hui je me relance dedans !
C'est gentil Elleynah mais tout ce dont j'ai besoin c'est de motivation et de concentration. J'ai pas mal écrit ces deriers temps, incité à le faire de toute part et aujourd'hui j'ai réécouté le morceau que j'avais écouté en boucle en écrivant le premier jet de cette histoire. C'est décidé, je me remet ce morceau en boucle et je vais reprendre la réécriture ! Objectif : finir au moins le passage sur lequel je bloquais (difficulté : installer une scène mignone et un peu romantique entre eux gosses même pas pré-ados).



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

- "We both did things that YOU are going to regret."



Ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Misato Okazaki
~ Fondatrice à la Vanille ღ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 29
Messages : 1121

Identité
Age: 20 Années
Origine: Norvégienne
Métier: Démographe

MessageSujet: Re: LILY AINDREIS   Mer 26 Fév 2014 - 19:52


Bonjour Lily.
Comptes-tu continuer ta fiche? Depuis le 24 novembre, j'espère que tu as retrouver la motivation ;) Fais le nous savoir car si d'ici le 8 mars tu n'as toujours pas donné de nouvelles, nous supprimerons ton compte.
En espérant te revoir bientôt.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
http://yuri-etiopia.nice-subject.com
Lily Aindreis
Moulin à Paroles ツ
avatar

Genre IRL :
  • Non-Binaire

Age : 25
Messages : 191

Identité
Age: 20 ans
Origine: Ecossaise
Métier: Etudiante

MessageSujet: Re: LILY AINDREIS   Lun 17 Mar 2014 - 19:05

J'ai un peu avancé, je vais tâcher de continuer. Ne me supprimmez pas !



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

- "We both did things that YOU are going to regret."



Ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Misato Okazaki
~ Fondatrice à la Vanille ღ
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 29
Messages : 1121

Identité
Age: 20 Années
Origine: Norvégienne
Métier: Démographe

MessageSujet: Re: LILY AINDREIS   Mer 19 Mar 2014 - 13:56


Bonjour Lily.
C'est chouette d'avoir de tes nouvelles. Depuis le temps que tu es inscrit, et avec le nombre de messages flood que tu as posté, j'aurais pensé que tu aurais fini ta fiche plus vite :P
Soit, sache tout de même que je te demanderai de ne plus poster de message dans la section hors forum, sauf pour des questions si besoin, tant que tu n'auras pas fini cette présentation. Nous avons bien trop laissé aller jusque là, alors maintenant, je pense que tu peux bien finir ta fiche ^^
En attendant, je te souhaite une bonne fin de journée.

Misato Okazaki, Fondatrice ~



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
http://yuri-etiopia.nice-subject.com
Lily Aindreis
Moulin à Paroles ツ
avatar

Genre IRL :
  • Non-Binaire

Age : 25
Messages : 191

Identité
Age: 20 ans
Origine: Ecossaise
Métier: Etudiante

MessageSujet: Re: LILY AINDREIS   Mer 19 Mar 2014 - 14:05

Pas de soucis. À vrai dire j'avais déjà un peu arrêté le flood. Même le jeu que j'ai ajouté (Nom d'un cactus etc.) j'ai vu deux réponses en revenant ici et je n'y ai pas répondu.^^ Je m'en vais de ce pas sur deezer (oui oui, de ce pas sur un truc virtuel, je vous assure ; comme la MAAF) mettre Hit'em Up Style (Carolina Chocolate Drops), morceau qui m'a accompagné sur la totalité de l'écriture de cette fiche (donc écouté en boucle pendant des heures et je kiff toujours autant).



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

- "We both did things that YOU are going to regret."



Ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Lily Aindreis
Moulin à Paroles ツ
avatar

Genre IRL :
  • Non-Binaire

Age : 25
Messages : 191

Identité
Age: 20 ans
Origine: Ecossaise
Métier: Etudiante

MessageSujet: Re: LILY AINDREIS   Jeu 3 Avr 2014 - 19:20

Je suis terriblement désolé du temps que ça prend. J'ai tendance à bloquer un peu sur des moments un peu plus périlleux à écrire correctement : les moments romantiques (tâcher d'être à la fois attendrissant, un minimum original et surtout pas mièvre, c'est pas évident). Par ailleurs je suis pas mal pris par des projets persos en ce moment (création d'une asso, écriture d'une web-série amateur, etc.) du coup j'y pense un peu moins. Mais promis je vais la finir, je tiens beaucoup à cette fiche dans laquelle j'ai tout de même consacré pas mal de temps.



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

- "We both did things that YOU are going to regret."



Ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Lily Aindreis
Moulin à Paroles ツ
avatar

Genre IRL :
  • Non-Binaire

Age : 25
Messages : 191

Identité
Age: 20 ans
Origine: Ecossaise
Métier: Etudiante

MessageSujet: Re: LILY AINDREIS   Dim 7 Sep 2014 - 15:10

Désolé du triple post mais je l'envoie pour les mêmes raisons que le précédent. J'ai reçu un message me disant que si je restais inactif je serais supprimé. J'ai légèrement avancé ma fiche et si je met toujours autant de temps pour continuer c'est à cause de la même situation : création d'asso, écriture de scénario et en plus cette fois-ci, déménagement. Mais mon envie de finir cette fiche n'a pas faibli, je tiens à ce personnage. Merci de ne pas me supprimer !



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

- "We both did things that YOU are going to regret."



Ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Chie Adachi
Âme qui Rode ☂
avatar

Age : 22
Messages : 116

Identité
Age: 20
Origine: Anglo-Japonaise
Métier: Agent du ZEPHIRE

MessageSujet: Re: LILY AINDREIS   Mar 9 Sep 2014 - 5:59

Merci d'avoir bien voulu signaler ta présence, Lily en espérant que tout ira bien pour toi!



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


.
Revenir en haut Aller en bas
Lily Aindreis
Moulin à Paroles ツ
avatar

Genre IRL :
  • Non-Binaire

Age : 25
Messages : 191

Identité
Age: 20 ans
Origine: Ecossaise
Métier: Etudiante

MessageSujet: Re: LILY AINDREIS   Jeu 26 Nov 2015 - 20:11

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!



J'ai ENFIN fini et posté ma fiche !

Joie.



Bon par contre pour me valider il faut lire toute ma fiche ? Non parce que rien que pour l'histoire, j'ai pondu 11 pages. : -x  



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

- "We both did things that YOU are going to regret."



Ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Kassie Rui
Créatrice de nouvelles sensations
avatar

Genre IRL :
  • Féminin

Age : 22
Messages : 305

Identité
Age: 20 ans
Origine: Française
Métier: Etudiante

MessageSujet: Re: LILY AINDREIS   Mer 2 Déc 2015 - 21:23

Bonsoiiiiiiiiiiiir !!

Ta *longue :p* fiche est validée dans son intégralité ! Tu peux désormais écrire et poster ton premier post au Portail !

Pour les formalités, tu pourras décider d'un petit job par la suite mais ça ne changera pas ton statut d'étudiante. Ensuite tu es dans la chambre n°21 avec Kassie Rui et Taiga Aizawa !

Je te signale que tu peux commencer a créé ton Journal de bord où tu recensera toutes tes aventures !

Je te souhaite un bon démarrage pour tes RP, belle Fleur du Nord !!

Bisous,



● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
http://yuri-etiopia.nice-subject.com/t1645-kassie-rui
Lily Aindreis
Moulin à Paroles ツ
avatar

Genre IRL :
  • Non-Binaire

Age : 25
Messages : 191

Identité
Age: 20 ans
Origine: Ecossaise
Métier: Etudiante

MessageSujet: Re: LILY AINDREIS   Mer 2 Déc 2015 - 22:21

*Heavy breathing*

Sérieux ? Je suis en coloc' avec toi ???

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhh !!!




● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

- "We both did things that YOU are going to regret."



Ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas
 
LILY AINDREIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiche d'île] Amazon Lily
» Alvéole De Lily-Miel...
» Lily Black
» Un nouveau matin en douceur. [Lily-Ana Banger]
» Le rêve de Lily [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri-Etiopia, un village pour jeune fille, un petit coin de paradis. :: Histoire et Présentation :: La Fiche Du Personnage :: Fiches Validées :: CULTURE ET EDUCATION-
Sauter vers: